Harun Yahya


De La Prière (invocation)



La prière est un moyen d'exprimer profondément l'état de faiblesse et d'impuissance de quelqu'un devant son Créateur. Elle est un signe évident de la fragilité de l'homme qui ne peut jamais satisfaire ses besoins ou réaliser ses aspirations, tant qu'il ne bénéficie pas de la grâce d'Allah. La prière est l'un des plus purs, des plus explicites et honnêtes moyens d'exprimer son état de servitude devant son Créateur. Il est dit dans le saint Coran que les croyants sont ceux qui "invoquent leur Seigneur matin et soir".


Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa face. Et que tes yeux ne se détachent point d'eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier. (Al Kahf, 28)


Néanmoins, il est important de bien saisir le véritable sens de la prière et de ne pas faire comme la plupart des gens qui s'écartent du message du saint Coran à ce sujet. Ces derniers sont restés souvent attachés à de pures coutumes. Voilà pourquoi il nous est demandé de nous référer au Livre saint pour saisir le point de vue et la morale qu'il tire à ce sujet.

Le Saint Coran nous parle de la prière faite avec humilité. En priant, l'homme devrait se rendre compte de son profond état de faiblesse et de fragilité en présence de son Créateur et sentir qu'il se trouve dans un besoin désespéré de Sa guidée. De cette façon, sa prière atteindra, sans aucun doute, les critères établis par Allah cités dans le verset suivant:


Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n'aime pas les transgresseurs. (Al A'raf, 55)


Les invocations des Prophètes (pse) contenus dans le saint Coran servent d'exemple aux croyants. Nous citerons celle de Zacharyia:


Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrète, et dit: "Ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s'est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n'ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, Ô mon Seigneur. Je crains [le comportement de] mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant!" (Maryam, 4-5)


Une autre caractéristique de la prière des croyants est le fait qu'elle soit accomplie avec un mélange de "crainte et d'espoir":


Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir; et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons. (As Sajda, 16)


Les croyants craignent Allah avec un respect pur et sincère, tout en espérant Sa grâce et Sa miséricorde. Allah accepte la prière lorsqu'elle est formulée avec sincérité ainsi que pour obtenir Son agrément.


Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés. (Al Baqarah, 186)

Et votre Seigneur dit: "Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'Enfer, humiliés." (Al Ghafir, 60)


Lors de ses invocations, chacun devrait être sûr qu'Allah répondra à son appel. On devrait être conscient qu'Il est le Maître de tous, Omnipotent et Omniscient, qu'Il connaît et voit tout. Dans sa quête ardente, le croyant ne se décourage jamais et attend patiemment la réponse d'Allah. Animé d'une foi solide en Sa justice, il évite d'adopter une attitude anxieuse et désespérée. L'état d'esprit de celui qui adhère au message du saint Coran ne laisse pas de place pour le doute sur la réponse qu'Allah donnera à son appel. Toute personne qui se laisse assaillir, dès le tout début, par des doutes, sera en fait en contradiction avec le contenu du saint Coran. L'essence de la prière révèle une approche sincère et une foi profonde en Allah, comme a dit le Prophète Salih (psl): "Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels)." (Houd, 61). Le croyant a une confiance totale en Allah.

Cependant, le fait qu'Allah réponde à l'appel de Ses serviteurs, ne signifie pas nécessairement qu'ils obtiendront tout ce qu'ils veulent. Ceci parce que quelqu'un risque parfois de demander quelque chose qui peut lui être nuisible. Dans ce cas-là, Allah accordera quelque chose de meilleure pour Son serviteur.

