Harun Yahya


Du Cœur, De la Sagesse Et De l'intelligence



Nous savons déjà qu'il y a deux différents aspects de l'âme humaine, l'un négatif et l'autre positif. La sagesse et l'égarement leurs sont liés étroitement. Le Coran nous montre que la conséquence de suivre ses désirs et caprices conduit à l'égarement, alors que l'inverse conduit à la sagesse.

Une personne qui devient l'esclave de ses envies et désirs et de cette façon, délaisse le souvenir d'Allah, perd très vite ses facultés de sagesse. Comme le dit le saint Coran, ce sont "des gens qui ne raisonnent pas" (Al Hashr, 14). À première vue, cela peut paraître incompréhensible. Certains gens admetent en effet, que toute personne dotée de sagesse ne subit aucun changement et que celle-ci reste constante et identique quel que soit le temps ou les circonstances. Il existe, néanmoins, quelque confusion à ce sujet dû aux différentes compréhensions des concepts d'intelligence et de sagesse. Contrairement à l'opinion commune, l'intelligence et la sagesse sont tout à fait différentes. Tout le monde peut être intelligent alors que la sagesse est un des attributs de ceux qui ont la foi.

En sachant qu'en suivant le mauvais aspect de son âme, l'homme risque de s'égarer, quels peuvent être les moyens d'acquérir la sagesse? La réponse est évidente: l'homme atteint la sagesse lorsqu'il obéit à sa conscience qui lui inspire les moyens de se protéger du mal de sa propre âme.

La sagesse, comme nous le voyons dans le Coran, est un état spirituel ressenti au plus profond Nous lisons dans les versets:


Que ne voyagent-ils pas sur la terre afin d'avoir des cœurs pour comprendre, et des oreilles pour entendre? Car ce ne sont pas les yeux qui s'aveuglent, mais ce sont les cœurs dans les poitrines qui s'aveuglent. (Al Hajj, 46)

Nous avons destiné beaucoup de djinns et d'hommes pour l'Enfer. Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n'entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants. (Al A'raf, 179)

Il leur plaît (après le départ des combattants) de demeurer avec celles qui sont restées à l'arrière. Leurs cœurs ont été scellés et ils ne comprennent rien. (At Tawbah, 87)

Nous avons mis des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu'ils ne comprennent pas: et dans leurs oreilles, une lourdeur. Et quand, dans le Coran, tu évoques ton Seigneur l'Unique, ils tournent le dos par répulsion. (Al Isra, 46)


Dans le Coran, on voit que seuls les gens qui "possèdent un cœur" prêtent attention et possèdent la foi.


Il y a bien là un rappel pour quiconque a un cœur, prête l'oreille tout en étant témoin. (Qaf, 37)


De cette manière, la sagesse dont parle le Coran est directement reliée au cœur et à l'âme.

Un point mérite ici notre attention: la sagesse n'est pas constante, elle varie. L'intelligence, en tant que fonction du cerveau, par contre, ne change pas excepté en cas d'accident ou de maladie mentale. La sagesse, au contraire, peut augmenter ou diminuer suivant la force de l'âme et la crainte d'Allah (taqwa). De cette manière, quelqu'un dispose d'un critère par lequel il peut distinguer le vrai du faux. Ce phénomène, qui est entièrement métaphysique, est communiqué à l'homme de cette façon comme l'indique le verset suivant:


Ô vous qui croyez! Si vous craignez Allah, Il vous accordera la faculté de discerner (entre le bien et le mal), vous effacera vos méfaits et vous pardonnera. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce. (Al Anfal, 29)


Celui qui ne craint pas Allah est complètement dépourvu de ce critère permettant de discerner le vrai du faux. Une personne peut être très intelligente, elle peut être un célèbre physicien, sociologue ou une personne "distinguée" dans la société. Elle peut avoir de remarquables découvertes à son crédit. Quoi qu'il en soit, si elle ne possède pas de véritable conscience, elle sera également dépourvue d'esprit véritable et ainsi, de véritable sagesse. En tant que scientifique renommée, elle peut avoir découvert les mystères du corps humain. Pourtant malgré cela, elle ne possèdera pas l'esprit et la compréhension suffisante pour envisager l'existence du Créateur de ce corps. Plutôt que d'exprimer son émerveillement devant la création et de louer le Créateur, elle se limitera à sa propre personne et s'auto-félicitera pour sa découverte. Ce scientifique est sûrement un de ceux qui "a pris sa propre passion comme divinité, et qu'Allah a laissé s'égarer".

