Harun Yahya

Les miracles de notre Prophète (pbsl) - L'efficacité de ses prières


Allah a honoré et gratifié notre Prophète (pbsl) d’incomparables bénédictions. Notre Prophète (pbsl) montra à ses Compagnons beaucoup de miracles dont on peut noter, parmi eux, l’efficacité de ses prières. 

Ses supplications, ses prières pour la pluie étaient exaucées

Comme tous les autres Prophètes (pse), notre Prophète (pbsl) avait une intime proximité avec Allah. Il était un serviteur sincère, doté d’une foi profonde et d’une crainte révérencielle envers Allah. Le Seigneur exauçait ses prières, dont témoignaient ses Compagnons et d’autres personnes de son entourage. Par exemple, le Sahîh Boukhari et le Sahîh Mouslim rapportent le fait suivant d’Anas (ra) :

Un homme entra dans la Mosquée pendant que le Prophète (pbsl) s’adressait aux gens. L’homme dit : "O Messager d’Allah, nos biens ont été détruits et nous n’avons aucun moyen de transports pour aller à la place du marché. Prie pour que nous ayons de la pluie."  Le Prophète (pbsl) leva ses mains et dit : "O Allah, apporte-nous de la pluie. O Allah, apporte-nous de la pluie. O Allah, apporte-nous de la pluie." Par Allah, à ce moment là, il n’y avait aucun nuage dans les cieux et il n’y avait  pas de maisons ou d’habitations entre nous et la montagne. De derrière la montagne vint une nuée semblable à un bouclier. Et lorsqu’elle atteignit le milieu du ciel, elle éclata et il commença à pleuvoir.

Anas Ben Malik a dit : "A l’époque du Prophète, une forte sécheresse affecta la population. Un jour de vendredi, pendant que le Prophète prononçait un prêche, un Arabe se leva et dit : - O Envoyé d’Allah, les troupeaux se meurent, les familles ont faim ! Invoque Allah pour nous. Le Prophète (pbsl) leva les mains alors qu’il n’y avait aucun nuage dans le ciel. Or, par Celui Qui tient ma vie entre Ses mains, il ne les avait pas encore rabaissées que des nuages semblables à des montagnes apparurent. Et, il n’était pas encore descendu de la chaire, que je vis la pluie couler sur sa barbe. Il plut ce jour, le lendemain, le surlendemain et aussi les jours d’après jusqu’au vendredi suivant.

Ici, se trouvent d’autres hadiths relatifs :

Rapporté par Sharik bin Abdullah bin Abi Namir :

"J’ai entendu Anas ibn Malik (ra) dire : Un vendredi, une personne entra dans la mosquée principale par la porte faisant face à la chaire alors que le Messager d’Allah (pbsl) était en train de faire son sermon. Il s’est mis devant le Messager d’Allah (pbsl) et dit : "O Messager d’Allah (pbsl), nos réserves en nourritures sont finies et les routes sont impraticables. De grâce, prie Allah afin qu’il pleuve" Anas ajouta : "Le Messager d’Allah (pbsl) leva ses deux mains et dit : ‘O Allah, accorde-nous Ta bénédiction par la pluie. O Allah, accorde-nous Ta bénédiction par la pluie. Ô Allah, accorde-nous Ta bénédiction par la pluie’."

Anas ajouta : "Par Allah, on ne pouvait voir aucune trace de nuage dans le ciel et il n’y avait aucune ou maison entre nous et (les montagnes de) Sila.’ Anas ajouta : "Un nuage lourd comme un bouclier apparu de derrière elle (Montagne Sila). Lorsqu’il se trouva au milieu du ciel, il éclata et il pleuvait alors."

Yahya m’a rapporté de Malik qui rapporte de Sharik ibn Abdullah ibn Abi Namir que Anas ibn Malik a dit :

"Un homme vint vers le Messager d’Allah (pbsl) et dit : 'O Messager d’Allah, nos animaux sont en train de mourir et nos chameaux sont trop fatigués pour voyager. Prie Allah [pour nous].' Le Messager d’Allah (pbsl) pria et il plut en notre faveur d’un jumu’ah (vendredi) au prochain."

