Harun Yahya

Ramadan 2011, 21. jour





 





Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits.
Et fais la bonne annonce aux endurants.
(Sourate al-Baqarah, 155)






Selon Aboû Horeira (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoyé d'Allah, (pbsl) a dit: "Ne vous jalousez pas, n'enchérissez pas les uns sur les autres, ne vous haïssez pas, et n'agissez pas avec perversité les uns à l'égard des autres, ne concluez pas d'achats au détriment les uns des autres. Soyez, ô serviteurs d'Allah, tous frères; le Musulman est frère du Musulman, il ne l'opprime pas, ni ne l'abandonne, et il ne lui ment pas,
ni ne le méprise. La crainte d'Allah est ici."

 







 

AL-MUQTADIR

LE PUISSANT

 

Et propose-leur l'exemple de la vie ici-bas. Elle est semblable à une eau que Nous faisons descendre du ciel; la végétation de la terre se mélange à elle. Puis elle devient de l'herbe desséchée que les vents dispersent. Allah est certes puissant en toutes choses! (Sourate al-Kahf, 45)
 

Allah a octroyé à certains individus du passé une puissance et des richesses inégalées. Il leur donna l'autorité nécessaire pour gouverner leurs pays et devenir les chefs de leur peuple.

Pharaon était l'un d'eux, mais il est devenu arrogant:
 

Et Pharaon dit: "O notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi… (Sourate al-Qasas, 38)

Et Pharaon fit une proclamation à son peuple et dit: “O mon peuple! Le royaume de Misr [l'Egypte] ne m'appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds? N'observez-vous donc pas? (Sourate az-Zukhruf, 51)

 

Pour le châtier de son arrogance, Allah le fit périr ainsi que son armée:
 

Et il s'enfla d'orgueil sur terre ainsi que ses soldats, sans aucun droit. Et ils pensèrent qu'ils ne seraient pas ramenés vers Nous. Nous le saisîmes donc, ainsi que ses soldats, et les jetâmes dans le flot. Regarde donc ce qu'il est devenu des injustes. (Sourate al-Qasas, 39-40)
 

Haman et Qârûn connurent la même fin, car ils s'étaient aussi enflés d'orgueil à cause de leurs armées et de leurs nombreuses possessions. Mais Allah leur montra qui était le véritable maître de la puissance:
 

De même (Nous détruisîmes) Qârûn, Pharaon et Haman. Alors que Moïse leur apporta des preuves, ils s'enorgueillirent sur terre. Et ils n'ont pas pu [Nous] échapper. Nous saisîmes donc chacun pour son péché: Il y en eut sur qui Nous envoyâmes un ouragan; il y en eut que le cri saisit; il y en eut que Nous fîmes engloutir par la terre; et il y en eut que Nous noyâmes. Cependant, Allah n'est pas tel à leur faire du tort; mais ils ont fait du tort à eux-mêmes. (Sourate al-‘Ankabut, 39-40)
 

Il y avait plusieurs choses que Pharaon n'avait pas comprises: seul Allah détient la vraie puissance, c'est Lui Qui octroie aux hommes leurs richesses, leurs armées, leur autorité, c'est aussi Lui Qui fait lever le soleil et enveloppe le jour avec la nuit, maintient les planètes sur leur orbite et contrôle toute l'organisation de l'univers. Une fois que les hommes perdent leur autorité et leurs biens, ils n'ont plus aucune puissance. Lorsqu'ils sont privés de la santé, ils deviennent faibles et impuissants. A travers cela, Allah montre à Ses serviteurs qu’Il détient la vraie puissance. Plusieurs versets le rappellent dans le Coran:
 

Ils traitèrent de mensonges tous Nos prodiges. Nous les saisîmes donc, de la saisie d'un Puissant Omnipotent. (Sourate al-Qamar, 42)

Ou bien que Nous te ferons voir ce que Nous leur avons promis [le châtiment]; car Nous avons sur eux un pouvoir certain. (Sourate az-Zukhruf, 42)

 



Alors que l'Union Islamique est le plus grand devoir religieux de notre temps, il nous est impossible de rester silencieux à ce sujet




 

Le cycle alimentaire
 

Certes, c'est Allah Qui fait fendre la graine et le noyau: du mort Il fait sortir le vivant, et du vivant, Il fait sortir le mort. Tel est Allah. Comment vous laissez-vous donc détourner? (Sourate al-Anam, 95)
 

Dans le verset ci-dessus, notre attention est attirée sur un cycle alimentaire dont les gens à l'époque de la révélation du Coran ne pouvaient rien savoir.

