Harun Yahya

La vieillesse


L'effet destructeur des années qui passent est parfaitement observable sur notre bien le plus précieux, à savoir notre corps, ce dernier étant en effet sujet à un processus irréversible de dégénérescence. Les changements que l'homme doit endurer tout au long de son existence sont évoqués dans le Coran:

C'est Allah Qui vous a créés faibles, puis après la faiblesse Il vous donne la force; puis après la force Il vous réduit à la faiblesse et à la vieillesse. Il crée ce qu'Il veut et c'est Lui l'Omniscient, l'Omnipotent. (Surat ar-Rum: 54)

La vieillesse est la période la plus négligée dans les plans d'avenir que l'adulte ne cesse d'ébaucher, mis à part bien entendu le processus de versement de cotisations pour assurer l'aspect financier de la retraite. De fait, se trouvant alors proches de la mort, les gens adoptent généralement une approche hésitante concernant cette période; et quand quelqu'un veut aborder cette question, les autres se sentent anxieux et essaient aussitôt de changer le sujet de la conversation, qu'ils jugent déplaisant. La routine de la vie quotidienne constitue également une échappatoire à la réflexion sur ces dernières années qui risquent fort d'être très désagréables. Ainsi, cette période de la vie est oubliée jusqu'au jour où l'individu atteint effectivement la vieillesse. Sans nul doute, une telle attitude provient de l'illusion de disposer d'un temps vraiment très long jusqu'à ce que survienne la mort. Cette idée fausse est évoquée dans le Coran:

Au contraire Nous avons accordé une jouissance temporaire à ceux-là comme à leurs ancêtres jusqu'à un âge avancé… (Surat al-Anbiya: 44)

Cette bévue mène souvent à un fort chagrin, tout simplement du fait que, quel que soit notre âge, les seules traces qui demeurent de notre passé sont de vagues souvenirs. L'enfance est par exemple une période si éloignée que l'on s'en souvient à peine. D'ailleurs, il est même difficile de se souvenir de ce qui s'est passé au cours des dix dernières années. Les plus grandes ambitions d'un jeune homme, ses décisions importantes, et les objectifs qu'il s'était fixés, tout ceci perd son sens une fois les buts atteints et les événements accomplis. C'est pourquoi vouloir raconter un long récit de sa vie est une vaine entreprise.

Cette réalité devrait frapper tout homme, qu'il soit adolescent ou déjà parvenu à l'âge adulte, et l'amener à gérer sa vie différemment. Ainsi, par exemple, si vous êtes âgés de quarante ans et si vous espérez atteindre la soixantaine, bien qu'en fait vous n'ayez de cela aucune garantie, il est certain que ces vingt et quelques années encore à vivre passeront aussi rapidement que les quarante précédentes. Et cela est également vrai si votre vie se prolonge considérablement, puisque les trente ou quarante prochaines années s'écouleront sans que vous en ayez véritablement conscience. Vous avez là un rappel incessant du vrai visage de la vie en ce monde; un jour, toute âme vivant sur cette terre la quittera sans retour.

Par conséquent, l'homme se doit de laisser de côté ses préjugés et de se montrer plus réaliste sur sa vie; le temps passe très vite et chaque jour apporte un peu plus de faiblesse physique et de défaillances en matière de mémoire, et non davantage de dynamisme et un visage rajeuni. Pour rester brefs, disons que la vieillesse est une manifestation de l'incapacité de l'homme à contrôler son corps, sa vie et sa destinée. Les effets préjudiciables sur le corps, occasionnés par le temps qui passe, deviennent visibles durant cette période. Dieu nous informe sur cette dégradation dans le verset suivant:

Allah vous a créés! Puis Il vous fera mourir. Certains parmi vous seront reconduits jusqu'à l'âge le plus vil, de sorte qu'après avoir su, ils arrivent à ne plus rien savoir. Allah est, certes, Omniscient et Omnipotent. (Surat an-Nahl: 70)

En médecine, le très vieil âge est aussi appelé "la seconde enfance". Ainsi, durant cette période tardive de l'existence, les gens âgés tout comme les jeunes enfants ont besoin de soins quotidiens, du fait de leurs capacités physiques et mentales altérées.

