Harun Yahya

RAMADAN 2008, 30. JOUR




Allah a fait descendre le plus beau des récits, un Livre dont [certains versets] se ressemblent et se répètent. Les peaux de ceux qui redoutent leur Seigneur frissonnent (à l'entendre); puis leurs peaux et leurs cœurs s'apaisent au rappel d'Allah. Voilà le [livre] guide d'Allah par lequel Il guide qui Il veut. Mais quiconque Allah égare n'a point de guide. (Sourate az-Zoumar, 23)






Par Celui qui tient mon âme entre ses mains, nul ne sera vraiment croyant que lorsqu’il souhaitera pour son frère ce qu’il souhaite pour lui-même.
Le Prophète Mohammad (paix et bénédiction sur lui)









Le plongeon du martin-pêcheur et l’entrée d’un train à grande vitesse dans les tunnels














Les tunnels sur les lignes utilisées par les trains à grande vitesse constituent un autre problème à résoudre pour les ingénieurs. Lorsqu'un train à grande vitesse entre dans un tunnel, les ondes de pression atmosphérique montent et grandissent progressivement pour se transformer en ondes périodiques à l'approche de la sortie du tunnel. Arrivées à la sortie, les ondes font demi-tour. A la sortie du tunnel, une partie de la pression des ondes est relâchée parfois dans un bruit d'explosion.

Etant donné que la pression des ondes représente environ un millième de la pression atmosphérique, elles sont considérées comme des ondes de micro-pression dans le tunnel et qui se forment comme le montre le diagramme.

On peut réduire le bruit désagréable qui en résulte en augmentant la largeur du tunnel, mais cette tâche s’avère souvent difficile et coûteuse.

Tout d'abord, les ingénieurs ont pensé avoir trouvé la solution en réduisant des sections transversales de trains et en construisant le nez du train en forme pointue et lisse. Ils exécutèrent leur plan sur un train expérimental mais ne parvinrent pas à éliminer les ondes de micro-pression engendrées.

En se demandant si une telle dynamique se produisait dans la nature, les créateurs et ingénieurs ont pensé au martin-pêcheur. Afin de chasser sa proie, le martin-pêcheur plonge dans l'eau qui offre une plus grande résistance que l'air. Celui-ci subit des changements de pression tel un train entrant dans un tunnel.

En conséquence un train qui circule à 300 km/h a besoin d'avoir l'avant semblable au bec du martin-pêcheur qui facilite la pénétration de l'oiseau dans l'eau.

Des études menées par l'Institut Japonais des Recherches Techniques sur les Chemins de Fer et par l’Université de Kyushu ont révélé que la forme idéale pour supprimer les ondes de micro-pression était un paraboloïde pivotant. Une coupe transversale de la partie supérieure et inférieure du bec du martin-pêcheur se présente sous la forme suivante. Le martin-pêcheur est un exemple de la manière dont les espèces vivantes sont créées avec exactement ce dont elles ont besoin pour survivre - et dont la structure peut servir de modèle aux hommes.






Afin d’attraper sa proie, le martin-pêcheur plonge dans l'eau en passant d'un environnement avec une faible résistance, l'air, à un milieu qui offre une grande résistance, l'eau. Son bec lui facilite un tel plongeon et l’empêche également de se blesser. Mais le martin-pêcheur doit néanmoins visualiser sa proie avant de plonger dans l’eau. Allah a doté l'oiseau d'un mécanisme de protection des yeux sans que cela gène sa faculté à voir ou à saisir sa proie sous l'eau. Si on tient compte du fait que sous l’eau les objets apparaissent souvent décalés par rapport à l’endroit où ils se trouvent réellement, l'importance de cette faculté devient encore plus primordiale.














Allah fait prévaloir Sa religion lorsqu'Il est seul à être adoré


L'un des buts les plus importants d'un musulman dans cette vie est de propager les valeurs morales du Coran, partout dans le monde, de sorte que les gens puissent servir Allah de la meilleure manière. Dans le Coran, Allah a montré aux croyants la voie pour réaliser ces objectifs et a délivré des commandements en ce sens:

Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers. (Sourate Ennour, 55)

