Harun Yahya

Ramadan 2011, 13. jour





 




On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent: femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs; tout cela est l'objet de jouissance pour la vie présente, alors que c'est près d'Allah qu'il
y a bon retour.
(Sourate Al Imran, 14)






Le Messager d’Allah (pbsl) a dit: "On ne fera pas miséricorde à celui qui n’est pas miséricordieux." Rapporté par Aboû Dawoud et Tirmidhi et authentifié par Albâni







 

AL-WALÎ

LE PROTECTEUR

 

Allah est le défenseur de ceux qui ont la foi: Il les fait sortir des ténèbres à la lumière. Quant à ceux qui ne croient pas, ils ont pour défenseurs les Tagut, qui les font sortir de la lumière aux ténèbres. Voilà les gens du feu, où ils demeurent éternellement. (Sourate al-Baqara, 257)
 

Dans ce monde comme dans l'autre, les hommes n'ont qu'un seul Ami. Cet Ami ne les abandonne jamais, Il est proche d'eux et les assiste face à toute épreuve. Du jour de leur naissance à celui de leur mort, Il est toujours avec eux et les protège de leurs ennemis. Il est plus digne de confiance que tout autre et les récompense toujours sans rien attendre en retour à part qu’ils L’adorent. Cet Ami, évidemment, n'est autre que notre Seigneur, le meilleur ami des croyants, qui purifie tous ceux qui placent leur confiance en Lui et leur promet une vie d'exception dans ce monde et la richesse éternelle dans l'au-delà.

Durant leur vie, les hommes recherchent un allié plus puissant ou plus riche sur lequel ils peuvent compter en toutes circonstances. Mais dans cette quête, ils oublient complétement notre Seigneur le Tout-Puissant qui les a créés et satisfait tous leurs besoins. Ils préfèrent prendre comme allié satan qui ne les mène qu'au péché et les empêche d'entrer au paradis. C'est le début d'un univers glauque.

En revanche, les gens qui ont une foi sincère en Allah vivent une vie agréable et honorable. Dans ce monde, il n'y a pas de droit à l'erreur, car Allah garantit la victoire aux croyants tant qu'ils sont fideles à leur religion et à leur parole. Cependant la vraie récompense les attend dans la vie future. Allah est l’Unique Protecteur des croyants dans ce monde et dans l'autre. L'attribut al-Walî est évoqué dans les versets suivants:
 

Allah connaît mieux vos ennemis. Et Allah suffit comme protecteur. Et Allah suffit comme secoureur. (Sourate an-Nisa, 45)

Quand deux de vos groupes songèrent à fléchir ! Alors qu'Allah est leur allié à tous deux! Car, c'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance. (Sourate Al ‘Imran, 122)

Et c'est Lui Qui fait descendre la pluie après qu'on en a désespéré, et répand Sa miséricorde. Et c'est Lui le Maître, le Digne de louange. (Sourate ash-Shura, 28)

 



Le Coran est la parole juste d'Allah et il est l'essence de toutes les religions





 

L'univers en expansion
 

Dans le Coran, qui a été révélé il y a 14 siècles et à une époque où l'astronomie était une science qui en était encore à ses balbutiements, l'expansion de l'Univers était décrite en ces termes:
 

Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'étendons [constamment] dans l'immensité. (Sourate ad-Dariyat, 47)
 









Georges Lemaître




Le mot "ciel", tel que mentionné dans le verset ci-dessus, est utilisé en divers endroits du Coran. Il fait référence à l'espace et à l'Univers tout entier. Là encore, le mot est utilisé dans ce sens, affirmant que l'Univers est "en expansion". Le mot arabe mousi'ouna dans la phrase inna lamousi'ouna traduite en français par "Nous l'étendons [constamment] dans l'immensité", vient du verbe wasaa, qui signifie "étendre". Le préfixe la souligne le nom ou le titre qui suit et ajoute le sens de "dans une large mesure". Par conséquent, cette expression signifie "Nous déployons le ciel ou l'Univers dans une large mesure". C'est à cette même conclusion que la science est arrivée aujourd'hui.1

Jusqu'à l'aube du 20ème siècle, le seul concept qui prévalait dans le monde scientifique était que "l'Univers a un caractère constant et a existé depuis des temps infinis". Cependant, la recherche, les observations, et les calculs effectués grâce à la technologie moderne, ont révélé que l'Univers a eu, en réalité, un commencement et qu'il est sans cesse en expansion.

