Harun Yahya


Le Système De Réchauffement
Des Papillons Nocturnes D’hiver



Papillons

Lorsque l’hiver arrive, plusieurs espèces d’insectes trop délicats habitant les régions froides du monde meurent de froid ou manquent de nourriture. Il y a cependant quelques exceptions à cette règle. Ainsi, les papillons nocturnes qui ressemblent aux papillons, et qui dégagent à première vue la même impression de fragilité, sont, en réalité, assez forts pour survivre à de rudes conditions hivernales. C’est pour cette raison qu’ils sont aussi appelés "papillons d’hiver".

Comme tous les papillons, un papillon d’hiver a deux ailes et un tronc auquel sont reliées ses ailes. Afin que ce papillon vole, la température du thorax doit être de 30°C. Mais la température, là où ils habitent, avoisine 0°C et chute même de temps en temps à moins que cela. Comment les papillons d’hivers survivent-ils alors à un tel froid ? Qu’est-ce qui les empêche de geler quand ils sont immobiles et sinon qu’est-ce qui leur permet de voler en temps froid ?

Cette espèce de papillon est créée avec un système particulier de réchauffement qui lui permet de vivre sous les conditions hivernales. Ce système consiste en plusieurs caractéristiques complémentaires.

Papillons

Avant de s’envoler, les papillons d’hiver tendent continuellement les principaux muscles qui sont liés aux ailes et les font palpiter. La rapide palpitation des ailes entraîne une augmentation de la température du thorax de l’insecte. Ainsi, on peut passer de 0°C à 30°C ou même plus. Toutefois, ceci n'est qu'une des caractéristiques dont le papillon a besoin pour survivre. En effet, pour voler, il ne suffit pas au papillon nocturne d’hiver d’augmenter simplement la température de son corps et ceci pour la bonne raison que le différentiel entre le corps de l’insecte et l’atmosphère aboutira à une perte de chaleur. De la même façon qu’un verre de thé chaud refroidit après un moment, le corps du papillon aussi se refroidira et rendra inutile le mécanisme qui s’était déclenché auparavant. Pour que le papillon d’hiver vole et puisse ainsi survivre, un autre miracle est requis pour maintenir la chaleur corporelle produite. Les papillons sont couverts d’écailles denses qui réduisent la perte de chaleur. Les scientifiques ont déterminé après de fastidieuses recherches qu’un papillon sans écailles refroidit deux fois plus rapidement qu’un autre porteur d’écailles.

Les quelques caractéristiques citées plus haut qui permettent donc aux papillons de survivre dans des conditions extrêmes, ont dû exister depuis que l’espèce a été créée. S’il n’en était pas ainsi, le papillon mourrait de froid et cette espèce disparaîtrait. Nous n’avons pas besoin de beaucoup de réflexion pour comprendre que ce n’est pas une coïncidence si seulement les espèces habitant les régions froides possèdent ces caractéristiques si peu communes chez leurs congénères. En prenant toutes sortes de mesures pour permettre à ces créatures de survivre au froid, Dieu révèle Sa présence. Il est dit dans un verset que notre Créateur sait où vit chaque créature :


Il n’y a pas d’animal sur terre, qu’à Dieu n’incombe sa nourriture, et qu’Il ne sache son repaire et le lieu de sa mort, car tout est consigné dans un livre explicite. (Sourate Houd : 6)


Papillons

De telles caractéristiques chez les créatures vivantes nous permettent de saisir la puissance et l’art du divin, et d’augmenter notre foi et amour pour notre Seigneur. En communiquant aux autres les étonnantes informations que vous avez lues, vous pourrez aussi conscientiser d’autres personnes sur la nature de leur mission terrestre.

 

Les chapitres du livre

Desktop View