Harun Yahya

Ramadan 2011, 8. jour





 





Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent
et ne M'associent rien et celui qui mécroît par la suite,
ce sont ceux-là les pervers.
(Sourate an-Nur, 55)






Selon ‘Abdallah Ben ‘Omar, le Prophète (pbsl) a dit: "Le Musulman est le frère du Musulman; il ne doit pas l’asservir ou le délaisser. Celui qui assistera son frère, Allah l’assistera. Celui qui délivrera son frère d’un tourment, Allah le délivrera d’un des tourments du Jour de la Résurrection. Celui qui assure la protection d’un Musulman, sera protégé par Allah, le Jour
de la Résurrection." Rapporté par Boukhari

 






 

AL-HAMĪD

Le Digne de louange

 

Et c'est Lui Qui fait descendre la pluie après qu'on en a désespéré, et répand Sa miséricorde. Et c'est Lui le Maître, le Digne de louange. (Sourate ash-Shura, 28)
 

Tous les animaux et toutes les plantes vivent pour glorifier Allah, où qu’ils soient. Le poisson dans l’océan et le cactus dans le désert vivent dans la plus parfaite soumission à Allah selon le destin qu’Allah leur a réservé, et leur obéissance à Ses lois est un signe de glorification. Tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre, les océans dans leur immensité, les montagnes hautes de milliers de mètres, les nuages planant dans le ciel, les éclairs, tous glorifient Allah et témoignent de Son infinie connaissance et puissance. Mais ceux qui ne croient pas ne voient pas cette glorification:
 

Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c'est Lui qui est indulgent et pardonneur. (Sourate al-Isra, 44)
 

Les croyants, en revanche, sont conscients de la grandeur de notre Seigneur, le glorifient et le remercient pour les bienfaits qu’Il leur accorde, car ils savent qu’Il attend d’eux qu’ils se montrent reconnaissants. Allah nous adresse l’injonction suivante:
 

A Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. “Craignez Allah!” Voilà ce que Nous avons enjoint à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-mêmes. Et si vous ne croyez pas (cela ne nuit pas à Allah, car) très certainement à Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah se suffit à Lui-même et Il est digne de louange. (Sourate an-Nisa, 131)

Et Moïse dit: “Si vous êtes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur terre, [sachez] qu'Allah Se suffit à Lui-même et qu'Il est digne de louange”. (Sourate Ibrahim, 8)

Et ceux à qui le savoir a été donné voient qu'on t'a fait descendre de la part de ton Seigneur est la vérité qui guide au chemin du Tout Puissant, du Digne de Louange. (Sourate Saba, 6)





A l'époque du Prophète Jésus Messie (psl), il n'y aura personne parmi les Gens du Livre (Juifs et Chrétiens) qui ne croira pas en lui. Ils vont avoir de l'amour pour le Prophète Jésus (psl) et devenir Musulmans





 

Le parfait équilibre dans l'univers
 

Celui Qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque? Puis, retourne ton regard à deux fois: le regard te reviendra humilié et frustré. (Sourate al-Mulk, 3-4)
 


Les milliards d'étoiles et de galaxies de l'Univers évoluent dans un équilibre parfait à travers les différentes voies tracées pour elles. Etoiles, planètes et satellites tournent non seulement autour de leurs propres axes mais aussi tous ensemble autour des systèmes dont ils font tous partie intégrante. Quelques fois, des galaxies de 200 à 300 milliards d'étoiles empruntent les voies les unes et des autres. Il est pourtant incroyable qu'aucune collision susceptible de perturber l'ordre de l'Univers ne se produise. Ce miracle devrait nous donner tous à réfléchir.

Dans l'Univers, le concept de vitesse prend une dimension gigantesque lorsque comparé aux mesures terrestres. Etoiles, planètes, galaxies et conglomérations de galaxies - dont les propriétés numériques ne peuvent être conçues que par les mathématiciens - pèsent des milliards de milliards de tonnes, et se déplacent dans l'espace à des vitesses extraordinaires.

Par exemple, la Terre tourne à 1.670 km/h. Si nous considérons le fait que la vitesse moyenne du projectile le plus rapide qui soit est de 1.800 km/h, nous pouvons imaginer combien est importante la vitesse à laquelle tourne la Terre, malgré sa grande taille et son énorme masse.

