Harun Yahya


De La Modestie Et De L'arrogance



La modestie est une des qualités les plus essentielles et on la trouve souvent mentionnée dans le saint Coran. Le fait d'être humble et modeste est un emblème de la foi, alors que l'arrogance est celui de la mécréance.

Si l'on considère la modestie comme synonyme de foi et l'arrogance, de mécréance, c'est parce que la foi incite l'homme à la réflexion et la sagesse, tandis que la mécréance l'empêche d'acquérir ces vertus. Celui dont le cœur est rempli de foi, n'osera jamais, après avoir pris conscience de l'existence d'Allah grâce à la sagesse, se conduire de façon arrogante. Il reconnaîtra volontiers que c'est Allah qui contrôle toute chose et qu'en tant qu'être humain, il n'est qu'un serviteur jouissant de nombreux bienfaits. Un homme doué de compréhension reconnaît la puissance d'Allah dans toute chose et réalise (en même temps) sa propre faiblesse. L'homme est faible, il souffre de la faim, devient malade et endure des souffrances. Il ne pourra jamais repousser la vieillesse. Il ne peut échapper non plus à la mort. Avec un corps enclin à la faiblesse, il est destiné à vivre une certaine période de temps, puis devra rejoindre la tombe. Finalement il retournera vers son Créateur. Il n'a donc aucune raison de faire preuve d'arrogance; il ne devrait pas oublier que tout ce qu'il est et tout ce qu'il a, proviennent (du don) d'Allah. Il est donc de son devoir d'être reconnaissant et non arrogant. Ce fait nous est expliqué dans le saint Coran à propos de l'égarement de Satan. La façon dont une personne se conduit reflète le niveau de sa conscience du Créateur. Si elle est pieuse, elle sera tout à fait consciente de sa faiblesse aux yeux d'Allah mais ne le montrera pas aux autres. Plus encore, elle sera appréciée pour sa dignité, son honneur, modestie, sa confiance en elle et sa maturité.

Quant aux non-croyants, ils sont prisonniers des griffes de leur propre arrogance et fierté dues à leur manque de clairvoyance au sujet de l'existence d'Allah. Ils se considèrent comme des entités indépendantes d'Allah. Des atouts personnels comme l'intelligence, la richesse, la beauté et la renommée les intéressent au plus haut point. Ils ne saisissent pourtant pas que ce sont des bienfaits accordés par Allah et qu'ils peuvent leur être retirés à tout moment. Le complexe d'infériorité est un autre aspect de leur caractère. Cela est, généralement, le résultat de leur incapacité à pouvoir atteindre une place, position ou mode de vie particuliers. Totalement inconscients des qualités primordiales comme la soumission à Allah et la confiance en Lui, les non-croyants sont ainsi sujets à différentes sortes de complexes, principalement d'infériorité et de supériorité. Leur cas est décrit de cette façon dans le Coran:


Ceux qui discutent sur les versets d'Allah sans qu'aucune preuve ne leur soit venue, n'ont dans leurs poitrines qu'orgueil. Ils n'atteindront pas leur but. Implore donc la protection d'Allah, car c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant. (Ghafir, 56)


Un homme dans un tel état considèrera toute chose comme insignifiante, excepté sa propre existence personnelle. À ses yeux, chaque chose deviendra un moyen de satisfaire son ego. Il fera constamment ses propres éloges. Il reniera ses échecs et ne voudra pas admettre qu'il puisse commettre des erreurs. À ce stade, il risque de nourrir une haine profonde pour la religion. Cela, surtout parce que la religion enseigne à l'homme cette vérité: nous sommes des serviteurs d'Allah et notre existence est totalement dépendante de Lui. Ainsi, plongé dans son amour-propre, il refusera de voir cette vérité. Dans son ignorance de la lumière, il s'en tiendra strictement à son propre système de vie. Le Coran parle de telles personnes en ces termes:


Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu'en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc ce qu'il est advenu des corrupteurs. (An Naml, 14)


