Harun Yahya

L'autosacrifice est le plus gratifiant dans ce monde et l'au-delĂ 


Parmi les hypocrites, le sacrifice est perçu comme une imprudence. Selon ces gens, une personne est intelligente lorsqu’elle est capable de protéger ses intérêts. Selon cette justification erronée, cette personne emploi sa raison le plus possible, quand elle utilise les gens autour d’elle pour ses intérêts, et profite de leurs moyens, alors qu'en retour  elle leur offre le minimum d’avantage.

Ces gens ont sûrement tort. Pour les gens qui ne croient pas en l'au-delà, rendre  des services et fournir du confort à une autre personne et faire toutes ces concessions au détriment de leurs propres intérêts est perçu comme de la naïveté.

Mais un fidèle qui croit en l'au-delà et fait tout pour gagner l'agrément d’Allah, est la personne la plus intelligente du monde.

Allah accorde une durée de vie de 60-70 ans en moyenne. Les personnes qui utilisent leur temps pour œuvrer dans le bien, celles-là sont les plus intelligentes dans le vrai sens du mot. Toutefois, employer son temps de la meilleur façon possible ne signifie pas récolter le plus d'avantages. Au contraire cela signifie faire le plus d'abnégation. Ce qui est important ici, c'est de faire tout cela uniquement pour gagner la bénédiction d'Allah.

Certainement dans les sociétés hypocrites, il y a  certains qui méconnaissent leurs intérêts et leurs conforts font de leurs mieux pour satisfaire les autres en leur offrant de bonnes conditions.

Cependant, le but de ces gens n’est pas de gagner le plaisir d’Allah. Ces derniers considèrent chaque personne aidée comme un investissement.

Tôt ou tard, ils attendent quelque chose en retour, et c'est cette «attente» qui les dynamisent pour l’autosacrifice.

Quand ils achètent un cadeau pour un ami, ils attendent au moins un cadeau de la même valeur en retour ; s’ils offrent de la nourriture aux voisins, bientôt ils attendent  le même service en échange. Mêmes'ils n’obtiennent pas ce qu'ils attendent, se faire des amis est aussi vu comme un intérêt. Ils croient qu’il y aura sûrement un jour où tous ces investissements donneront leurs avantages.

Même le soin qu'ils offrent à leurs propres enfants est vu comme un investissement qui assure leur sénescence plus tard. Ils prétendent  que l’apprentissage et les opportunités qu'ils leur fournissent pour une meilleure éducation/carrière vont leur profiter dans le futur.

C'est l'unique conviction qui les motive. Les croyants, d'autre part, détiennent leur pouvoir  d’autosacrifice de l’amour d'Allah et le profond  respect ainsi que la crainte qu'ils ressentent envers le Créateur. La volonté d'être plus aimé par Allah rend les croyants enthousiastes à l'idée d'abnégation toute la journée et pendant 24 heures. Même aux moments difficiles, quand ils sont physiquement épuisés, ils essaient de trouver une occasion pour plus de dévouement. Même s'il y a d'autres personnes qui peuvent faire ce sacrifice, ils "courent vers le bien". En l'absence de toute raison valable, laisser aller le dévouement à une autre personne est envisagé comme une perte.

L’autosacrifice d'un croyant est un signe évident qu'il aime Allah plus que son corps, ses possessions, sa vie, et tout ce qu'il a sur le plan matériel et spirituel. Sans hésitation, une telle personne a le pouvoir de sacrifier tout ce qu'elle possède, pour mériter l'amour d'Allah. Elle présente son âme, ses victoires, son existence à Allah. Dans le Coran, Allah donne de bonnes nouvelles aux croyants qui font preuve d’une perfection morale, et rappelle que c'est seulement par ce moyen que "le grand salut et le bonheur" seront atteint.

Dis : "En vérité, ma Salât, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers." (Sourate al-Anam, 162) 

Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. ... C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu'Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait : Et c'est là le très grand succès.(Sourate at-Tawba, 111)

Ceux qui, de la crainte de leur Seigneur, sont pénétrés,  qui croient aux versets de leur Seigneur, qui n'associent rien à leur Seigneur, qui donnent ce qu'ils donnent, tandis que leurs cœurs sont remplis de crainte [à la pensée] qu'ils doivent retourner à leur Seigneur. Ceux-là se précipitent vers les bonnes actions et sont les premiers à les accomplir. Sourate al-Muminun, 57-61)                                                                                                                          

Desktop View