Harun Yahya

Conclusion : L'alliance Avec Le Bien Ne Doit Pas Etre Retardee


Le but de ce livre est de lancer un appel aux gens bons, consciencieux, honnêtes, sincères, optimistes, affables, modestes, loyaux, fidèles, chastes, pleins d'abnégation, qui pardonnent, qui sont agréables, humbles et paisibles. Ces personnes sages et sensibles seraient sûrement heureuses d’entendre échanger des mots gentils et de vivre dans un environnement paisible et amical où les gens s'apprécieraient et se respecteraient.

Cependant, nous sommes entourés par des gens mauvais, sans scrupules, pessimistes, pas sincères, menteurs, des gens égoïstes, ingrats, irrespectueux, vindicatifs, impudiques, querelleurs, de mauvais caractère, grincheux dont les cœurs sont remplis de haine. Le nombre de ces gens n'est en aucun cas négligeable. Guidés par le mal, ces gens essayent de propager leurs mauvaises mœurs à tout le monde. Contre l'alliance du mal, qui est devenue extrêmement forte et nuisible de nos jours, les bons devraient se lancer, par tous les moyens, dans une résistance, sans perdre de temps à chercher des conditions idéales ou à s’inquiéter de ce que d'autres disent. Dans leurs efforts, ils devraient être préparés à toutes les difficultés auxquelles ils feraient très probablement face, regrouper toutes leurs forces avec l'ardeur qu’ils tirent de leur foi et résister au mal de toute leur force.

Aujourd'hui, il n'est plus temps de chercher les erreurs des autres ou de les regarder de haut parce qu’ils ne sont pas conformes. Au contraire, toute personne qui se considère "Musulmane" et se considère comme "une personne consciencieuse et bonne" devrait s’unir aux autres et éviter toutes les formes d’attitudes qui renforceraient et encourageraient le mal.

Reporter la naissance de cette alliance, ou attendre d'autres personnes qui prendraient l'initiative signifie tout simplement abandonner l’opprimé à la cruauté des mauvais.
Tous ceux qui sont dotés de conscience devraient faire de leur mieux pour vivre dans un monde où les gens se comportent les uns avec les autres de façon courtoise et amicale, en corrigeant les erreurs d’autrui avec bienveillance et où la paix, la compassion, la tolérance, le bonheur et l'abondance, bref, où les valeurs morales du Coran prévalent. Si nous nous conduisons avec ces principes en tête, notre Seigneur, par infinie miséricorde et compassion, nous accordera la félicité. Pour cette raison, chacun de nous devrait s’allier à ceux qui ont consacré leur vie entière à la bonté. Nous devons aussi nous rappeler que dans la sourate 61, Essaff, au verset 4, Dieu ordonne aux Musulmans d’être pareils à "un édifice renforcé".
 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net