Harun Yahya


Moïse Fuit l'Égypte



Entre-temps Moïse avait grandi et Dieu nous relate un premier épisode important dans sa vie:

Il (Moïse) entra dans la ville à un moment d'inattention de ses habitants; il y trouva deux hommes qui se battaient, l'un était de ses partisans et l'autre de ses adversaires. L'homme de son parti l'appela au secours contre son ennemi. Moïse lui donna un coupe de poing qui l'acheva. Moïse dit: "Cela est l'oeuvre du Diable. C'est vraiment un ennemi, un égareur évident." (Coran, 28: 15)





Carte de l'Égypte ancienne

Carte de l'Égypte ancienne






Moïse assista à un accrochage entre deux hommes. Il se rangea du côté de l'israélite sans chercher à savoir s'il avait tort ou raison. Il assena à l'autre homme un coup involontairement fatal. Le Prophète Moïse comprit alors son erreur. Soutenir quelqu'un uniquement parce qu'il est de la même appartenance que soi est une telle injustice que Moïse compara son méfait à "l'oeuvre de Satan".

L'incident met en avant une des causes de haine et de guerre dans l'histoire de l'humanité. Aujourd'hui encore, la plupart des conflits et des crimes perpétrés trouvent leur origine dans l'obsession patriotique de l'homme. Il tend souvent à privilégier sa famille, sa tribu, ses camarades ou sa race sur la justice et le droit

Alerté par sa conscience, Moïse comprit rapidement que sa réaction avait été influencé par Satan. C'est pourquoi il chercha aussitôt refuge auprès de Dieu et se repentit.Les versets suivants reflètent l'attitude exemplaire adoptée par Moïse:

Il dit: "Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même; pardonne-moi." Et Il lui pardonna. C'est Lui vraiment le Pardonneur, le Miséricordieux. (Coran, 28: 16-17)

Craignant pour sa sécurité, il passa cette nuit-là sur ses gardes. Le jour suivant, l'homme que Moïse avait aidé revint solliciter son aide, mais cette fois-ci contre un autre homme. L'Israélite comptait sur l'attitude solidaire de Moïse. Mais Moïse évita de répéter son erreur. Voici comment le Coran nous décrit l'état de Moïse et la scène:

Le lendemain matin, il se retrouva en ville, craintif et regardant autour de lui, quand voilà que celui qui lui avait demandé secours la veille, l'appelait à grands cris. Moïse dit: "Tu es certes un provocateur déclaré." (Coran, 28:18)

Devant le refus de Moïse d'intervenir en sa faveur, l'Israélite se retourna immédiatement contre Moïse. Il se mit à le critiquer et à lui rappeler le meurtre qu'il avait commis la veille – comme pour l'exposer en public par esprit de vengeance:

Quand il voulut porter un coup à leur ennemi commun, il (l'Israélite)dit: "Ô Moïse, veux-tu me tuer comme tu as tué un homme hier? Tu ne veux être qu'un tyran sur terre; et tu ne veux pas être parmi les bienfaiteurs." (Coran, 28: 19)

Donc, Moïse reconnut son tort d'avoir porté secours à un homme de son clan sans chercher à savoir qui était le fautif. L'homicide n'était évidemment pas prémédité, Dieu lui pardonna et il prit la précaution de ne pas retomber dans le même piège lorsque l'occasion se représenta le lendemain. Mais, malgré tout, Moïse tua un Égyptien et, comme l'esprit de corps était courant en Égypte, Moïse craignit pour sa vie et ne se voyait plus demeurer en Égypte. En effet, Pharaon et son entourage se concertaient sur la punition à lui infliger. Une personne qui entendit parler d'une éventuelle peine d'exécution à son encontre, courut le prévenir. Mis au courant de ce qui se tramait contre lui, Moïse décida de fuir hors d'Égypte:

Et c'est alors qu'un homme vint du bout de la ville en courant et dit: "Ô Moïse, les notables sont en train de se concerter à ton sujet pour te tuer. Quitte la ville. C'est le conseil que je te donne." Il sortit de là, craintif, regardant autour de lui. Il dit: "Seigneur, sauve-moi de ce peuple injuste!" (Coran, 28: 20-21)

À cause de cet épisode, on peut conclure qu'il semblerait que Moïse était un homme nerveux. Lors de la dispute, il prit immédiatement parti pour l'homme de son clan, frappa son adversaire et le tua involontairement. De crainte d'être tué, Moïse fuit hors d'Égypte. Or, Moïse ne s'emportait pas de cette manière systématiquement. Après sa conversation avec Dieu, Moïse comprit qu'il devait craindre Dieu seul et chercher refuge auprès de Lui seul. Dieu sait renforcer les caractères.

 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net