Selon le secret que Allah révèle aux croyants, Il permettra l'établissement des valeurs du Coran partout dans le monde si les croyants n'adorent que Allah, sans Lui attribuer aucun associé. C'est un secret très important, parce qu'il spécifie qu'il y va de la responsabilité de chaque croyant de faire connaître l'enseignement du Coran à tout le monde. Puisque c'est le cas, chaque croyant doté d'une conscience devrait absolument éviter d'attribuer des associés à Allah et il ne devrait adorer que Lui. Tout au premier, l'attribution des associés à Allah, un péché qu'Il ne pardonne pas et qui précipite son auteur en enfer. Cependant, il se pourrait fort qu'une majorité de personnes associent ce concept aux païens qui adorent les idoles. L'humanité doit en fait se méfier de "l'idolâtrie cachée". Sous cette forme d'idolâtrie, on peut aisément exprimer sa foi en Allah, L'accepter comme le seul et unique Créateur, et Lui obéir. Mais, craindre un autre être que Allah, considérer plus importantes l'approbation et le support d'autres personnes, considérer le commerce, la famille et ses ancêtres plus importants que Allah tout en luttant dans Sa voie n'est que l'expression de l'idolâtrie. Le véritable sens de la foi comme nous l'enseigne le Coran prend en compte la satisfaction d’Allah au-dessus et au-delà de toute chose. L'affection exprimée à d'autres que Allah, n'est que le moyen d'obtenir la satisfaction d’Allah. Ceux qui se sentent redevables aux gens en raison d'une bénédiction qu'ils reçoivent au point qu'ils les prennent pour leur protecteur ne sont, en réalité, que des idolâtres. En effet, Celui qui accorde leurs subsistances aux gens est Allah; Celui qui alimente, protège et abrite chaque être vivant et les guérit quand ils sont malades est Allah seul. Si Allah veut, Il guérit une personne malade par la main d'un docteur. Dans ce sens, il est illogique que quelqu'un attache ses espoirs uniquement à un docteur. C'est parce qu'aucun docteur ne peut guérir un patient sans que Allah ne le veuille. Une personne dont la santé s'est améliorée doit considérer son docteur comme le facteur par lequel Allah a redonné la santé, et par conséquent, montrer le respect dû au docteur. Cependant, lorsque l'on sait que c'est réellement Allah qui guérit, c'est à Lui que l'on devrait être reconnaissant. Sinon, le risque est d'attribuer des associés à Allah et de donner un attribut divin à l'homme. Tous les musulmans doivent strictement se garder de l'idolâtrie cachée ou d'avoir des amis, des confidents ou des protecteurs qu'ils considèrent supérieurs à Allah.
     












LE VOYAGE SUR LA LUNE


Et par la pleine Lune : vous serez transférés (ou engagés) d'un état (condition) dans un autre état ! Pourquoi ne croient-ils pas ? (Coran, 84 : 18-20)

Après avoir fait référence à la Lune, les versets ci-dessus affirment que les gens seront transférés d'un état dans un autre état. Le terme tarkabou vient du verbe rakiba (monter, marcher sur une voie, suivre, embarquer, se mettre à faire quelque chose, participer, ou règle). A la lumière de ces significations, il est très probable que l’expression "Vous serez transférés d'un état dans un autre état" se réfère à monter dans un véhicule.

En effet, les astronautes à bord du vaisseau spatial passent à travers chaque couche de l’atmosphère, une à une, puis commencent à passer à travers le champ gravitationnel de la Lune. Ainsi, ils atteignent la Lune en se déplaçant à travers chaque couche. De plus, le fait de jurer par la Lune dans la sourate al-Inshiqaq verset 18, renforce cette accentuation, et ce verset peut très bien être un signe annonçant que l’humanité voyagerait jusqu’à la Lune. 








  LA SOLUTION: LES VALEURS DU CORAN

La majorité des hommes qui vivent sur terre font partie des opprimés. L'oppression qu'ils subissent revêt plusieurs formes: la torture, les massacres, la pauvreté, la vie dans la rue, le dénuement, l'absence de protection contre les éléments naturels, la maladie... Certains hommes ne peuvent même pas s'acheter un morceau de pain pour s'alimenter. Les anciens eux aussi sont négligés et abandonnés. L'oppression ne connaît en fait aucune barrière ni frontière. On discrimine sur la base d'une appartenance ethnique, linguistique, raciale, tribale et pour ces raisons on justifie des massacres. Des enfants innocents, démunis, rachitiques, sans défense sont contraints de mendier ou de travailler.

Cependant, la prospérité et le pouvoir seuls ne suffisent pas à sauver ces personnes et à faire de ce monde un havre où la justice, la paix, la confiance et le bien-être règneraient. Seule une attitude consciencieuse permettrait de canaliser les ressources et le pouvoir pour le bien-être des pauvres. L'unique manière de devenir consciencieux est d'avoir la foi: seuls les croyants vivent constamment et en toute circonstance selon leur conscience.

C'est pourquoi les valeurs du Coran représentent l'unique remède contre l'injustice, le chaos, la terreur, les massacres, la faim, la pauvreté et toute l'oppression qui règne en permanence dans le monde.    



   





  LE MIRACLE DE L-ORGANISATION DE LA CELLULE LES PREUVES BIOCHIMIQUES DE LA CREATION


Au cours du siècle et demi qui s’est écoulé depuis l’époque de Darwin, des pas géants ont été effectués par la science et la technologie. Les scientifiques ont découvert la structure de la cellule. Ils ont constaté avec surprise que la cellule est dotée d’un système si complexe qu’on n’aurait même pas pu l’imaginer à l’époque de Darwin. Ce documentaire révèle cette conception dans la cellule avec des graphiques sophistiquées d’ordinateur.    
  




















CRANE D'ANTILOPE


AGE: 50 millions d'années

PERIODE: Eocène

LOCALISATION: Da Quing, Chine






Le fossile présenté ici est celui d'un crâne de’antilope datant de 50  millions d'années. De tels fossiles prouvent incontestablement que les antilopes n'ont pas changé depuis toutes ces années et qu'elles ont gardé leur forme originelle : les êtres vivants n'ont pas évolué mais ils ont été créés par Dieu Tout-Puissant.








SPECIMENS VIVANTS






Desktop View