Lorsqu'un être vivant meurt, les micro-organismes procèdent rapidement à sa décomposition. L'organisme sans vie est ainsi "désintégré" en molécules organiques qui s'incorporent au sol et forment la source de base de nutrition des plantes, des animaux et pour finir celle de l'humanité. Sans ce cycle alimentaire, la vie ne se serait pas possible.

Les bactéries répondent aux besoins de tous les êtres vivants en nourriture et en minéraux. Les plantes et certains animaux qui demeurent presque morts tout au long de l'hiver (hibernation) revivent en été et répondent à tous leurs besoins alimentaires à travers les activités des bactéries pendant l'hiver. En hiver, les bactéries séparent les déchets organiques (par ex: les plantes et les animaux morts) et les transforment en minéraux.1 Ainsi, lorsque les êtres vivants se réveillent au printemps, la nourriture est prête et les attend. Grâce aux bactéries, un "nettoyage de printemps" a été effectué dans leur environnement et la quantité nécessaire de nourriture a été préparée par la nature car elle retourne à la vie au printemps.

Comme nous l'avons vu, les créatures mortes jouent un rôle vital dans l'émergence de nouvelles vies. Cette transition, indiquée dans le Coran par "du mort Il fait sortir le vivant, et du vivant, Il fait sortir le mort" est effectuée de la manière la plus parfaite qui soit. C'est l'une des preuves que le Coran est la parole d’Allah.
 



 

1. Bilim ve Teknik, no. 234, mai 1987, p. 17
 


 

Evaluer tout du point de vue du Coran
 

Le but de la vie d’un croyant est d’être un serviteur d’Allah. Les gens ne sont pas créés pour remplir leurs désirs futiles et leur avidité ou pour suivre leurs passions; la seule et unique raison de notre création est de servir Allah.

Pour atteindre cet objectif, il faut prendre le Coran comme unique guide. Nous devons prêter notre attention à appliquer chaque décret du Coran afin de l’observer de la meilleure façon possible.

On voit à partir du Coran que la responsabilité des croyants ne repose pas sur des versets décisifs, comme ceux qui parlent des prières régulières, du jeune ou du pèlerinage, mais aussi sur des versets qui nécessitent une interprétation. Par exemple, dans un verset les croyants sont incités à: "Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon." (Sourate an-Nahl, 125) Les croyants peuvent comprendre cette "sagesse et bonne exhortation" en appliquant à la fois la logique générale et les mœurs du Coran, et aussi leur propre sagesse et compréhension.

De nombreuses responsabilités nécessitent la sagesse et la compréhension. Par exemple, le Coran décrit divers modèles de communautés, et nous informe de la manière dont nous devons traiter avec ces personnes. Ce qui leur doit être dit est mentionné dans le Coran dans les versets commençants par "Dis…"

Les versets qui conseillent les croyants sur la manière de se comporter sont écrits dans le Coran, et qui nécessitent une certaine reconnaissance de leur signification afin de pouvoir les appliquer dans notre quotidien. A ce point, c’est la sagesse et la compréhension des croyants qui aide.

Le Coran décrit différents types de personnes, comme les croyants, les Chrétiens, les Juifs, les hypocrites et les païens. Nous devons bien apprendre les versets correspondants, car nous devons identifier ces personnes dans notre société et agir envers elles comme le commande le Coran.