Drapés dans leur vanité, de tels individus ne vivent que pour leurs propres egos. Ils font partie, sans aucun doute, de ceux qui se laissent le plus facilement tenter par le mal. Les versets suivants nous préviennent de leur comportement décevant:


Il y a, parmi les gens, celui dont la parole sur la vie présente te plaît, et qui prend Allah à témoin de ce qu'il a dans le cœur, tandis que c'est le plus acharné disputeur. Dès qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n'aime pas le désordre! Et quand on lui dit: "Redoute Allah", l'orgueil criminel s'empare de lui. L'Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes! (Al Baqarah, 204-206)


Dans un autre verset, l'attitude des arrogants est décrite de cette façon:


Il entend les versets d'Allah qu'on lui récite, puis persiste dans son orgueil, comme s'il ne les avait jamais entendus. Annonce-lui donc un châtiment douloureux. (Al Jathiya, 8)


Renier la vérité perçue par l'âme est synonyme d'arrogance. C'est la pierre de touche qui nous fait comprendre le danger de l'orgueil face à la vie éternelle. En arborant l'arrogance, quelqu'un choisit une vie de grief et de chagrin, dans ce monde comme dans l'autre. Voilà pourquoi ce défaut est l'un des plus amers ennemis de l'homme.

La raison cachée par laquelle Satan s'est égaré et rebellé est également l'arrogance. Celle-ci est ainsi la source d'innombrables méfaits. Ce fait nous est relaté dans le saint Coran au sujet de sa chute de cette façon:


Quand ton Seigneur dit aux anges: "Je vais créer d'argile un être humain. Quand je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon esprit, jetez-vous devant lui prosternés." Alors tous les anges se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infidèles. (Allah) lui dit: "Ô Iblis, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés?" "Je suis meilleur que lui," dit [Iblis], "Tu m'as créé de feu et Tu l'as créé d'argile." (Allah) dit: "Sors d'ici, te voilà banni; et sur toi sera Ma malédiction jusqu'au Jour de la rétribution." (Sad, 71-78)


Les déclarations prononcées par Satan dans ces versets sont vraiment très claires et reflètent bien sa méchanceté et sa mauvaise disposition. Satan fut possédé par le sentiment insensé de son importance et donc de sa supériorité par rapport à Adam (psl). Il avait de la peine à reconnaître que c'était uniquement Allah qui élève, honore ou dégrade tous ceux qui sont créés. Aucun être raisonnable n'oserait s'opposer au commandement d'Allah. Pourtant Satan osa le faire et pour cette raison fut maudit pour l'éternité.

En agissant ainsi, Satan a laissé un mauvais exemple pour tous ceux qui suivent ses traces. Il s'est rebellé contre Allah et a également encouragé les autres à le faire. Ainsi, le récit de son histoire, dans le Coran, nous éclaire sur la façon dont l'homme s'égare.


Alors [Allah] dit: "Ô Iblis, pourquoi n'es-tu pas au nombre des prosternés?" Il dit: "Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d'argile crissante, extraite d'une boue malléable." Et [Allah] dit: "Sors de là [du Paradis], car te voilà banni! Et malédiction sur toi, jusqu'au Jour de la rétribution!" Il dit: "Ô mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu'au jour où (les gens) seront ressuscités." [Allah] dit: "Tu es de ceux à qui ce délai est accordé, jusqu'au jour de l'instant connu [d'Allah]." Il dit: "Ô mon Seigneur, parce que Tu m'as induit en erreur, eh bien, je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous." (Al Hijr, 32-39)


