Harun Yahya

Comment devrions-nous prĂȘcher les Gens du Livre ?


Les Juifs et les Chrétiens sont des personnes qu'Allah décrit en tant que Gens du Livre dans le Coran. Plusieurs versets du Coran décrivent comment les Musulmans devraient se comporter envers les Gens du Livre. Et quand nous regardons la vie de notre Prophète (pbsl) nous voyons le plus bel exemple de la façon dont les versets du Coran doivent être appliqués. En conséquence, les Musulmans ont le devoir de montrer de l'affection aux Gens du Livre, de les protéger et de veiller sur eux, et de les inviter à l'Islam avec un style compréhensible et agréable.

Les Musulmans ont la responsabilité de prêcher tout le monde

L'un des commandements d'Allah aux Musulmans dans le Coran est d'ordonner le bien et d'interdire le mal, d'appeler les gens au vrai chemin et d’œuvrer pour une domination mondiale des valeurs morales islamiques.

Puissiez-vous former une communauté qui prêche le bien, ordonne ce qui est convenable et interdise ce qui est répréhensible. Ce sont ceux qui agissent ainsi qui seront les bienheureux ! (Sourate Al Imran, 104)

Heureux sont ceux qui se repentent à Allah, L’adorent, Le glorifient, jeûnent, s’inclinent, se prosternent, ordonnent le bien, désavouent le mal et observent les commandements d'Allah ! Annonce cette bonne nouvelle aux croyants !(Sourate at-Tawba, 112)

Tous les prophètes d'Allah, les messagers et les croyants justes ont scrupuleusement obéi à ce commandement d'Allah et ont prêché à toutes les sections de la société de l'époque dans laquelle ils vivaient. En prêchant ils ne se sont jamais dit, "on ne peut pas parler de la religion à une telle personne", "on ne peut pas inviter au vrai chemin les membres de cette race ou des gens qui tiennent ces croyances" ou "il ne faudrait pas parler aux gens qui s'habillent comme ça." Ils ont appelé tout le monde à la vraie religion d'Allah, sans aucune discrimination contre qui que ce soit. Notre Prophète (pbsl) a prêché plusieurs fois les païens de la Mecque, Abu Jahil, Abu Lahab, tous les visiteurs et tribus qui sont venus pour la mise en place des tentes pendant la saison du hadj et les communautés juives et chrétiennes. Il leur a demandé de croire en l'Unique Allah sans faire de distinction sur la base de la position de l'autre partie dans la société, sur les vues de l'Islam, sur les idées, sur le style de vie, sur le fondement moral ou sur la tenue vestimentaire, en usant de diverses techniques et approches avec sagesse. Il n'a jamais adopté l'attitude selon laquelle il ne faudrait pas parler ou prêcher telle ou telle personne.

Le Prophète Abraham (psl) a décrit l'existence et l'unicité d'Allah à Nemrut, la personne la plus extrême, cruelle et impitoyable de son temps. Le Prophète Moïse (psl) est allé et a demandé à Pharaon, qui persécutait terriblement et massacrait les garçons des Musulmans de l'époque, le peuple d'Israël, d'adopter la religion d'Allah. Et en le faisant, Allah a commandé au Prophète Moïse (psl) d'utiliser de "douces paroles" :

"Allez trouver Pharaon dont l’impiété ne connaît plus de limites. Parlez-lui un langage conciliant ! Peut-être sera-t-il amené à réfléchir ou à Me craindre." - "Seigneur, dirent Moïse et son frère, nous craignons qu’il ne se livre à quelques excès ou ne commette quelques brutalités à notre égard." – "Ne craignez rien, dit le Seigneur, Je serai avec vous pour voir et entendre." (Sourate Ta-Ha, 43-46)

Comme nous l'avons vu, Allah a envoyé le Prophète Moïse (psl) et le Prophète Aaron (psl) prêcher la personne la plus immorale, perverse et méchante de l'époque, le plus grand ennemi de l'Islam. Les Prophètes Moïse (psl) et Aaron (psl) sont allés au palais de Pharaon, le bastion de l'impiété et de l'immoralité de l'époque, et l'ont prêché là-bas. Mais Allah leur a commandé d'user de « douces paroles » même à un tel ennemi de la foi comme Pharaon.

