Harun Yahya


Les Mesures De Sécurité
Des Animaux



C’est parmi les miracles de la nature que les créatures vivantes prennent des précautions pour se protéger. Plusieurs créatures ont la capacité d’évaluer les dangers potentiels et inventent différentes méthodes de sécurité. Par exemple, les termites, que nous avons cités, construisent les murs de leurs colonies de façon tellement épaisse et solide qu’ils peuvent difficilement être détruits même avec une pioche. Les tisserins construisent l’entrée de leurs nids de manière à empêcher les serpents, leurs principaux ennemis, d’y entrer. Quelques araignées ont des chambres spéciales dans leurs repaires, dans lesquels d’autres animaux, entrés imprudemment d’une façon ou d’une autre, y sont confinés.




oiseaux




Les oiseaux sur les photos construisent des nids pour empécher leurs ennemis d'y entrer. Les nids de termites, qui ressemblent à ˆ une tour (ˆà cô™té) et ceux qui ressemblent aux champignons (en haut), sont aussi solides que des càh‰teaux.





Les ruches aussi opposent des mesures spéciales de protection. Les abeilles employées à garder la ruche ne laissent rien passer à part les membres de la colonie. Lorsqu’un gardien n’est pas là, une autre abeille ouvrière arrive à l’entrée de la ruche et surveille à son tour. En plus, ces abeilles gardiennes effectuent cette tâche au risque de leurs propres vies.




abeilles




Les castors construisent leurs huttes sous l’eau. Pour y entrer, ils doivent passer à travers un tunnel secret, que seul le castor ayant construit cette loge connaît. À la fin du tunnel, il y a une chambre où vivent les castors, ensemble, avec leur progéniture.

Ces exemples à eux seuls sont suffisants pour nous faire comprendre qu’il y a une intelligence dans la façon dont agissent les créatures vivantes en employant des méthodes aussi efficientes dans le but de se protéger. D’autre part, vous avez peut-être remarqué que l’ennemi d’une espèce peut être une autre espèce. Cependant, toutes les créatures connaissent très bien leurs ennemis et prennent de minutieuses précautions contre eux. C’est vraiment surprenant qu’un termite ou un oiseau, bien que tous deux manquent de fonctions intellectuelles avancées, puisse connaître les caractéristiques d’une autre créature.




construisant




En construisant leurs barrages dans les rivières, les castors arrètent la coulŽe d'eau et se construisent de merveilleuses cabanes.





Pour mieux comprendre, pensez à vous-même. Pouvez-vous comprendre du premier regard les caractéristiques d’un animal que vous ne connaissez pas et que vous n’aviez jamais vu avant ? Pouvez-vous savoir de quoi il se nourrit, comment il chasse et ce qu’il craint ? Bien sûr que vous ne pouvez pas. Vous avez besoin d’un livre pour lire et obtenir des informations sur cette créature ou bien d’une personne qui vous parlerait de ses spécificités. Alors comment les animaux peuvent-ils avoir des informations sur d’autres créatures ? Ont-ils pu découvrir qui sont leurs ennemis pour entreprendre ensuite une étude de leur comportement et méthode de chasse, sur la base de laquelle ils ont développé des précautions adéquates ? Certainement pas. Aucun animal n’a les capacités intellectuelles et le talent pour faire des recherches. En outre, il serait aussi déraisonnable et insensé de penser que les animaux collectent des informations sur leurs ennemis par hasard, car échouer dans la première tentative signifie purement et simplement mourir.

Indiscutablement, c’est Dieu qui détermine les mesures de sécurité qu’utilisent les animaux et les fait agir de la façon la plus appropriée. Le fait que, non seulement les animaux que l’on voit autour de nous, mais aussi toutes les créatures vivantes dans le monde, se conduisent de la même façon intelligente, renvoie à l’infinie sagesse et puissance de notre Seigneur.

 

Les chapitres du livre

Desktop View