Harun Yahya


De La Confiance En Allah Et De La Soumission



La confiance et la soumission à Allah sont deux importants témoins de la foi de quelqu'un envers Lui et servent de point de distinction entre un croyant et un mécréant.

Un non-croyant perçoit l'univers entier sous forme de chaos. Il s'imagine qu'il doit son existence à une pure "coïncidence". D'après lui, les événements se déroulant partout dans le monde arrivent également par pur hasard. Pourtant, un tel point de vue est nuisible au bien-être mental d'une personne: car il crée un sentiment d'insécurité et empêche la confiance. Rien ne l'aide à dissiper ses craintes et elle passe de longues heures à élaborer des projets pour le futur. Des centaines, voire des milliers de facteurs indépendants risquent de transformer sa vie en pure déception. Elle se sent faible et risque à tout instant de contracter une maladie incurable. Parfois, l'imprévisible arrive et elle perd son travail ou quelqu'un qui lui est cher. Croyant que c'est l'effet du hasard, à chaque fois, elle se sent consternée. Son exemple est comme celui qui s'est soumis à des centaines de facteurs qu'il considère comme des dieux

En terme coranique, la crainte d'une chose ou la confiance en elle (en dehors d'Allah) est équivalente à l'associationnisme (shirk). Quant au croyant, il perçoit la finalité de ce monde, le fait qu'Allah contrôle toute chose et que rien ne peut survenir sans Sa permission et Sa science. Ce fait énoncé dans ces versets: "Je place ma confiance en Allah, mon Seigneur et le vôtre. Il n'y a pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet" (Houd, 56) et "À Lui tous ceux qui sont dans les cieux et la terre: tous Lui sont entièrement soumis" (Ar Roum, 26) ne peut être perceptible que par "ceux qui savent observer" (Al Hijr, 75).

Un croyant sait pertinemment qu'Allah "règle l'ordre (de tout)" et que tous les incidents qui ponctuent sa vie, sont prédestinés. C'est pourquoi il ne les considère jamais comme étant "funestes". Bien qu'ils puissent paraître comme tels quelque fois, ils cachent en fait, un bien. D'abord, rien n'arrive au hasard dans la création d'Allah. Quels que soient les événements affectant la vie d'un croyant, ils sont destinés uniquement à lui apporter un bien. Même si l'un d'eux peut lui paraître apparemment défavorable, il ne devrait pas désespérer et continuer de placer sa confiance en Allah qui, finalement, le changera en bien.

Au milieu de ses luttes ardentes, le croyant ressent du soulagement et de la paix dans un tel état d'esprit. Quand nous consultons le Coran, nous nous apercevons que tous les Messagers (pse) et ceux qui les ont suivis, ont eu à faire face à des événements extrêmement défavorables et apparemment "malheureux". De nombreux croyants furent opprimés, maltraités, assaillis, torturés, insultés et certains même, tués. Pourtant, rien ne les intimida, pas même la pire des tempêtes ou adversités, ni la plus puissante des armées. Ils restèrent fermes et inébranlables, n'abandonnant jamais leur résolution. Le secret d'une telle attitude réside principalement dans la conscience qu'un croyant possède, que l'origine de toute chose se trouve auprès d'Allah et est donc destinée à apporter un bien. Il est parfaitement conscient que c'est Allah le Guide Suprême et qu'Il n'impose à son âme aucun fardeau qu'elle ne puisse supporter. Dans le saint Coran, on trouve des centaines de versets qui encouragent à la confiance et la soumission à Allah:


Dis: "Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu'Allah a prescrit pour nous. Il est notre Protecteur. C'est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance." (At Tawbah, 51)


Le mot arabe utilisé pour désigner la confiance en Allah est tawakkoul qui signifie "prendre (quelqu'un) comme gardien et protecteur". Néanmoins, contrairement à son usage ordinaire, ce mot possède un sens un peu différent dans le saint Coran. Cette expression est d'habitude comprise comme "agir de son mieux dans une situation et remettre ensuite le reste entre les mains d'Allah". Mais le principe de "prendre (quelqu'un) comme gardien et protecteur" laisse entendre davantage que cela. Il signifie laisser le cours entier des événements ainsi que leurs conséquences entre les mains d'Allah.

