Harun Yahya

Les incidents vécus au Bahreïn, au Yémen et dans les autres pays musulmans ne doivent pas tourner en un conflit entre les écoles juridiques religieuses




    Les incident vécus successivement dans le monde islamique depuis quelques mois sont des évènements sur lesquels tous les Musulmans doivent réfléchir attentivement. Les Musulmans qui sont opprimés sous la pression des régimes anti-démocratiques, qui vivent dans la pauvreté et dans la pénurie à cause de l’inégalité dans la distribution des revenus, qui sont privés de vivre leur religion librement, ont manifesté leur réaction contre les pressions depuis des dizaines d’années, ils ont contribué au changement du gouvernement en Tunisie et en Egypte. Le fait que les pressions infligées aux Musulmans soient supprimées et qu’il y ait des progrès pour devenir une démocratie est évidemment très réjouissant. Cependant, ces derniers ne suffisent pas à apporter la paix, la sûreté et la prospérité attendues. Pour que la cruauté qui règne depuis des dizaines d’années dans plusieurs pays islamiques soient remplacée par la vraie liberté, la vraie paix et la vraie sûreté, il est essentiel qu’on suive la voie annoncée par Allah dans le Coran et montrée par notre Prophète (pbsl).

Notre Prophète a annoncé que des incidents successifs auront lieu

En expliquant les incidents qui seront vécus à la Fin des Temps d’une manière détaillée, notre Prophète a averti et a préparé sa communauté (oummah) vis-à-vis de cette période importante. Le Messager d'Allah (pbsl) qui a prédit les évènements qui seront vécus à cette période, a également annoncé ce que les Musulmans doivent faire lorsqu’ils les  rencontreront.

Notre Prophète (pbsl) a annoncé les choses qui auront lieu à la Fin des Temps : l’arrêt du cours de l’Euphrate, l’assaut de la Ka’aba et le carnage qui s’ensuit, l’occupation de l’Afghanistan, le partagede l’Irak en trois, Les éclipses lunaires et solaires pendant lemois deRamadhan, l’apparition d’une comète(Halley), l’apparition d’une comète à doublequeue (Lulin), les Musulmans seront laissés sans leader, les gouverneurs cruels persécuteront les Musulmans, le monde islamique sera en captivité, Une augmentation de la fraude et de la corruption, il a également dit que lorsque tout ceci commencera à se réaliser, le temps de l’apparition de Hazrat Mahdi (psl) qui sera de sa lignée sera imminent. (Vous pouvez lire les hadiths relatifs au sujet et les incidents qui ont déjà eu lieu ici.) Il a ordonné aux Musulmans qui comprennent que Hazrat Mahdi (psl) est venu, de chercher ce personnage béni et de s’efforcer pour le trouver dans toutes les conditions et de s’unir autour de cette personne bénie.

Le fait que les hadiths décrivant la Fin des Temps ont commencé à se réaliser à partir de l’an 1400 de l’Hégire, montre par la permission d’Allah que nous sommes à l’époque annoncée par notre Prophète (pbsl). Dans ce cas, ce qu’on doit faire est de se soumettre à la voie montrée par notre Prophète (pbsl) et de préparer le terrain de la meilleure manière pour Hazrat Mahdi (psl). Par conséquent, alors que les Musulmans prient Allah pour que les tyrans s’en aillent et que la persécution prenne fin, ils doivent également prier Allah pour voir Hazrat Mahdi (psl) et pour l’Union du monde Islamique. Les Musulmans qui veulent que les Pharaons, les Nemrods s’en aillent, doivent également vouloir que les Moïses, les Abrahams viennent. Ceux qui veulent que le système de l’Antéchrist, la persécution prennent fin, doivent également vouloir la prédominance de la beauté, de l’amour et de la compassion du système du Mahdi. Si les Musulmans ne s’unissent pas comme Allah l’ordonne dans le Coran, s’ils ferment les yeux sur le fait que la plupart des signes de la Fin des Temps se soient réalisés et s’ils les considèrent comme un développement politique, un incident social, s’ils ne peuvent pas apprécier les sagesses dans la création de ces évènements, alors ils ne peuvent jamais obtenir le succès et la beauté qu’ils espèrent. A la Fin de Temps où nous vivons, le salut des Musulmans se fera par l’intermédiaire du système du Mahdi et de l’Union Islamique.

