Harun Yahya

Le faux dinosaure à plumes Concavenator corcovatus et les spéculations fallacieuses interminables des darwinistes








Les darwinistes n’ont pas perdu de temps pour illustrer le faux dinosaure à plumes qu’ils ont baptisé Concavenator corcovatus. En utilisant de fausses illustrations, l’une de leurs méthodes de conditionnement les plus efficaces, ils ont tenté de donner l’illusion que l’animal avait des plumes sur ses avant-pattes. Ces plumes qui n’existent pas sur le fossile, furent rajoutées aux illustrations comme un artifice pour tromper les gens.





Des dinosaures à plumes imaginaires, des créatures demi-singes , demi-humains, des formes de vie  ayant soi-disant transité de l’eau vers la terre et des chaînons manquants qui ne furent jamais retrouvés, telles sont les impostures évolutionnistes imposées aux gens depuis tant d’années. A chaque fois que les darwinistes paniquent, qu’ils réalisent que la théorie de l’évolution est sur le point de s’effondrer et qu’ils se rendent compte qu’ils ont eu le dessous, ils réapparaissent avec un nouveau mythe de forme de vie transitionnelle. Par exemple, ils imposent aux gens l’idée qu’une petite protubérance de 1,5 mm était un aileron en développement, un poil en voie de formation ou bien un doigt en train de s’atrophier. Les partisans de la théorie de l’évolution,  qui a survécu par la démagogie et la fraude plutôt que par la science, persistent encore dans l’usage des mêmes méthodes. Tout ce dont ils ont besoin, c’est un peu de spéculation et un peu l’aide de la presse.

Et maintenant, les darwinistes sont surpris de voir que ces méthodes moyenâgeuses ne fonctionnent plus. Ils n’ont jamais imaginé :

- que la science serait utilisée pour répondre à leur démagogie.

- qu’ils  seraient humiliés aux yeux du monde.

- que leurs falsifications et impostures seraient démasquées.

En prétendant encore qu’ils ont “découvert un nouveau dinosaure à plumes”, les darwinistes  démontrent, en fait, qu’ils sont dans une situation lamentable. Evidemment, le seul moyen de soutenir le darwinisme est la spéculation et la démagogie. La façon dont ils recourent à la démagogie, bien que toutes leurs tricheries fussent dévoilées,leurs persistance à utiliser les mêmes méthodes moyenâgeuses et à imposer leurs absurdités périmées sont une manifestation  claire de leur grand désespoir.

Comment Concavenator corcovatus fut transformé en l’instrument d’une prétendue évolution ?

Un fossile de dinosaure datant de  130 millions d’années représente une des autres tentatives désespérées des darwinistes. On a essayé d’imposer l’imposturedu dinosaure à plumes que les gens sont lassés d’entendre à l’ordre du jour. Une fois encore, les darwinistes ont étalé leurs falsifications sur les  pages de leurs publications, en étant conscients qu’ils seront très humiliés.

L’assertion des darwinistes est que le fossile de dinosaure en question appartenait à un soi-disant dinosaure à plumes. La prétendue preuve qu’ils ont exhibée à cet effet, s’agissait de "petites bosses" sur les avant-pattes du dinosaure. La spéculation darwiniste est réapparue et on a prétendu qu’elles pouvaient être “un point de connexion possible pour les plumes”. Un examen attentif de leur affirmation révèle qu’il n’y a pas de plumes ou le  vestige de quelque chose de similaire. L’interprétation d’une minuscule bosse comme un "point de connexion pour les plumes" ne pourrait être que le produit de la démagogie darwiniste.

Il est utile de rappeler à nos lecteurs que les petites bosses en question n’étaient pas visibles sur le fossile, mais elles étaient très apparentes dans les illustrations et reconstructions simulées sur son modèle.

Ces déclarations sont l’aveu d’une défaite pour les darwinistes. Les darwinistes sont experts losrqu’il s’agit de dépeindre une bosse qu’ils veulent présenter comme une plume, ou bien un argument en faveur d’une aile. Quand cela leur convient, ces bosses sont dépeintes comme des composants de fossiles totalement insignifiants. Mais quand ils estiment que n'importe quel détail concernant le fossile peut servir  comme un bon moyen pour la propagande évolutionniste, ils commencent immédiatement à échafauder leur spéculation sur lui. Le meilleur exemple connu de ceci est Protoavis, qui fut refusé par les darwinistes puisqu’il a réfuté leurs assertions, bien qu’il fut scientifiquement admis être l’oiseau volant le plus ancien. Il s'est avéré impossible de convaincre les darwinistes sur les saillies de plumes évidentes présentes sur Protoavis. Cependant, ils n’ont pas hésité à cataloguer des structures spécieuses sur un dinosaure ayant 130 millions d'années comme preuve de l'évolution. Pourtant il y a une preuve très importante qui démolit leurs assertions et qu’ils s’efforcent d’oublier mais que nous leur rappelons toujours :

C’est l’existence de l’Archæoptéryx, un oiseau volant avec des plumes parfaites qui a vécu 20 millions d’années avant le fossile Concavenator corcovatus. L’Archæoptéryx, un oiseau datant de 150 millions d’années, réfute totalement toutes les déclarations darwinistes sur ce sujet. Cependant les darwinistes ont continuellement besoin de démagogie pour survivre. C’est pourquoi ils n’arrêtent  jamais de parler à propos de ces fraudes.

La spéculation est vaine. Ce qui importe est l’éradication de l’évolution.

La démagogie darwiniste peut continuer et la presse darwiniste peut persister à dépeindre ces fausses rumeurs comme de grandes découvertes. Cependant, CE QUI IMPORTE EST L’ERADICATION COMPLETE DE L’IDEE DE L’EVOLUTION. Ce qui importe est qu’ON NE PEUT PLUS TROMPER LES GENS PAR LE MENSONGE DE L’EVOLUTION. Ces jours-là sont terminés. LES DARWINISTES EUX-MEMES EN SONT BIEN CONSCIENTS. Le mensonge des darwinistes que la science a dévoilé fut exposé aujourd’hui au 21ème siècle. Quoi que les darwinistes fassent, aucune spéculation ne peut faire revenir les jours glorieux passés pendant lesquels  les évolutionnistes ont joui au moyen de leurs tromperies. Par la permission d’Allah, le 21ème siècle sera un siècle dans lequel les théories et les idéologies superstitieuses disparaitront, ne reviendront et ne se développeront jamais.

Desktop View