Harun Yahya

Ramadan 2011, 14. jour





 




Et le jour où ceux qui ont seront présentés au Feu (il leur sera dit): "Vous avez dissipé vos [biens] excellents et vous en avez joui pleinement durant votre vie sur terre: on vous rétribue donc aujourd'hui du châtiment avilissant, pour l'orgueil dont vous vous enfliez injustement sur terre, et pour votre perversité."
(Sourate al-Ahqaf, 20)






Le Messager d’Allah (pbsl) a dit: "Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens." Rapporté par Mouslim







 

AT-TAWWAB

CELUI QUI ACCEPTE LE REPENTIR

 

Sauf ceux qui se sont repentis, corrigés et déclarés: d'eux Je reçois le repentir. Car c'est Moi, l'Accueillant au repentir, le Miséricordieux. (Sourate al-Baqara, 160)
 

Comme nous l'avons déjà dit, l'humanité est par nature ignorante et ingrate et de ce fait elle est encline à commettre des péchés et à succomber à ses faiblesses. Par ailleurs, satan tente les hommes et excite en eux de vaines convoitises et le goût de la perdition. Mais quelle que soit la gravité de nos péchés, il y a toujours une voie de secours: si on se repent sincérement, on est en droit d'implorer le pardon d'Allah. C'est pourquoi nous ne devrions jamais perdre espoir, quoi que nous ayons fait par le passé. Dans le Coran, Allah dit:
 

Dis: “O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.” (Sourate az-Zumar, 53)
 

Cependant, il y a un point essentiel à garder à l'esprit:
 

Allah accueille seulement le repentir de ceux qui font le mal par ignorance et qui aussitôt se repentent. Voilà ceux de qui Allah accueille le repentir. Et Allah est omniscient et sage. Mais l'absolution n'est point destinée à ceux qui font de mauvaises actions jusqu'au moment où la mort se présente à l'un d'eux, et qui s'écrie: “Certes, je me repens maintenant” - non plus pour ceux qui meurent incroyants. Et c'est pour eux que Nous avons préparé un châtiment douloureux. (Sourate an-Nisa, 17-18)
 

Allah accepte le repentir de Ses adorateurs sincères, car leurs regrets et leur volonté de renoncer à leur comportement répréhensible sont réels. En revanche le repentir d'un incroyant sur son lit de mort n'a aucune valeur. Le Coran montre ainsi l'exemple du repentir insincère de Pharaon:
 

Et Nous fîmes traverser la mer aux Enfants d'Israël. Pharaon et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimité. Puis, quand la noyade l'eut atteint. Il dit: “Je crois qu'il n'y a d'autre divinité que Celui en Qui ont cru les enfants d'Israël. Et je suis nombre des soumis”. [Allah dit]: Maintenant? Alors qu'auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs! (Sourate Yunus, 90-91)

Et [Il accueillit le repentir] des trois qui étaient restés à l'arrière si bien que, toute vaste qu'elle fût, la terre leur paraissait exiguë; ils se sentaient à l'étroit, dans leur propre personne et ils pensaient qu'il n'y avait d'autre refuge d'Allah qu'auprès de Lui. Puis Il agréa leur repentir pour qu'ils reviennent [à Lui], car Allah est l'Accueillant au repentir, le Miséricordieux (Sourate at-Tawba, 118)

Et, n'étaient la grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde...! Allah est grand, accueillant au repentir et sage! (Sourate an-Nur, 10)

 



Le principe de trinité est le plus grand dommage donné au Christianisme et la plus grande calomnie forgée contre le Prophète Jésus (psl)




 

Les différences structurelles entre le Soleil, la lLune et les étoiles
 

Nous avons construit au-dessus de vous sept [cieux] renforcés. [Y] avons placé une lampe [le Soleil] très ardente. (Sourate an-Naba, 12-13)
 

Comme nous le savons, la seule source de lumière dans le Système Solaire est le Soleil. Avec les progrès de la technologie, les astronomes ont découvert que la Lune n'était pas une source de lumière mais qu'elle reflétait simplement la lumière qui lui parvenait du Soleil. L'expression "lampe" dans le verset ci-dessus est la traduction du mot arabe siraaj qui décrit de la meilleure manière le Soleil, qui est la source de lumière et de chaleur.

