Harun Yahya


Multiplier les bonnes actions et les actes d’adoration



“Les loisirs” constituent un concept étranger pour le croyant qui vit selon les principes du Coran. Le fait que ses actes de culte obligatoires ne prennent pas beaucoup de temps ne signifie pas qu'il doit s’adonner à des futilités le reste du temps, selon ses caprices et désirs.

Allah demande aux croyants de consacrer leurs vies à lutter aussi bien contre eux-mêmes que contre les incroyants. Ce faisant, ils s'engagent sans cesse dans les tâches susceptibles de plaire à Allah. Par conséquent, le succès n'est pas une raison de prendre une pause, mais doit marquer le commencement de nouvelles activités. Allah a ainsi ordonné :

Quand tu te libères, donc lève-toi, et à ton Seigneur aspire. (Sourate al-Inshirah, 7-8)

Conformément aux versets, une fois qu'un musulman accomplit une tâche, il devrait immédiatement se lancer dans une autre. La seule exception devrait consister prendre du repos afin de reprendre des forces et lutter à nouveau pour la cause d'Allah. L'avantage des bénédictions accordées par Allah dans des limites légitimes doit rendre un croyant reconnaissant envers Lui et plus énergique.

Il n'y a aucune similitude entre la lutte intellectuelle d'un musulman pour répandre les enseignements moraux du Coran et celle menée contre les difficultés, la tristesse et le désespoir ressentis par un incroyant quand il parle de “lutter dans la vie”. L'épuisement et l'angoisse que connaît un incroyant en ce bas monde n'est rien d'autre qu'une légère prévision des peines interminables qui l’attendent dans l'au-delà. En revanche, les efforts d'un croyant qui aime Allah par dessus tout avec fidélité et ardeur lui apporteront une joie spirituelle immense semblable à celle du paradis. En attendant, ses efforts lui vaudront de grandes et infinies récompenses dans l'au-delà, s'il plait à Allah.


Ne pas divulguer des informations sinistres ou de nature rassurante



Dans une société islamique, Allah enseigne comment doit se faire le transfert de toutes sortes d'information concernant les musulmans directement ou indirectement au sujet d'un possible mal ou d'un bien à l'autorité la mieux placée pour l'interpréter :

Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement). Et n'eussent été le grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le diable, à part quelques-uns. (Sourate an-Nisa, 83)

Il y a beaucoup d'inconvénients à propager l'information à la foule. D'abord, l'information en question peut ne pas atteindre l'autorité compétente, ou si c'est le cas, après être passée par plusieurs canaux, elle sera probablement déformée. Cela peut retarder le traitement d’une question qui a besoin d'une attention urgente, pouvant nuire aux intérêts de l'Islam ou des musulmans. En second lieu, la diffusion d'une information qu'il vaudrait mieux maintenir confidentielle permet à des incroyants et à des hypocrites d'être au courant de celle-ci. En utilisant cette information, ils peuvent causer du tort aux musulmans ou rendre une précaution inefficace.

Par conséquent, il est obligatoire d'informer immédiatement les autorités qui sont les plus capables d'en faire les meilleures interprétations, de formuler des décisions convenables et de prendre les précautions nécessaires.

Un croyant possède la sagesse et la conscience qui lui permettront d'identifier une information de nature rassurante ou inquiétante et puis de la communiquer promptement aux autorités compétentes. L'augmentation du nombre de croyants sages qui possèdent cet état d'esprit influencera la diffusion des enseignements coraniques.


Etre vigilant face à une information rapportée par un pervers



Un pervers est un individu qui s'est éloigné du chemin d'Allah et a choisi une vie basée sur la rébellion contre le Coran. On ne peut pas s'attendre à ce qu'un rebelle à la religion d'Allah observe les limites de la justice, de la droiture, de l'honnêteté ou de la fiabilité, car de telles personnes n'ont aucune crainte d'Allah, envient les croyants, veulent les faire dévier, et prennent du plaisir à leur causer du tort ou à les rendre malheureux. Ceci étant, l'exactitude des informations rapportées par de telles personnes devrait donc être complètement contrôlée. Comme Allah l'indique dans le Coran :

O vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. (Sourate al-Hujurat, 6)

Prendre une décision sans étudier l'exactitude des informations selon les recommandations inscrites dans le Coran relève d’un comportement ignorant. Dans un autre verset, Allah établit :

Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé. (Sourate al-Isra, 36)


