Harun Yahya


La Structure Des
Plumes D’oiseaux



La différence la plus importante qui distingue les oiseaux des autres créatures est sûrement leur habileté à voler grâce à leurs plumes, qui ont une structure très spéciale.

Une plume d’oiseau qui est une structure très légère possède une force de soulèvement et peut facilement retrouver sa forme originale. Si nous examinons une plume d’oiseau sous un microscope, nous voyons une merveilleuse conception. Dans la partie centrale de la plume, il y a une solide tige ayant un moulinet de branches par paire des deux côtés appelées barbes. Ces barbes, dont la longueur et la souplesse varient, permettent à l’oiseau de voler.




Plumes D’oiseaux




Regardez une plume d'oiseau sous un microscope et vous verrez la structure crochue et embo”téŽe des plumes.


Plumes D’oiseaux




Si nous examinons d’autres détails, nous rencontrerons encore plus de structures intéressantes. De chaque barbe se dégagent de minuscules poils appelés " barbules " qui ne peuvent être vues à l’œil nu. Sur ces barbules, il y a de petits crochets. Les barbules s’enclenchent par ces crochets comme une fermeture éclair.

Les crochets sont bloqués ensemble comme les deux rangs d’une fermeture éclair. Les barbules tenues ensemble par les crochets sont si près les unes des autres que même la fumée ne pourrait pas s’échapper à travers elles Si les crochets sont d’une manière ou d’une autre déverrouillés, il suffit à l’oiseau de se secouer ou de mettre ses plumes en ordre avec son bec, pour remettre les plumes dans leur état initial.

oiseaux

Les oiseaux doivent toujours garder leurs plumes propres, ordonnées et prêtes à être utilisées afin de survivre. Pour leur soin, ils utilisent les sacs huileux à l’arrière de leur queue. Ils prennent un peu d’huile avec leur bec, et ensuite, nettoient et cirent leur plumage. Chez les oiseaux nageurs, cette huile empêche l’eau d’atteindre leur peau lorsqu’ils sont dans l’eau ou sous la pluie.

De plus, les oiseaux peuvent empêcher la perte de leur chaleur corporelle en hérissant leurs plumes dans l’eau froide. Par contre en temps chaud, ils gardent leurs corps frais en lissant leur plumage.

oiseaux

Chaque groupe de plumes dans un endroit précis du corps possède des fonctions particulières. Par exemple, celles du bas et celles qui sont disposées le long des ailes et de la queue ont différentes structures. Celles de la queue sont utilisées pour diriger et aussi freiner. Puisque les plumes des ailes sont largement étendues lors du vol, la surface est plus importante et la force de soulèvement s'en trouve augmentée. Quand l’oiseau bat des ailes et que ces dernières se trouvent en bas, ses plumes s’approchent et empêchent l’air d’y entrer. Quand les ailes se déplacent vers le haut, les plumes s’ouvrent largement et permettent à l’air d’y entrer. Afin de maintenir leur capacité à voler, les oiseaux muent leurs plumes à un moment de l’année. Plusieurs d’entre elles déchirées ou usées sont rapidement renouvelées.

Cette structure détaillée existe chez tous les oiseaux leur permettant de voler convenablement. Celui qui réfléchit sur ce qui est expliqué ici et utilise son intelligence sera impressionné de la conception parfaite des oiseaux, et comprendra que c’est la création de Dieu. Même penser seulement aux attributs des oiseaux est suffisant pour comprendre la puissance du Créateur.

Il est dit dans le Saint Coran que les croyants se doivent de réfléchir sur la création de leur Seigneur :


À Dieu appartient le royaume des cieux et de la terre et Sa puissance n’a point de limite. En vérité, il y a dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour tant de signes pour des gens doués d’intelligence qui, debout, assis ou couchés, ne cessent d’invoquer Dieu et de méditer sur la création des cieux et de la terre en disant : " Seigneur ! Ce n’est pas en vain que Tu as créé tout cela ! Gloire à Toi! Préserve-nous du châtiment de l’enfer ! […] " (Sourate Al Imran : 189-191)


oiseaux

 

Les chapitres du livre

Desktop View