Lorsqu'on avance en âge, des caractéristiques physiques et spirituelles appartenant au domaine de l'enfance ressurgissent. Ainsi les personnes âgées éprouvent-elles des difficultés pour accomplir certaines tâches requérant de la force; d'autre part se font jour des défaillances de pensée et de mémoire, des difficultés pour marcher et pour maintenir son équilibre, des défauts d'élocution et une irascibilité parfois inconnue jusqu'alors. Ce sont là quelques symptômes communément observables pendant la vieillesse.

En bref, après une certaine période, les gens régressent souvent vers un état de dépendance infantile à la fois physiquement et mentalement.

La vie commence et se termine donc dans un contexte de petite enfance. Ceci n'est évidemment pas dû au hasard. Il aurait en effet été possible que l'homme reste jeune jusqu'à sa mort. Cependant Dieu rappelle à l'homme la nature temporaire de ce monde en lui faisant goûter à une détérioration de sa vie à certains moments. Ce processus devrait lui faire prendre clairement conscience que la vie ne fait que s'éteindre doucement. Il évoque ce sujet dans le Coran:

Ô hommes! Si vous doutez au sujet de la Résurrection, sachez que c'est Nous qui vous avons créés de terre, puis d'une goutte de sperme, puis d'une adhérence, puis d'un embryon [normalement] formé aussi bien qu'informe pour vous montrer [Notre omnipotence]. Et Nous déposons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu'à un terme fixé. Puis Nous vous en sortirons [à l'état] de bébé, pour qu'ensuite vous atteigniez votre maturité. Il en est parmi vous qui meurent [jeunes] tandis que d'autres parviennent au plus vil de l'âge si bien qu'ils ne savent plus rien de ce qu'ils connaissaient auparavant. De même tu vois la terre desséchée: dès que Nous y faisons descendre de l'eau, elle remue, se gonfle, et fait pousser toutes sortes de splendides couples de végétaux. (Surat al-Hajj: 5)

Les problèmes physiques liés à la vieillesse

Peu importe le montant de votre fortune ou l'état de votre santé à l'âge adulte, chacun se trouve finalement confronté à des infirmités et à des complications dues à l'âge, dont certaines se trouvent décrites ci-après :

La peau est vraiment un facteur important déterminant l'aspect d'une personne. C'est un facteur essentiel de beauté. Si un tissu de seulement quelques millimètres carrés est enlevé sur le visage, les âmes sensibles trouveront dérangeant ce nouveau "look"! Et ce uniquement parce que, en plus d'offrir au corps une protection contre les menaces extérieures, la peau procure à celui-ci une belle et douce apparence. C'est là sans nul doute une fonction importante de la peau. Et après tout, si une femme s'estime jolie, c'est seulement grâce à sa peau, qui n'est qu'un morceau de chair ne pesant pas plus de deux kilos et demi, et qui recouvre son corps. Et pourtant, à notre grand étonnement, c'est également le seul organe qui se dégrade de manière visible avec la venue de la vieillesse

Avec le temps, la peau perd de son élasticité du fait que les protéines constituant le "squelette" de ses couches internes connaissent une dégénérescence. C'est là aussi l'origine des rides qui apparaissent sur le visage, véritable cauchemar pour beaucoup de gens. D'autre part, le fonctionnement des glandes sébacées au niveau de la couche supérieure de la peau se ralentit, entraînant un assèchement de la peau. Et de plus, le corps va se trouver davantage exposé aux influences extérieures puisque la perméabilité de la peau augmente. Ce processus aboutit à de sérieux troubles du sommeil chez les personnes âgées, à des plaies superficielles, et à des démangeaisons typiques de cette tranche d'âge. Et ce n'est pas tout: des lésions se font jour au niveau des couches inférieures de la peau; le renouveau des tissus cellulaires et les mécanismes d'échanges cellulaires subissent des dysfonctionnements accentués, préparant le terrain à un développement de tumeurs.

