Harun Yahya

Pourquoi s'efforcer constamment à utiliser les fossiles de Denisova comme un moyen de propagande évolutionniste ?


Qu’est-ce qui peut induire les darwinistes, dont les mensonges ont été révélés en permanence et qui ont ainsi été totalement dépréciés et humiliés, à continuer à raconter les mêmes mensonges ? La raison est bien entendu leur désespoir, leur défaite et l’absence de toute autre issue.

Une autre indication importante du désespoir des darwinistes est la manière avec laquelle ils continuent à apporter les fraudes qui ont déjà servi à leur propagande il y a des mois, comme si rien ne s’était produit et celles-ci n’avaient jamais été réfutées. C’est la preuve absolue de l’effondrement du darwinisme. Parce que les darwinistes n’ont plus rien à spéculer et n’ont plus d’instruments pour tromper les gens.

NTV, le défenseur le plus fanatique des tromperies darwinistes et des rapports en question en Turquie, et d’autres organisations des médias telles que le site internet darwiniste Science Daily, essaient tous de tromper les gens en évoquant encore la question d’un fossile qu’ils appellent Denisova et qu’ils annoncent comme "le troisième spécimen" dans l’évolution imaginaire de l’homme. Ils attendent que le temps passe et essaient de faire oublier aux gens les réponses que nous avons déjà publiées à ce sujet. Cependant, le fait est que nous avons exposé l’invalidité de cette assertion d’une manière très vaste et complète lorsqu’ils l’ont portée à l’ordre du jour et nous avons révélé la déception de façon très détaillée. Vous pouvez lire nos précédents articles sur le sujet ici.



En résumé ;


Une dent et un doigt fossilisés datant de 30.000 années ont été découverts dans les montagnes Altaï en Sibérie.

La dent et le fragment d’os appartenaient à deux personnes différentes ayant vécu à la même période.

Les darwinistes ont dit que le fragment d’os et la dent portaient des similitudes avec ceux des Néandertals et même d’Homo erectus.

L’analyse d’ADN du doigt a montré que ces formes de vie ont les mêmes caractéristiques génétiques que celles des Mélanésiens d’aujourd’hui (des peuples vivant en Nouvelle-Guinée et d’autres pays voisins).

En se basant sur ces découvertes et du fait que le fossile a été découvert en Sibérie, et puisqu’il était incompatible avec les scénarios de la migration imaginaire hors d’Afrique que les évolutionnistes ont adoptés, les darwinistes ont ensuite prétendu que cette forme de vie était "une troisième espèce" qui a, soi-disant, évolué d’une manière fictive.

Cependant, le fait est qu’à la fois Homo Erectus et les Néandertals sont des races humaines normales. Il y a beaucoup de gens aujourd’hui qui possèdent de nombreuses caractéristiques des races en question. Par conséquent, il est parfaitement normal que le fossile découvert porte également des caractéristiques de ces races.

La migration depuis l’Afrique est un scénario fabriqué par les évolutionnistes eux-mêmes. (Les darwinistes prétendent que les singes auraient d’abord évolué vers des humains en Afrique, d’où ils auraient migré vers l’Europe en accomplissant leur soi-disant évolution. Les darwinistes prétendent que cette forme de vie découverte en Sibérie doit avoir perdu toutes les caractéristiques appartenant aux Néandertals et aux races humaines antérieures. Pour cette raison, le fossile en question ne rentre pas dans ce faux scénario darwiniste.

Dans un état de désespoir, et parce que le fossile réfute complètement toutes leurs assertions, les darwinistes ont considéré ce fossile en tant que "cousin des Néandertals", une "troisième espèce" qui aurait évolué dans des endroits différents. Cependant, les recherches génétiques montrent qu’il n’y a aucune différence entre le fossile et les êtres humains vivant aujourd’hui. Ce fossile réfute clairement l’évolution, malgré ces efforts pour le dépeindre comme une preuve.


Comme nous l’avons déclaré à maintes reprises, les darwinistes emploient de nombreuses techniques de propagande. Puisqu’ils sont incapables de s’annoncer directement avec la science et la preuve scientifique, ils font de la propagande en se servant de la science et racontent des mensonges flagrants. Il s’avère que la nouvelle tactique des darwinistes consiste à répéter sans cesse les outils de propagande qui ont déjà été discrédités. Ils espèrent qu’au fil du temps, les gens oublient la réfutation qui a été déjà délivrée. Quand on réalise que les darwinistes s’étaient fondés sur cette fraude afin de se tenir debout depuis 150 années, alors il n’y a rien d’étonnant dans cette démarche.

Ce que les darwinistes n’ont pas pu comprendre ou ce qu’ils prétendent ne pas comprendre est le suivant ; si vous dites à quelqu’un qui se trouve dans une chambre fermée qu’il fait noir dehors, il peut y croire probablement. Mais lorsque vous soulevez les rideaux juste pour une seconde, il verra le soleil et il ne croira plus jamais qu’il fait noir dehors. Il est inutile d’essayer de le convaincre du contraire. Parce que la suggestion verbale est infirmée par une preuve concrète. C’est de la sorte que les gens se tiennent maintenant. Tout le monde dans le monde a pris conscience du fait que le darwinisme est un mensonge. Dès qu’ils voient des rapports sur l’évolution, ils savent qu’on leur ment. La seule méthode sur laquelle les darwinistes comptent depuis des années, "suggestion sans aucune preuve à l’appui", ne fonctionne plus. Parce que les gens ont vu le soleil.

Les darwinistes doivent se rendre compte de leur situation dégradante et mettre un terme à ces efforts vains. Ils seront toujours confrontés à la création sublime et parfaite d’Allah l’Omnipotent, le Seigneur de l’univers. Le darwinisme a subi une grave défaite. Tout effort visant à le ressusciter ne servira qu’à humilier les darwinistes davantage.

Desktop View