Quoi qu'il en soit, comme il est mentionné dans la sourate Ar Rad, les croyants sont "ceux qui ont cru et dont les cœurs se tranquillisent à l'évocation d'Allah. N'est-ce point par l'évocation d'Allah que se tranquillisent les cœurs?" (Ar Rad, 28).

L'état des incroyants est décrit dans le verset suivant:


Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment." (Al Baqarah, 7)

... Ils étaient, ce jour-là, plus près de la mécréance que de la foi. Ils disaient de leurs bouches ce qui n'était pas dans leurs cœurs. Et Allah sait fort bien ce qu'ils cachaient. (Al Imran, 167)


Une personne intelligente peut être dépourvue d'entendement et de la faculté de distinguer entre le vrai et le faux. Elle peut avoir imaginé une invention ingénieuse, elle peut être un excellent businessman, ou exceller en politique. Malgré toutes ces réalisations, elle peut être totalement dépourvue du discernement entre le vrai et le faux. Et après de fréquents rappels, elle restera aveugle et sourde au message du saint Coran. Ceci est une manifestation flagrante de son manque d'entendement.

"Leurs cœurs sont scellés et ils ne comprennent pas" est une expression importante dans le Coran, soulignant l'importance du cœur pour la compréhension.

On voit également, à beaucoup d'autres endroits, l'importance qui de la relation entre le cœur et la croyance. Cette relation revient en différents termes.


Allah intervient entre l'homme et son cœur




Ô vous qui croyez! Répondez à Allah et au Messager lorsqu'il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie, et sachez qu'Allah s'interpose entre l'homme et son cœur, et que c'est vers Lui que vous serez rassemblés. (Al Anfal, 24)


L'affection entre les cœurs




Il a uni leurs cœurs (par la foi). Aurais-tu dépensé tout ce qui est sur terre, tu n'aurais pu unir leurs cœurs; mais c'est Allah qui les a unis, car Il est Puissant et Sage. (Al Anfal, 63)

Et cramponnez-vous tous ensemble au câble d'Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous: lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. (Al Imran, 103)


La perméabilité des cœurs




Et rappelez-vous, lorsque Nous avons pris l'engagement de vous, et brandi sur vous la Tour (le mont Sinaï) en vous disant: "Tenez ferme à ce que Nous vous avons donné, et écoutez!" Ils dirent: "Nous avons écouté et désobéi." Dans leur impiété, leurs cœurs étaient passionnément épris du veau (objet de leur culte). Dis [leur]: "Quelles mauvaises prescriptions ordonnées par votre foi, si vous êtes croyants." (Al Baqarah, 93)


La piété des cœurs




Voilà [ce qui est prescrit]. Et quiconque exalte les injonctions sacrées d'Allah, s'inspire en effet de la piété des cœurs. (Al Hajj, 32)


Les cœurs doivent être conciliés




Les sadaqats ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l'Islam), l'affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d'Allah, et pour le voyageur (en détresse). C'est un décret d'Allah! Et Allah est Omniscient et Sage. (At Tawbah, 60)


La satisfaction des cœurs




… ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l'évocation d'Allah. N'est-ce point par l'évocation d'Allah que se tranquillisent les cœurs? (Ar Ra'd, 28)

Ils dirent: "Nous voulons en manger, rassurer nos cœurs, savoir que tu nous as réellement dit la vérité et en être parmi les témoins. (Al Ma'idah, 113)

Et afin que ceux à qui le savoir a été donné sachent que (le Coran) est en effet, la vérité venant de ton Seigneur, qu'ils croient alors, et que leurs cœurs s'y soumettent en toute humilité. Allah guide certes vers le droit chemin ceux qui croient. (Al Hajj, 54)