Dans le Coran, Allah emploie différents mots pour se référer aux corps célestes tels la Lune, le Soleil et les autres étoiles. C'est ainsi que les différences de structure entre le Soleil et la Lune sont exprimées dans les versets:
 

N'avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés? Et y a fait de la Lune une lumière et du Soleil une lampe? (Sourate Nuh, 15-16)
 

Dans le verset ci-dessus, le mot "lumière" est utilisé pour la Lune (nour en arabe) et le mot "lampe" pour le Soleil (siraaj en arabe). Le mot utilisé pour la Lune évoque un corps sans mouvement, brillant et qui reflète la lumière. Le mot employé pour le Soleil se réfère à un corps céleste qui brûle continuellement, une source constante de chaleur et de lumière.
 


 

Par ailleurs, le mot "étoile" vient de la racine du mot arabe najama, signifiant "qui apparaît, qui surgit, visible". Comme dans le verset ci-dessous, on se réfère aux étoiles par le motthaaqib qui est utilisé pour indiquer un corps qui brille et qui perce l'obscurité par sa lumière, qui s'auto-consume et qui est brûlant:
 

C'est une étoile scintillante! (Sourate at-Tariq, 3)
 

Nous savons maintenant que la Lune n'émet pas sa propre lumière mais qu'elle reflète celle du Soleil. Nous savons également que le Soleil et les étoiles émettent leur propre lumière. Ces faits nous ont été révélés par le Coran à une époque où l'être humain n'avait tout simplement pas les moyens de faire ce genre de découvertes par lui-même. C'était un âge où la connaissance des corps célestes par les hommes était pour le moins limitée. Cela souligne une fois de plus la nature miraculeuse du Coran.
 


 

Etre humble pendant la prière
 

Chaque jour il y a des adorations obligatoires, à des moments précis, qui doivent être pratiquées avec assiduité. Mais être constant dans ses adorations ne doit en aucun cas pour les croyants se transformer en routine, sous forme d’actes irréfléchies. Bien au contraire, être conscient d’adorer Allah doit donner au croyant à chaque fois un nouvel enthousiasme, une nouvelle ardeur. Les cinq prières quotidiennes (salat) en sont un bon exemple. Dans le Coran, l’humilité des croyants dans la prière est décrite comme suit:
 

Les croyants ont certes réussi. Ceux qui sont humbles dans leur prière. (Sourate al-Muminune, 1-2)
 

L’humilité est une crainte pleine de respect vis-à-vis d’Allah. On doit se trouver dans cet état d’esprit pendant la prière (salat).
 

Il se peut que les prières faites inconsciemment, sans reflexion et dénuées de toute sincérité n’aient aucune valeur auprès d’Allah. Et ce quoi qu’en soient la durée et la difficulté.

L’adoration rapproche l’être humain d’Allah et augmente sa crainte d’Allah. Elle élargit son champs de réflexion et de spiritualité. Elle embellit sa conduite morale et si elle le préserve des mauvaises choses alors on peut espérer qu’Allah est satisfait de cette adoration.

Le croyant intelligent qui ne cherche que l’au-delà tout en ayant compris la vraie nature du monde verra que chaque acte est un moyen pour réchapper du châtiment éternelle et accéder à des degrés supérieurs au paradis. Il saura que ces actes ont des conséquences directes sur sa vie éternelle. Il ne laissera pas passer les occasions qui se présentent à lui. Il verra ces occasions comme un moyen de se rapprocher d’Allah. Il essaiera de les valoriser le plus conscienseusement possible. Pour résultat final il accèdera au succès du verset sus-cité.    
 


 

Les tactiques intelligentes des guêpiers
 

Bien que cela semble impossible, certains oiseaux peuvent creuser à travers la pierre. Le seul instrument qu'ils utilisent pour casser des roches solides est leur bec. Le guêpier est un de ces oiseaux.

