Harun Yahya

La communication et la signalisation dans le langage des oiseaux


La recherche scientifique a révélé que dans le monde vivant, la communication est aussi importante qu’elle l’est pour les êtres humains. De nombreux êtres vivants n’ont pas la capacité de parler le langage des humains, cependant ils emploient des méthodes différentes afin de communiquer les uns avec les autres – et même avec les autres espèces. Certains des exemples les plus dramatiques de ceci sont vus chez les oiseaux.

Toutes les formes de vie sur Terre ont été créées avec des propriétés miraculeuses et des habilités stupéfiantes. L’examen d’un seul spécimen est suffisant pour voir les preuves de la création magnifique d’Allah.

Dans un verset du Coran Allah révèle ceci :

Nulle bête rampant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne vive en société à l’instar de vous-mêmes. Et Nous n’avons rien omis dans le Livre éternel. Puis c’est vers leur Seigneur qu’ils feront tous retour. (Sourate al-An’am, 38)

Les oiseaux sur lesquels on attire l’attention dans ce verset, est l’une des communautés vivantes que nous devons examiner et sur laquelle nous devons profondément réfléchir.

Il y a environ 10.000 espèces d’oiseaux dans le monde, chacun possède ses propres caractéristiques miraculeuses. Où que vous viviez, vous pouvez observer de nombreuses espèces différentes de ces créatures à plumes  et observer des aspects différents et admirables en chacun d’elles. Avec leur apparence attirante, leurs mécanismes de vol parfaits, leur spécialité sur les itinéraires et le timing de migration, leur habileté pour construire des nids et leur attitude altruiste envers leurs petits, les oiseaux possèdent d’innombrables preuves du fait de la création. Leur habileté à communiquer est l’une de ces dernières.



Le sens del'ouïe des oiseaux

Pour que les oiseaux communiquent entre eux par le son, par la chanson – et pour certains par la parole – ils ont besoin d’un excellent système de l'ouïe.  Aux moments critiques de leur vie, leur sens de l'ouïe devient particulièrement important. Les expériences ont montré que, pour que les oiseaux apprennent la chanson particulière à leur propre espèce, ils ont besoin d’un système de retour auditif. Grâce à ce système, les jeunes oiseaux apprennent à comparer les sons qu’ils produisent grâce au modèle d’une chanson qu’ils ont mémorisée. S’ils étaient sourds, ce serait normalement impossible pour eux de chanter des chansons reconnaissables.

Les oreilles des oiseaux sont bien équipées pour entendre, cependant ils perçoivent l’ouïe d’une manière différente que nous. Pour que les oiseaux reconnaissent une mélodie, ils doivent l’entendre avec la même octave (une série constituée de 7 notes), alors que nous, les êtres humains, pouvons identifier une mélodie même si nous l’entendons dans une octave différente. Les oiseaux ne le peuvent pas, mais au lieu de ceci ils peuvent reconnaître les timbres (les notes dominantes unies avec les harmonies). Cette capacité à reconnaître le timbre et les variations harmoniques permet aux oiseaux d’entendre et de répondre à des sons très différents, et même parfois à les reproduire.

Les oiseaux peuvent également entendre les notes plus courtes que celles que nous pouvons entendre. Les êtres humains élaborent les sons en 1/20ème de seconde, alors que les oiseaux peuvent distinguer ces sons en 1/200ème de seconde. Cela veut dire que les oiseaux sont supérieurs aux êtres humains sur la différentiation des sons qui arrivent dans une succession très rapide. En d’autres termes, la capacité de percevoir le son d’un oiseau est de dix fois supérieure à la nôtre ; et à chaque note entendue par l’homme, l’oiseau, lui, peut en entendre une dizaine. En outre, certains oiseaux sont capables de percevoir les sons plus bas que ceux que nous pouvons entendre. Leur sensibilité auditive est si sensible qu’ils peuvent même faire la différence entre les chansons des compositeurs célèbres tels que Bach et Stravinsky.

Le sens de l’ouïe des oiseaux qui est extrêmement sensible fonctionne parfaitement. Il est clair que chaque composant de ce sens a été créé par avec un système spécial, parce que si n’importe quel de ces composants ne fonctionne pas, l’oiseau ne peut entendre aucun son.



Les chansons des oiseaux ne sont pas des hasards

En général, les chansons des oiseaux ne sont pas composées de sons produits fortuitement. Leurs chansons sont des mélodies ayant une signification spéciale, chantées dans un objectif, et sont beaucoup plus complexes que les appels qu’ils utilisent pour la signalisation. Ces chansons sont généralement utilisées par les mâles afin de faire une démonstration ou de défendre un territoire, ou bien de faire la cour. On croit que les chansons ont également une fonction sociale. Quand les couples construisent leur nid, ils communiquent entre eux via la chanson. Les expériences menées sur des oiseaux en cage ont également démontré que pour les oiseaux il est plus facile d’apprendre chanter si l’autre oiseau se trouve dans une autre cage.

Les oiseaux chanteurs mâles et femelles ont des structures différentes du cerveau, en particulier dans les régions concernant la production de son.  Avec de nombreuses espèces d’oiseau chanteur, alors que les mâles peuvent chanter, les femelles ne le peuvent pas. Les mâles utilisent ‘la chanson’ afin d’appeler leurs épouses ou de désigner un arbre, une colonne ou un câble électrique comme lieu d’habitation. Chaque spécimen chante une chanson avec ses propres caractéristiques, mais les chansons des espèces se différencient selon l’âge, le sexe, la période de l’année, et la lieu géographique. Par exemple, les oiseaux qui vivent dans les prairies utilisent des "chansons de vol". Similairement, ceux qui vivent dans les régions où il y a des feuillages denses  telles que les forêts tropicales ou des lits épais pleins de roseaux, ont des voix hautes pour compenser la perte de visibilité.

Desktop View