Et Allah ne le fit que (pour annoncer) une bonne nouvelle, et pour que vos cœurs s'en rassurent. La victoire ne peut venir que d'Allah, le Puissant, le Sage. (Al Imran, 126)


Les cœurs se raffermissent




Et tout ce que Nous te racontons des récits des Messagers, c'est pour en raffermir ton cœur. Et de ceux-ci t'est venue la vérité ainsi qu'une exhortation et un rappel aux croyants. (Houd, 120)


Le vide dans le cœur




Et ne pense point qu'Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Il leur accordera un délai jusqu'au jour où leurs regards se figeront. Ils courront [suppliant], levant la tête, les yeux hagards et les cœurs vides. (Ibrahim, 42-43)


La terreur inspirée dans les cœurs des incroyants




Nous allons jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Car ils ont associé à Allah (des idoles) sans aucune preuve descendue de Sa part. Le Feu sera leur refuge. Quel mauvais séjour, que celui des injustes! (Al Imran, 151)


Les cœurs remplis de dégoût et d'horreur




Et quand Allah est mentionné seul (sans associés), les cœurs de ceux qui ne croient pas en l'Au-delà se crispent et quand on mentionne ceux qui sont en dehors de Lui, voilà qu'ils se réjouissent. (Az Zoumar, 45)


L'inclination des cœurs




Et que pour les cœurs de ceux qui ne croient pas à l'Au-delà se penchent vers elles, qu'ils les agréent, et qu'ils perpètrent ce qu'ils perpètrent. (Al An'am, 113)


Les causes de regret pour les cœurs




Ô les croyants! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent à propos de leurs frères partis en voyage ou pour combattre: "S'ils étaient chez nous, ils ne seraient pas morts, et ils n'auraient pas été tués." Allah en fit un sujet de regret dans leurs cœurs. C'est Allah qui donne la vie et la mort. Et Allah observe bien ce que vous faites. (Al Imran, 156)


Proférer des choses qui ne sont pas dans les cœurs




Et qu'Il distingue les hypocrites. On avait dit à ceux-ci: "Venez combattre dans le sentier d'Allah, ou repoussez [l'ennemi]", ils dirent: "Bien sûr que nous vous suivrions si nous étions sûrs qu'il y aurait une guerre." Ils étaient, ce jour-là, plus près de la mécréance que de la foi. Ils disaient de leurs bouches ce qui n'était pas dans leurs cœurs. Et Allah sait fort bien ce qu'ils cachaient. (Al Imran, 167)


Garder les secrets au fond du cœur




Ô les croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes: ils ne failliront pas à vous bouleverser. Ils souhaiteraient que vous soyez en difficulté. La haine certes s'est manifestée dans leurs bouches, mais ce que leurs poitrines cachent est encore plus énorme. Voilà que Nous vous exposons les signes. Si vous pouviez raisonner! (Al Imran, 118)


Les cœurs se déchirent




La construction qu'ils ont édifiée sera toujours une cause de doute dans leurs cœurs, jusqu'à ce que leurs cœurs se déchirent. Et Allah est Omniscient et Sage. (At Tawbah, 110)


La déviation des cœurs




Seigneur! Ne fais pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés; et accordes-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur! (Al Imran, 8)

Allah a accueilli le repentir du Prophète, celui des émigrés et des auxiliaires qui l'ont suivi à un moment difficile, après que les cœurs d'un groupe d'entre eux étaient sur le point de dévier. Puis Il a accueilli leur repentir car Il est Compatissant et Miséricordieux à leur égard. (At Tawbah, 117)


Les cœurs semblables




Et ceux qui ne savent pas ont dit: "Pourquoi Allah ne nous parle-t-Il pas [directement], ou pourquoi un signe ne nous vient-il pas?" De même, ceux d'avant eux disaient une parole semblable. Leurs cœurs se ressemblent. Nous avons clairement exposé les signes pour des gens qui ont la foi ferme. (Al Baqarah, 118)


