Harun Yahya


L'exode Hors D'Egypte Et La Noyade De Pharaon



Il existe une limite aux révélations accordées à une nation. Dieu envoie Ses livres, Ses messagers ou Ses fidèles serviteurs afin d'inviter les hommes à croire en l'existence et l'unicité de Dieu et à obéir à notre véritable Protecteur et Créateur. Même si cet appel dure plusieurs années, Dieu fixe toujours un terme à la transmission du message. Ceux qui persistent dans leur égarement subiront des tourments ici-bas et dans l'au-delà.

Pharaon et son entourage résistèrent à Moïse pendant des années. Ils se rebellèrent contre Dieu. Ils accusèrent Son messager d'être fou. Leur attitude méritait bien l'humiliante fin qui fut la leur.








La célèbre scène où Moïse divise la mer avec son bâton est tirée du film Les Dix Commandements La célèbre scène où Moïse divise la mer avec son bâton est tirée du film Les Dix Commandements.








Avant de châtier Pharaon, Dieu ordonna à Moïse de faire sortir les enfants d'Israël d'Égypte:

Nous révélâmes à Moïse: "Pars de nuit avec Mes serviteurs, car vous serez poursuivis." (Coran, 26: 52)

Moïse obéit: il quitta secrètement l'Égypte en compagnie de son peuple.

Aux yeux de Pharaon, la fuite des enfants d'Israël était inadmissible. Ne se considérait-il pas comme leur unique maître? En outre, ce départ impliquait une perte de main d'œuvre et enfin une faille dans son autorité. Il mobilisa alors son armée et partit à la poursuite des enfants d'Israël:

Puis Pharaon envoya des rassembleurs dire dans les villes: "Ce sont en fait une bande peu nombreuse, mais ils nous irritent, tandis que nous sommes tous vigilants." Ainsi nous les fîmes donc sortir des jardins, des sources, des trésors et d'un lieu de séjour agréable. Il en fut ainsi! Et Nous les donnâmes en héritage aux enfants d'Israël. Au lever du soleil, ils les poursuivirent. (Coran, 26: 53-60)

Pharaon et ses soldats parvinrent à rattraper Moïse et son peuple alors que ceux-ci avaient atteint la côte. La panique gagna les enfants d'Israël qui ne voyaient aucune issue entre d'une part la mer et d'autre part Pharaon et ses soldats. Ils eurent le sentiment d'être pris au piège:

Puis quand les deux partis se virent, les compagnons de Moïse dirent: "Nous allons être rejoints." (Coran, 26: 61)

Dans cette situation difficile, Moïse eut une conduite exemplaire pour tous les croyants: il se rappela qu'il ne devait pas perdre espoir d'être secouru par Dieu:

Il dit: "Jamais, car j'ai avec moi mon Seigneur qui va me guider." (Coran, 26: 62)

Il obéit ensuite à ce que lui inspira Dieu:

"Frappe la mer de ton bâton." (Coran, 26: 63)









Une fresque ancienne des soldats de Pharaon en parade Une fresque ancienne des soldats de Pharaon en parade

Les figures de Ramsès II Les figures de Ramsès II (Le Temple d'Abu Simbel)









Dieu vint au secours de Moïse et des siens au moyen d'un miracle. Il divisa la mer en deux laissant un passage sec que les enfants d'Israël empruntèrent. Pharaon et ses soldats ne se laissèrent ni convaincre ni impressionner par le miracle. Ils s'engagèrent à la poursuite de Moïse. Or dès que les enfants d'Israël atteignirent l'autre rive, les eaux se refermèrent sur Pharaon et son armée et les engloutirent. On sait que Pharaon tenta de se repentir au dernier moment, mais son repentir fut rejeté:

Nous fîmes traverser la mer aux enfants d'Israël. Pharaon et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimité. Puis, quand la noyade l'eut atteint, il dit: "Je crois qu'il n'y a d'autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d'Israël. Et je suis du nombre des soumis." Dieu dit: "Maintenant? Alors qu'auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs! Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes." (Coran, 10: 90-92)