De plus, les croyants doivent réaliser que tous les gens autour de nous appartiennent forcément à une ou plusieurs catégories de personnes décrites dans le Coran. Tous les gens existent pour former la société décrite dans le Coran et personne n’est créé en vain:
 

Ce n'est pas par jeu que Nous avons créé le ciel et la terre et ce qui est entre eux. (Sourate al-Anbiya, 16)
 

Mais il n’y a pas que les gens qui nous entourent qui sont décrits dans le Coran. En fait, tout ce que nous voyons et tout ce qui arrive sont en réalité des reflets de ce qui est écrit dans le Coran:
 

Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute-chose? (Sourate Fussilat, 53)
 

L’univers entier consiste en des signes d’Allah, comme un tableau que le peintre présente aux spectateurs, comme chaque détail du tableau qui montre les traces du pinceau, tout l’univers et chaque détail existent pour présenter Allah, le Créateur de toutes choses. Plus les croyants réaliseront ce fait, plus ils reconnaîtront Allah et obéiront assidûment à tous ses décrets. A partir du moment où on comprend que la vie et tous ses détails sont en fait un "signe" comme défini dans le Coran, on établira un rapport entre tout ce qui se passe à chaque étape de notre "vie quotidienne" et les valeurs du Coran.

Tout arrive conformément avec le destin qu’Allah a déterminé et par conséquent, tout a un but. Ce que doivent faire les croyants est d’interpréter chaque événement à la lumière du Coran et réagir de la manière prescrite par le Coran. Par exemple, quand on rencontre quelque chose d’inutile et de "vain", le croyant ne doit pas y faire attention. Mais le fait est que cette chose inutile a déjà été créée afin que le croyant n’y fasse pas attention. Les croyants doivent interpréter chaque événement du point de vue du Coran. Ils doivent donc développer leur culture et leurs caractéristiques en conformité avec le Coran, selon ce qu’Allah décrète. Pour accomplir cela, ils doivent abandonner tout ce qu’ils ont acquis de leur société et de leur passé d’ignorants. Ils doivent décider quoi faire en toute circonstance en fonction de l’interprétation et de la logique du Coran, car les mots d’Allah leur informent sur la façon d’appréhender chaque situation. Comme il est écrit dans le Coran, "Nous avons reçu un Livre 'expliquant toutes choses.'" (Sourate an-Nahl, 89)
 


 

Les atomes: la manifestation du pouvoir infini d'Allah
 

C'est Allah Qui fend la graine et le noyau: du mort il fait sortir le vivant, et du vivant, il fait sortir le mort. Tel est Allah. Comment donc vous laissez-vous détourner? (Sourate al-Anam, 95)
 

Que ce soient les montagnes, les mers, les feuilles, les animaux, les planètes, les étoiles, les cellules, les ADN, vos mains, votre peau, vous, les atomes forment en bref tout ce qui existe. Lorsque vous tenez un verre, vous touchez les atomes, lorsque vous admirez une vue, vous admirez un grand amas d’atomes. L’endroit où vous êtes assis, la nourriture que vous mangez, l’eau que vous buvez sont formés uniquement avec les atomes.  

Tout ce que vous voyez, touchez et ressentez, du plus léger jusqu’au plus lourd, provient des atomes. Chacune des pages d’un magazine que vous tenez entre vos mains est formée avec des milliards d’atomes. Les atomes sont de si petites particules qu’il est impossible d’en voir un même avec le microscope le plus puissant. Le diamètre d’un atome ne mesure qu’un millionième de millimètre!

Malgré le fait qu’il soit petit à ce point, à l’intérieur de l’atome, il y a un système parfait, unique et complexe. Avec un corps constitué de ces tout petits atomes, nous respirons les atomes dans l’air, nous mangeons les atomes dans les aliments, nous buvons les atomes de l’eau. Et quant à ce que voyez, ce n’est rien d’autre que la collision, entre les électrons appartenant aux atomes des yeux et les photons. Et ce que vous ressentez en touchant? Cela provient de la répulsion entre les atomes de votre peau et les atomes des objets.

Aujourd’hui, la majorité des personnes savent que le corps, l’univers, le monde, bref que tout est formé d’atomes. Mais peut-être que jusqu’à aujourd’hui, ils n’avaient pas pensé à la solidité de cette entité que nous appelons "atome", ni au système de ce dernier.

Or, tout au long de sa vie, l’être humain vit «imbriqué» avec ce système parfaitement organisé. De plus, c’est un tel système que si nous considérons seulement chacun des trillions d’atomes qui forment le fauteuil sur lequel nous sommes assis, nous pourrions écrire un livre sur l’ordre des atomes. Sans une intervention très poussée, cet ordre poursuit son existence. Il ne se défait jamais dans les conditions naturelles.   