Comme il en ressort de cette histoire qu'Allah révèle dans le Coran, les Musulmans ont le devoir de prêcher toutes les catégories de personnes. Et en communiquant le message ils ont la responsabilité d'user le style de langage le plus poli, aimable, affectueux et patient. Il n'y a pas de place pour une langue dure, stricte et fanatique dans l'Islam. Peu importe les conditions, peu importe ce que l'autre personne peut être, un Musulman est tenu d'expliquer la foi avec bonté, affection et amour. Ce que le Musulman doit faire, c'est de décrire la foi de la manière révélée dans le Coran par Allah et de montrer aux gens la vérité sans recourir à la pression ou à la contrainte, sachant que c'est Allah qui conduira les gens au bonheur. La communauté à qui les Musulmans ont le devoir de montrer la vérité et d'appeler à l'Islam, la seule vraie foi aux yeux d'Allah, sont les Gens du Livre. Tandis que les Musulmans ont le devoir d'expliquer la religion à ceux qui ont des valeurs morales et un comportement détériorés, y compris les impies, les matérialistes et les athées, ils ont aussi la responsabilité d'appeler les Gens du Livre, qui croient en l'unicité d'Allah et aux prophètes et qui vivent selon les Livres qu'Allah a envoyés, vers le vrai chemin. Et il est clair que nous avons besoin d'entretenir des relations sociales avec les Gens du Livre pour que cette responsabilité révélée dans le Coran soit libérée.

Il y a des croyants sincères parmi les Gens du Livre

Certaines personnes, qui ignorent les dispositions explicites révélées dans le Coran, qui ignorent la vie de notre Prophète (pbsl) et qui sont intolérantes et dures, qui respectent des absurdités plutôt que les versets et les hadiths, détiennent la croyance perverse selon laquelle Allah a maudit tous les Juifs et les Chrétiens. Et ils cherchent à semer les germes de la haine entre les Musulmans et les Gens du Livre en étendant ces croyances perverties et encouragent le conflit, le combat, la guerre et le carnage. Mais le fait est qu'il n'est pas question dans le Coran d'Allah de maudire indistinctement tous les Juifs, tout le peuple israélien et tous les Chrétiens.

Le fait est que dans le Coran, Allah révèle que les Chrétiens et les Juifs ont des croyances, des valeurs et un comportement viciés. Il révèle aussi qu'Il condamne, critique et qu'Il est mécontent de leur comportement et de leurs erreurs déplaisants. Mais ce n'est pas quelque chose qui comprend tous les Juifs et tous les Chrétiens sans exception. Cette condamnation, d'alerte et de rappel est destinée à ceux qui s'engagent dans une telle immoralité. Allah nous parle de leur immoralité dans le Coran. Il a averti les Juifs qui ont opprimé les Juifs, qui ont rendu la vie difficile au Prophète Moïse (psl), ces Juifs qui ont dévié malgré les avertissements, les Juifs qui sont allés avec Shamir et ont adopté les fausses idoles et les Juifs qui ont laissé le Prophète Moïse (psl) seul dans sa lutte. De la même façon, Il dit que les Chrétiens qui considèrent le Prophète Jésus (psl) comme étant divin, qui disent qu'Allah n'est pas Unique et qui maintiennent même qu'Il a un fils, ont dévié dans l'incrédulité.

