Harun Yahya

Les miracles de notre Proph├Ęte (pbsl) dans la grotte


Selon les documents tirés des sources islamiques et historiques, le Prophète (pbsl) quitta son domicile le 27 Safar, quatorze ans après qu’Allah lui ait accordé la prophétie, et alla chez Abou Bakr (ra). Plus tard, ils quittèrent ensemble la Mecque. Notre Prophète (pbsl) savait que ses ennemis le rechercheraient premièrement sur la route du nord de Médine. Par conséquent, ils ont pris la route du sud menant vers le Yémen. Après une marche de 6 kilomètres, ils parvinrent à la Montagne de Thawr qui était aussi bien haute que difficile et dangereuse à grimper. Ils se cachèrent dans une grotte située dans la montagne appelée Athal.

En attendant, les Quraychites bloquèrent toutes les routes et positionnaient des hommes armés pour les contrôler. Des hommes à pied et sur des montures escaladèrent les  pentes des montagnes et vallées à la recherche d’empreintes. Lorsqu’ils arrivèrent à l’entrée de la grotte, le Prophète (pbsl) plaça son entière confiance en Allah, ceci est exprimé ainsi dans le Coran :

Si vous ne lui portez pas secours... Allah l'a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l'avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu'il disait à son compagnon : “Ne t'afflige pas, car Allah est avec nous.” Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité “Sa sakina” et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d'Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage. (Sourate at-Tawbah, 40)

Allah nous dit dans le Coran que notre Prophète (pbsl) était exclusivement soumis à Allah et s’était résigné à son sort. Mais notre Seigneur l’assistait, en raison de son excellent caractère moral et de sa confiance, en lui accordant une santé et une force physique, un sentiment de sécurité et un bien-être intérieur, une sérénité de l’âme.

Beaucoup de gens pourrait considérer une telle situation superficiellement dangereuse, ne ressentant pas le sentiment d’anxiété du moment, en raison du fait que ceux qui ne sont pas des cibles ne peuvent ressentir une telle anxiété. Par exemple, ceux qui n’ont jamais été poursuivi par un ennemi ne peuvent saisir la perspicacité dans la vigilance de notre Prophète (pbsl) en se cachant dans la grotte pour éviter un danger de mort. Il est très important pour toute personne dotée de foi de réfléchir attentivement à cette situation pour correctement apprécier la grande valeur de l’abnégation (grand sacrifice de soi) de notre Prophète (pbsl), sa patience et sa sagesse.

Mais ici, tout comme pour d’autres situations auxquelles il a fait face tout au long de sa vie, Allah a miraculeusement sauvé notre Prophète (pbsl). Lorsque les Mecquois ont finalement atteint l’entrée de la grotte, ils ont vu une toile d’araignée à l’entrée et des pigeons avaient fait leurs nids et pondus leurs œufs là. Ainsi, pensant que personne ne se trouvait à l’intérieur, ils commencèrent à regarder ailleurs. En effet, lorsqu’on réfléchit à cela, on pourrait considérer la présence d’une toile d’araignée intacte comme une preuve que personne ne se trouve à l’intérieur puisque toute personne qui y entrerait aurait déchiré la toile. Le même raisonnement est valable pour les pigeons. Certainement, c’était là un miracle d’Allah, le Tout-Puissant, Détenteur de la royauté sur toutes choses, Qui a ordonné à l’araignée de tisser sa toile et ordonné aux pigeons de se mettre à l’entrée de la grotte. Rien de mal n’arriva donc à notre Prophète (pbsl) ni à Abou Bakr (ra).

Un autre miracle réside dans le fait qu’Allah l’a protégé avec des armées invisibles et lui inspira un sentiment de sécurité et de quiétude. Selon les commentaires, les armées misent à disposition du Prophète (pbsl) étaient formées d’anges. En effet, à la dernière partie de la Sourate at-Tawbah, il est mentionné que : Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité “Sa sakina” et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des incroyants, tandis que la parole d'Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage. 