Le trajet des électrons dans l’atome
 

-  L’orbite des électrons: chaque atome est constitué d’un noyau et des électrons qui gravitent sur les orbites très éloignées du noyau. Comme la terre qui tourne autour du soleil et qui tourne en même temps autour d’elle-même, les électrons sont des particules qui tournent autour du noyau de l’atome. Tout comme cela est le cas avec les planètes, cette rotation sur les trajets que nous appelons orbites, se réalisent avec un très grand ordre et en permanence.    

-  Une vitesse de 1 000 Km à la seconde: les électrons qui tournent sans cesse autour du noyau et dans un espace qui ne peut pas être observé même avec les microscopes les plus puissants, créent un trafic complexe à l’intérieur de l’atome. Ce qui attire l’attention ici, c’est que les électrons qui entourent l’atome et forment une sorte de bouclier constitué de charge électrique, ne conduisent à aucun accident à l’intérieur de l’atome. Avec une vitesse extraordinaire de 1 000 km à la seconde, les électrons qui gravitent n’entrent même pas une seule fois en collision.
 

Le fait que chacun des électrons soit maître de sa trajectoire, qu’ils suivent ces trajectoires sans se tromper et qu’ils aient des vitesses extraordinairement élevées dans des dimensions considérablement petites, nous amènent à nous poser des questions. Comment se fait qu’ils n’entrent pas en collision? Ceci nous dirige vers un seul point. La seule vérité qui ressort de cet ordre sans pareil et de cet équilibre sensible est la Création parfaite d’Allah Le Tout Puissant. Dans un de ses versets, notre Seigneur nous propose ceci:
 

Et tu verras les montagnes - tu les crois figées - alors qu'elles passent comme des nuages. Telle est l'œuvre d'Allah Qui a tout façonné à la perfection. Il est parfaitement connaisseur de ce que vous faites! (Sourate an-Naml, 88)
 

Comme il est précisé dans le verset, l’atome est «façonné à la perfection» par Allah le Très Haut et il remplit sa fonction. Les électrons à l’intérieur de l’atome tournent continuellement "à la perfection" [comme indiqué dans le verset] et dans les trajectoires qu’Allah leur a définies. Il ne se produit aucune déviation, aussi petite soit-elle!

Imaginez que vous ayez une clé dans votre main. Très certainement, il vous est impossible de voir les atomes constituant cette clé. Si vous tenez absolument à voir les atomes, il vous faudra ramener cette clé à la dimension de la Terre. Si la clé dans votre main atteint la taille de la Terre, alors à ce moment chaque atome à l’intérieur de la clé aura la taille d’une cerise et vous pourrez ainsi les voir. (Jean Guitton, Dieu et la Science, Editions Simavi, 1993, p.62)
 

Quand on observe l’univers, on voit que tout ce qui existe se détériore avec le temps. Tout s’abîme avec les facteurs extérieurs, tout s’use, se casse et dépérit. Dans l’atome, qui est l’élément de base de toute chose, on n’aperçoit jamais une telle détérioration [en dehors des interventions spéciales réalisées dans les réactions nucléaires]. Comme nous en sommes informés dans le verset de notre Seigneur, l’atome est "façonné à la perfection". (Sourate an-Naml, 88)
 

99,9999999 % de l’atome est composé de vide

Ce miracle dans l’extraordinairement petit est la cause de tout ce qui existe. Ce qui est vraiment étonnant, c’est le fait que 99, 9999999 % de l’atome est composé de vide. Les atomes se composent des protons chargés positivement, des électrons chargés négativement et des neutrons sans aucune charge. Alors que les neutrons et les protons qui sont en position voisine forment le noyau, les électrons tournent en permanence autour du noyau à une vitesse extraordinaire de 1 000 km à la seconde. Le noyau qui forme la masse de l’atome ne constitue qu’un millionième du volume total de l’atome. L’atome a un volume de 1 milliardième. Or, cette masse possède une très grande intensité. Car elle contient presque tout le poids de l’atome. S’il était possible d’enlever le vide à l’intérieur des atomes qui composent l’Empire State Building, il resterait quelque chose de plus petit qu’un paquet de sucre. Mais comme sa masse ne change pas, même les grues les plus puissantes n’auraient pas pu soulevé ce paquet.       