Allah entoure l'homme de Sa miséricorde et connaît tous ses besoins. Il répond toujours à un appel sincère, même si Sa réponse n'est pas en accord avec les désirs du dévot. Comme le saint Coran l'indique: "Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas." (Al Baqarah, 216)

Il est donc possible que quelqu'un ne puisse distinguer entre ce qui est bon et mauvais pour lui. Peut-être demandera-t-il à son Créateur quelque chose à son détriment: "L'homme appelle le mal comme il appelle le bien, car l'homme est très hâtif." (Al Isra, 11)

En conséquence, l'homme devrait demander avant tout l'agrément et la miséricorde d'Allah. Il devrait L'implorer de fortifier son âme. Allah connaît ce qui est bon pour l'homme. La prière du Prophète Soulayman (psl) nous sert d'excellent exemple dans ce domaine: "… Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées…" (An Naml, 19)

De plus, il est souhaitable que les croyants invoquent tout ce qui apprécié dans le saint Coran. La chose primordiale, c'est la sincérité et l'honnêteté et de cette façon, ne pas hésiter à tout demander auprès d'Allah. Il connaît parfaitement ce que désirent Ses serviteurs. En fait, c'est Lui qui place tous leurs souhaits et désirs dans leurs âmes.

Allah répond aux invocations sincères des croyants. La destruction des peuples passés à cause des invocations des Prophètes (pse) nous le montre clairement:


Et Ils demandèrent (à Allah) la victoire. Et tout tyran insolent fut déçu. (Ibrahim, 15)


De nombreux exemples sont cités dans le saint Coran. Allah a en effet, octroyé de nombreuses grâces à Ses Messagers (pse) et aux croyants:


Et Job, quand il implora son Seigneur: "Le mal m'a touché. Mais Toi, Tu es le plus Miséricordieux des miséricordieux!" Nous l'exauçâmes, enlevâmes le mal qu'il avait, lui rendîmes les siens et autant qu'eux avec eux, par miséricorde de Notre part et tant que rappel aux adorateurs. Et Ismaël, Idris, et Dhoul-Kifl! qui étaient tous endurants; que Nous fîmes entrer en Notre miséricorde car ils étaient vraiment du nombre des gens de bien. Et Dhoun Noun (Jonas) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous n'allions pas l'éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l'appel que voici: "Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J'ai été vraiment du nombre des injustes." Nous l'exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c'est ainsi que Nous sauvons les croyants. Et Zacharie, quand il implora son Seigneur: "Ne me laisse pas seul. Seigneur, alors que Tu es le Meilleur des héritiers." Nous l'exauçâmes, lui donnâmes Yahya et guérîmes son épouse. Ils concouraient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Ils étaient humbles devant Nous. (Al Anbiya', 83-90)


L'adorateur qui fait des invocations réalise qu'Allah connaît et voit toute chose et exprime ainsi son respect et sa crainte envers Lui. Il avoue son profond état de servitude envers Lui.

L'invocation étant un acte d'adoration important, elle n'est pas réservée à un moment précis et on peut la faire à chaque fois que nous en avons besoin. L'homme, étant harcelé à tous moments par de nombreuses exigences, devrait en profiter pour, à chaque fois, invoquer son Seigneur. Il existe, bien sûr, des instants plus favorables pour cela: comme la prière de la nuit et de l'aube (comme indiqué dans le saint Coran).

Néanmoins, l'homme ne devrait cesser de faire des invocations tout au long du jour, car chaque évènement se déroule sous le contrôle d'Allah. Il devrait se tourner vers Lui pour implorer Sa guidée et Son aide dans chaque action. En outre, il devrait prier pour qu'Il accepte le bien qu'il fait à l'exemple d'Ibrahim (psl):


Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison: "Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient!" (Al Baqarah, 127)


Allah décrit ceux qui Le prient et se tournent vers Lui en toutes circonstances de cette façon: "(ceux) qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah…" (Al Imran, 191). Une telle attitude des croyants est naturellement très appréciée d'Allah.