Le guêpier fait son nid à la surface de falaises en grès en frappant constamment son bec sur la boue solidifiée et en y creusant des trous. Il continue de creuser jusqu'à ce que le trou devienne un tunnel étroit d'une longueur de 90-100 cm. Les griffes courtes et puissantes du guêpier l'aident dans ce travail d'excavation pour ouvrir les côtés du nid. Il vide les particules de sédiment avec l'aide de ses griffes. Plusieurs espèces de guêpier vivent en colonies constituées jusqu'à 1000 oiseaux ou plus. Les scientifiques n'expliquent pas comment chaque oiseau localise son propre nid parmi cette multitude de trous.1

Une autre caractéristique intéressante des guêpiers est leur spécialisation dans la chasse aux insectes. Ces oiseaux se nourrissent d'abeilles. Cela est plutôt surprenant car cela peut être fatal de manger des abeilles. Cependant, les guêpiers ne sont pas affectés par le venin des abeilles. Ces oiseaux frottent tout d'abord l'abdomen des abeilles capturées contre une branche d'un arbre et l'usent. Ainsi, le venin est déversé sans dommages dans l'air.2

Les autres caractéristiques corporelles des guêpiers sont aussi adaptées pour faciliter la chasse des insectes. Par exemple, son bec mesure 4,5 cm de long. Cette longueur est importante puisque si le bec de cet oiseau était plus court, les insectes pourraient le blesser lorsqu'il essaye de les chasser. De plus, l'extrémité pointue de son bec lui permet d'attraper sa proie sur la zone se trouvant entre la poitrine et l'estomac. De cette manière il peut vider plus facilement le venin de l'abeille.

Très certainement, la connaissance d'un oiseau sur la manière de désactiver le poison d'un insecte n'est pas un comportement qu'il peut apprendre ou accomplir de son propre gré. Personne ne peut affirmer que l'oiseau a découvert une telle solution, en risquant un danger mortel, au cours d'un processus d'essais et d'erreurs. L'emploi de telles tactiques rationnelles par un oiseau montre qu'il est né sur Terre avec cette connaissance acquise de manière innée. Du reste, le fait que toutes les caractéristiques corporelles de l'oiseau ont une structure parfaitement adaptée à la chasse est un indicateur évident que cette créature a été créée de la manière qui lui permet de chasser les abeilles. Les guêpiers, comme tous les autres êtres vivants sur Terre, ont été créés avec leurs caractéristiques actuelles par Allah.
 

1.    David Attenborough, The Trials of Life, p. 137
2.    David Attenborough, The Life of Birds, Princeton University Press, New Jersey, 1998, p. 92
 


 

L’Homme de Piltdown: une mâchoire d'orang-outan et un crâne humain
 

Aucune preuve fossile n'existe pour soutenir l'image de "l'homme-singe" qui est une doctrine largement véhiculée par les médias et les cercles académiques évolutionnistes. Armés de pinceaux, les évolutionnistes produisent des créatures imaginaires, mais il n'en demeure pas moins qu'à défaut de fossiles correspondants, les évolutionnistes restent très embarrassés. Parmi les méthodes auxquelles ils ont recours pour contourner le problème, les évolutionnistes "produisent" les fossiles qu'ils n'arrivent pas à trouver. L'homme de Piltdown, le plus grand scandale de l'histoire de la science, est un exemple typique de ces agissements.

Un docteur bien connu, et également paléoanthropologue amateur, Charles Dawson affirme avoir trouvé un os de mâchoire et un fragment crânien dans une fosse à Piltdown, en Angleterre en 1912. Même si ledit os de mâchoire ressemblait plus à celui d'un singe, les dents et le crâne, en revanche, ressemblaient à ceux d'un homme. Ces spécimens ont été étiquetés "l'homme de Piltdown". Prétendument vielles de 500 mille ans, ces parties ont été présentées dans divers musées comme une preuve irréfutable de l'évolution humaine. Pendant plus de 40 années, plusieurs articles scientifiques ont été rédigés sur "l'homme de Piltdown", une multitude d'interprétations et de dessins effectués, et le fossile a été présenté comme une très importante preuve de l'évolution humaine. Pas moins de cinq cent thèses de doctorat ont été rédigées sur ce sujet.1 Alors qu'il visitait le British Museum en 1935, le célèbre paléoanthropologue américain Henry Fairfield Osborn a déclaré: "On doit nous rappeler encore et encore que la nature regorge de paradoxes et qu'il s'agit là d'une étonnante découverte sur l'homme de jadis."2
 

L'HISTOIRE D'UN CANULAR
 




1 Les fossiles ont été déterrés par Charles Dawson et donnés à Sir Arthur Smith Woodward..        

 





2 Les parties ont été reconstituées à partir du célèbre crâne.    

Parties d'un crâne humain  





3 A partir de la reconstitution du crâne, plusieurs dessins et sculptures ont été effectués, une kyrielle d'articles et de commentaires ont été rédigés. L'original du crâne est exposé au British Museum.      