Arrivé à ce point, il nous faut éviter une erreur essentielle: "remettre le cours des événements entre les mains d'Allah" ne signifie en aucun cas s'arrêter de s'inclure dans le courant des affaires journalières. Au contraire, un croyant doit faire face à toutes sortes de problèmes et d'événements en assumant toutes ses responsabilités. Certes, le véritable sens de "confiance en Allah" réside dans le fait de savoir clairement que toute chose qui nous arrive, ou que nous faisons, ne se passe que sous le contrôle d'Allah et c'est pourquoi le croyant prend des initiatives dans tout ce qu'il entreprend en "Le prenant comme Gardien et Protecteur".

Les invocations des Prophètes (pse) contenues dans le saint Coran nous éclairent à ce sujet. Dans la sourate An Naml, le Prophète Soulaiman (psl) dit: "Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère; et que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux. (An Naml, 19) Cette prière nous montre clairement que Soulaiman sait qu'il ne peut accomplir son souhait que si Allah le désire et il Lui demande donc de lui accorder Son agrément au moment où il est sur le point d'agir.

C'est, en fait, la raison qui se cache derrière la confiance en Allah. Un croyant sait bien que ce monde, de même que son âme, sont des entités entièrement sous le contrôle d'Allah. En conséquence, il se soumet lui-même — son âme — à son Créateur Tout Puissant. Ainsi, il est capable de faire preuve d'extrême bravoure, au point qu'il est prêt à affronter, à lui tout seul, le monde entier, confiant et serein, comme s'il n'y avait pas de danger environnant. Le saint Coran nous décrit le comportement du croyant en période de troubles et de difficultés, à plusieurs endroits. Nous citerons le cas du Prophète Noé (psl), parmi d'autres:


Raconte-leur l'histoire de Noé, quand il dit à son peuple: "Ô mon peuple, si mon séjour (parmi vous), et mon rappel des signes d'Allah vous pèsent trop, alors c'est en Allah que je place (entièrement) ma confiance. Concertez-vous avec vos associés, et ne cachez pas vos desseins. Puis, décidez de moi et ne me donnez pas de répit. Si vous vous détournez, alors je ne vous ai pas demandé de salaire… Mon salaire n'incombe qu'à Allah. Et il m'a été commandé d'être du nombre des soumis." (Younous, 71-72)


Shouaïb (psl) fit la preuve de la même attitude envers son peuple:


Il dit: "Ô mon peuple, voyez-vous si je me base sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur, et s'Il m'attribue de Sa part une excellente donation? Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis. Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que d'Allah. En Lui je place ma confiance, et c'est vers Lui que je reviens repentant. (Houd, 88)


De nombreux autres versets nous soulignent l'importance de la confiance en Allah et de la persévérance:


Alors, s'ils se détournent, dis: "Allah me suffit. Il n'y a pas de divinité que Lui. En Lui je place ma confiance; et Il est le Seigneur du Trône immense." (At Tawbah, 129)

Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand ses versets leurs sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur. (Al Anfal, 2)

À Allah appartient l'inconnaissable des cieux et de la terre, et c'est à Lui que revient l'ordre tout entier. Adore-Le donc et place ta confiance en Lui. Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce que vous faites. (Houd,123)

Ainsi Nous t'envoyons dans une communauté — que d'autres communautés ont précédée — pour que tu leur récites ce que Nous te révélons (le Coran), cependant qu'ils ne croient pas au Tout Miséricordieux. Dis: "C'est Lui mon Seigneur. Pas d'autre divinité à part Lui. En Lui je place ma confiance. Et à Lui je me repens." (Ar Ra'd, 30)