Abraham était, certes, longanime, très implorant et repentant. (Houd, 75)

Endure ce qu'ils disent; et rappelle-toi David, Notre serviteur, doué de force [dans l'adoration] et plein de repentir [à Allah]. (Sad, 17)

Oui, Nous l'avons trouvé (Ayoub) vraiment endurant. Quel bon serviteur! Sans cesse il se repentait. (Sad, 44)


Le verset qui suit constitue une clé pour la compréhension de l'invocation:


Dis: "Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière; mais vous avez démenti (le Prophète). Votre [châtiment] sera inévitable et permanent." (Al Fourqane, 77)


Le saint Coran nous rappelle également que de temps en temps les païens prient également Allah. Néanmoins, il existe une grande différence entre leur prière et celle des croyants.

Les croyants se tournent vers Allah dans toutes les circonstances. Dans les périodes de bien-être comme dans l'adversité, leur attitude ne change jamais, ils continuent de prier, conscients de leur état de faiblesse devant Allah.

Les païens, quant à eux, restent éloignés d'Allah. Seuls aux moments de difficulté, ils prennent conscience de leurs faiblesses, ce qui les amène finalement à se tourner vers Lui. Leur invocation en période de trouble, est sans aucun doute, sincère. Pourtant, aussitôt que la situation s'améliore, ils oublient qu'ils ont invoqué la miséricorde d'Allah et font preuve d'ingratitude. Nous retrouvons dans le saint Coran plusieurs exemples de cette attitude dont voici quelques-uns:


Et quand le malheur touche l'homme, il fait appel à Nous, couché sur le côté, assis, ou debout. Puis quand Nous le délivrons de son malheur, il s'en va comme s'il ne Nous avait point imploré pour un mal qui l'a touché. C'est ainsi que furent embellies aux outranciers leurs actions. (Younous, 12)

Quand Nous comblons de bienfaits l'homme, il s'esquive et s'éloigne. Et quand un malheur le touche, il se livre alors à une longue prière. (Foussilat, 51)

Et quand un malheur touche l'homme, il appelle son Seigneur en se tournant vers Lui. Puis quand Il lui accorde de Sa part un bienfait, il oublie la raison pour laquelle il faisait appel, et il assigne à Allah des égaux, afin d'égarer (les gens) de Son chemin. Dis: "Jouis de ta mécréance un court moment. Tu fais partie des gens du Feu." (Az Zoumar, 8)

Quand un malheur touche l'homme, il Nous invoque. Quand ensuite Nous lui accordons une faveur de Notre part, il dit: "Je ne la dois qu'à [ma] science." C'est une épreuve, plutôt; mais la plupart d'entre eux ne savent pas. (Az Zoumar, 49)

Et quand un mal touche les gens, ils invoquent leur Seigneur en revenant à Lui repentants. Puis s'Il leur fait goûter de Sa part une miséricorde, voilà qu'une partie d'entre eux donnent à leur Seigneur des associés. (Ar Roum, 33)


Dans d'autres versets, le Coran nous cite l'exemple des gens dans le désespoir sur la mer. Au moment du naufrage, l'homme réalise l'urgence de sa situation et sincèrement, se met à prier, exprimant son repentir et implorant le secours d'Allah. Le moment précis où la personne se rend compte qu'aucun autre être ne peut la sauver est certainement un instant de très grand désespoir. C'est alors qu'elle se tourne vers Allah. Cependant, une fois qu'Allah l'a sauvée, elle adopte la même attitude qu'auparavant.


C'est lui qui vous fait aller sur terre et sur mer, quand vous êtes en bateau. [Ces bateaux] les emportèrent, grâce à un bon vent. Ils s'en réjouirent jusqu'au moment où assaillis par un vent impétueux, assaillis de tous côtés par les vagues, se jugeant enveloppés [par la mort], ils prièrent Allah, Lui vouant le culte [et disant]: "Certes, si Tu nous sauves de ceci, nous serons parmi les reconnaissants!" Lorsqu'Il les a sauvés, les voilà qui, sur terre, transgressent injustement. Ô gens! Votre transgression ne retombera que sur vous-mêmes. C'est une jouissance temporaire de la vie présente. Ensuite, c'est vers Nous que sera votre retour, et Nous vous rappellerons alors ce que vous faisiez. (Younous, 22-23)