Au début du 20ème siècle, le physicien russe Alexander Friedmann et le cosmologue belge Georges Lemaître ont estimé d'après des calculs théoriques que l'Univers est en mouvement constant et en expansion.
 








Edwin Hubble avec son télescope géant




Des observations faites en 1929 validèrent cette théorie. En observant le ciel avec un télescope, l'astronome américain Edwin Hubble découvrit que les étoiles et les galaxies s'éloignaient constamment les unes des autres. Cette découverte est considérée comme étant l'une des plus grandes de l'histoire de l'astronomie. Durant ses observations, Hubble établit que les étoiles émettent une lumière qui a tendance à se décaler vers le rouge selon leur distance. Cela, car selon les lois très connues de la physique, les spectres des rayons lumineux s'orientant vers un point d'observation ont tendance à se décaler vers la couleur violette, alors que les spectres des rayons lumineux s'en éloignant, ont tendance à se décaler vers une couleur rougeâtre. Durant ses observations, Hubble constata que la lumière émise par les étoiles se décalait vers le rouge. En résumé, avec le temps, les étoiles s'éloignent de plus en plus. Les étoiles et les galaxies ne s'éloignent pas seulement de nous, mais elles s'éloignent aussi les unes des autres. Un Univers où tout s'éloigne constamment de tout implique que c'est un Univers qui est en constante expansion. Les observations faites pendant les années qui suivirent cette découverte ont confirmé que l'Univers est constamment en expansion.

Afin de mieux comprendre cela, imaginons que l'Univers est la surface d'un ballon que l'on gonfle. De la même manière que les points sur sa surface s'éloignent les uns des autres à mesure que le ballon est gonflé, les corps célestes s'éloignent eux aussi les uns des autres au fur et à mesure que l'Univers s'étend. Cette théorie avait déjà été avancée par Albert Einstein, considéré comme étant l'un des plus grands scientifiques du 20ème siècle. Cependant, pour se conformer au "modèle statique de l'Univers" qui était généralement admis à l'époque, Einstein avait mis de côté cette découverte. Plus tard, il décrira cela comme étant l'une des plus grandes erreurs de sa vie.2

Ce fait scientifique était décrit dans le Coran à une époque où les télescopes et les progrès technologiques n'étaient même pas encore conçus dans l'imagination de l'homme. Cela ne fait que confirmer que le Coran est bien la parole d’Allah, le Créateur et le Dirigeant de tout l'Univers.

Dans le Coran, révélé voici quatorze siècles, à une époque où la science de l'astronomie en était à ses balbutiements, l'expansion de l'Univers est décrite ainsi:
 

Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'élargissons constamment. (Sourate adh-Dhâriyât, 47)
 

Le mot "ciel", utilisé dans ce verset, est employé en divers endroits du Coran pour désigner l'Espace et l'Univers. Ici encore, c'est dans ce sens que le mot est employé. Autrement dit, le Coran nous informe que l'Univers est "en expansion".

C'est exactement à cette conclusion qu'est parvenue la science aujourd'hui.

Jusqu'à l'aube du 20ème siècle, la seule opinion présente dans le monde scientifique était que "l'Univers possède une nature constante et existe depuis un temps infini". Les recherches, les observations et les calculs effectués grâce à la technologie moderne ont cependant révélé que, en réalité, l'Univers a eu un commencement et qu'il est en expansion constante.

Au début du 20ème siècle, le physicien russe Alexander Friedman et le cosmologue belge Georges Lemaître ont calculé théoriquement que l'Univers est en mouvement constant et en expansion.

Cela devait être prouvé par l'observation en 1929. En observant le ciel avec un télescope, l'astronome américain Edwin Hubble découvrit que les étoiles et les galaxies s'éloignaient constamment les unes des autres. Un univers dont tous les éléments s'éloignent constamment les uns des autres ne pouvait qu'être un Univers en expansion constante. Les observations effectuées les années suivantes le confirmèrent. Alors que nul ne pouvait le savoir du temps de la Révélation, le Coran en fit état. C'est parce que le Coran est la parole d’Allah, le Créateur et le Maître de l'Univers tout entier.
 