Les cœurs qui se refusent




Comment donc! Quand ils triomphent de vous, ils ne respectent à votre égard, ni parenté ni pacte conclu. Ils vous satisfont de leurs bouches, tandis que leurs cœurs se refusent; et la plupart d'entre eux sont des pervers. (At Tawbah, 8)


La foi qui ne pénètre pas dans les cœurs




Les bédouins ont dit: "Nous avons la foi." Dis: "Vous n'avez pas encore la foi. Dites plutôt ‘nous nous sommes simplement soumis', car la foi n'a pas encore pénétré dans vos cœurs. Et si vous obéissez à Allah et à Son Messager, Il vous fera rien perdre de vos œuvres. Allah est Pardonneur et Miséricordieux." (Al Houjourat, 14)


Les maladies du cœur




Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d'hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti. (Al Baqarah, 10)

Tu verras, d'ailleurs, que ceux qui ont la maladie au cœur se précipitent vers eux et disent: "Nous craignons qu'un revers de fortune ne nous frappe." Mais peut-être qu'Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de Lui. Alors ceux-là regretteront leurs pensées secrètes. (Al Ma'idah 52)

Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au cœur et ceux qui ont le cœur dur… Les injustes sont certes dans un schisme profond. (Al Hajj, 53)


Les cœurs qui se durcissent




Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d'où jaillissent des ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse l'eau, d'autres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allah n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites. (Al Baqarah, 74)

Pourquoi donc, lorsque Notre rigueur leur vint, n'ont-ils pas imploré (la miséricorde)? Mais leurs cœurs s'étaient endurcis et le Diable enjolivait à leurs yeux ce qu'ils faisaient. (Al An'am, 43)

Est-ce que celui dont Allah ouvre la poitrine à l'Islam et qui détient ainsi une lumière venant de son Seigneur… Malheur donc à ceux dont les cœurs sont endurcis contre le rappel d'Allah. Ceux-là sont dans un égarement évident. (Az Zoumar, 22)


Un sceau sur les cœurs




(Nous les avons maudits) à cause de la rupture de l'engagement, leur mécréance aux révélations d'Allah, leur meurtre injustifié des Prophètes, et leur parole: "Nos cœurs sont (enveloppés) et imperméables." En réalité, c'est Allah qui a scellé leurs cœurs à cause de leur mécréance, car ils ne croyaient que très peu. (An Nissa, 155)

Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des serrures sur leurs cœurs? (Mohammad, 24)

N'est-il pas prouvé à ceux qui reçoivent la terre en héritage des peuples précédents que, si Nous voulions, Nous les frapperions pour leurs péchés et scellerions leurs cœurs, et ils n'entendraient plus rien. (Al A'raf, 100)

Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment. (Al Baqarah, 7)

Ceux qui discutent les prodiges d'Allah sans qu'aucune preuve ne leur soit venue, [leur action] est grandement haïssable auprès d'Allah et auprès de ceux qui croient. Ainsi Allah scelle-t-Il le cœur de tout orgueilleux tyran. (Gafir, 35)

Ô Messager! Que ne t'affligent point ceux qui concourent en mécréance; parmi ceux qui ont dit: "Nous avons cru" avec leurs bouches sans que leurs cœurs aient jamais cru et parmi les juifs qui aiment bien écouter le mensonge et écouter d'autres gens qui ne sont jamais venus à toi et qui déforment le sens des mots une fois bien établi. Ils disent: "Si vous avez reçu ceci, acceptez-le et si vous ne l'avez pas reçu, soyez méfiants." Celui qu'Allah veut éprouver, tu n'as pour lui aucune protection contre Allah. Voilà ceux dont Allah n'a point voulu purifier les cœurs. À eux, seront réservés, une ignominie ici-bas et un énorme châtiment dans l'Au-delà. (Al Ma'idah, 41)

Puis Nous envoyâmes après lui des Messagers à leurs peuples. Ils leur vinrent avec les preuves. Mais (les gens) étaient tels qu'ils ne pouvaient croire à ce qu'auparavant ils avaient traité de mensonge. Ainsi scellons-Nous les cœurs des transgresseurs. (Younous, 74)

