Harun Yahya

La source de la paix et de la sécurité


Le Coran est un guide pour l'humanité dans lequel Allah ordonne à l'homme la bonne morale. A la base de cette morale se trouvent des concepts tels que l'amour, la compassion, la miséricorde, la tolérance et la justice. Le mot "Islam" a la même origine que "paix" en arabe. C'est une religion qui offre à l'humanité une vie de paix dans laquelle la miséricorde et la compassion éternelles d’Allah sont manifestes. Allah invite tous les gens à adopter les préceptes moraux du Coran ; c'est ainsi que seront établies la miséricorde, la compassion, la tolérance et la paix sur terre. 

Certaines personnes qui prétendent agir au nom de la religion peuvent mal l'interpréter ou la pratiquer de façon incorrecte. C'est pourquoi, il serait faux de se faire une idée de cette religion en prenant celles-ci comme exemple. La meilleure façon de comprendre l'Islam est de se référer à sa source divine. 

La source divine de l'Islam est le Coran, dont le modèle éthique est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un Musulman qui vit selon ces préceptes moraux est délicat, affable, réfléchi, tolérant et digne de confiance. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent. 
 

L’Islam est une religion de paix 

Le terrorisme, dans son sens le plus général, est la violence perpétrée contre des cibles non-militaires à des fins politiques. Autrement dit, il vise des civils tout à fait innocents, dont le seul crime, aux yeux des terroristes, est de représenter "l'autre côté". 

Pour cette raison, l'acte terroriste, dépourvu de toute justification morale, signifie la soumission des innocents à la violence. C'est "un crime commis contre l'humanité", tout comme les meurtres d'Hitler ou de Staline.

Le Coran est un guide pour l'humanité dans lequel Allah ordonne à l'homme la bonne morale. A la base de cette morale se trouvent des concepts tels que l'amour, la compassion, la miséricorde, la tolérance et la justice. Le mot "Islam" a la même origine que "paix" en arabe. C'est une religion qui offre à l'humanité une vie de paix dans laquelle la miséricorde et la compassion éternelles d’Allah sont manifestes. Allah invite tous les gens à adopter les préceptes moraux du Coran ; c'est ainsi que seront établies la miséricorde, la compassion, la tolérance et la paix sur terre. Dans le verset 208 de la sourate al-Baqarah, cet ordre est donné :

O croyants ! Entrez pleinement dans l'Islam, et ne suivez point les pas de satan, car il est certes pour vous un ennemi déclaré.

Comme le rappelle ce verset, l'homme ne peut trouver le bien-être et le bonheur qu'en se conformant aux valeurs morales du Coran. Le Musulman doit agir en bien et avec justice aussi bien envers les Musulmans que les non-Musulmans, protéger les faibles et les innocents et "empêcher la diffusion de la corruption sur terre". La corruption comprend toutes les formes d'anarchie et de terreur qui détruisent la sécurité, la paix et le bonheur des hommes. Nous lisons dans le verset suivant que "Allah n'aime pas le désordre" (Sourate al-Baqarah, 205).

Le meurtre d'un homme innocent est l'un des plus grands exemples de la corruption. Allah répète dans le Coran ce qu'Il avait révélé aux Juifs dans la Torah :

… Quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué l'ensemble de l'humanité. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. (Sourate al-Ma'idah, 32)

Comme nous pouvons le voir dans le verset ci-dessus, quiconque tue une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Il est donc clair que tout crime, qu'il s'agisse de meurtre, de massacre ou, selon l'expression populaire, d'"attentats-suicides", constitue un grand péché. Allah annonce la punition de cet aspect cruel du terrorisme dans la vie future : 

Il n'y a de recours que contre ceux qui traitent les gens avec injustice et qui sèment illégalement sur terre agression et violence. Ceux-là auront un châtiment douloureux. (Sourate ash-Shura, 42)

Tout cela montre que commettre des actes de terreur contre les innocents est complètement contraire à l'Islam et qu'aucun musulman n'a le droit de perpétrer un tel délit. Au contraire, les Musulmans se doivent d'empêcher les gens de commettre de tels méfaits, d'effacer "la corruption" de la surface de la terre et d'apporter la paix et la sécurité au monde entier. L'Islam ne peut jamais se réconcilier avec le terrorisme, au contraire il est la solution et la voie à la prévention du terrorisme.

Allah condamne le mal

Allaha commandé à l'humanité d'éviter le mal. Il a interdit l'oppression, la cruauté, le meurtre et les massacres. Ceux qui n'obéissent pas à Ses ordres suivent les pas de satan et adoptent une attitude désapprouvée par Allah : 

Ceux qui dénoncent leur pacte avec Allah après l'avoir engagé, et rompent ce que Allah a commandé d'unir et commettent le désordre sur terre, auront la malédiction et la mauvaise demeure. (Sourate ar-Rad, 25)

Mangez et buvez des biens octroyés par Allah ; et ne semez pas le désordre sur terre. (Sourate al-Baqarah, 60) 

Les gens qui croient prospérer par la corruption, le meurtre des innocents, la rébellion et l'oppression se trouvent dans l'erreur. Comme nous pouvons le constater, Allah a interdit en Islam toutes sortes d'actes vils, y compris le terrorisme et la violence, et a condamné ceux qui perpètrent de tels actes :

Allah ne fait pas prospérer l'action des fauteurs de désordre. (Sourate Yunus, 81)

Cependant à notre époque, la terreur, le génocide et les massacres sont monnaie courante aux quatre coins du monde : des personnes innocentes sont férocement tuées, des communautés se haïssent pour des raisons dérisoires et des pays sont noyés dans le sang. Ces différents événements ont lieu dans des pays aux cultures et structures sociales bien différentes les unes des autres. Pourtant, l'origine essentielle commune réside dans le fait de s'éloigner de la morale que la religion apporte et qui est fondée sur l'amour, le respect et la tolérance. Cette incroyance a pour résultat de former des masses qui ne craignent pas Allah, qui ne croient pas qu'ils rendront des comptes dans l'au-delà et qui, par conséquent, se permettent de commettre facilement tout acte injuste, immoral et impitoyable.

Il est impossible pour un homme qui craint Allah et qui a adopté la morale islamique de soutenir la violence et la corruption et de prendre part à de telles actions. C'est pourquoi la vraie solution au terrorisme est l'Islam. Quand la morale vertueuse du Coran sera révélée aux gens, ils ne pourront plus assimiler l'Islam à ceux qui soutiennent ou rejoignent les groupuscules qui visent l'hostilité, la guerre et le chaos, car Allah a interdit la corruption dans le Coran :

Et lorsqu'il est au pouvoir, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Allah n'aime pas le désordre ! Et quand on lui dit : "Crains Allah", un criminel orgueil s'empare de lui. L'enfer est son châtiment. Et certes, quel bien mauvais endroit de repos ! (Sourate al-Baqarah, 205-206) 

Comme l'indiquent aussi les versets ci-dessus, il est hors de question qu'un homme qui a peur d’Allah puisse fermer les yeux au moindre acte qui nuira à l'humanité. Quant à un homme qui ne croit pas en Allah et au jour dernier, il peut commettre facilement tout acte pensant qu'il n'aura de comptes à rendre à personne.

Pour délivrer le monde du fléau du terrorisme qui persiste de nos jours, il faut tout d'abord, au moyen de l'éducation, éliminer les croyances mécréantes déviantes qui opèrent sous le masque de la religion, et apprendre aux gens la crainte d’Allah et les véritables valeurs morales du Coran.

Desktop View