Cependant, il est également révélé dans le Coran que les Gens du Livre ne sont pas tous les mêmes et qu'il y a parmi eux des croyants sincères en Allah et qui le tiennent dans le respect le plus profond :

Cependant, les détenteurs des Ecritures ne sont pas tous les mêmes, car parmi eux il y a une communauté pieuse dont les membres passent des nuits entières à réciter les versets de Dieu et à se prosterner. Ils croient en Dieu et au Jour dernier ; ils ordonnent le Bien, réprouvent le Mal et s’empressent d’accomplir de bonnes œuvres. Ceux-là sont au nombre des justes. Quelque bien qu’ils fassent, il ne leur sera pas dénié, car Dieu connaît bien ceux qui Le craignent. (Sourate Al Imran, 113-115)

Certes, parmi les gens des Écritures, il en est qui croient en Dieu, qui tiennent pour véridique ce qui vous a été révélé ainsi que ce qui leur a été révélé et qui, entièrement soumis à Allah, ne troquent jamais Ses enseignements contre un vil profit. Ceux-là trouveront leur juste récompense auprès de leur Seigneur, toujours prompt dans Ses comptes. (Sourate Al Imran, 199)

Ceux que Nous avions initiés aux Ecritures avant le Coran croient à ce Livre, et quand on le leur récite, ils disent : "Nous y croyons, parce qu’il exprime la vérité émanant de Notre Seigneur. Et nous étions, avant cette révélation, déjà totalement soumis." (Sourate al-Qasas, 52-53)

Parmi les gens des Écritures, il en est à qui tu peux confier un quintal d’or et qui se ferait un devoir de te le restituer ; il en est d’autres, en revanche, à qui tu ne confierais même pas un denier, car, pour le récupérer, il te faudrait les harceler sans répit. Ces gens-là agissent ainsi parce qu’ils disent : "Nous n’avons aucun scrupule à avoir à l’égard de ces gentils", prêtant ainsi sciemment à Allah leurs propres mensonges. (Sourate Al Imran, 75)

Comme nous l'avons vu, l'idée proposée par certaines personnes que, "les Juifs sont maudits, les Chrétiens sont maudits, et ils sont tous nos ennemis" n'est pas compatible avec le Coran. Allah est le Juste, Celui Qui gouverne Ses serviteurs avec la vérité. Allah ne punira jamais une personne pour quelque chose qu'elle n'aura pas fait, pour les immoralités qu’elle n’a pas commises simplement parce qu'elle vient d'un peuple qui a commis des immoralités dans le passé. Ce serait incompatible avec la gloire d'Allah, la justice et les sublimes vertus. Ce sont dans les croyances mythologiques diverses et perverses qu'un peuple peut être condamné et puni en masse, pas dans le Coran. Pour ces raisons, les attitudes des Musulmans envers les Gens du Livre doivent être basées sur les versets du Coran et sur les propos (hadiths) de notre Prophète (pbsl), et non sur des idées fondées sur la superstition et l'invention.

Il faut d'abord inviter les Gens du Livre à dire "Il est un seul Allah"

En révélant dans le Coran l'attitude que les musulmans devraient adopter envers les Gens du Livre, Allah nous a également dit comment il faut les prêcher. Selon le commandement d'Allah, les Musulmans doivent d'abord inviter les gens du Livre à dire, "Il est un seul Allah", en d'autres termes, d'être monothéiste.

Dis : "O gens des Ecritures ! Mettons-nous d’accord sur une formule valable pour nous et pour vous, à savoir de n’adorer qu'Allah Seul, de ne rien Lui associer et de ne pas nous prendre les uns les autres pour des maîtres en dehors d'Allah." S’ils s’y refusent, dites-leur : "Soyez témoins que, en ce qui nous concerne, notre soumission à Allah est totale et entière." (Sourate Al Imran, 64)