   Depuis l’instant du Big Bang, l’Univers est continuellement en
expansion, à une très grande vitesse.
Les scientifiques comparent l’expansion de l’Univers à la surface
d’un ballon que l’on gonfle.






1.http://www.jps.net/bygrace/index.html Cité de Big Bang Refined by Fire de Dr. Hugh Ross, 1998. Reasons To Believe, Pasadena, CA
2.Carolyn Sheets, Robert Gardner, Samuel F. Howe; General Science, Allyn and Bacon Inc. Newton, Massachusetts, 1985, pp. 319-322
 


 

Pas de moqueries
 

Le verset suivant nous indique clairement qu'il ne doit pas y avoir de moqueries parmi les croyants:
 

O vous qui avez cru ! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe: ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes: celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que "perversion" lorsqu'on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas... Ceux-là sont les injustes. (Sourate al-Hujurat, 11)
 

Allah demande aux gens de s'abstenir de la moquerie qui peut prendre plusieurs formes: rire ouvertement de mésaventures personnelles, des sourires sournois, des taquineries verbales sous prétexte de faire une blague, ou des coups d'œil de côté pour communiquer quelque chose qui ne peut pas être dit ouvertement. Un tel comportement appartient à la culture des ignorants et ne convient pas aux vrais croyants. Allan nous dit dans le Coran que les gens qui cèdent à de tels comportements subiront Son feu qui monte jusqu'aux cœurs:
 

Malheur à tout calomniateur diffamateur, qui amasse une fortune et la compte, pensant que sa fortune l'immortalisera. Mais non! Il sera certes, jeté dans la hutamah. Et qui te dira ce qu'est la hutamah? Le feu attisé d’Allah qui monte jusqu'aux cœurs Il se refermera sur eux, en colonnes (de flammes) étendues. (Sourate al-Humaza, 1-9)
 

Il est impossible pour un croyant de se comporter de manière cynique après avoir appris ce décret clair d’Allah. En fait, aucun croyant ne se comporte délibérément de cette manière, mais si un croyant se comporte ainsi, il peut être inconscient de sa mauvaise conduite et la prendre à la rigolade, et quand il réalise que ce qu'il fait est mauvais, il doit s'arrêter et se repentir.
 


 

La symétrie parfaite des êtres vivants
 

Regardez votre visage dans un miroir. Vous verrez une symétrie parfaite. Prenez un magazine et tournez ses pages. Les gens que vous voyez dans ces pages, et les oiseaux, les fleurs et les papillons que vous apercevez dans le monde extérieur partagent la même symétrie.

La symétrie est l'un des facteurs qui fournit l'harmonie de l'univers. Toutes les créatures ont une structure symétrique. Quand vous regardez des créatures marines, vous voyez la même symétrie. Les poissons, les crabes, les crevettes… Prenez une paire de coquillages dans votre main et arrangez-les d'une manière symétrique. Vous allez une fois de plus rencontrer un ordre et une symétrie parfaite dans l'arrangement des lignes et dans l'arrangement des plus grands aux plus petits. Quelle que soit la créature que vous observez dans la nature, à chaque fois un ordre extraordinaire, une symétrie parfaite et une diversité sans pareil de couleurs seront visibles.

Les défenseurs de la théorie de l'évolution, qui affirment que tout ce qui existe dans l'univers est apparu suite à des coïncidences survenant au hasard, ne peuvent expliquer la diversité des couleurs, de la symétrie et de l'ordre visible dans la nature. Il est évident qu'un tel ordre parfait ne peut s'expliquer par un hasard aveugle ou des événements inconscients. Il n'est pas possible pour les évolutionnistes d'expliquer, avec n'importe laquelle des affirmations qu'ils mettent en avant, la formation des couleurs des créatures dans la nature, leurs conceptions ou leur symétrie. Même Charles Darwin a dû confesser ce fait, même s'il est le fondateur de cette théorie:

J'estime les cas des poissons mâles qui couvent, aux couleurs éclatantes, et des papillons femelles brillants, seulement pour montrer qu'un sexe peut être rendu brillant sans nécessairement transférer cette beauté à l'autre sexe; car dans ces cas-là je ne peux pas supposer que la beauté de l'autre sexe a été contrôlée par la sélection.1