Dans le Tafsir de Jalalayn, ce miracle est interprété comme suit :

"Allah dit “Si vous ne lui portez pas secours“, c’est à dire peu importe si vous n’aidez pas le Prophète Mouhammad (pbsl), car Allah l’assiste, de même qu’Il l’aida “lorsque ceux qui avaient mécru l'avaient banni, deuxième de deux."  Ce fait se rapporte à l’année où les mécréants avaient l’intention de tuer notre Prophète (pbsl), il s’enfuit alors en compagnie de Son Compagnon Abou Bakr al-Siddiq (ra).  Ils se sont cachés dans la grotte d’Athal pendant trois nuits avec tout autour des ennemis à leur poursuite et à leur recherche, et en grand nombre, mais en vain. C’est ainsi qu’Abou Bakr (ra) avait peur, peur que les incroyants ne les trouvent et leur nuisent. Cependant, le Prophète (pbsl) était certain de la protection et du secours d’Allah et rassura de ce fait Abou Bakr (ra)."

L’Imam Ahmad rapporta d’après Anas que Abou Bakr al-Siddiq (ra) a dit : "J’étais avec le Prophète (pbsl) dans la grotte et, en voyant les traces des païens, j’ai dit : "O Messager d’Allah, si l’un d’eux avait à lever le pied, il nous verrait. "Il répondit : "Que penses-tu du fait que pour deux personnes, la troisième d’entre elles est Allah ?".

Al-Boukhari et Mouslim rapportent aussi le même hadith.

Donc, Allah dit : “Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité “Sa sakina” “c'est-à-dire, Il fit descendre Sa paix, Sa quiétude et manifesta Son soutien sur Son Messager (pbsl) et “le soutint de soldats que vous ne voyiez pas" : anges. De même que pour le verset et Il abaissa ainsi la parole des incroyants, tandis que la parole d'Allah eut le dessus. (Sourate at-Tawbah, 40)"

Ibn Abbas dit à son sujet : "Les paroles des incroyants se réfèrent à des partenaires associés à Allah tandis que celle d’Allah relève de : "La ilaha illa Allah" (Il n’y a de divinité qu’Allah).

Le Seigneur aida notre Prophète (pbsl) avec beaucoup de miracles, le défendant avec des anges, rassurait son cœur et empêchait ses ennemis de lui nuire. Allah protège, défend et a le contrôle sur toutes choses ; Il est le meilleur des soutiens et le pouvoir tout entier Lui appartient.  

Notre Prophète (pbsl) accomplissait toute chose avec l’aide d’Allah :

Et s'ils veulent te tromper, alors Allah te suffira. C'est Lui qui t'a soutenu par Son secours,  ainsi que par (l'assistance) des croyants. (Sourate al-Anfal, 62)

…Mais si vous vous soutenez l'une l'autre contre le Prophète, alors ses alliés seront Allah, (l’ange) Gabriel et les vertueux d'entre les croyants, et les anges sont par surcroît [son] soutien.  (Sourate at-Tahrim, 4)

… Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa religion). Allah est assurément Fort et Puissant. (Sourate al-Hajj, 40)

Et qu'Allah te donne un puissant secours.  (Sourate al-Fath,  : 3)

Et Il vous accordera d'autres choses encore que vous aimez bien : un secours [venant] d'Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants. (Sourate as-Saff, 13)

Les incroyants n’arrivaient pas à réellement saisir la supériorité de notre Prophète (pbsl) et étaient donc incapables de comprendre qu’Allah soit le Seul Qui dirige et maîtrise toute chose. Ils étaient vraiment plongés dans l’erreur en croyant que notre Prophète (pbsl) pouvait être vaincu alors qu’il est sous la protection d’Allah. Ainsi, ils amorçaient une guerre qui devait nécessairement se solder par une défaite :

Allah a prescrit : “Assurément, Je triompherai, Moi ainsi que Mes messagers”. En vérité Allah est Fort et Puissant. (Sourate al-Moujadalah, 21)

Allah révèle un autre verset selon lequel personne ne peut nuire au Prophète (pbsl) et qu’Allah, l’Ange Gabriel, les autres anges et les croyants sincères sont ses amis, ses aides et soutiens :

Si vous vous repentez à Allah c'est que vos cœurs ont fléchi. Mais si vous vous soutenez l'une l'autre contre le Prophète, alors ses alliés seront Allah, (l’ange) Gabriel et les vertueux d'entre les croyants, et les Anges sont par surcroît [son] soutien. (Sourate at-Tahrim, 4)

Desktop View