Un des éléments importants de la sagesse concernant la raison pour laquelle Allah révèle dans le Coran que les Gens du Livre devraient être appelés à dire "Il est un seul Allah"est que cela montre qu'Allah aime quand ils disent, "La ilaha illa Allah". Lorsque les Gens du Livre disent, "La ilaha illa Allah", ils diront qu'ils croient en l’unique Allah et qui Lui sont consacrés avec un profond amour et respect, c'est la question la plus importante et cruciale. Afin qu'Allah aime et Soit l'Ami des Gens du Livre qui expriment leur amour et leur amitié envers Lui en disant, "La ilaha illa Allah ", il est essentiel qu'ils disent également, "Muhammadan Rasoulullah"et qu'ils se conforment au Coran. Ayant contribué aux Gens du Livre disant d'abord : "Il est un seul Allah", les Musulmans ont alors la responsabilité de les inviter à croire que le Prophète Muhammad (pbsl) est le dernier prophète et que le Coran est le dernier Livre et à vivre selon le Coran. Allah a également révélé dans le Coran la forme que devrait prendre cet appel.

"Les plus belles paroles" doivent être utilisées lors du prêche aux Gens du Livre

Rien dans n'importe quel verset du Coran n'encourage une attitude hostile envers les Gens du Livre ou une haine implacable contre eux. Une telle idée est incompatible avec le Coran et la Sunnah. Un Musulman peut seulement éprouver une aversion envers ceux qui déclarent la guerre à Allah et à Sa religion, pas seulement envers ceux qui sont Juifs ou Chrétiens mais envers n'importe quelle race ou communauté auxquelles ils appartiennent. Mais cette aversion ne doit jamais conduire les Musulmans à adopter une attitude injuste, intolérante et répressive à leur égard. En effet, Allah nous dit dans le Coran que, "O vous qui croyez ! Soyez fermes dans l’accomplissement de vos devoirs envers Allah, et impartiaux quand vous êtes appelés à témoigner ! Que l’aversion que vous ressentez pour certaines personnes ne vous incite pas à commettre des injustices ! Soyez équitables, vous n’en serez que plus proches de la piété ! Craignez Allah ! Allah est si bien informé de ce que vous faites."(Sourate al-M’aida, 8)

En outre, les Musulmans ont le devoir de protéger et de veiller à tous ceux qui cherchent leur protection, même s'ils sont incroyants.

Si un idolâtre te demande asile, accorde-le-lui afin qu’il puisse entendre la Parole du Seigneur. Puis fais-le parvenir en lieu sûr… (Sourate at-Tawba, 6)

Lorsqu'il est question des Gens du Livre, qui croient en l'existence et craignent Allah, et aiment les prophètes qu'il a envoyé, et en particulier ceux qui disent sincèrement "La ilaha illa Allah ", il faut évidemment adopter une approche affectueuse et aimable. En effet, Allah veut que nous agissions avec ces personnes de la meilleure façon possible :

Ne discutez avec les gens des Ecritures que de la manière la plus courtoise, à moins qu’il ne s’agisse de ceux d’entre eux qui sont injustes. Dites-leur : "Nous croyons en ce qui nous a été révélé et en ce qui vous a été révélé. Notre Dieu et le vôtre ne font qu’un Dieu Unique et nous Lui sommes totalement soumis." (Sourate al-Ankabut, 46)