Quand une vague les recouvre comme des ombres, ils invoquent Allah, vouant leur culte exclusivement à Lui; et lorsqu'Il les sauve, en les ramenant vers la terre ferme, certains d'entre eux deviennent réticents; mais, seul le grand traître et le grand ingrat renient Nos signes. (Louqman, 32)

Dis: "Qui vous délivre des ténèbres de la terre et de la mer ?" Vous L'invoquez humblement et en secret: "S'Il nous délivre de ceci, nous serons du nombre des reconnaissants." Dis: " C'est Allah qui vous en délivre ainsi que de toute angoisse. Pourtant, vous lui donnez des associés." (Al An'am, 63-64)


Les croyants devraient constamment invoquer Allah et placer leur confiance en Lui, sachant qu'il n'y a nul autre que Lui pour les aider ou les protéger.


Invoquez Allah, donc, en Lui vouant un culte exclusif, quelque répulsion qu'en aient les mécréants. (Ghafir, 14)

Dis: "Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne." (Al Jinn, 20)


Le croyant n'obtient de véritable satisfaction que lorsqu'il demande de l'aide à Allah. Il se sent en sécurité, du fait que son Créateur s'occupe de lui et le protège. C'est le plus haut degré de bonheur que l'on puisse connaître à la fois dans ce monde et dans l'autre. La prière est ainsi une source de grande satisfaction qui se prolongera également dans l'autre monde. Le Coran nous dit que les croyants y feront également des invocations:


Ceux qui croient et font de bonnes œuvres, leur Seigneur les guidera à cause de leur foi. À leurs pieds les ruisseaux couleront dans les Jardins des délices. Là, leur invocation sera: "Gloire à Toi, Ô Allah" et leur salutation: "Salam", (Paix) et la fin de leur invocation: "Louange à Allah, Seigneur de l'Univers." (Younous, 9-10)


Invocations tirées du saint Coran




Louange à Allah, Seigneur de l'univers, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Maître du Jour de la rétribution. C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours. Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblé de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. (Al Fatiha, 1-7)

Et quand Abraham supplia: "Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier", le Seigneur dit: "Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l'Au-delà]. Et quelle mauvaise destination!" (Al Baqarah, 126)

Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison: "Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient. Notre Seigneur! Fais de nous Tes soumis, et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre-nous nos rites et accepte de nous le repentir. Car c'est Toi certes l'Accueillant au repentir, le Miséricordieux. Notre Seigneur! Envoie l'un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets, leur enseigner le Livre et la sagesse, et les purifier. Car c'est Toi certes le Puissant, le Sage!" (Al Baqarah, 127-129)

Et il est des gens qui disent: "Seigneur! Accorde-nous belle part ici-bas, et belle part dans l'Au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu!" Ceux-là auront une part de ce qu'ils auront acquis. Et Allah est prompt à faire rendre compte. (Al Baqarah, 201-202)

Et quand ils affrontèrent Goliath et ses troupes, ils dirent: "Seigneur! Déverse sur nous l'endurance, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur ce peuple infidèle." (Al Baqarah, 250)

Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien q'elle aura fait, punie du mal qu'elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur, Seigneur! Ne nous charge pas d'un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais-nous miséricorde. Tu es notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles. (Al Baqarah, 286)

Seigneur! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés; et accorde-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur! Seigneur! C'est Toi qui rassembleras les gens, un jour — en quoi il n'y a point de doute — Allah, vraiment, ne manque jamais à Sa promesse. (Al Imran, 8-9)

Ceux qui disent: "Ô notre Seigneur, nous avons la foi; pardonne-nous donc nos péchés, et protège-nous du châtiment du Feu." (Al Imran, 16)