Nous devons tirer une leçon très importante du repentir tardif de Pharaon et du rejet de Dieu. Dieu accorde à chacun suffisamment de temps et d'occasions pour réfléchir sur le pourquoi de l'existence. Le temps qui nous est imparti suffit à comprendre que nous sommes les serviteurs de Dieu. Les messagers, les révélations divines et les croyants transmettent les commandements de Dieu à l'humanité. Nous disposons de la quantité de temps nécessaire pour méditer sur ces messages et ces rappels et pour enfin faire appel à la miséricorde de Dieu. L'homme qui en revanche dilapide son temps et ne se repentit que sur son lit de mort, son repentir est nul, sauf si Dieu en décide autrement. Cela s'explique par le fait qu'au moment de mourir, l'homme perçoit clairement la réalité et la proximité de l'au-delà. Sa confrontation avec les anges de la mort le lui prouve. Aussi importe-t-il d'exercer sa conscience et d'être sincère alors que nous sommes encore en vie dans ce monde. Notre vie ici-bas équivaut à un test. Pharaon échoua à son test car toute sa vie durant, il se montra irrespectueux et insolent envers Dieu. C'est pourquoi son repentir né de la peur ne lui fut d'aucun salut.







la momie de Ramsès II

Cette photographie montre la momie de Ramsès II. Plusieurs sources suggèrent qu'il fût Pharaon dont il est question dans le Coran. Mais dans ce cas-là, comment a-t-il été possible de trouver la momie de Pharaon dans sa tombe alors qu'il mourut noyé dans la mer? Il se peut qu'après la noyade, le corps fut rejeté sur la rive et momifié par les Égyptiens qui le trouvèrent.

Nous allons aujourd'hui ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes. (Coran, 10: 92)
Pharaon

L'image ci-contre montre la procession d'Égyptiens conduisant le corps de Pharaon vers sa tombe.








L'exemple de Pharaon doit servir d'avertissement à tous ceux qui veulent "profiter de la vie" dans leur jeunesse et envisager leurs responsabilités religieuses sur leurs vieux jours. Sous aucun prétexte les obligations religieuses doivent-elles être retardées. À part ceux pour qui Dieu en décide autrement, les individus qui attendent de vieillir pour pratiquer leur religion doivent apprendre que leur foi et leur repentir n'auront pas la même valeur quand ils seront âgés. Dieu nous l'annonce clairement:

Dieu accepte seulement le repentir de ceux qui font le mal par ignorance et qui aussitôt se repentent. Voilà ceux de qui Dieu accueille le repentir. Dieu est omniscient et sage. Mais l'absolution n'est point destinée à ceux qui font de mauvaises actions jusqu'au moment où la mort se présente à l'un d'eux et qui s'écrie: "Certes je me repens maintenant", non plus pour ceux qui meurent mécréants. Et c'est pour eux que Nous avons préparé un châtiment douloureux. (Coran, 4: 17-18)

Il ne fait pas de doute que Dieu ne pardonna pas à Pharaon. Voici la description de la condition de Pharaon et de ses compagnons en enfer:

… Le Feu auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l'heure arrive, il sera dit: "Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment." Et quand ils se disputeront dans le Feu, les faibles diront à ceux qui s'enflaient d'orgueil: "Nous vous avons suivis: pourriez-vous nous préserver d'une partie du Feu?" Et ceux qui s'enflaient d'orgueil diront: "En vérité, nous y voilà tous." Dieu a déjà rendu Son jugement entre les serviteurs. (Coran, 40: 46-48)

Dans l'au-delà, par la grâce de Dieu, nous assisterons tous à la punition infligée à Pharaon et aux siens. Invoquons Dieu pour que nous fassions partie des serviteurs de Dieu au Paradis et non de ceux qui accompagneront Pharaon en enfer.

 

Les chapitres du livre

Desktop View

 

 

iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net