La vitesse à laquelle la Terre tourne en orbite autour du Soleil est environ 60 fois plus rapide qu'un projectile: 108.000 km/h. Si nous étions en mesure de construire un véhicule qui se déplace à cette vitesse, il serait capable de faire le tour du globe en 22 minutes. Ces chiffres s'appliquent uniquement à la Terre.

Ceux du Système Solaire sont encore plus fascinants. La vitesse à laquelle ce système se déplace est telle qu'elle dépasse les limites de la raison. Plus les systèmes de l'Univers sont grands, et plus leur vitesse de déplacement est grande. La vitesse orbitale du Système Solaire autour du centre de la galaxie, est de 720.000 km/h. La Voie Lactée, avec ses 200 milliards d'étoiles ou plus, se déplace à 950.000 km/h.

Indubitablement, un risque élevé de collisions dans un système aussi complexe et aussi rapide existe. Pourtant rien de cela n'arrive et nous continuons à vivre en totale sécurité. Tout cela parce que l'Univers fonctionne grâce à l'équilibre parfait mis en place par Allah. C'est la raison pour laquelle le verset stipule qu'il n'y a aucune "disproportion" dans le système.
 


 

Aimer au nom d’Allah
 

Les croyants dont le seul objectif dans cette vie est d’obtenir l’agrément d’Allah et le paradis et dont la soumission à Allah est entière, Lui consacreront leur vie entière. Comme le souligne le verset, “Dis: 'En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers.'” (Sourate al-Anam, 162), ils cherchent à s’attirer la satisfaction d’Allah dans tout ce qu’ils entreprennent. Ils investissent tous leurs biens à cette fin. Les hommes qui reconnaissent Ses attributs, qui témoignent constamment de Sa puissance, de Sa grandeur, de Sa clémence, de Son amour et de Sa compassion, qui ressentent l’amour d’Allah à tout instant, ont un amour sans commune mesure avec les autres sortes d’amour. Allah qualifie cet amour d’ardent tandis que l’amour déformé des idolâtres est décrit ainsi:
 

Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d’Allah. (Sourate al-Baqarah, 165)
 

Comme l’indique le verset précédent, certains associent des partenaires à Allah et aiment ces créatures d’un amour qui ne sied qu’à Allah (Allah est bien au-dessus de ce qu'ils Lui imputent.). En revanche, les croyants savent que personne ni rien dans la création n’a la puissance ni la beauté innée, car c’est Allah Qui les créa à partir du néant. Aucune créature vivante n’est capable de concevoir sa propre beauté. La beauté du visage d’une personne ou la nature aimable d’un animal, leur durée de vie et l’heure de leur mort ainsi que tout ce qui les concerne furent créés par Allah. La beauté émane de Lui. Les croyants aimeront cette beauté, car elle se reflète chez les hommes, les animaux, dans la nature. L’amour du croyant est uniquement consacré à Allah, Qui pourvoit à toutes ces choses et Qui les possède toutes.

Notre Prophète (pbsl) nous rappelait que l’amour doit être ressenti au nom d’Allah:
 

La meilleure action est d’aimer au nom d’Allah et de détester au nom d’Allah. (Sunan Abu-Dawud)
 

Quiconque aime et déteste au nom d’Allah et quiconque scelle une amitié ou déclare une hostilité en Son nom recevra, en raison de cela, la protection d’Allah. (Sahih Muslim)
 

Ceux qui associent des partenaires à Allah supposent que chaque personne détient sa propre beauté et en fait l’éloge. C’est comme si une personne assistait à une exposition artistique et associait la beauté des peintures à l’œuvre d’art, même si celui qui mérite les compliments est l’artiste, auteur de ces peintures. Face à un beau paysage, à un son agréable, à un plat délicieux, l’homme devrait immédiatement se rappeler Allah, le Créateur de toutes ces belles choses et Lui adresser son amour, son plaisir et ses remerciements. Ceux dont la foi est sincère et qui n’associent pas de partenaires à Allah tissent un lien d’amour fort avec Allah, parce qu’ils savent que tout ce qu’ils possèdent Lui appartient en réalité.