Les Musulmans doivent renforcer l’esprit de l’Union, doivent s’allier dans ce qui est haqq (juste)

Alors que tous ces incidents sont vécus, il y a un autre point très important que les Musulmans ne doivent jamais oublier, c’est que tous ceux qui disent "Il n'y a de divinité qu'Allah, le Prophète Mohammad (pbsl) est Son messager" sont frères. A cette période où le monde islamique n’a pas de leader spirituel, le sang musulman est versé, la fraternité, l’union et la solidarité sont très précieuses.

Quelle que soit son école juridique religieuse, quelle que soit la communauté à laquelle il appartient, il est impossible pour un Musulman de mettre un autre Musulman dans l’embarras, de permettre la persécution d’un autre Musulman. Les Musulmans ne doivent jamais oublier la parole de Notre Prophète (pbsl) ; ‘Un Musulman n’opprime jamais un Musulman et ne le laisse jamais face au danger’.

Un Musulman est conscient qu’il doit toujours vouloir la bonté de son frère de religion, qu’il doit penser à son frère comme il pense à lui-même, qu’il doit répondre avec patience, affection et amour même en cas de désaccord quelconque. Par conséquent, un Musulman doit demander pour ses proches la liberté, le confort, la prospérité et la sûreté qu’il veut pour lui-même ainsi que pour tous les autres Musulmans. L'état d'esprit qui tend à dire : "Soyons à l'aise, soyons libre, ça nous suffit", est incompatible avec la logique du Coran. Selon la morale du Coran, tous les Musulmans doivent vouloir et procurer la même qualité de vie à toute personne, quelles que soient sa religion, sa langue, sa race. Surtout, il est une responsabilité consciencieuse pour tout Musulman d’assurer le bien-être, la joie, la sûreté et la sérénité des Musulmans qui ont le même Livre, le Même Prophète et qui se soumettent au même Dieu, Allah.

En appréciant les incidents vécus récemment au Bahreïn et au Yémen, il est très important de prendre cela en considération. Les gouverneurs des pays islamiques doivent accorder les moyens égaux à tout Musulman, quelle que soit sa doctrine religieuse telle que le Sunnisme, le Chiisme, le Wahhabisme, ils doivent faire des efforts pour rendre tout un chacun heureux et tranquille. Si les Chiites ne peuvent pas  être à leur aise sous un régime sunnite, si les Sunnites ne sont pas à leur aise, cela indique que les valeurs morales islamiques et la Sunnah de notre Prophète (pbsl) ne sont pas vécues correctement. Selon la morale islamique, chaque     personne qui est au pouvoir mène sa mission pour servir et pour permettre à tout le peuple de vivre comme un citoyen de première classe. Essayer d’empêcher les demandes licites du peuple par force et par contrainte n’est pas une situation acceptable. Et surtout exercer cette pression et cette contrainte à un certain groupe de personnes, aux membres d’une certaine doctrine religieuse ou d’une pensée précise, est un comportement qu’Allah n’agréera pas.

Par conséquent, notre souhait est que, dans tous les pays islamiques, surtout au Yémen et au Bahreïn, tous les Musulmans mènent une belle vie sans distinction entre Chiite, Sunnite, Wahhabite, Jafarite. Dans une telle période, il ne faut pas négliger le fait qu’il peut y avoir des personnes qui planifient de semer la discorde parmi les Musulmans, de monter les Musulmans les uns contre les autres. Il ne faut pas permettre à ceux qui essaient de transformer les incidents vécus au Bahreïn et au Yémen en une querelle entre frères. Il faut déjouer le plan de ceux qui cherchent à éveiller l’hostilité parmi les Musulmans qui ont le même Dieu Unique Allah, le même Livre et le même Prophète (pbsl).

Desktop View