Il est très important de comprendre l’étonnante petitesse de l’atome pour pouvoir voir l’art émerveillant qui se manifeste dans tous les êtres animés ou inanimés. Notre corps constitué de vide, s’asseoir sur un fauteuil constitué de vide, admirer une vue composée de vide ainsi que nous, nous n’arrêtons pas de tourner dans un cosmos constitué de vide. Les océans gigantesques et les formes de vies variées, constitués par les atomes presque complètement vides, sont les œuvres d’Allah Le Tout Puissant, Celui qui crée les belles choses et les bienfaits. Allah est Capable de créer toute chose du néant ; avec cette Art qui est maître dans chaque partie de l’univers, Il prouve Sa Toute Puissance. Allah est au-dessus des causes. S’Il le veut, Il peut tout créer sans cause. Avec cet exemple, Il le rappelle aux gens.
 

… Rien ne Lui échappe fût-il du poids d'un atome dans les cieux, comme sur la terre. Et rien n'existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un Livre explicite. (Sourate Saba, 3)     
 

La force cachée dans le noyau: La force nucléaire

A l’intérieur du noyau de l’atome, il y a une très grande force qui lie les protons et les neutrons. Cette force porte le nom de «Force Nucléaire». L’énergie nucléaire apparaît en libérant cette force dans le noyau. Voici certaines particularités de cette force:

Elle maintient ensemble les protons et les neutrons: Cette force permet de maintenir ensemble les protons et les neutrons dans le noyau de l’atome, sans qu’ils s’éparpillent. Le noyau de l’atome se forme ainsi. L’intensité de cette force est si grande que les protons et les neutrons à l’intérieur du noyau se collent pour ainsi dire les uns aux autres. Cette force d’adhérence a été déterminée spécialement pour que les protons et les neutrons soient à la distance voulue les uns des autres. Si la force en question était plus grande, les protons et les neutrons s’imbriqueraient les uns dans les autres. Si elle était un peu moins forte, ils se disperseraient.  

Cela peut devenir une force très dangereuse: Cette force qui porte le nom de "Force Nucléaire" ne nuit à personne lorsqu’aucune manipulation n’est faite sur elle. Mais avec l’intervention de l’homme, elle peut se transformer en une force qui tue des millions de gens. Cette force extraordinaire qui se trouve dans le noyau de l’atome et qui peut mettre en danger la vie de millions de personnes met en évidence les réactions de "fission" et de "fusion". La réaction de fission est la division du noyau de l’atome. La réaction de fusion est le fait de réunir deux noyaux en utilisant une grande force.

Comment est conservée la très grande force dans le noyau de l’atome?

Même si à première vue, les réactions de fission et de fusion paraissent se réaliser dans le noyau de l’atome, en fait ce sont des réactions auxquelles tous les éléments de base de l’atome participent. La réaction de fission est la division du noyau de l’atome. La réaction de fusion est l’union de deux noyaux en utilisant une grande force pour y parvenir. Dans les deux réactions, une quantité considérable d’énergie est libérée.

La réaction de fission est le fractionnement du noyau de l’atome. Le neutron qui est envoyé avec une grande vitesse sur le noyau de l’uranium est absorbé par ce dernier. Après cela, le noyau devient "indécis". Car cette situation produit une différence entre le nombre des protons et des neutrons dans le noyau. Cela crée donc un déséquilibre dans le noyau. Pour faire face à ce déséquilibre, le noyau libère une certaine quantité d’énergie et commence à se séparer en morceaux. Sous l’effet de l’énergie libérée, le noyau commence à éjecter avec une grande vitesse les morceaux qu’ils contenaient.

Les neutrons sont envoyés de manière à frapper les noyaux des atomes d’uranium. Le fait qu’au moins un des noyaux se divise en deux est suffisant. Dans cette division, environ deux ou trois neutrons sont libérés du noyau de l’atome. Les neutrons qui sont libérés entament des réactions en chaîne en se cognant sur les autres noyaux d’uranium. Chaque noyau qui vient de se diviser se comporte comme le tout premier noyau d’uranium. Ainsi, des divisions  de noyaux en chaîne se réalisent. A la suite de ces réactions en chaîne, comme un très grand nombre de noyaux d’uranium sont divisés, il se dégage une énergie extraordinairement élevée.   