Mâchoire d'orang-outan





4 40 années après sa découverte, un groupe de chercheurs ont prouvé que le fossile du Piltdown n'était en fait qu'un canular.        

 







En 1949, Keneth Oakley du département de paléontologie au sein du British Museum, a tenté d'essayer la méthode du "test de fluorine", un nouveau test qui sert à déterminer la date de certains anciens fossiles. Un essai a été alors effectué sur "l'homme de Piltdown". Le résultat était extraordinaire. Le test a révélé que l'os de la mâchoire ne contenait pas de fluorine, ce qui indique qu'il est resté enterré pendant quelques années. Le crâne, qui ne contenait qu'une quantité réduite de fluorine, n'était vieux que de quelques milliers d'années.

Les dernières études chronologiques effectuées à l'aide de la méthode fluorine ont révélé que le crâne n'était vieux que de quelques milliers d'années. On a trouvé également que la dent sur l'os de la mâchoire appartenant à un orang-outan avait été usée de manière artificielle et que les outils "primitifs" découverts auprès des fossiles n'étaient en fait que de simples imitations aiguisées grâce à des instruments en acier.3 Dans l'analyse détaillée effectuée par Weiner, cette fraude a été rendue publique en 1953. Le crâne appartenait à monsieur de 500 ans et l'os mandibulaire était celui d'un singe qui venait de décéder! Les dents ont été ainsi arrangées et fixées sur la mâchoire et les articulations ont été remplies pour ressembler à celles d'un vieil homme. Ensuite, toutes ces pièces ont été oxydées à l'aide du dichromate de potassium pour leur conférer un aspect vieilli. Or, les tâches ont fini par disparaître une fois trempées dans de l'acide. Le Gros Clark, qui faisait partie de l'équipe qui a dévoilé la supercherie, ne pouvait pas cacher sa surprise au vu de cette situation et a déclaré: "Les preuves d'une abrasion artificielle ont tout de suite sauté aux yeux. En effet, elles étaient tellement flagrantes que l'on peut se demander à juste titre pourquoi ne les avait-on pas découvertes plus tôt?"4 Une fois la supercherie découverte, "l'homme de Piltdown" a été prestement enlevé du British Museum où il a été exposé pendant plus de 40 années.
 

1 Malcolm Muggeridge, The End of Christendom, Grand Rapids, Eerdmans, 1980, p. 59
2 Stephen Jay Gould, "Smith Woodward's Folly", New Scientist,  5 février 1979, p. 44
3 Kenneth Oakley, William Le Gros Clark & J. S, "Piltdown", Meydan Larousse, vol. 10, p. 133
4 Stephen Jay Gould, "Smith Woodward's Folly", New Scientist,  5 avril 1979, p. 44
 


 







CRANE D’ANTILOPE

 

Age: 83 millions d’années

Période: Crétacé

Localisation: He Zeng, Gan Su, Chine

Si les idées évolutionnistes étaient justes, alors il aurait dû exister autrefois une très étrange créature présentant les traits de l’antilope et d’autres formes de vie. Ces animaux, dont il n’y a pas la moindre trace dans les archives fossiles, devraient être immédiatement identifiables, du fait de la coexistence de caractéristiques propres à deux espèces différentes. Ils illustreraient ainsi la relation descendant-prédécesseur défendue par les évolutionnistes. Or, aucune de ces formes intermédiaires n’a encore été présentée dans les publications évolutionnistes riches en mythes et fictions en tous genres.

De tels fossiles n’existent pas parce que de telles formes de vie n’ont jamais existé non plus.

Comme cette antilope datant de 83 millions d’années, tous les êtres vivants ont survécu jusqu’à nos jours sous la même forme qu’au moment de leur première création. L’histoire naturelle réfute la théorie de l’évolution.














http://www.eterniteacommence.com/
 

Desktop View