La force des os, si importante pour le corps humain, diminue, si bien que la posture "debout" est difficilement accessible aux vieilles personnes. Et en marchant courbé, on perd tout sentiment de suffisance et toute arrogance, offrant aux autres la vision d'une incapacité à exercer un contrôle sur son propre corps. Il s'agit par conséquent d'une perte définitive de la belle apparence du passé.

Les symptômes de la vieillesse vont même plus loin encore. Par exemple, il est un fait bien connu que les personnes avancées en âge risquent fort de souffrir d'une dégradation de leurs organes sensoriels, puisque le renouvellement des cellules nerveuses cesse après un certain âge. Les gens âgés sont ainsi affectés par une désorientation spatiale due à un affaiblissement des yeux qui réagissent moins bien à l'intensité de la lumière. Ceci est très important puisqu'il s'agit d'une limitation de la vue: les couleurs deviennent moins vives, la position des objets devient floue, leurs véritables dimensions deviennent difficiles à évaluer. C'est là sans nul doute une situation difficile à laquelle les personnes concernées ont du mal à s'adapter.

Pourtant, il aurait été tout à fait possible que l'homme ne subisse jamais les effets destructeurs de l'âge; il aurait même pu devenir plus grand et plus fort en vieillissant! Et bien que nous soyons étrangers à un tel modèle, une vie plus longue aurait bel et bien pu offrir des opportunités sans précédent afin de se réaliser pleinement sur les plans personnel et social. Le temps qui passe aurait pu être synonyme de facteur d'amélioration de la qualité de vie, rendant cette dernière de plus en plus intéressante. Mais la réalité est que le système prescrit à l'humanité est fondé sur le déclin de la qualité de vie au fur et à mesure de l'approche de la vieillesse.

Il y a là une preuve patente supplémentaire de la nature éphémère de ce monde-ci. Dieu nous rappelle constamment cette vérité dans le Coran, et Il ordonne aux croyants de méditer à ce propos:

La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis lorsque la terre prend sa parure et s'embellit, et que ses habitants pensent qu'elle est à leur entière disposition, Notre ordre lui vient, de nuit ou de jour: c'est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n'avait pas été florissante la veille. Ainsi exposons-Nous les Signes pour des gens qui réfléchissent. (Surat Yunus: 24)

Après une certaine période de sa vie, pendant laquelle l'homme se considère physiquement et mentalement fort, survient une nouvelle période au cours de laquelle il perd une grande partie de ce qu'il avait acquis et développé précédemment. Et ce processus s'avère inévitable et irréversible. Ceci se produit du fait que Dieu a créé ce monde pour être un lieu de séjour temporaire, le rendant de plus imparfait afin qu'il y ait justement là un rappel pour l'Au-delà.

Leçons à tirer de la vieillesse des « stars »

Vieillir physiquement est inévitable pour celui qui avance en âge. Personne, sans exception, ne peut y échapper. Toutefois, lorsqu'une célébrité, une "star", vieillit, cela produit un fort impact sur nous puisque sa "transformation" s'opère au vu et au su de tous; être témoin du vieillissement de gens renommés mondialement pour leur beauté et leur richesse est sûrement un rappel de la brièveté et de l'insignifiance de cette vie. Tous les jours nous apportent moult exemples de ce processus, et ainsi nous observons à la télévision ou dans un magazine comment une personne intelligente, jouissant jusqu'alors d'une bonne santé et enviée pour sa splendeur physique ou l'étendue de ses biens matériels, vient d'être frappée d'une infirmité physique ou mentale. Et tout un chacun est potentiellement menacé d'un sort similaire. Or les stars occupent une place particulière dans notre esprit, même malgré nous, et le spectacle de leur déchéance nous émeut tout particulièrement. Dans les pages qui suivent, vous verrez les photographies de quelques-unes d'entre elles; chaque cas ne fera que corroborer ce que nous avons énoncé plus haut, à savoir que la vieillesse est inéluctable.

Desktop View