Les croyants admettent que tous les biens matériels appartiennent à Allah. Il les aime car ils sont la manifestation d’Allah. Naturellement, le croyant cherchera à créer des liens d’amour et d’amitié envers d’autres croyants dont les valeurs morales plaisent à Allah. Cet amour ne dépend ni de la race, ni de la nationalité, ni d’un intérêt personnel quelconque. Il ne repose pas non plus sur l’argent, le statut, la culture ou les biens matériels car tout cela n’a aucune valeur réelle. Allah décrit l’amour qui lie les croyants en ces termes:
 

Il [appartient également] à ceux qui, avant eux, se sont installés dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui émigrent vers eux, et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que ces immigrés ont reçu, et qui les préfèrent à eux-mêmes, même s'il y a pénurie chez eux. Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent. (Sourate al-Hashr, 9)
 

Les croyants feront de tous les autres croyants leurs frères et leurs sœurs. Par conséquent, pour assurer le bien-être, les croyants feront les efforts nécessaires dans cette voie. Un tel amour mutuel n’est possible que lorsque la foi existe et le sens moral instillé par Allah est appliqué à la vie quotidienne.

Notre Prophète bien-aimé (pbsl) soulignait l’importance de l’amour réciproque et la position élevée des croyants dont la vie était animée d’un amour authentique:
 

Le Prophète (pbsl) disait: “Allah dit: 'Ceux qui s’aiment mutuellement pour Ma gloire auront des minbars de lumière et les prophètes et les martyrs souhaiteront avoir les mêmes.'” (At-Tirmidhi)
 

Il faut par ailleurs souligner que l’individu qui aime dans le but d’obtenir l’agrément divin doit aimer la personne dotée des plus hautes qualités morales, proche d’Allah et d’une grande piété. C’est pourquoi, notre Prophète (pbsl) est pour les croyants l’ami proche le plus digne d’amour.
 


 

Le messager du corps humain: le système hormonal
 

Pendant que vous lisez ces pages, d'innombrables processus ont lieu dans votre corps sans aucun soucis et vous ne ressentez rien vous permettant d'imaginer leur véritable complexité. Le nombre de battements de votre cœur en une seconde, le taux de calcium dans vos os, le niveau de sucre dans votre sang, la quantité d'eau que vos reins filtrent chaque minute et de nombreux autres détails sont réalisés grâce au travail harmonieux des cellules de votre corps. Pas juste une centaine, un millier ou un million d'entre elles; il y a environ 100 trillions de cellules dans votre corps. Qu'est-ce qui fournit donc cette harmonie entre toutes ces cellules? La réponse est: le système hormonal de votre corps.

L'hypophyse, une glande de la taille d'un pois, contrôle et régule la production de nombreuses hormones du corps. Elle surveille également les autres glandes et contrôle les niveaux d'hormones. Elle fonctionne sous la direction de la région du cerveau appelée "hypothalamus". L'hypophyse ressemble à un morceau de viande. Elle sent, grâce aux données venant de l'hypothalamus, ce qui est nécessaire en fonction des circonstances. Elle détermine quelles cellules, dans quels organes, doivent travailler pour satisfaire ces besoins, les mécanismes chimiques de ces cellules, leurs structures physiques, les produits qui doivent être produits et l'heure à laquelle la production de ces produits doit s'arrêter. De plus, grâce à un système de communication très particulier, elle donne les commandes aux unités adéquates pour accomplir tout cela.

Par exemple, le corps humain se développe jusqu'à la fin de l'adolescence. Des trillions de cellules se multiplient en se divisant, et ainsi la croissance des tissus et des organes est accomplie. Quand une certaine taille est atteinte, l'activité de croissance dans les organes s'arrête. C'est l'hypophyse qui sent combien nous devons grandir et qui arrête notre croissance quand nous atteignons la taille appropriée. L'hypophyse ajuste, en même temps, le métabolisme des glucides et des graisses dans le corps. Lorsque nécessaire, elle augmente la production des protéines dans les cellules.

Si vous éprouvez un vertige ou un certain type de gêne, vous n'avez qu'à vous reposer pendant un moment et la douleur disparaîtra. Si la cause de la douleur est une chute de la pression sanguine, l'hypophyse réagit immédiatement. Les molécules sécrétées par l'hypophyse provoquent la contraction des muscles autour des veines. La contraction de millions de muscles et le rétrécissement des veines augmentent la pression sanguine et vous font vous sentir mieux.