(Rappelle-toi) quand la femme d'Imran dit: "Seigneur, je T'ai voué en toute exclusivité ce qui est dans mon ventre. Accepte-le donc, de moi. C'est Toi, certes l'Audient et l'Omniscient." (Al Imran, 35)

Alors Zacharie pria son Seigneur, et dit: "Ô mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance. Car Tu es Celui qui entend bien la prière. (Al Imran, 38)

Seigneur! Nous avons cru à ce que Tu as fait descendre et suivi le Messager. Inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent. (Al Imran, 53)

Et ils n'eurent que cette parole: "Seigneur, pardonne-nous nos péchés ainsi que nos excès dans nos comportements, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur les gens mécréants." (Al Imran, 147)

… les doués d'intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): "Notre Seigneur! Tu n'as pas crée cela en vain. Gloire à Toi. Garde-nous du châtiment du Feu. Seigneur! Quiconque Tu fais entrer dans le Feu, Tu le couvres vraiment d'ignominie. Et pour les injustes, il n'y a pas de secoureurs! Seigneur, pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et place-nous, à notre mort, avec les gens de bien. Seigneur! Donne-nous ce que Tu nous as promis par Tes messagers. Et ne nous couvre pas d'ignominie au Jour de la résurrection. Car Toi, Tu ne manques pas à Ta promesse." (Al Imran, 190-194)

Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la vérité. Ils disent: "Ô notre Seigneur! Nous croyons: inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran)." (Al Ma'idah, 83)

Tous deux dirent: "Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants." (Al A'raf, 23)

Et (Moïse) dit: "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es le plus Miséricordieux des miséricordieux. (Al A'raf, 151)

… Ô notre Seigneur! Déverse sur nous l'endurance et fais-nous mourir entièrement soumis. (Al A'raf, 126)

… (Moïse) dit: "Mon Seigneur, si Tu avais voulu, Tu les aurais détruits avant, et moi avec. Vas-Tu nous détruire pour ce que des sots d'entre nous ont fait? Ce n'est là qu'une épreuve de Toi, par laquelle Tu égares qui Tu veux, et guides qui Tu veux. Tu es notre Maître. Pardonne-nous et fais-nous miséricorde, car Tu es le Meilleur des pardonneurs. Et prescrit pour nous le bien ici-bas ainsi que dans l'Au-delà. Nous voilà revenus vers Toi, repentis." Et (Allah) dit: "Je ferai que Mon châtiment atteigne qui Je veux. Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la zakat, et ont foi en Nos signes." (Al A'raf, 155-156)

Ils dirent: "En Allah nous plaçons notre confiance. Ô notre Seigneur, ne fais pas de nous une cible pour les persécutions des injustes. Et délivre-nous, par Ta miséricorde, des gens mécréants." (Younous, 85-86)

Et Moïse dit: "Ô notre Seigneur, Tu as accordé à Pharaon et ses notables des parures et des biens dans la vie présente, et voilà, Ô notre Seigneur, qu'avec cela ils égarent (les gens loin) de Ton sentier. Ô notre Seigneur, anéantis leurs biens et endurcis leurs cœurs, afin qu'ils ne croient pas, jusqu'à ce qu'ils aient vu le châtiment douloureux." (Younous, 88)

Ô mon Seigneur, Tu m'as donné du pouvoir et m'as enseigné l'interprétation des rêves. [C'est Toi le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l'Au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux. (Youssouf, 101)

Ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Ka'ba] — Ô notre Seigneur — afin qu'ils accomplissent la prière. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants? Ô notre Seigneur, Tu sais, vraiment, ce que nous cachons et ce que nous divulguons: — et rien n'échappe à Allah, ni sur terre, ni au ciel!" (Ibrahim, 37-38)

Et par miséricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilité, et dis: "Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit." (Al Isra', 24)