Ne pas avoir d’affection pour ceux qui s’opposent aux paroles d’Allah



Tous les jugements de valeur des croyants sont basés sur les normes du Coran. L'amour est l'un d'entre eux. Un croyant aime seulement ce qu'Allah aime et déteste ce qu'Il déteste. C'est une mesure définitive et certaine qu'Allah énonce dans le Coran et c’est également l'inclination naturelle de tout croyant sincère. L'amour qu'il ressent pour Allah et pour les autres croyants dépend de sa foi. L'intensité de l'amour qu'Allah a envers les croyants augmente selon la mesure de leur foi. Un vrai croyant ne peut pas ressentir de l'affection pour les ennemis de sa religion. Allah explique dans le verset suivant :

Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leurs pères, leur fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. (Sourate al-Mujadala, 22)

Certaines personnes qui ont récemment embrassé l'Islam et ne sont pas encore habituées aux valeurs du Coran peuvent avoir toujours une compréhension erronée de l'amour et de l'amitié. Une attitude imparfaite provient généralement d'une connaissance insuffisante de l'Islam et donc, d’une adhésion imparfaite à l’ensemble des préceptes islamiques. Mais Allah s'adresse aux croyants comme suit :

O vous qui avez cru ! Ne prenez pas pour alliés Mon ennemi et le vôtre, leur offrant l'amitié, alors qu'ils ont nié ce qui vous est parvenu de la vérité. Ils expulsent le Messager et vous-mêmes parce que vous croyez en Allah, votre Seigneur. Si vous êtes sortis pour lutter dans Mon chemin et pour rechercher Mon agrément, leur témoignerez-vous secrètement de l'amitié, alors que Je connais parfaitement ce que vous cachez et ce que vous divulguez ? Et quiconque d'entre vous le fait s'égare de la droiture du sentier. (Sourate al-Mumtahana, 1)

Une personne qui maintient son ancienne compréhension de l'amour et adopte des valeurs incompatibles avec le Coran en dehors de cet avertissement explicite“va s'éloigner du chemin de la sagesse.” S'il essaie de cacher cet état d'esprit et de s'associer avec les musulmans pour des intérêts personnels, son intention sera révélée par Allah tôt ou tard. Dans un verset Allah indique :

Pensez-vous que vous serez délaissés, cependant qu'Allah n'a pas encore distingué ceux d'entre vous qui ont lutté et qui n'ont pas cherché des alliés en dehors d'Allah, de Son messager et des croyants ? Et Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate at-Tawba, 16)


Ne pas avoir peur des critiques de ses adversaires



A toutes les époques, les vrais croyants ont été critiqués par la société dans laquelle ils vivaient puisqu'ils servaient Allah seulement, observaient Ses limites et tâchaient de gagner Sa satisfaction plutôt que celle des hommes. Les incroyants leur sont hostiles parce qu'ils critiquent leur mode de vie décalé, leur philosophie et leur adhésion à l'idéal qu'Allah décrit dans le Coran. La réaction d'une société incroyante a souvent pris la forme d'assauts ou de persécutions par l'élite dirigeante contre les croyants, tandis que le reste de la population les condamnait.

Une fois confrontés à la critique et à la persécution, les croyants qui jouissent d'une foi ferme et qui ont confiance en Allah ne s'éloignent jamais des principes de leur religion. Pour cette raison l'aide et l'appui d'Allah sont toujours avec eux, et ils obtiennent la victoire sur les incroyants.

Un croyant peut ne pas toujours être soumis à des attaques physiques. Cependant, son application à se conformer à la loi d'Allah et sa détermination à s'exposer aux systèmes idéologiques injustes de l'incrédulité font souvent de lui une cible de la critique et de la condamnation. Mais en observant le fort caractère des croyants qui ont une confiance ferme en Allah et ne sont pas découragés face à la critique, les incroyants réalisent aussitôt que leurs efforts sont voués à l'échec. Ceux qui craignent le seul blâme d'Allah ne sont pas ébranlés par la critique. Au contraire, les croyants sèment une inquiétude profonde dans les cœurs de leurs critiques. Ce genre de condamnation motive les croyants encore plus.

Craindre le blâme des gens revient à attribuer des associés à Allah, puisqu'Il nous encourage à ne craindre que Lui. Celui qui ne reste pas ferme dans sa religion ne fait du tort qu'à lui-même. Et Allah remplacera de telles personnes par de meilleures :

O les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu'Il aime et qui L'aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les incroyants, qui luttent dans le sentier d'Allah, ne craignant le blâme d'aucun blâmeur. Telle est la grâce d'Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est immense et omniscient. (Sourate al-Ma’ida, 54)

 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net