Ainsi, pendant la deuxième guerre mondiale, ce sont ces divisions de noyaux qui ont causé la mort à des dizaines de milliers d’êtres humains, lors de la catastrophe de la bombe atomique de Hiroshima et Nagasaki.

La taille extraordinairement petite de l’atome en fait quelque chose de miraculeux. La moitié du diamètre de l’atome fait un millionième de millimètre. Pour comprendre cet ordre de grandeur, nous pouvons donner cet exemple. Si vous mettez 100 millions d’atomes côte à côte, vous n’obtiendrez qu’une longueur de 1 centimètre. Si 500 000 atomes sont posés les un sur les autres, on peut les cacher derrière un cheveu. Une seule feuille d’un magazine est environ "épaisse", comme un million d’atomes. La comparaison entre un atome et un trait millimétrique est comme la comparaison entre la "hauteur" d’une seule feuille de papier et la hauteur de l’Empire State Building de New York qui est l’un des plus grands bâtiments du monde.    

C’est Allah le Très Haut Qui contrôle la force considérable dans l’atome

Celui qui contrôle chaque seconde les atomes, Celui Qui maintient leur structure parfaite est Allah le Seigneur des univers, Celui qui nous protège. Allah, Celui qui a créé cet ordre parfait, le Créateur de tout l’univers, a crée chaque chose "à la perfection". Comme nous sommes informés dans le 100ème verset de la Sourate Yusuf: "… Mon Seigneur est plein de douceur pour ce qu'Il veut. Et c'est Lui L'Omniscient, le Sage." Allah a créé l’atome avec la force considérable qui se trouve à l’intérieur et Il contrôle magnifiquement cette force. Notre Seigneur a créé l’atome avec un système qui ne se détériore jamais sous sa forme naturelle.    

Malgré que tout dans l’univers se détériore avec le temps, l’atome conserve chaque instant sa solidité. Les électrons gravitent avec une vitesse très élevée sur leurs orbites autour du noyau. Ceci nous montre la Création d’Allah "à la perfection" et Sa Maîtrise.

Un miracle du Coran:

L’énergie atomique et la fission nucléaire

 

C'est Allah Qui fend la graine et le noyau. Du mort il fait sortir le vivant, et du vivant, il fait sortir le mort. Tel est Allah. Comment donc vous laissez-vous détourner? (Sourate Al-Anam, 95)
 

Dans le verset 95 de la Sourate al-Anam, il se peut que les expressions "graine" (alhabbi) et "noyau" (annawa) indiquent le fait que l’atome se fende, qu’il se divise. Ainsi, les significations entre autres du mot "annawa" dans les dictionnaires sont noyau, centre, noyau atomique. Par ailleurs, le fait de faire sortir le vivant du mort indiqué dans le verset peut être interprété dans le sens où Allah crée la matière d’une énergie morte. Quant au fait de faire sortir le mort du vivant, comme l’atome de la matière est en mouvement (vivant), cela peut être la libération d’énergie (morte) de la matière. (C’est Allah Qui connaît la vérité). Car le mot "elhayya" traduit par vivant et signifiant aussi animé a également le sens d’actif, d’énergique. Le mot "almayyiti" traduit par mort et qui porte aussi la signification d’inanimé, peut probablement exprimer l’énergie.

Les scientifiques définissent l’énergie comme la capacité à effectuer un travail. La matière est la substance qui compose les choses sur Terre et dans l’univers. Elle est formée d’atomes et de molécules en mouvement observables au microscope électronique.

Au début du 20ème siècle, Albert Einstein a avancé que l’énergie et la matière était en relation au niveau atomique. Il a indiqué qu’il serait possible de transformer la matière en énergie. Cette situation est ce que nous avons énoncée plus haut, à savoir que le mort sort du vivant c’est-à-dire obtenir de l’énergie à partir de la matière qui est en mouvement au niveau atomique. De plus, le mot "youkhrijou" traduit par "il fait sortir" signifie aussi sortir vers l’extérieur, éparpiller, faire sortir dehors, diffuser (par exemple, les ondes électriques). Par conséquent, il est possible que les mots dans le verset indiquent la forme d’énergie obtenue depuis l’atome. (C’est Allah Qui connaît la vérité).  

