Harun Yahya

Les hypocrites disent que ce qui importe sont les liens familiaux, cependant Allah révèle dans le Coran que c'est les liens de foi qui importe


Allah révèle dans le Coran que les croyants doivent être respectueux, compatissants et aimants envers leurs parents et leur a ordonné d’être protecteurs et bienveillants envers ses proches.

Un croyant pur est délicat, affectueux et plein d’amour envers sa famille ainsi qu’envers tout le monde, sans attendre aucune récompense. Toutefois, si  un membre quelconque de sa famille ou de ses proches essaie de l’empêcher de croire en Allah, de suivre le Prophète (pbsl) ou de vivre selon les valeurs morales religieuses, alors bien entendu il obéira au commandement d’Allah et tournera le dos à cette personne qui cherche à le détourner du droit chemin. Il est révélé dans un verset ce qui suit :

Dis: Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu'Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d'Allah, alors attendez qu'Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers.(Sourate at-Tawbah, 24)

Comme il est révélé dans ce verset, rien n’est meilleur et plus précieux pour un croyant pur qu’Allah, Son Messager (pbsl) et de faire des efforts sur Son chemin.

Cependant, le critère et les valeurs des hypocrites ne sont pas basés sur le Coran, mais sur leurs propres intérêts. Ceci s’annonce dans leurs relations familiales ainsi que dans leurs relations avec les autres. La famille n’est pas un concept béni et sacré pour l’hypocrite, mais c’est un endroit qui l’aidera à survivre, qui lui fournirades opportunités et où il peut tirer du profit matériel. En d’autres termes, c’est une passerelle vers le revenu. Par conséquent, la raison pour laquelle les hypocrites considèrent que les liens de famille sont aussi importants, à leurs propres yeux, c’est pour leur propre intérêt. Ils s’imaginent que leurs frères, leurs époux, leurs parents et leurs proches qui se trouvent parmi les croyants considérerontce lien important. Cependant, Allah a révélé que le lien qui importe le plus pour les croyants est celui de la foi pour gagner Son agrément.

En se concentrant sur les liens familiaux, les hypocrites ne font pas cela pas parce qu’ils aiment vraiment leurs familles, parce qu’ils feront des sacrifices pour elles ou parce qu’ils les protégeront ou les prendront soin d'eux, mais ils le font par soucis dans leur propre intérêt. Lorsqu’il n’y a plus de profit personnel, ils ne pensent jamais à leurs liens familiaux, ni à leurs frères ou à leurs parents. En fait, il est révélé dans le Coran que quand ils feront face au tourment de l’au-delà, ils souhaiteront donner comme rançon leurs propres enfants, leurs parents et tout ce qu’ils aiment pour se sauver eux-mêmes.

Les liens entre les croyants et leurs familles sont basés sur l’amour d’Allah et Son agrément. Le croyant est chaleureux, plein d’amour, protecteur, loyal et altruiste envers sa famille ainsi qu’envers tous ceux qui croient en Allah. Un croyant pieux ne dira jamais  “Fi” à ses parents. De plus, pour répondre à une exigence du commandement d’Allah, il faut savoir que si l’un des membres de sa propre famille essaie de le détourner du chemin d’Allah ou l’opprime pour qu’il s’engage dans le polythéisme, le croyant n’obéit jamais à cette personne, même si c’est sa mère ou son père.

En fait, en citant des exemples des vies des Prophètes, il est révélé dans le Coran que tout au long de l’histoire les véritables croyants ont toujours quitté leurs époux, leurs enfants ou leurs parents étant donné qu’ils ne croyaient pas en Allah, qu’ils ne vivaient pas selon les valeurs morales de la religion, qu’ils s’engageaient dans la dénégation ou qu’ils étaient des hypocrites. Pour exemple :

Le Prophète Abraham (psl) s’est séparé de son père :

Abraham ne demanda pardon en faveur de son père qu'à cause d'une promesse qu'il lui avait faite.MAIS, DES QU'IL LUI APPARUT CLAIREMENT QU'IL ETAIT UN ENNEMI D'ALLAH, IL LE DESAVOUA. Abraham était certes plein de sollicitude et indulgent. (Sourate at-Tawbah, 114)

Il dit: “O Abraham, aurais-tu du dédain pour mes divinités? Si tu ne cesses pas, certes je te lapiderai, éloigne-toi de moi pour bien longtemps”. “Paix sur toi”, dit Abraham. “J'implorerai mon Seigneur de te pardonner car Il a m'a toujours comblé de Ses bienfaits. JE ME SEPARE DE VOUS, AINSI QUE DE CE QUE VOUS INVOQUEZ, EN DEHORS D'ALLAH, et j'invoquerai mon Seigneur. J'espère ne pas être malheureux dans mon appel à mon Seigneur”. (Sourate Maryam, 46-48)

Le Prophète Noé (psl) s’est séparé de son fils

Et Noé invoqua son Seigneur et dit : “O mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le plus Juste des Juges”. (Sourate Hud, 45)

Il dit: “O Noé, il n'est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n'as aucune connaissance. Je t'exhorte afin que tu ne sois pas un nombre des ignorants”. (Sourate Hud, 46)

Le Prophète Noé (psl) et Loth (psl) se séparèrent de leurs femmes

ALLAH A CITE EN PARABOLE POUR CEUX QUI ONT MECRU LA FEMME DE NOE ET LA FEMME DE LOT.Elles étaient sous l'autorité de deux vertueux de Nos serviteurs. Toutes deux les trahirent et ils ne furent d'aucune aide pour [ces deux femmes] vis-à-vis d'Allah. Et il [leur] fut dit : “Entrez au Feu toutes les deux, avec ceux qui y entrent”(Sourate at-Tahrim, 10)

Allah ordonne aux gens dans le Coran de ne par prendre comme guides ceux qui cherchent à les détourner de Son droit chemin et exige de les abandonner même s’ils sont leurs propres parents, leurs frères ou leurs enfants :

Et Nous avons enjoint à l'homme de bien traiter ses père et mère, et ‘SI CEUX-CI TE FORCENT A M'ASSOCIER, CE DONT TU N'AS AUCUN SAVOIR, ALORS NE LEUR OBEIS PAS’. Vers Moi est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez.(Sourate al-Ankabut, 8)

O vous qui croyez ! NE PRENEZ PAS POUR ALLIES, VOS PERES ET VOS FRERES S'ILS PREFERENT LA MECREANCE A LA FOI. Et quiconque parmi vous les prend pour alliés... ceux-là sont les injustes. (Sourate at-Tawba, 23)

O vous qui avez cru, VOUS AVEZ DE VOS EPOUSES ET DE VOS ENFANTS UN ENNEMI [UNE TENTATION]. Prenez-y garde donc. (Sourate at-Taghabun, 14)

Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, FUSSENT-ILS LEUR PERES, LEUR FILS, LEURS FRERES OU LES GENS DE LEUR TRIBU. (Sourate al-Mujadalah, 22)







Desktop View