Harun Yahya


Ne pas dépenser par ostentation



Une autre attitude déplaisant à Allah consiste à transformer ce qui était censé être un acte d'adoration en un acte de vantardise. Dépenser afin d'avoir des éloges ou d'autres avantages mondains est une attitude propre aux incroyants, comme Allah le dit dans le Coran :

…. Et nous avons préparé un châtiment avilissant pour les incroyants. Et ceux qui dépensent leurs biens avec ostentation devant les gens, et ne croient ni en Allah ni au jour dernier. Quiconque a le diable pour camarade inséparable, quel mauvais camarade ! (Sourate an-Nisa, 37-38)

En dépensant pour la cause d'Allah, un croyant devrait faire attention à ne pas espérer autre chose que l'approbation d'Allah. Il ne doit pas être vulnérable aux suggestions de satan comme “ils ne diront jamais que je n'ai pas contribué ”, ou “ ils verront que j'ai une grande crainte d'Allah”, ou “ ils me respecteront et m'aimeront davantage” et “ ils me donneront un statut et un rang” et transformer de ce fait sa bonne action en idolâtrie ou shirk, qui mettraient en danger sa vie dans l'au-delà.


Eviter les conversations futiles



Les conversations futiles et vides ne contiennent aucun souvenir d'Allah, et ne visent pas Son approbation. En d'autres termes, c'est le type de discussion qui est sans avantage pour la vie éternelle dans l'au-delà.  Bien que les discussions inutiles causent inévitablement du tort à l'âme, les personnes ignorantes y consacrent beaucoup de leur temps. Cela fait partie des stratégies de satan pour empêcher l'homme de se rappeler Allah, de voir les innombrables signes et miracles d'Allah qui l'entourent, et de réfléchir sur le but de la vie. Ainsi, on perd un temps précieux qui devrait servir à engager de bonnes actions pour l'au-delà. 

Satan tente toujours les gens à travers les discussions inutiles et suggère les sujets qui correspondent le mieux à leur classe sociale, à leur niveau d'intelligence et à leurs intérêts. Par exemple, les sujets qui occupent le plus les gens ordinaires sont le sport, les recettes, les problèmes de l'enfant qui grandit, et ainsi de suite. Les taux de change, la bourse et les autres sujets connexes au commerce et à l'économie occupent les esprits des personnes qui fréquentent le milieu des affaires. Une autre frange de la société, celle des «intellectuels», essaie d’apparaître comme une élite de gens cultivés qui se livrent à des débats prolongés, censés résoudre les grandes difficultés, mais cela n'apporte généralement aucun avantage à la société. 

On en voit fréquemment des exemples dans les débats à la télévision.  Les participants discutent d’une question précise pendant des heures, seulement pour être reconnus pour leur connaissance et pour impressionner. Ils essaient de gagner les faveurs des gens haut placés et de faire approuver leurs points de vue. Les complexes et les ambitions personnels font finalement échouer quelqu'un quand il se voit offrir des solutions parce qu'il ne peut pas considérer le sujet de façon objective. Il y a des gens qui voient en ces forums une occasion d'attaquer la religion et de montrer leur aversion pour la vérité. Allah décrit ces attitudes dans le Coran :

Et, parmi les hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d'Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. (Sourate Luqman, 6)

Alors que se livrer à des discussions futiles est une caractéristique des incroyants, les éviter est une qualité des croyants :

Ceux qui font de faux témoignages, et qui lorsqu’ils passent auprès d’une frivolité, s’en écartent noblement. (Sourate al-Furqan, 72)

…Et quand ils entendent des futilités, ils s'en détournent et disent : "A nous nos actions, et à vous les vôtres. Paix sur vous. Nous ne recherchons pas les ignorants."   (Sourate al-Qasas, 55)

Comme il le fait habituellement, Satan essaie d'introduire ces habitudes non islamiques dans la vie des croyants. A cette fin, il utilise apparemment des excuses légitimes et cherche les moments où les croyants ne sont pas attentifs. Par conséquent, on doit toujours être vigilant et ne pas se laisser traîner dans de telles conversations. Au contraire, on devrait intervenir et rappeler aux personnes impliquées dans de tels passe-temps de se rappeler Allah. Un croyant doit toujours éviter l'ignorance, les manières incongrues et les paroles blâmables. L'absence au paradis de toute parole blessante est décrite parmi ses bénédictions :

Les jardins d'Eden (éternel) que le Tout Miséricordieux a promis à Ses serviteurs, [qui ont cru] au mystère. Car Sa promesse arrivera sans nul doute. On n'y entend nulle parole insignifiante, seulement : "Salam", et ils auront là leur nourriture, matin et soir.(Sourate Maryam, 61-62)


Eviter les action inutiles



A part s'abstenir de discussions sans intérêt, les croyants ne devraient pas s'engager dans des actions futiles et sans but qui n'apportent aucune récompense dans l'au-delà. S'engager dans de telles actions est un comportement des incroyants comme on le décrit dans ce verset :

Laisse-les manger, jouir (un temps), et être distraits par l'espoir, car bientôt ils sauront ! (Sourate al-Hijr, 3)

Toute action qui n'est pas faite pour gagner la satisfaction d'Allah entre dans cette catégorie. Même un acte de culte obligatoire pourrait être futile, si une personne le fait pour un but autre que gagner le bon plaisir d'Allah—par exemple, parce que c'est devenu une habitude, parce que c'est une manière d'éviter un autre acte plus difficile, ou c'est quelque chose que tout le monde autour de lui fait. (Allah sait la vérité.)