Comme nous l’avons précisé plus haut, il est possible de nos jours de fendre le noyau de l’atome et de le diviser en morceaux. Dans les années 1940, les scientifiques qui ont commencé leurs recherches d’après les théories d’Einstein ont réussi à obtenir de l’énergie depuis la matière grâce aux fissions nucléaires. Dans le verset 95 de la Sourate al-Anam, il est possible que le verbe fendre exprimé avec le mot "falikou" indique la fission qui dans le dictionnaire a pour sens de fendre et diviser (le noyau de l’atome). Lorsque cette opération est effectuée, une extraordinaire quantité d’énergie est libérée.    
 


 

Les darwinistes: Nous l’admettons... l’histoire de l’évolution des oiseaux est un mensonge!
 

Comme pour tous les aspects relevant du non-sens de la théorie de l'évolution, nous avons depuis longtemps continué à exposer les mêmes faits scientifiques à chaque fois que le mythe de l'évolution des oiseaux à partir des dinosaures a été soulevé:
 

-    Un tel passage est totalement impossible en raison de l’unique différence structurelle entre les oiseaux et les reptiles,

-    Il n'ya pas une seule preuve scientifique pour appuyer cette revendication, et les darwinistes sont incapables de produire un seul fossile de forme de transition,

-    Chaque “dino-oiseau” que les darwinistes avaient proposé comme un fossile de forme de transition s’est révélé être une fraude, et les darwinistes ont même été jusqu’à attacher des plumes sur les fossiles de dinosaures,

-    Ils ont essayé de présenter des fossiles vivants parfaits, ne constituant aucune preuve scientifique de l'évolution, comme des formes de transition afin de légitimer leur position,

-    Plusieurs darwinistes ont décrit cette revendication comme une réelle source d'embarras,

-    Et, plus important encore, il existe des parfaits fossiles d’oiseaux bien plus anciens que les dinosaures et que les formes de vie que les darwinistes prétendent être des formes de transition.
 

Nous avons décrit, à plusieurs reprises et avec des preuves définitives à l'appui, comment tous ces points réfutent totalement le mythe darwiniste d’une transition d’un milieu terrestre à un milieu aérien. Désormais les darwinistes admettent l’invalidité de ce scénario impossible.

“Ces résultats, en plus de la masse croissante de preuves des deux dernières décennies, remettent en question certaines des croyances les plus largement répandues sur l'évolution animale.”

Ces mots appartiennent à deux scientifiques darwinistes de l’Université de l’Etat ’d'Oregon! Dans une étude publiée dans le journal scientifique Morphology, Devon Quick et John Ruben ont porté un coup fatal à la spéculation concernant la mystification que les oiseaux ont évolué à partir de dinosaures.

Les recherches menées ont concerné des fémurs ou os de cuisse d'oiseaux. Selon les résultats de l'étude, contrairement aux formes de vie terrestres, le fémur d’oiseau est essentiellement immobile. Pour les formes terrestres, le fémur mobile est utile afin de marcher et courir, alors que les oiseaux utilisent la partie inférieure de leurs pattes. Les recherches de Devon Quick ont révélé que ces fémurs statiques chez les oiseaux, leur allure et système musculaire sont d'une importance vitale dans la prévention de leurs sacs d'air de l'effondrement pendant la respiration.

Quick expose la situation:

“C’est fondamental à la physiologie des oiseaux. C'est vraiment étrange que personne n’a réalisé ceci auparavant. La position de l'os de la cuisse et des muscles chez les oiseaux est essentielle à leur fonction pulmonaire, qui à son tour assure la capacité respiratoire pendant le vol.”

Le point souligné ici, est que les dinosaures manquent un tel fémur statique. Le zoologiste de l’Université de l’Etat d’Oregon, Professeur John Ruben fournit ce constat:

“Les dinosaures théropodes avaient un fémur mobile et ne pouvaient donc pas avoir eu un poumon ayant fonctionné comme chez les oiseaux. Leur sac aérien abdominal, s'ils en avaient eu un, se serait effondré. Ceci sape un élément crucial parmi les pièces justificatives pour le dinosaure-oiseau.”