Notre Prophète (pbsl) prêchait les Gens du Livre, avec amour et affection

Nous apprenons du chemin le plus fin et le plus sage de notre Prophète (pbsl) comment mettre en œuvre les dispositions qu'Allah révèle dans le Coran. L'essentiel pour les Musulmans est les versets d'Allah et leur interprétation et leur application de notre Prophète (pbsl). Lorsque nous examinons les relations de notre Prophète (pbsl) entretenues avec les Gens du Livre, nous voyons qu'il les traitait avec affection, compréhension et tolérance, qu'il les protégeait et veillait sur eux, qu’il leur a donné les moyens pour vivre leur foi en toute liberté. Le traité de Medina, rédigé par notre Prophète (pbsl) en personne, les accords avec les Chrétiens de Najran et les privilèges accordés par notre Prophète (pbsl) à diverses tribus chrétiennes et juives sont tous d’excellents exemples d’affection, de protection et de l’attitude juste de notre Prophète (pbsl) envers les Gens du Livre. Il y a aussi les faits dans les collections des hadiths dignes de confiance, qu’il se leva lorsqu’un cortège funéraire juif passa, qu’il permit aux Chrétiens de pratiquer leur propre culte dans le Nabawi Masjid-i, qu’il étendit son propre manteau pour que les Chrétiens qui lui rendaient visite s’asseyent dessus sont des faits établis dans les livres de hadiths authentiques du Chrétien Nedashi auprès duquel il avait il a envoyé les premiers Musulmans exilés afin qu’ils soient en sécurité. Tous les Musulmans doivent donc agir à la lumière de ces faits, traiter les Gens du Livre avec bonté, d’une manière compatible avec la Sunnah de notre Prophète (pbsl) et de les appeler à l’Islam avec amour, affection et bonté. (Vous pouvez lire d’excellents exemples de la vie de notre Prophète (pbsl) ici.)

Pour être de vrais Chrétiens ou Juifs, les Gens du Livre doivent être Musulmans et se conformer au Coran

Comme nous l’avons vu de tout ce qui a été dit jusqu’à présent, du Coran et des preuves de la vie de notre Prophète (pbsl), les Musulmans doivent traiter les gens du Livre avec affection et les appeler à l’unicité d’Allah et à l’Islam d’une manière agréable.

Il est sans doute une excellente chose pour les Gens du Livre de croire en l’unicité d’Allah et de dire : "La ilaha illa Allah." Mais l’Islam est la foi auprès d’Allah. Si les Gens du Livre veulent qu’Allah les aime et les approuve, alors ils doivent accepter que Muhammad (pbsl) fût le dernier prophète et obéir au Coran. Les vraies religions qu’Allah a envoyées ici-bas au Prophète Moïse (psl) et au Prophète Jésus (psl) ont été corrompues au cours du temps et les divers idées et concepts que ni le Prophète Moïse (psl), ni le Prophète Jésus (psl) n’ont jamais prêché ou ne seraient jamais d’accord avec ont été ajoutés à elles, tandis que certains concepts vrais ont été supprimés.

Pour cette raison, si les Gens du Livre souhaitent se conformer à la vraie foi envoyée ici-bas à ces saints prophètes dans la forme qui plaît à Allah, s’ils veulent être des Juifs sincères comme au temps du Prophète Moïse (psl) ou de sincères Chrétiens comme au temps du Prophète Jésus (psl), alors ils doivent en même temps être musulman (soumis à Allah) et obéir au Coran. Dans le Coran, Allah ordonne de croire en tous les prophètes, sans distinction. De la même manière, qu’un Musulman abandonne la foi s’il dit qu’il croit au Prophète Muhammad (pbsl), mais rejette le Prophète Abraham (psl), les Chrétiens et les Juifs aussi doivent accepter que Muhammad (pbsl) soit le prophète d’Allah et l’aimer sincèrement. Cela ne signifie pas qu’ils ignorent ou n’aiment plus les prophètes Moïse (psl) et Jésus (psl). Au contraire, cela contribuera dans leur amour de ces saints prophètes exactement de la manière qu’Allah veut et approuve. Cela leur permettra même d’être plus proche du Prophète Moïse (psl) et du Prophète Jésus (psl), de mieux les comprendre et de se consacrer bien plus à eux.

Si, malgré toute cette vérité manifeste, certaines personnes des Gens du Livre souhaitent persister dans leurs propres idées et croyances, les Musulmans ne peuvent pas les obliger à se reconvertir ou utiliser n’importe quel type de contrainte. Ce que les Musulmans doivent dire, comme le révèle Allah dans le Coran, à tout le monde ainsi qu’aux Gens du Livre, est, "A vous votre religion, et à moi la mienne !". (Sourate al-Kafirun, 6)

Desktop View