L'hypophyse est une des régions où des hormones sont sécrétées toutes ensemble. De plus, les régions comme la glande thyroïde, la glande parathyroïde, les glandes surrénales, le pancréas, les ovaires et les testicules sécrètent des hormones très importantes pour la continuité de la vie. S'il y a un manque ou un fonctionnement défaillant dans une de ces régions, la continuité de la vie devient impossible. Le système hormonal, comme d'autres systèmes dans le corps, fonctionne selon une harmonie parfaite. Il ne fait aucun doute que c'est Allah, le Tout-Puissant, Qui fournit cette unité et Qui a créé ce système de communication parfait dans le corps humain.
 


 

L'assertion que les Néanderthals sont les ancêtres-singes de l'homme est une imposture
 

Les darwinistes ont utilisé la même méthode qu’ils ont utilisée avec l’Australopithèque pour les Néanderthals qui sont une race humaine éteinte.

L’homme de Néanderthal est entré dans la littérature avec la découverte en 1856, des fossiles dans la vallée de Neander, près de la ville allemande de Düsseldorf. Les courbures dans son crâne et ses os ont conduit les évolutionnistes à le considérer comme une soi-disante espèce d’homme primitif.

En 1908, on a trouvé un squelette presque complet dans la région de La Chapelle-aux-Saints en France,qu’on supposait appartenir à un homme de Néanderthal. Les os furent rassemblés par le célèbre paléontologiste et géologue de l’époque Marcellin Boule.

L’homme de Néanderthal qui a émergé de ce rassemblement avait une posture penchée et un crâne protubérant. Ses jambes étaient verrouillées aux articulations et elles ne lui permettaient pas d’avoir une posture totalement droite.

Grâce à cette apparence, les gens ont eu l’impression que l’homme de Néanderthal était un être primitif. Les Néanderthals furent aussi dépeints comme des hommes-singes dans les illustrations fictives.

Cette fausse impression sur les Néanderthals a duré pendant 100 ans. Mais les examens faits sur le squelette de La Chapelle dans les années 1950 ont déterminé que le Néanderthal à qui appartenait le squelette avait une sorte d’infection des articulations. Les individus en bonne santé étaient en fait capables de marcher comme les êtres humains normaux.

En 1985 le même squelette fut examiné par l’anthropologue Erik Trinkhaus. Cet examen a confirmé que les Néanderthals marchaient droit et a révélé un autre fait qui était resté dissimulé jusqu’à aujourd’hui: Marcellin Boule avait délibérément dépeint le Néanderthal avec une apparence courbée.1 La maladie d’articulation identifiée dans les années 1950 ne constituait pas un obstacle pour cet être de marcher droit. Il apparaissait que le darwiniste Boule ne voulait pas admettre que le Néanderthal marchait comme un être humain normal.
 

Dans l’explication qu’ils avaient faite au magazine Scientific American, E. Trinkaus et W. W. Howells ont fait ce commentaire à ce sujet:

“Aujourd’hui la plupart des scientifiques sont d’accord que l’Homme de Néandertal se tenait totalement droit et ce dans le cas où il n’avait pas de maladie; ses caractéristiques n’avaient aucune différence avec les hommes d’aujourd’hui.”2
 

D’autre part, la taille du crâne des Néanderthals a également conduit les évolutionnistes à une situation contradictoire. La raison en est que le volume du crâne était d’environ 1700 cc. C’est 200 cc de plus que celui de l’homme d’aujourd’hui. Le fait que les Néanderthals, une soi-disante espèce“primitive”, ont un volume de crâne plus grand que ceux de l’Homo Sapiens représentait une énorme contradiction pour la théorie de l’évolution.

L’expert en Néanderthal Erik Trinkhaus a avoué cette vérité avec ces mots:
 

"Les comparaisons détaillées effectuées entre les restes de squelette du Néanderthal et ceux d'hommes actuels ont démontré qu'il n'y a rien dans l'anatomie des Néanderthals qui montre de manière décisive que leurs capacités à bouger, à utiliser des outils, intellectuelles ou linguistiques soient inférieures à celles des hommes d'aujourd'hui."3

“Evidemment, étant donné que les Néanderthals étaient une race humaine, ils étaient dotés des mêmes caractéristiques que les races d’aujourd’hui. L’homme de Néanderthal était un créateur d’outil doué et un bon chasseur. Il s’intéressait même à la musique et à l’art. Ils avaient une structure culturelle et sociale tout comme les sociétés de nos jours et ils avaient des croyances religieuses. Par conséquent, la civilisation que les Néanderhtals avaient établi n’était pas très différente des civilisations de nos jours.”4
 