Satan désire que les autres, eux aussi, soient égarés. Cela fait penser à un type de satisfaction psychologique qui prévaut également chez certains êtres humains. Tout comme Satan, celui qui commet un crime, désire également que les autres en fassent autant et soient arrêtés. Cette attente, en fait, de même que l'espoir de pouvoir partager le crime et aussi le châtiment, soulage Satan. De même, le fait de savoir qu'ils sont entourés de gens comme eux sert de consolation à ceux qui ont rejeté la foi et renié l'existence d'Allah. On entend d'ailleurs souvent ces expressions: "Tout le monde fait la même chose" et "Si tous ces gens vont en Enfer, pourquoi pas moi?" La raison de telles déclarations se trouvent souvent dans la logique expliquée ci-dessus. Satan connaît Allah et est tout à fait conscient de Son existence et de Son pouvoir. Pourtant, influencé par son propre complexe de supériorité, il espère un traitement spécial et désire jouir de certains privilèges. Voilà pourquoi il dévie au moment où il lui est ordonné de se prosterner devant Adam. Pas meilleurs que Satan, les hommes également dévient: dans le saint Coran, il nous est montré comment les non-croyants reconnaissent, eux aussi, l'existence d'Allah et pourtant s'imaginant posséder des privilèges spéciaux, ils veulent profiter de certaines faveurs par rapport aux autres. Pire encore, de nombreuses personnes égarées, se considèrent pourtant comme "les bien-aimés serviteurs d'Allah". Dans le saint Coran, une telle mentalité est souvent soulignée. Par exemple, nous lisons dans le verset suivant la réponse à la prétention de certains juifs et chrétiens qui disent qu'ils sont les fils d'Allah et Ses préférés:


... Dis: "Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés?" En fait, vous êtes des êtres humains d'entre ceux qu'Il a créés. Il pardonne à qui Il veut et Il châtie qui Il veut. Et à Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux. Et c'est vers Lui que sera la destination finale. (Al Ma'idah, 18)


Le sentiment d'être privilégié et supérieur peut se manifester lui-même de différentes façons. L'Islam enseigne à l'homme qu'il doit son existence à Allah et qu'il ne possède rien de plus que la part qu'Il lui a attribuée. La négation de ce fait est la principale raison pour laquelle la majorité des gens s'égare. Imitant les manières de Satan qui dit qu'il est créé du Feu, certains gens de noble famille, possédant fortune ou beauté, se croient supérieurs. Cela devient finalement la raison de leur exécrable arrogance. Le cas de Quaroun, qui faisait partie du peuple de Moïse (psl), est un exemple qui illustre bien ce domaine, comme l'expliquent les versets suivants:


En vérité, Coré [Quaroun] était du peuple de Moïse, mais il était empli de violence envers eux. Nous lui avions donné des trésors dont les clefs pesaient lourd à toute une bande de gens forts. Son peuple lui dit: "Ne te réjouis point. Car Allah n'aime pas les arrogants. Et recherche à travers ce qu'Allah t'a donné, la demeure dernière. Et n'oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant, comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n'aime point les corrupteurs." Il dit: "C'est par une science que je possède que ceci m'est venu." Ne savait-il pas qu'avant lui Allah avait fait périr des générations supérieures à lui en force et plus riches en biens? Et les criminels ne seront pas interrogés sur leurs péchés. Il sortit vers son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie présente dirent: "Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d'une immense fortune." Tandis que ceux à qui le savoir a été donné dirent: "Malheur à vous! La récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien." Mais elle ne sera reçue que par ceux qui endurent. Nous fîmes donc que la terre l'engloutit, lui et sa maison. Aucun clan en dehors d'Allah ne fut là pour le secourir, et il ne put se secourir lui-même. Et ceux qui, la veille, souhaitaient d'être à sa place, se mirent à dire: "Ah! Il est vrai qu'Allah augmente la part de qui Il veut, Ses serviteurs, ou la restreint. Si Allah ne nous avait pas favorisés, Il nous aurait certainement fait engloutir. Ah! Il est vrai que ceux qui ne croient pas ne réussissent pas." Cette demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s'élever sur terre, ni à y semer la corruption. Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux! (Al Qasas, 76-83)


Comme on le voit dans les versets ci-dessus, Quaroun et ses semblables, croient qu'ils ont obtenu des faveurs uniquement à cause de certains privilèges qu'ils possèdent. Ou ils oublient complètement que ces privilèges sont, en réalité, des faveurs d'Allah ou ils renient tout simplement cet état de fait.

