Harun Yahya

L'expansion de l'univers

En 1929, à l'observatoire californien du Mont Wilson, l'astronome américain Edwin HUBBLE fit l'une des plus grandes découvertes de l'histoire de l'astronomie. Alors qu'il observait les étoiles avec un télescope géant, il réalisa que la lumière de ces étoiles tendait vers l'extrémité rouge du spectre de la lumière, et que plus l'étoile observée était éloignée de la Terre, plus cette tendance se confirmait. Cette découverte eut un effet retentissant dans le milieu scientifique. En effet, selon les règles essentielles de physique, le spectre d'un rayon de lumière s'éloignant du point d'observation tend vers le rouge. Pendant les observations de Hubble, la lumière des étoiles s'avéra tendre vers le rouge. Cela était la preuve que ces étoiles s'éloignaient de façon régulière de la Terre.
 
Hubble fit dans la foulée une autre découverte importante, en se rendant compte que les étoiles et les galaxies s'éloignent non seulement de nous, mais également les unes des autres. L'unique conclusion possible suite à l'observation d'un univers où chaque point s'éloigne de chaque autre était que cet univers est en constante expansion.
 
Pour mieux s'imaginer cet état de fait, il faut imaginer l'univers comme la surface d'un ballon en train d'être gonflé. De la même façon que les points à la surface du ballon s'éloignent les uns des autres pendant le gonflage du ballon, les différents points de l'espace s'éloignent les uns des autres alors que l'univers continue son expansion.
 
Cette découverte avait en fait été théorisée avant même Hubble. Albert Einstein, considéré comme l'un des plus grands scientifiques du siècle, avait déjà déduit de ses calculs de physique théorique que l'univers ne pouvait être figé. Il avait cependant mis de coté cette théorie pour ne pas entrer en conflit avec le modèle communément adopté à son époque d'univers statique. Plus tard, Einstein reconnut que ce fut la plus grave erreur de sa carrière. Il s'avéra en effet plus tard, suite aux découvertes de Hubble, que l'univers était bel et bien en constante expansion.
 
Quel est l'impact de cette découverte par rapport à l'existence même de l'univers ?
 
La découverte de cet élargissement constant de l'univers implique qu'auparavant, l'origine de l'univers était un seul et même point. Les calculs faits ultérieurement montrent que ce point unique qui abrita toute la matière présente dans l'univers devait avoir un volume zéro et une densité infinie. L'univers résulte donc de l'explosion de ce point unique de volume zéro. Cette grande explosion marquant la naissance de l'univers fut appelée "Big Bang", de même que la théorie décrivant ce phénomène.
 
Il convient ici de signaler que "zéro volume" est une expression théorique utilisée dans un pur souci de description. La science peut en effet déterminer le concept du néant, qui est au-delà de la compréhension commune, uniquement en le décrivant comme "un point de volume zéro". En fait, ce "point sans volume" fait référence au néant. La naissance de l'univers est issue du néant. En d'autres termes, il fut créé.
 
Cette théorie du Big Bang nous montre comment, à l'origine, tous les objets composant l'univers était une seule et même pièce, se dispersant par la suite. Ce fait établi par la théorie du Big Bang était déjà affirmé dans le Coran, il y a 14 siècles de cela, alors que la connaissance de l'univers était très limitée :
 
"Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas?" (Sourate al-Anbiya, verset 30)
 
Comme le souligne ce verset, toute chose, y compris la Terre et les cieux qui n'étaient alors pas encore créés, fut créée grâce au Big Bang dont l'origine est un seul et unique point, explosion qui façonna l'univers actuel.
 
La comparaison entre les idées évoquées dans ses versets et la théorie du Big Bang nous fait remarquer que les deux sont complètement en accord. Cependant, le Big Bang ne fut introduit en tant que théorie scientifique qu'au cours du 20ème siècle.
 
L'expansion avérée de l'univers est la plus importante preuve de l'idée que l'univers est issu du néant. Bien que cet état de fait ne fut scientifiquement découvert qu'au 20ème siècle, Allah nous l'avait déjà annoncé dans sa révélation du Coran, il y a 1400 ans:
 
"Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance: et Nous l'étendons [constamment]: dans l'immensité." (Sourate ad-Dariyat, verset 47)

La création de la matière
 
L'atome, unité de base de la matière, est également né du Big Bang. Les atomes se joignirent alors pour donner forme à l'univers, ses étoiles, sa Terre, son Soleil. Ce sont ces mêmes atomes qui amenèrent ensuite vie sur la Terre.
 
Tout ce que vous voyez autour de vous, votre corps, la chaise sur laquelle vous êtes assis, le livre que vous tenez à la main, le ciel que vous contemplez par la fenêtre, le sol, le béton, les fruits, les plantes, tous les vivants et non-vivants ont pour origine la réunion des atomes..
 
De quoi donc cet atome, unité de base de toute matière, est-il fait et quelle est sa structure?
 
L'examen de la structure des atomes laisse apparaître une constitution exceptionnelle. Chaque atome a un noyau contenant une certaine quantité de protons et de neutrons. Des électrons, au même nombre que les protons se déplacent autour de ce noyau dans une orbite constante avec une vitesse de 1.000 km par seconde. Les protons chargés positivement et les électrons chargés négativement s'équilibrent toujours. Si leur nombre respectif devait différer, il n'y aurait plus d'atome, puisque l'équilibre électromagnétique serait renversé. Le noyau d'un atome, ses protons et ses neutrons, et les électrons autour de lui sont toujours en mouvement. Ceux-ci tournent autour d'eux-mêmes et chacun toujours à des vitesses proportionnées entre eux, ce qui assure la pérennité de l'atome. Aucun désordre, ni disparité ni changement ne surviennent à quelque moment que ce soit.
 
La formation de telles structures hautement ordonnées et déterminées à partir d'une explosion dans le non-être est tout à fait remarquable.
Si le Big Bang était une explosion fortuite et non contrôlée, alors il aurait dû être suivi d'événements aléatoires et tout ce qui s'est formé ultérieurement aurait dû être dispersé dans un grand chaos.
 
En fait, c'est dans un ordre impeccable que chaque évolution est intervenue depuis le début de l'existence.
 
Par exemple, bien que les atomes soient formés à différentes périodes et endroits, ils sont si organisés qu'ils semblent avoir été fabriqués par la même usine mais néanmoins avec leurs propres caractéristiques. Tout d'abord, les électrons trouvent un atome et commencent à graviter autour. Ensuite, les atomes s'assemblent pour former de la matière, ce qui donne forme et vie à des objets sensés, raisonnables et utiles. Les formations ambiguës, inutiles et anormales n'interviennent jamais. Toute chose, de l'entité la plus infime au composant le plus essentiel, est organisée et a son propre usage.
 
Tout ceci est la preuve de l'existence du Créateur, Celui qui est exalté par son pouvoir, et nous indique que toute chose vient à exister tel qu'Il le veut et quand Il le veut. Dans le Coran, Allah se réfère à sa création en ces termes :
 
"Il est Celui qui a créé le Paradis et la Terre avec Vérité, le jour où Il dit: Soit, ce fut. Sa parole est la Vérité." (Sourate al-Anam, verset 73)

Desktop View