Un autre sujet qui laisse les darwinistes dans l’impasse est le problème de datation. Les fossiles découverts montrent que les Néanderthals vivaient à la même époque que les êtres humains d’aujourd’hui et que dans certains cas ILS AVAIENT MEME VECU APRES. Le biologiste évolutionniste Francisco J. Ayala de l’Université de Californie admet cette situation comme suit:
 

Il y a quelques années, on supposait qu’ils [les Néanderthals] étaient  l’ancêtre des hommes anatomiquement modernes, mais maintenant nous savons que les hommes modernes sont apparus

au moins 100.000 ans plus tôt, bien avant la disparition des Néanderthals. En outre, des fossiles d’hommes modernes qu’on a trouvé dans les grottes du Moyen-Orient datent d’avant 120.000-100.000 ans, tandis que les Néanderthals datent d’il y a 60.000 et 70.000 ans. Ils viennent 40.000 ans après les hommes modernes. Il n’est pas évident si les deux formes ont pris successivement la place les uns des autresen émigrant sans cesse vers d’autres régions, ou bien si ils ont coexisté dans certaines zones.5
 

Par conséquent, les Néanderthals qu’on a essayé de présenter comme le soi-disant “ancêtre-singe” de l’homme, sont en fait une race humaine éteinte. De la même manière que les hommes d’aujourd’hui possèdent diverses caractéristiques propres à leurs  races particulières, les Néanderthals aussi avaient leurs propres caractéristiques. C’est une énorme tromperie d’utiliser ces caractéristiques comme une preuve pour l’évolution.

En fait, le fossile de l’homme de Néanderthal fut retiré de la littérature scientifique en 1978. Cependant, les Néandertals apparaissent encore dans les références darwinistes comme s’ils représentaient une grande preuve de l’évolution.

L’objectif derrière les spéculations à propos de l’homme de Néanderthal qui continuent à apparaître dans certaines publications darwinistes est d’influencer et d’égarer les gens qui ignorent les vrais faits sur les Néanderthals et qui sont inconscients des soi-disantes formes transitionnelles qui furent scientifiquement discréditées. Par conséquent, il est de la plus grande importance de faire surgir les vrais faits à propos des Australopithèques et des Néanderthals et de mettre fin à la tromperie darwiniste.
 

1 Trinkhaus, Erik (1985) Pathology and the posture of the La Chappelle-aux-Saints Neanderthal. American Journal of Physical Anthropology Vol. 67 p. 19-41.
1 E. Trunkaus - W. W. Howells, Scientific American, 241(6):118 (1979) - Nicholas Comninellis, Creative Defense, Evidence Against Evolution, Master Books, 2001, p. 195
3 Erik Trinkaus, "Hard Times Among the Neanderthals", Natural History, cilt 87, Aralik 1978, p. 10.
4 Nicholas Comninellis, Creative Defense, Evidence Against Evolution, Master Books, 2001, p. 194
5 Francisco J. Ayala, Darwin and Intelligent Design, Fortress Press, Minneapolis, 2006, p.45
 


 







ETOILE DE MER



Age: 490 à 443 millions d’années

Période: Ordovicien

Localisation: Formation Kataoua, Maroc

Les étoiles de mer vivent généralement dans les fonds marins et parfois même jusqu’à 7.000 mètres de profondeur. Les évolutionnistes sont démunis face à ces échinodermes dont les traits sont restés inchangés depuis près d’un demi-milliard d’années. Ces créatures sont les mêmes depuis, non pas 10 millions, ni 100 millions, ni même 200 millions mais bien 500 millions d’années.

Si les hypothèses évolutionnistes étaient justes, alors les étoiles de mer auraient dû depuis longtemps s’être transformées en d’autres formes de vie en 500 millions d’années. En outre, on aurait dû trouver des fossiles de nombreuses créatures insolites à mi chemin entre l’étoile de mer et d’autres invertébrés. Or rien de tel n’existe dans les archives fossiles.

Comme le prouve cette étoile de mer datant de 500 millions d’années, les étoiles de mer ont toujours existé en tant qu’étoiles de mer, elles ne descendent pas d’une autre forme de vie et ne se sont pas non plus transformées en une autre espèce.














http://www.corruptiondarwinistedanslemondearabe.com/
 

Desktop View