En dehors des actes de culte obligatoires qu'un musulman exécute à des moments particuliers au cours de la journée, il doit également passer le reste de son temps à faire des actions qui servent l'Islam pour atteindre la satisfaction d'Allah et il devrait tâcher de s'améliorer afin d'obtenir les meilleurs résultats.

La priorité et l'urgence du travail sont également très importantes pour les croyants. Le travail routinier programmé peut être une perte de temps et d'énergie quand il y a des obligations plus pressantes qui attendent d'être effectuées à ce moment-là. Un croyant ne doit pas être indulgent envers lui-même et se satisfaire de passe-temps qui occupent les incroyants. En revanche, il doit toujours avoir une intention pure et ne pas préférer une action qui est moins susceptible de mériter l'approbation d'Allah sur de plus importantes.


Etre humble dans ses prières



Un certain nombre d'actes de culte sont exigés des musulmans par moments. Pourtant on doit veiller à ne pas les transformer en rituels qui sont effectués inconsciemment. Au contraire, la conscience que le culte est strictement fait pour atteindre la reconnaissance et l'approbation d'Allah doit inspirer l'ardeur et l'excitation chez un croyant. La prière régulière est l'un de ces actes. Dans le Coran, Allah déclare que les vrais croyants sont humbles dans leurs prières :

Bien heureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur salat. (Sourate al-Muminun, 1-2)

L'humilité est la reconnaissance de la splendeur et de la perfection d'Allah avec “crainte et respect d'Allah”. C'est l'état d'esprit qu'un croyant doit idéalement avoir pendant les prières.

Quelles que soient la durée et la difficulté d'une prière, elle a peu de valeur aux yeux d'Allah, si elle est faite sans sincérité, contemplation et application. On peut espérer la reconnaissance quand l'acte de culte attire vers Allah, inspire Sa crainte et Son amour, améliore sa compréhension et son caractère, et le préserve du mal.

Un croyant qui a une vraie compréhension de la vie en ce bas monde et qui cherche la vie dans l'au-delà, voit chaque acte comme un moyen pour atteindre l'approbation d'Allah. Il ne manque pas les occasions de faire de bonnes actions et essaye de montrer une plus grande attention à ces dernières. 


Ecouter attentivement le Coran quand Il est récité



Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l'oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d'Allah).(Sourate al-A'raf 204)

Comme le verset le précise, écouter soigneusement le récit du Coran est non seulement un acte précieux, mais aussi un acte de culte obligatoire. Dans la deuxième partie du verset, Allah déclare que c'est une manière d'atteindre sa pitié.

Le Coran est la parole divine d'Allah. Par conséquent, le respect montré à Allah doit être aussi montré à Sa parole. Etre silencieux et écouter, en est la première étape. Même si on lit le Coran en arabe, en anglais ou n'importe quelle autre langue, ce doit être fait avec le même respect. Dans un environnement où chacun est occupé, il est nécessaire d'informer les personnes de cette règle.

Certains considèrent qu'il est suffisant d'entendre le Coran à la radio dans un environnement où chacun est occupé et inattentif. Cependant, parce que le Coran est la parole sublime d'Allah, il doit être reçu avec attention et respect. De plus, on devrait contempler les versets et leur prêter attention.


Rechercher refuge auprès d’Allah contre satan quand le Coran est récité



Allah a éprouvé l'homme en donnant à satan la capacité de lui suggérer des pensées négatives. L'influence de ses suggestions varie selon la profondeur de la foi.  Satan a tout le pouvoir d'influencer des incroyants, alors qu'il est privé d'autorité sur les croyants craignant Allah.

Il dit : “O mon Seigneur, parce que Tu m'as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous, à l'exception, parmi eux, de Tes serviteurs élus.”   (Sourate Al-Hijr, 40-41)

En dépit du fait que satan ne peut pas inciter les vrais croyants à s'écarter du droit chemin, il peut encore s'efforcer de leur causer du tort, de les distraire ou de les inciter à l'oubli. Sans aucun doute, ces personnes qui agissent sous l'influence de satan dérangent les croyants par leurs discours et leurs attitudes, paralysant leurs esprits et les empêchent de s'engager dans de bonnes actions.

Un des objectifs de satan est d'empêcher un musulman de lire les paroles d'Allah avec attention et compréhension ou de les mettre en pratique au quotidien. Puisque Allah guide les croyants à une bonne conduite par le Coran, l'unique but de Satan est de les en détourner. Pour cette raison, il souhaite qu'ils ne comprennent pas correctement son contenu et essaye de les éloigner du Coran. 

Quand ils sont confrontés aux stratégies de satan, Allah recommande aux croyants de chercher refuge auprès de Lui :

Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d'Allah contre le diable banni. (Sourate an-Nahl, 98)

Ceux qui ont la foi en Allah et placent leur confiance en Lui seront à l'abri des mauvaises insinuations de satan :

Il n'a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur. (Sourate an-Nahl, 99)

 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net