Voilà les cités dont Nous te racontons certaines des nouvelles; [à ceux-là] en vérité, leurs Messagers leur avaient apporté les preuves, mais ils n'étaient pas prêts à accepter ce qu'auparavant ils avaient traité de mensonge. C'est ainsi qu'Allah scelle les cœurs des mécréants. (Al A'raf, 101)

Il n'y a de voie (de reproche à), vraiment, que contre ceux qui demandent à être dispensés, alors qu'ils sont riches. Il leur plaît de demeurer avec celles qui sont restées à l'arrière. Et Allah a scellé leurs cœurs et ils ne savent pas. (At Tawbah, 93)

Dis: "Voyez-vous? Si Allah prenait votre ouïe et votre vue, et scellait vos cœurs, quelle divinité autre qu'Allah vous les rendrait?" Regarde comment à leur intention, Nous clarifions les preuves! Pourtant ils s'en détournent. (Al An'am, 46)


Les versets ci-dessus révèlent une importante réalité: la foi est liée à la sensibilité du cœur. La personne dotée d'un cœur non endurci ou "scellé" possèdera une tendance naturelle à reconnaître Allah et à Lui obéir. Quand le message du Coran lui est communiqué, la compréhension sise au fond de son cœur lui fait saisir la vérité et elle croit immédiatement. Par contre, les mécréants sont de nature différente. Leurs cœurs sont morts et "scellés". Étant dépourvus de véritable sensibilité, ils ne peuvent acquérir de sagesse. Dans de telles conditions, il leur est difficile de croire (sauf par permission d'Allah). Dans différents versets du Coran, il est dit que ceux qui sont enclins à accepter la foi se mettent à croire aussitôt qu'ils entendent le message (divin). Quant aux mécréants, ils n'ont aucun attrait pour la foi.


En effet, la Parole contre la plupart d'entre eux s'est réalisée: ils ne croiront donc pas. Nous mettrons des carcans à leurs cous, et il y en aura jusqu'aux mentons: et voilà qu'ils iront têtes dressées et nous mettrons une barrière devant eux et une barrière derrière eux; Nous les recouvrirons d'un voile: et voilà qu'ils ne pourront rien voir. Cela leur est égal que tu les avertisses pas: ils ne croiront jamais. Tu avertis seulement celui qui suit le Rappel (le Coran) et craint le Tout Miséricordieux, malgré qu'il ne Le voit pas. Annonce-lui un pardon et une récompense généreuse. (Ya Sin, 7-11)

[Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non: ils ne croiront jamais. Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment. (Al Baqarah, 6-7)

Tu ne peux faire entendre les morts ni faire entendre l'appel aux sourds quand ils s'enfuient en tournant le dos. Et tu ne peux non plus guider les aveugles hors de leur égarement. Tu ne feras entendre que ceux qui croient en Nos versets et se soumettent. (An Naml, 80-81)


En dehors des mécréants dont les cœurs sont endurcis et ont perdu toute sagesse, il existe d'autres personnes, aux cœurs sensibles, mais ignorantes de la religion. Quand elles sont informées à son sujet, elles reconnaissent instantanément la vérité et se mettent à croire en Allah et Sa révélation. Ces deux catégories de personnes se distinguent les unes des autres par leur arrogance et leur modestie respectives (dans les pages qui vont suivre, nous étudierons ces deux aspects plus en détail). Les juifs et leur arrogance sont mentionnés dans le saint Coran à titre d'exemple. Par contre parmi les chrétiens, il se trouve des gens qui sont modestes. À ce sujet le Coran nous dit:


Tu trouveras certainement que les juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: "Nous sommes chrétiens." C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Mohammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la vérité. Ils disent: "Ô notre Seigneur! Nous croyons; inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran)." (Al Ma'idah, 82-83)


Quand le message du saint Coran est adressé aux gens naturellement inclinés vers la religion ils disent simplement: "Seigneur! Nous avons entendu l'appel de celui qui a appelé ainsi à la foi:'Croyez en votre Seigneur' et dès lors nous avons cru." (Al Imran, 193). Quant aux mécréants, ils s'opposent aux croyants et éprouvent souvent de l'inimitié pour eux.

 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net