Et dis: "Ô mon Seigneur, fais que j'entre par une entrée de vérité et que je sorte par une sortie de vérité; et accorde-moi de Ta part, un pouvoir bénéficiant de Ton secours." (Al Isra', 80)

Quand les jeunes gens se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent: "Ô notre Seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde; et assure-nous la droiture dans tout ce qui nous concerne." (Al Kahf, 10)

C'est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie. Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrète, et dit: "Ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s'est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n'ai jamais été malheureux [déçu] en Te priant, Ô mon Seigneur. Je crains [le comportement] de mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et de la famille de Jacob. Et fais qu'il Te soit agréable, ô mon Seigneur." "Ô Zacharie, Nous t'annonçons la bonne nouvelle d'un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne le lui avons pas donné auparavant d'homonyme." Et [Zacharie dit]: "Ô mon Seigneur, comment aurais-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse?" [Allah] lui dit: "Ainsi sera-t-il!" Ton Seigneur a dit: "Ceci M'est facile. Et avant cela, Je t'ai créé alors que tu n'étais rien." (Maryam, 2-9)

Ô mon Seigneur! Fais que j'accomplisse assidûment la prière ainsi qu'une partie de ma descendance; exauce ma prière, ô notre Seigneur! Ô notre Seigneur! Pardonne-moi, ainsi qu'à mes père et mère et aux croyants, le jour de la reddition des comptes." (Ibrahim, 40-41)

[Moïse] dit: "Seigneur, ouvre-moi ma poitrine, et facilite ma mission, et dénoue un nœud en ma langue, afin qu'ils comprennent mes paroles, et assigne-moi un assistant de ma famille: Aaron, mon frère, accrois par lui ma force! Et associe-le à ma mission, afin que nous Te glorifiions beaucoup, et que nous T'invoquions beaucoup. Et Toi, certes, Tu es très clairvoyant sur nous." (Ta-ha, 25-35)

Et Dhou Noun (Jonas) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous n'allions pas l'éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l'appel que voici: "Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J'ai été vraiment du nombre des injustes." Nous l'exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c'est ainsi que Nous sauvons les croyants. (Al Anbiya', 87-88)

Et Zacharie, quand il implora son Seigneur: "Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le Meilleur des héritiers." (Al Anbiya', 89)

Dis: "Seigneur, si jamais Tu me montres ce qui leur est promis; alors, Seigneur, ne me place pas parmi les gens injustes." (Al Mou'minoune, 93-94)

Il (Noé) dit: "Seigneur! Apporte-moi secours parce qu'ils me traitent de menteur." (Al Mou'minoune, 26)

Et lorsque tu seras installé, toi et ceux qui sont avec toi, dans l'arche, dis: "Louange à Allah qui nous a sauvés du peuple des injustes. Et dis: "Seigneur, fais-moi débarquer d'un débarquement béni. Tu es Celui qui procure le meilleur débarquement." (Al Mou'minoune, 28-29)

Et dis: "Seigneur, je cherche Ta protection, contre les incitations des diables et je cherche Ta protection, Seigneur, contre leur présence auprès de moi." (Al Mou'minoune, 97-98)

Et dis: "Seigneur, pardonne et fais miséricorde. C'est Toi le Meilleur des miséricordieux." (Al Mou'minoune, 118)

Et qui disent: "Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux." (Al Fourqane, 74)

Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien; fais que j'aie une mention honorable sur les langues de la postérité; et fais de moi l'un des héritiers du Jardin des délices et pardonne à mon père: car il a été du nombre des égarés; et ne me couvre pas d'ignominie, le jour où l'on sera ressuscité. (As Shou'ara, 83-87)

Il (Noé) dit: "Ô mon Seigneur, mon peuple me traite de menteur. Tranche donc clairement entre eux et moi; et sauve-moi ainsi que ceux des croyants qui sont avec moi." (As Shou'ara, 117-118)

Il (Soulayman) sourit, amusé par ses propos et dit: "Permet-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux." (Al Naml, 19)