Leur Messagers leur dirent: "Certes nous ne sommes que des humains comme vous. Mais Allah favorise qui Il veut parmi Ses serviteurs. Il ne nous appartient de vous apporter quelque preuve, que par la permission d'Allah. Et c'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance. Et qu'aurions-nous à ne pas placer notre confiance en Allah, alors qu'Il nous a guidés sur les sentiers (que nous devions suivre)? Nous endurerons sûrement la persécution que vous nous infligez. Et ceux qui ont confiance en Allah s'en remettent entièrement à Lui." (Ibrahim, 11-12)

Dis: "C'est Lui, le Tout Miséricordieux. Nous croyons en Lui et c'est en Lui que nous plaçons notre confiance. Vous saurez bientôt qui est dans un égarement évident." (Al Moulk, 29)


La personne qui place sa confiance en Allah et Le prend comme Gardien et Protecteur devrait toujours se souvenir de ce fait et ne considérer personne d'autre à l'égal de Lui. Rien ne saurait troubler un croyant tant qu'il invoque Allah et Lui fait confiance. Par la volonté d'Allah, les événements prendront la meilleure tournure en sa faveur. Comme il est dit dans le saint Coran:


Et place ta confiance en Allah. Allah te suffit comme protecteur. (Al Ahzab, 2)


Dans un autre verset, il est dit également:


… quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable et lui accordera Ses dons par (des moyens) sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il (Allah) lui suffit. Allah atteint ce qu'Il se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose. (At Talaq, 2-3)


Nul ne peut causer du tort aux croyants, excepté par la permission d'Allah. Personne ne peut tuer quelqu'un à moins qu'Allah ne le veuille. Lui seul est maître de la vie. Il n'est donc pas fondé de craindre autre qu'Allah. Le Coran ne cesse de rappeler ce fait aux croyants:


La conversation secrète n'est que (l'œuvre) du Diable pour attrister ceux qui ont cru. Mais il ne peut leur nuire en rien sans la permission d'Allah. Et c'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance. (Al Moujadalah, 10)

Et n'obéis pas aux infidèles et aux hypocrites, ne prête pas attention à leur méchanceté et place ta confiance en Allah et Allah suffit comme protecteur. (Al Ahzab, 48)

Si tu leur demandais: "Qui a créé les cieux et la terre?" Ils diraient assurément: "Allah." Dis: "Voyez-vous ce que vous invoquez en dehors d'Allah; si Allah me voulait du mal, est-ce que (ces divinités) pourraient dissiper Son mal? Ou s'Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde?" Dis: "Allah me suffit: c'est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui." (Az Zoumar, 38)


Celui qui place sa confiance en Allah et Le prend comme Gardien et Protecteur est à l'abri des tentations de Satan. Ce fait est confirmé par le verset 99 de la sourate An Nahl: "Il n'a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur." Ceux qui auront placé leur confiance en Allah et se seront soumis à Lui, seront sous Sa bienveillance dans l'Au-delà.


Tout ce qui vous a été donné (comme bien) n'est que jouissance de la vie présente; mais ce qui est auprès d'Allah est meilleur et plus durable pour ceux qui ont cru et qui placent leur confiance en leur Seigneur. (As Shoura, 36)

Et il (Jacob) dit: "… La décision n'appartient qu'à Allah: en Lui je place ma confiance. Et que ceux qui placent leur confiance la placent en Lui." (Youssouf, 67)

Allah, nulle autre divinité que Lui! Et c'est à Allah que les croyants (doivent) s'en remettre. (At Taghaboun, 13)

Et place ta confiance en le Vivant qui ne meurt jamais. Et par Sa louange, glorifie-Le. Il suffit comme Parfait Connaisseur des péchés de Ses serviteurs. (Al Fourqane, 58)


 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net