Rapporté par Anas :

"O Messager d’Allah, nos biens ont été détruits et nous n’avons aucun moyen de transports pour aller à la place du marché. Prie pour que nous ayons de la pluie."  Le Prophète (pbsl) leva ses mains et dit : "O Allah, apporte-nous de la pluie. O Allah, apporte-nous de la pluie. O Allah, apporte-nous de la pluie." Par Allah, à ce moment-là, il n’y avait aucun nuage dans les cieux et il n’y avait pas de maisons ou d’habitations entre nous et la montagne. De derrière la montagne vint une nuée semblable à un bouclier. Et lorsqu’elle atteignit le milieu du ciel, elle éclata et il commença à pleuvoir. 

 

Des compagnons reçurent des prières de notre Prophète (pbsl) et restèrent jeunes

Allah dit dans le Coran que notre Prophète (pbsl) était très attaché aux croyants :

"Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants." (Sourate at-Tawbah, 128)

Dans les hadiths, il a fait beaucoup de recommandations au sujet de leur santé, de leur sécurité et de leur foi. Il s’approchait de tous avec compassion et miséricorde. Une preuve du fait de son attachement et de son amour était qu’il priait pour beaucoup de choses concernant leur comportement. Allah déclare ceci dans le Coran :

" … et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audient et Omniscient." (Sourate at-Tawbah, 103)

Ainsi, ses prières, procuraient aux croyants un apaisement ainsi qu’une paix de l’âme. De même, les hadiths nous informent qu’il a prié en faveur d’une longue vie pour ses Compagnons et que ses prières étaient exaucées. Certains de ces Compagnons sont nommément mentionnés comme suit :

Ibn Abi Shaybah rapporte ceci de Abu Nu’aym et d’Ibn al-Asakir : "Il a invité le Prophète (pbsl) à boire du lait. Le Prophète (pbsl) pria pour lui : "O Allah, puisse-t-il vivre et tirer le meilleur parti de sa jeunesse."

D’autres hadiths mentionnent comment ses prières ont permis à certains de ses Compagnons de continuer à paraître jeune même en ayant un âge avancé et étant vieux. Ses Compagnons pour lesquels il (pbsl) fit des prières pour de longues vies vécurent cent ans. 

Il a caressé la tête d’un autre Compagnon et fit la prière suivante : "O Allah, accorde-lui la beauté et fais que cette beauté dure longtemps. Le visage de ce Compagnon est resté jeûne et beau jusqu’à sa mort.". 









"Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n'aime pas les transgresseurs." (Sourate al-A’raf, 55)

Dis : “Mon Seigneur a commandé l'équité. Que votre prosternation soit exclusivement pour Lui. Et invoquez-Le, sincères dans votre culte… ”   (Sourate al-A’raf, 29)





L’accord de bénédictions venant des prières de notre Prophète (pbsl)

Notre Prophète (pbsl) s’intéressait aux problèmes de ses Compagnons et faisait tout ce qu’il pouvait pour les aider. Par la volonté d’Allah, ses prières pour ses Compagnons aboutissaient toujours en bénédictions et guérisons. Il y a beaucoup d’exemples concernant ces propos dans les hadiths, un certain nombre d’entre eux sont mentionnés ci-dessous :

Les recueils authentiques Sahîh Bukhari et Sahîh Muslim rapportent d’Anas que :

‘Le Prophète (pbsl) a dit : "O Allah donne-lui (à Anas) des biens et des enfants et bénis-le." Je suis, par conséquent, un des plus riches Ansars et j’ai beaucoup d’enfants.’

Le Prophète dit à Abd ar-Rahman ibn Awf : "Qu’Allah t’accorde beaucoup de richesses."

Ibn Sa’d et al-Bayhaqi rapportent cette même parole d’une autre source en ajoutant que : "Abd ar-Rahman  dit : Je suis devenu si riche que quelque soit la pierre que je soulève, je sais que je vais trouver de l’or ou de l’argent."

Le Prophète (pbsl) pria pour al-Baraqi. Il a alors atteint un tel niveau dans le  commerce qu’il savait que quoi qu’il vendrait provenant du sol (plantation), il gagnerait un bénéfice de cela.       

Abu ’Uqayl a dit que lorsque son grand-père ’Abdullah ibn Hisham vint au marché pour acheter du blé, il rencontra ibn al-Zubayr et ibn ‘Umar qui lui dirent : "Sois notre partenaire, parce que le Prophète (pbsl) pria en faveur d’une abondance de biens pour toi." A cet effet, il partagea son blé avec eux. Malgré cela, la charge de son chameau n'a pas diminué en raison de cette abondance. Il retourna à la maison avec tout cela.

Desktop View