Il (Moïse) dit: "Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même; pardonne-moi." Et Il lui pardonna. C'est Lui vraiment le Pardonneur, le Miséricordieux!" Seigneur, grâce aux bienfaits dont Tu m'as comblé, jamais je ne soutiendrai les criminels." (Al Qasas, 16-17)

Il (Moïse) sortit de là, craintif, regardant autour de lui. Il dit: "Seigneur, sauve-moi de [ce] peuple injuste!" (Al Qasas, 21)

Il abreuva [les bêtes] pour elles puis retourna à l'ombre et dit: "Seigneur, j'ai grand besoin du bien que Tu feras descendre vers moi." (Al Qasas, 24)

Il (Lot) dit: "Seigneur, donne-moi victoire sur ce peuple de corrupteurs!" (Al Ankabout, 30)

(Abraham dit): "Seigneur, fais-moi don d'une [progéniture] d'entre les vertueux." (As Saffat, 100)

Il (Soulayman) dit: "Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur." (Sad, 35)

Ceux (les Anges) qui portent le Trône et ceux qui l'entourent célèbrent les louanges de leur Seigneur, croient en Lui et implorent le pardon pour ceux qui croient: "Seigneur! Tu étends sur toute chose Ta miséricorde et Ta science. Pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent Ton chemin et protège-les du châtiment de l'Enfer. Seigneur! Fais-les entrer aux jardins d'Eden que Tu leur as promis, ainsi qu'aux vertueux parmi leurs ancêtres, leurs épouses et leurs descendants, car c'est Toi le Puissant, le Sage. Et préserve-les [du châtiment] des mauvaises actions. Quiconque Tu préserves [du châtiment] des mauvaises actions ce jour-là, Tu lui feras miséricorde. Et c'est là l'énorme succès." (Ghafir, 7-9)

Et Nous avons enjoint à l'homme de la bonté envers ses père et mère: sa mère l'a péniblement porté et en a péniblement accouché; et sa gestation et sevrage durent trente mois; puis quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il dit: "Ô Seigneur! Inspire-moi pour que je rende grâce au bienfait dont Tu m'as comblé ainsi qu'à mes père et mère, et pour que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées. Et fais que ma postérité soit de moralité saine. Je me repens à Toi et je suis du nombre des Soumis." Ce sont ceux-là dont Nous acceptons le meilleur de ce qu'ils œuvrent et passons sur leurs méfaits, (ils seront) parmi les gens du Paradis, selon la promesse véridique qui leur était faite. (Al Ahqaf, 15-16)

Et [il appartient également] à ceux qui sont venus après eux en disant: "Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu'à nos frères qui nous ont précédés dans la foi; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et très Miséricordieux." (Al Hashr, 10)

"… Seigneur, c'est en Toi que nous mettons notre confiance et à Toi nous revenons [repentants]. Et vers Toi est le devenir, Seigneur, ne fais pas de nous [un sujet] de tentation pour ceux qui ont mécru; et pardonne-nous, Seigneur, car c'est Toi le Puissant, le Sage." (Al Moumtahanah, 4-5)

Et Allah a cité en parabole pour ceux qui croient, la femme de Pharaon, quand elle dit: "Seigneur, construis-moi auprès de Toi une maison dans le Paradis, et sauve-moi de Pharaon et de son œuvre; et sauve-moi des gens injustes." (At Tahrim, 11)

Et Noé dit: "Seigneur, ne laisse sur terre aucun infidèle. Si Tu les laisses (en vie), ils égareront Tes serviteurs et n'engendreront que des pécheurs infidèles. Seigneur! Pardonne-moi, et à mes père et mère et à celui qui entre dans ma demeure croyant, ainsi qu'aux croyants et croyantes; et ne fais croître les injustes qu'en perdition." (Nouh, 26-28)


Gloire à Toi! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous as appris.
Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage.
(Al Baqarah, 32)

 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net