Ruben enchaîne:

“Il est vraiment étonnant qu'après des siècles d'étude des oiseaux et du vol, nous ne comprenions pas encore un aspect fondamental de la biologie des oiseaux.”

Ruben indique également que l’apparence des oiseaux dans les archives fossiles antérieurement aux dinosaures représente un “grave problème” délibérément ignoré par ceux qui soutiennent que les dinosaures ont évolué en oiseaux. Il dit que la similitude entre les structures pulmonaires des oiseaux et des dinosaures, la plus grande preuve revendiquée par les partisans de la position darwiniste, a disparu avec cette constatation révélée.

Ruben résume aussi la raison pour laquelle ce fait important a été ignoré exprès par les scientifiques darwinistes:

“Franchement, il ya beaucoup d’intrigues de musées impliqués dans cela, tant de carrières engagées pour un point de vue particulier, même si de nouvelles preuves scientifiques soulèvent des réelles questions.”

Dans l'étude en question, les mêmes scientifiques soulignent également que les oiseaux possèdent d’autres “fonctions spécifiques” qui leur permettent de recevoir les niveaux d'oxygène nécessaires pour le vol et que bien que ces dernières soient présentes chez les oiseaux de nos jours, ELLES SONT DEFINITIVEMENT ABSENTES CHEZ LES DINOSAURES.

Le dilemme des darwinistes est que la théorie de l'évolution est une tromperie

Ces résultats sont bien entendu significatifs pour montrer l’invalidité du non-sens que les oiseaux ont évolué à partir des dinosaures. Un autre élément frappant qui fait que ces déclarations sont importantes, c'est que les acquiescements en question proviennent de darwinistes. Mais il ya un autre point qui nécessite une clarification: les difficultés liées à la transformation de toute forme de vie en un oiseau vont bien au-delà des différences profondes dans les poumons.

Allah a créé les êtres vivants et les a dotés des caractéristiques les mieux adaptées à leur environnement. L'anatomie d'une créature qui vit sur terre, est en parfaite harmonie avec la vie sur terre. Parce que c'est Allah Qui crée l’être vivant avec son habitat. Il y a donc une parfaite harmonie entre ces deux éléments. Un oiseau est créé avec l'extraordinaire capacité de voler. Ce n'est pas seulement le fait qu'il possède des ailes etc. qui rend cela possible. Chaque détail, de ses poumons à ses os, de ses sacs d'air à ses plumes, est spécialement conçu pour le vol. Parce que c'est notre Seigneur Tout-Puissant, Allah, le Créateur de la terre et du ciel, Qui crée les oiseaux et leur permet de voler dans les airs.

Par conséquent, cette énorme différence dans les fémurs est juste l'une des CENTAINES de différences entre les formes de vie terrestres et les oiseaux. Pour qu’une forme de vie terrestre (toutes celles que les darwinistes proposent pour le non-sens d'un passage “de la terre aux airs”) se transforme en un oiseau, il faudra que des coïncidences inconscientes et aléatoires fonctionnent afin d’identifier chacune de ces différences innombrables et puis assurent les changements nécessaires. Mais la science moderne a prouvé que même une seule intervention aléatoire dans un organisme vivant conduira à la mort de cet organisme. Par conséquent, le dilemme des darwinistes ne réside pas dans les poumons ou fémurs des oiseaux, mais dans la fausse théorie de l'évolution.
 


 







HOMARD, POISSON VOLANT

 

Age: 95 millions d’années

Période: Crétacé

Localisation: Haqel, Liban

Ce fossile contient les vestiges de deux créatures: un homard et un poisson volant.

Ce homard de la famille des Nephropsidae n’a pas changé depuis sa première apparition. Il en est de même pour le poisson volant. La stagnation dans les archives fossiles représente un embarras majeur pour les darwinistes.

La propagande darwiniste ne peut plus entretenir d’effet durable étant donné les découvertes concrètes issues des archives fossiles. Les darwinistes doivent reconnaître qu’il n’est plus possible de cacher le fait de la création et cesser d’insister sur leurs dogmes.














http://www.islamdenonceterrorisme.com/
 

Desktop View