Harun Yahya









LA MORT








Introduction










Dis: "La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui Qui connaît parfaite ment le monde invisible et le monde visible et qui vous informea alors de ce que vous faisiez." (Sourate al-Jumua: 8)








La mort peut vous attraper à n'importe quel moment. Qui sait, peut-être à ce même instant. En fait, elle est plus proche que vous n'avez jamais imaginé.

Ces lignes peuvent être la dernière occasion, le dernier rappel, l'avertissement ultime avant que la mort ne vienne vous prendre. À fur et à mesure que vous avancez dans la lecture de ces lignes, vous ne savez pas même si vous serez encore en vie dans une heure. Même si vous le saviez, rien ne vous garantit que l'heure d'après ne sera pas la vôtre. 

Si l'on vous laisse seul une heure, ou rien qu'un petit instant, est-on certain que vous serez encore vivant à notre retour? Rien ne garantit que vous finirez la lecture de ce livre. La mort, très probablement, vous frappera à un moment où vous ne l'attendez pas du tout, où juste avant vous n'aviez jamais songé à mourir.

Une chose est certaine: vous allez mourir, comme tous ceux que vous avez aimés. Avant ou après vous peut-être, mais ils partiront sans aucun doute. Un siècle plus tard, il n'y aura plus sur terre une personne avec qui vous étiez familier.

Une infinité de buts relatifs à la vie préoccupe l'être humain: finir les études secondaires, entrer en université, avoir un diplôme, avoir une profession respectable, se marier, avoir des enfants, avoir  une vie paisible… Ce sont là les ambitions les plus communes et les plus ordinaires de l'homme quel qu'il soit. Il y a par ailleurs des milliers d'autres plans qui répondent aux situations personnelles de chacun.

La mort est l'une des rares choses dans la vie dont l'avènement est certain. Elle est certaine à cent pour cent.

Après des années de dur labeur, un étudiant réussit à entrer à l'université mais trouve la mort en allant à son premier cours. Une personne qui vient d'être embauchée pour un emploi, perd la vie juste au matin de son premier jour de travail. Un accident de la circulation provoque le décès d'un couple le jour même de leur mariage. Un brillant homme d'affaires préfère prendre l'avion pour gagner du temps, ne sachant pas que le vol tant convoité précipitera une fin horrible à sa vie.

À ce stade, les plans ne sont plus valables. Laissant de côté les plans destinés à rester en suspens pour l'éternité, ils ont mis le cap sur une destination d'où l'on ne revient jamais, bien qu'ils n'aient jamais tenu compte de cette destination dans leurs plans. Ironiquement, et pour des années ces personnes ont passé un temps considérable élaborant en détail des plans qui n'aboutiront jamais, alors que jamais, elles n'avaient pensé, rien qu'un instant, à la seule chose certaine qui devait leur arriver.

Comment donc un homme doué de raison et de sagesse doit-il établir ses priorités? Doit-il faire des plans pour la seule chose certaine dans sa vie ou pour des choses incertaines? La majorité des hommes, de toute évidence, donnent la priorité aux objectifs qu'ils ne sont jamais certains de réaliser. Quel que soit le stade de la vie, la personne préfère de loin faire des plans pour un avenir plus radieux et rassurant.

Cette attitude aurait été normale si l'homme était immortel. Mais, le fait est que tous les plans sont condamnés à avoir cette fin inéluctable, appelée la mort. Ainsi, il est irrationnel d'ignorer la mort, dont l'avènement est certain, et d'accorder toute son attention à ces choses qui peuvent se concrétiser ou non.

Toutefois, sous l'emprise d'un enchantement qui enchaîne leurs esprits, les êtres humains n'arrivent pas à avoir présent à l'esprit ce fait, pourtant si évident.

La réalité étant ainsi, les hommes ne peuvent jamais connaître leur vraie vie qui commence avec la mort. Pour cette raison, ils ne se préparent pas à la vivre. Et une fois ressuscités, ils ne peuvent aller nulle part, si ce n'est en enfer, un lieu spécialement préparé pour eux. Le but que nous visons est de pousser l'être humain à réfléchir sur une fin qu'il essaye d'ignorer, et de l'avertir d'un événement imminent et inéluctable… Éviter de réfléchir à la mort ne peut, en aucun moyen, fournir une solution au problème qu'elle pose.

 

Les chapitres du livre

Desktop View