Sa déclaration "c'est par une science que je possède que ceci m'est venu", illustre bien cette attitude. Dans sa folie, Quaroun se réjouit comme nous l'avons vu dans les versets ci-dessus. Semblables à lui, sont les gens qui connaissent le succès, la richesse ou le pouvoir: ils adoptent une insupportable attitude de suffisance et pourtant se croient "les bien-aimés serviteurs d'Allah":


L'homme ne se lasse pas d'implorer le bien. Si le mal le touche, le voilà désespéré, désemparé. Et si Nous lui faisons goûter une miséricorde de Notre part, après qu'une détresse l'ait touché, il dit certainement: "Cela m'est dû! Et je ne pense pas que l'heure se lèvera [un jour]. Et si je suis ramené vers mon Seigneur, je trouverai près de Lui, la plus belle part." Nous informerons ceux qui ont mécru de ce qu'ils ont fait et Nous les ferons sûrement goûter à un dur châtiment. (Foussilat, 49-50)


Le saint Coran parle ainsi de ceux qui se conduisent avec suffisance et vantardise:


N'as-tu pas vu ceux-là qui se déclarent purs? Mais c'est Allah qui purifie qui Il veut; et ils ne seront pas lésés, fut-ce d'un brin de noyau de datte. (An Nissa, 49)


Quant aux croyants, ils ne sont jamais convaincus d'être tout à fait ceux qui, aux yeux d'Allah, méritent le Paradis. Voilà pourquoi, ils invoquent Allah à la fois avec "crainte et espoir" (As Sajda,16). Ils prient leur Seigneur en disant: "Protège-nous du châtiment du Feu!" (Al Baqarah, 201), "Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés!" (Al Imran, 8), "Ô notre Seigneur! Déverse sur nous l'endurance et fais-nous mourir entièrement soumis!" (Al Araf, 126). Par pure arrogance, un homme se considère comme méritant le Paradis. Pourtant, l'arrogance est le principal obstacle pour le salut éternel de quelqu'un car "Allah n'aime point tout présomptueux plein de gloriole" (Al Hadid, 23).

Le thème de l'arrogance est fréquemment traité dans le saint Coran et les versets suivants rappellent avec insistance, à l'homme de ne pas succomber à ce défaut:


Et ne foule pas la terre avec orgueil: tu ne sauras jamais fendre la terre et tu ne pourras jamais atteindre la hauteur des montagnes! (Al Isra', 37)

Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance: car Allah n'aime pas les présomptueux pleins de gloriole. (Louqman, 18)

... afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce qui vous a échappé, ni n'exultiez pour ce qu'Il vous a donné. Et Allah n'aime point tout présomptuex plein de gloriole. (Al Hadid, 23)

Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant. (An Nissa, 36)


Le saint Coran recommande souvent aux croyants la modestie et la modération. Ils devraient scrupuleusement éviter l'arrogance, se souvenant de ce verset: "Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant." De cette manière, le Coran affirme que la modestie constitue une des principales vertus d'un croyant:


... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient. (Al Hajj, 34)

Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lors que les ignorants s'adressent à eux, disent: "Paix." (Al Fourqane, 63)

Cette demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s'élever sur terre, ni à semer la corruption. Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux. (Al Qasas, 83)

Seuls croient en Nos versets ceux qui, lorsqu'on les leur rappelle, tombent prosternés et, par des louanges à leur Seigneur, célèbrent Sa gloire et ne s'enflent pas d'orgueil. (As Sajda, 15)


Ce point est assez important à noter. La croyance ou l'égarement de quelqu'un dépendent de son arrogance ou de sa modestie. Allah nous explique les conséquences fâcheuses de l'arrogance de cette façon dans le verset suivant:


J'écarterai de Mes signes ceux qui, sans raison, s'enflent d'orgueil sur terre. Même s'ils voyaient tous les miracles, ils n'y croiraient pas. Et s'ils voient le bon sentier, ils ne le prennent pas comme sentier. Mais s'ils voient le sentier de l'erreur, ils le prennent comme sentier. C'est qu'en vérité ils traitent de mensonge Nos preuves et ils ne leur accordaient aucune attention. (Al A'raf, 146)


L'arrogance a toujours été une faute commune à tous les mécréants des peuples du passé:


Oh que si! Mes versets te sont venus et tu les as traités de mensonge, tu t'es enflé d'orgueil et tu étais parmi les mécréants. (Az Zoumar, 59)

Et quand on lui dit: "Redoute Allah", l'orgueil criminel s'empare de lui. L'Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes! (Al Baqarah, 206)

Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des Prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres. (Al Baqarah, 87)


Les arrogants sont destinés à rester éternellement en Enfer.


Par ceux qui traitent de mensonge Nos enseignements et qui s'en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l'aiguille. Ainsi rétribuons-Nous les criminels. L'Enfer leur servira de lit, et comme couverture, ils auront des voiles de ténèbres. Ainsi rétribuons-Nous les injustes. (Al A'raf, 40-41)

Et ceux qui traitent de mensonge Nos signes et s'en écartent avec orgueil, sont les gens du Feu et ils y demeureront éternellement. (Al A'raf, 36)


Ceux qui se sont opposés aux Messagers (pse) et se sont rebellés contre eux, faisaient tous partie des arrogants. Les principaux chefs des mécréants ainsi que ceux que le Coran appelle "ceux qui se comportent avec orgueil" refusèrent d'obéir au Messager. Ils n'acceptèrent pas que la guidée puisse provenir d'un autre être humain. L'orgueil des chefs de tribu est fréquemment mentionné dans le saint Coran:


Les notables de son peuple qui s'enflaient d'orgueil dirent aux opprimés, à ceux d'entre eux qui avaient la foi: "Savez-vous si Salih est envoyé de la part de son Seigneur?", Ils dirent: "Oui, nous sommes croyants à son message. Ceux qui s'enflaient d'orgueil dirent: "Nous, nous ne croyons certainement pas en ce que vous avez cru." (Al A'raf, 75-76)

Les notables de son peuple qui s'enflaient d'orgueil, dirent: "Nous t'expulserons certes de notre cité, ô Choua'ïb, toi et ceux qui ont cru avec toi. Ou que vous reveniez à notre religion." Il dit: "Est-ce même quand cela nous répugne?" (Al A'raf, 88)


Les gens arrogants accordent une grande importance à la position sociale, la richesse et la renommée. Tout Messager ne pouvant prétendre à aucun de ces statuts matériels sera ainsi rejeté par eux, comme incapables de diriger l'humanité sur le droit chemin. Le point le plus commun des mécréants réside dans leur tendance à se révolter contre les Envoyés choisis par Allah.

La rébellion des enfants d'Israël conte le roi Talout nous est décrite de cette manière dans le saint Coran:


Et leur Prophète leur dit: "Voici qu'Allah vous a envoyé Talout pour roi." Ils dirent: "Comment régnerait-il sur nous? Nous avons plus de droit que lui à la royauté. On ne lui a même pas prodigué beaucoup de richesses!" Il dit: "Allah, vraiment l'a élu sur vous et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique." Et Allah alloue Son pouvoir à qui Il veut. Allah a la grâce immense et Il est Omniscient. (Al Baqarah, 247)


Durant la période du Prophète (pssl) également; les personnes notables de son peuple s'opposèrent à lui avec véhémence, disant: "Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre ce Coran sur un haut personnage de l'une des deux cités?" (La Mecque et Ta'ïf — Az Zoukhrouf). Cet antagonisme était le simple résultat de leur habitude à estimer les gens selon leur richesse, leurs biens ou réputation. Si le Messager avait été "un haut personnage de l'une des deux cités" ils lui auraient alors obéi. À cause de leur arrogance, cependant, il leur était difficile d'obéir à quelqu'un uniquement parce qu'il avait été élu par Allah. La même chose, déjà, était arrivée au Prophète Salih (psl), lorsqu'il fut envoyé au peuple de Thamoud:


Ils dirent: "Allons-nous suivre un seul homme (Salih) d'entre nous-mêmes? Nous serions alors dans l'égarement et la folie. Est-ce que le message a été envoyé à lui à l'exception de nous tous? C'est plutôt un grand menteur, plein de prétention et d'orgueil." (Al Qamar, 24-25)


La sourate Al Moudaththir nous éclaire également beaucoup au sujet de l'égarement des gens arrogants. Elle nous décrit l'exemple d'un homme qui bénéficiait de nombreuses faveurs de la part d'Allah, qui avait écouté et compris Sa parole mais qui, finalement Lui désobéit par pure arrogance. À cause de cela, il a mérité le châtiment de l'Enfer.


Laisse-Moi avec celui que J'ai créé seul, et à qui J'ai donné des biens étendus, et des enfants qui lui tiennent toujours compagnie, pour qui J'ai aplani aussi toutes difficultés cependant il convoite [de Moi] que Je lui donne davantage. Pas du tout! Car il reniait Nos versets (le Coran) avec entêtement. Je vais le contraindre à gravir une pente. Il a réfléchi. Et il a décidé. Qu'il périsse! Comme il a décidé! Encore une fois qu'il périsse; comme il a décidé! Ensuite il a regardé. Et il s'est renfrogné et a durci son visage. Ensuite il a tourné le dos et s'est enflé d'orgueil, puis il a dit: "Ceci (le Coran) n'est que magie apprise, ce n'est là que la parole d'un humain." Je vais le brûler dans le Feu intense (Saqar) et qui te dira ce qu'est Saqar? Il ne laisse rien et n'épargne rien; il brûle la peau et la noircit. (Al Moudaththir, 11-29)


Dans un autre verset nous est décrit un autre cas d'une personne arrogante vouée à l'Enfer:


Qu'on le saisisse et qu'on l'emporte en plein dans la fournaise; qu'on verse ensuite sur sa tête de l'eau bouillante comme châtiment. Goûte! Toi (qui prétendait être) le puissant, le noble. (Al Doukhane, 47-49)


L'homme est un simple serviteur d'Allah et le fait de garder à l'esprit son état actuel lui permettra d'apprécier au plus profond de son cœur, les faveurs qu'Il lui a attribuées. De cette façon, il réalisera qu'il ne possède rien, car ces faveurs sont les dons d'Allah. Il trouvera un réel soulagement à Le remercier. Par contre, s'il commence à se montrer fier de ce qu'Il lui a été attribué, sous peu, il risque de perdre le goût de ce bienfait. Puis, il s'apercevra que cette faveur en question est en train de disparaître. Le meilleur comportement à adopter, pour lui, est la reconnaissance de sa véritable position devant Allah, car Allah guide celui qui accepte son état de servitude. Sinon, il s'attirera la colère de son Seigneur, comme le mentionnent les versets suivants:


Jamais le Messie ne trouve indigne d'être un serviteur d'Allah, ni les Anges rapprochés (de Lui). Et ceux qui trouvent indigne de L'adorer et s'enflent d'orgueil… Il les rassemblera tous vers Lui. (An Nissa, 172)

Et ceux qui traitent de mensonges Nos signes et s'en écartent avec orgueil, sont les gens du Feu et ils y demeureront éternellement. (Al A'raf, 36)


Quant à ceux qui s'éloignent de l'arrogance et sont vraiment des humbles serviteurs d'Allah, ils auront le Paradis pour récompense:


Cette demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne cherchent, ni à s'élever sur terre, ni à y semer la corruption. Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux. (Al Qasas, 83)


 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net