Assurément, personne de sage et de raisonnable ne peut affirmer que la beauté suprême que nous voyons autour de nous, les papillons colorés, les roses, les violettes, les fraises, les cerises, avec leurs couleurs éblouissantes, et les perroquets, les paons, les léopards, en bref, la Terre dans toute sa grandeur, ait pu apparaître par hasard. Allah a créé toutes les créatures vivantes en même temps que leurs caractéristiques. La connaissance d'Allah nous entoure partout. Il n'y a aucun Allah à part Lui. Cela est affirmé dans le Coran de cette manière:
 

Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par lui-même "al-Qayyum". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Trône "Kursiy" déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. (Sourate al-Baqarah, 255)
 

1 Francis Darwin, Life and the Letters of Charles Darwin, Vol. II, p. 305
 


 

Les mutations
 

Les mutations sont des coupures ou des remplacements qui ont lieu à l'intérieur de la molécule d'ADN contenant l'information génétique et qui se trouve dans le noyau de la cellule d'un organisme vivant. Ces coupures ou remplacements résultent d'effets externes tels que les radiations ou les actions chimiques. Chaque mutation est un "accident" qui soit détériore les nucléotides qui composent l'ADN, soit change leur position. La plupart du temps, les mutations causent des modifications et des dégâts conséquents que la cellule est incapable de réparer.
 




Toutes les mutations sont nuisibles







Gauche: une mouche normale (drosophile)

Droite: une mouche dont la jambe est accrochée à sa tête; une mutation due à la radiation.

L'effet dévastateur des mutations sur le corps humain. L'enfant sur la photo figure parmi les victimes de la catastrophe de Tchernobyl.





Le concept de mutation que les évolutionnistes utilisent souvent comme argument, n'est pas une baguette magique qui transforme les organismes vivants en un état parfait. L'effet direct des mutations est nuisible. Les changements qui résultent des mutations peuvent être assimilés à ceux subis par la population de Hiroshima, Nagasaki et Tchernobyl: mort, handicap et monstres de la nature.

La raison en est très simple: l'ADN est une structure très complexe et les effets qui se produisent au hasard ne peuvent que lui être nuisibles. B.G. Ranganathan explique:

"Les mutations sont petites, nuisibles et se produisent par hasard. Elles ont rarement lieu et il est fort probable qu'elles demeurent sans effet. Ces quatre caractéristiques des mutations impliquent que les mutations ne peuvent pas donner lieu à des développements évolutionnistes. Un changement qui s'opère au hasard dans un organisme très spécifique est soit nuisible soit sans effet. Un changement qui s'opère au hasard dans une montre ne peut pas améliorer celle-ci. Il est plus probable qu'il la détériore ou au mieux qu'il ne résulte en aucun effet. Un tremblement de terre n'introduit pas des améliorations dans une ville, il la détruit."1

Il n'est donc pas surprenant qu'aucune mutation utile n'a eu lieu jusqu'à ce jour. Toutes les mutations ont été nuisibles. Le scientifique évolutionniste Warren Weaver a commenté le rapport établi par le Comité sur les Effets Génétiques des Radiations Atomiques. Ce comité a été mis en place pour mener des investigations sur les mutations qui ont pu avoir lieu à cause de l'usage des armes nucléaires durant la seconde guerre mondiale:

"D'aucuns seraient étonnés d'entendre dire que la majorité des gènes mutants sont nuisibles. Car, les mutations sont une étape nécessaire dans le processus de l'évolution. Comment un effet positif - évolution à un stade supérieur de la vie - peut-il résulter de mutations dont la majorité est nuisible?"2

Chaque effort consacré à "provoquer une mutation utile" s'est soldé par un échec. Pendant des décennies, les évolutionnistes ont effectué plusieurs expériences pour produire des mutations dans les drosophiles puisque ces insectes se reproduisent très rapidement et que de ce fait les mutations devaient apparaître plus vite. Or, génération après génération, aucune mutation utile n'a été constatée. Le généticien évolutionniste Gordon Taylor écrit à ce sujet:

"Parmi toutes expériences effectuées par milliers sur les mouches partout dans le monde pendant plus de cinquante années, aucune espèce distincte n'a pu voir le jour. ni le moindre enzyme."3 Un autre chercheur, Michael Pitman, commente l'échec des expériences effectuées sur les drosophiles:

