Harun Yahya


Les Oies Cendrèes



Les Oies CendrèesN'est-ce pas àˆ Dieu vraiment, qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Certes, Il sait vos pensŽées les plus intimes et, le jour oû les hommes seront ramenéŽs àˆ Lui, Il les informera de ce qu'ils Ïuvraient. La science de Dieu n'a point de limite. (Sourate An-Nur : 64)

Les oies cendrées peuvent voler à haute altitude à environ 8.000 mètres. C’est en fait une tâche très difficile puisque plusieurs créatures ne peuvent pas respirer à une telle altitude, à cause de l’insuffisance de l’oxygène. Ce manque rend la respiration difficile. C’est la raison pour laquelle nous avons du mal à respirer quand on escalade une montagne. L’oiseau doit battre des ailes plus vite pour voler à une altitude ayant une atmosphère raréfiée. Afin de bouger plus ses ailes, l’oiseau emploiera plus d’énergie, ce qui lui rendra la situation encore plus difficile. Toutefois, ces oiseaux ne rencontrent aucune difficulté même lorsqu’ils volent à une altitude de milliers de mètres. C’est grâce à la création spécifique de leurs poumons, qui peuvent s’adapter à la rareté de l’oxygène à haute altitude.

En fonctionnant d’une manière différente des autres créatures, ces poumons d’oiseaux leur permettent d’obtenir plus d’énergie de l’atmosphère raréfiée. Et c’est un des signes de la parfaite création de Dieu.

Les Oies Cendrèes

 

Les chapitres du livre

Desktop View