"Morgan, Goldschmidt, Muller et d'autres généticiens ont soumis des générations de drosophiles à des conditions extrêmes de chaleur, froid, lumière, obscurité et traitement par produits chimiques et radiations. Toutes sortes de mutations, pratiquement toutes dérisoires ou à effet délétère positif, ont été effectuées. Une évolution faite par l'homme? Pas vraiment. Très peu des cobayes utilisés par les généticiens arriveraient à vivre en dehors des milieux dans lesquels ils étaient élevés. En pratique, les mutants meurent, sont stériles ou ont tendance à revenir à l'état sauvage."4








Les mutations n'ajoutent jamais de nouvelles informations à l'ADN: les particules qui forment l'information génétique sont arrachées de leur place ou transportées vers d'autres endroits. Les mutations ne peuvent pas permettre à un organisme vivant d'acquérir un nouvel organe ou un nouveau trait. Elles ne causent que des anomalies comme une jambe qui pend d'un dos ou une oreille qui sort d'un abdomen.





Ceci s'applique également à l'homme. Toutes les mutations qui ont été observées chez l'être humain sont délétères. Les évolutionnistes se gardent bien d'approfondir cette question et tentent de montrer des exemples de mutations délétères comme celles-ci pour "prouver l'évolution". Toutes les mutations qui s'opèrent chez l'homme ont pour conséquences des déformations, des infirmités telles que le mongolisme, la trisomie, l'albinisme, le nanisme ou le cancer. Ces mutations sont présentées dans des livres évolutionnistes comme exemples de "mécanisme évolutionniste en activité". Nul besoin de souligner qu'un processus qui laisse les individus malades ou handicapés ne peut être "un mécanisme évolutionniste" - l'évolution est supposée produire de meilleures formes, plus aptes à la survie.

Afin de résumer ce qui précède, il existe trois raisons principales pour lesquelles les mutations ne sauraient être invoquées par les évolutionnistes au service de leur théorie:

1) L'effet direct des mutations est nuisible: Puisqu'elles se produisent par hasard, dans la majorité des cas les mutations détruisent l'organisme vivant qui les subit. La raison nous apprend que l'intervention inconsciente dans une structure parfaite et complexe n'améliorera pas celle-ci mais la détériorera. En effet, "aucune mutation utile" n'a jamais été observée.

2) Les mutations n'ajoutent jamais de nouvelles informations à l'ADN de l'organisme: Les particules qui forment l'information génétique sont arrachées de leur place ou transportées vers d'autres endroits. Les mutations ne peuvent pas permettre à un organisme vivant d'acquérir un nouvel organe ou un nouveau trait. Elles ne causent que des anomalies comme une jambe qui pend d'un dos ou une oreille qui sort d'un abdomen.

3) Afin qu'une mutation puisse être transférée à la génération suivante, elle doit avoir eu lieu dans les cellules reproductives de l'organisme: Un changement qui s'opère par hasard dans une cellule quelconque ou un organe du corps ne peut pas être transférée à la génération suivante. A titre d'exemple, un oil humain altéré par les effets des radiations ou par d'autres causes ne se transmettra pas aux générations suivantes.
 

1 B. G. Ranganathan, Origins?, Pennsylvania: The Banner Of Truth Trust, 1988.
2 Warren Weaver, "Genetic Effects of Atomic Radiation", Science, vol. 123, juin 29, 1956, p. 1159.
3 Gordon R. Taylor, The Great Evolution Mystery, New York: Harper & Row, 1983, p. 48.
4 Michael Pitman, Adam and Evolution, London: River Publishing, 1984, p. 70.
 


 







CRANE DE TIGRE
 

Age: 80 millions d’années

Période: Crétacé

Localisation: Région de Gui Zhou, Chine

Les efforts évolutionnistes cherchant à représenter l’ancêtre supposé du tigre sont inutiles. Les fossiles prouvent que les tigres ne descendent d’aucune autre espèce, mais qu’ils ont toujours existé en tant que tigres. Le fossile ici représenté indique que les tigres ayant vécu il y a 80 millions d’années sont identiques à ceux qui vivent aujourd’hui, et réduit efficacement au silence les théories évolutionnistes stipulant le contraire.

Les êtres vivants ne sont pas le fruit de mutations ou du hasard. Allah Tout-Puissant, Seigneur au pouvoir créateur sublime, a créé toutes les formes de vie.














http://www.servirlislam.com/
 

Desktop View