Harun Yahya

Pourquoi le magazine National Geographic est si mal à l'aise vis-à-vis de l'échec d'Ardi ?


L’édition turque du magazine National Geographic a consacré son numéro de juillet 2010 à Ardi, l’une des grandes déceptions des darwinistes. Bien que le monde entier sache maintenant qu’Ardi est une supercherie, les efforts de National Geographic au nom de l’évolution ont bien entendu remis différents sujets concernant cette supercherie à l’ordre du jour :

•    Probablement, National Geographic partage la grande détresse des darwinistes en raison de l’effondrement puissant de l’évolution. Le magazine a adopté une méthode classique darwiniste en essayant de mettre de nouveau à l’ordre du jour les faux fossiles dont l’invalidité fut déjà démontrée.
•    Le monde entier est désormais conscient que les darwinistes sont incapables de donner des explications pour ne serait-ce qu’une seule protéine, en d’autres termes leur théorie s’est effondrée dès le commencement. National Geographic continue à vivre le choc de l’exposition de ce fait.
•    Le deuxième grand choc est le fait que 300 millions de fossiles ont infligé une défaite totale à la théorie de l’évolution. National Geographic cherche probablement à dissimuler cette défaite en soutenant la spéculation évolutionniste concernant un seul fossile. Ils prétendent que ce dernier représente une preuve en faveur de l’évolution, malgré la lourde défaite qu’ils ont subie.
•    Les écrivains du magazine semblent s’inquiéter de la perte de prestige du magazine. Ils semblent être détermines à ne pas se retirer le moins du monde de la propagande darwiniste dans laquelle ils se sont engagés depuis tant d’années. Ils essaient par conséquent de donner une impression telle que : “nous ne sommes pas affectés” par les faits qui ont discrédité le darwinisme. Cependant la vraie vertu serait d’épouser les faits véridiques bien qu’il soit un peu tard, plutôt que de garder une supercherie à l’ordre du jour avec des tromperies et des contes de fées.
•    Les darwinistes pousseront à la fois un soupir de soulagement et feront un grand pas intellectuel en avant dès qu’ils abandonneront l’erreur qu’ils ont maintenue avec tant de persévérance jusqu'aujourd'hui et dès qu’ils admettront le fait qu’Allah a créé les êtres vivants et qu’un tel processus comme l’évolution n’a jamais eu lieu et qu’il est impossible que ce dernier se soit produit.
•    Ce que National Geographic  a fait est une tactique darwiniste familière. Tant que la désolation de l’effondrement de l’évolution se propage parmi les darwinistes, de faux fossiles seront mis à l’ordre du jour ou d’autres complètement nouveaux seront fabriqués. National Geographic semble être tombé dans la même erreur.
 
Plutôt que de mettre un crâne de singe sur la couverture du magazine avec en gros titre : "Une femme de 4 millions d’années," les écrivains de National Geographic devraient se concentrer sur le fait que de telles méthodes n'ont dorénavant plus aucune validité. Quand ils regarderont avec plus d’attention, ils verront qu'ils ne peuvent plus convaincre personne de l'absurdité qu’est l'évolution.



Ce qui doit être rappelé à propos de l’imposture d’Ardi


Il y a des points importants que nous avons déjà expliqués avec  toutes leurs preuves concernant l’imposture d’Ardi, que les darwinistes tentent de mettre de nouveau à l’ordre du jour au moyen de techniques de propagande qu’il sera utile de récapituler ici.
•    Le fossile Ardi se compose des os de la main et des pieds, de tibias, des fragments de crâne et des dents découvertes dans la même strate, il y a un an. Les darwinistes ont admis que les dents appartenaient à Ardi et ils ont toujours agi selon cette admission.
•    Tous les os en question possèdent des caractéristiques qui montrent clairement que cette forme de vie était une espèce de singe. Et le fait que toutes les spéculations faites concernant les os de pied de l’animal soient totalement fausses fut démontré d’une manière scientifique et détaillé dans nos articles précédents.
•    Le principal matériel de la spéculation darwiniste dans l’imposture d’Ardi était les fragments de l’os pelvien. Les darwinistes ont assemblé ces fragments afin de propager la supercherie que ce singe “marchait droit” et qu’il était par conséquent une forme transitionnelle.
•    Cependant, lorsque les fragments de l’os pelvien qu’on prétend appartenir à Ardi furent découverts pour la première fois, ils consistaient en de petits morceaux qui se disjoignaient dès qu’on les touchait, tout comme l’argile. Même quand ils sont assemblés, il est toujours impossible d’établir l’apparence de l’os pelvien.
•    Les darwinistes ont rassemblé les fragments en question APRES AVOIR TRAVAILLE DURANT 15 ANNEES ET ENTIEREMENT DANS LA FORME QU’ILS ONT VOULUE. En d’autres termes, ils leur ont donné l’apparence qui servirait au mieux la spéculation darwiniste.
•    Ils ont donné la forme qu’ils voulaient à l’os pelvien, ils ont prétendu qu’il ressemblait à celui de l’homme et assistée par la puissance imaginative des artistes darwinistes, ils ont fabriqué un singe bipède ayant une apparence bizarre et qui se tient encore plus droit que les hommes.
•    Les darwinistes sont allés même plus loin. Ils ont même fabriqué des illustrations qui dépeignent la vie sociale d’Ardi et de sa famille lorsqu’ils dépeçaient une carcasse de cerf. Ils ont utilisé cette illustration surprenante d’une famille de singe bipède afin de répandre l’imposture d’Ardi.
•    Cependant, ARDI N’EST RIEN D’AUTRE QU’UN BONOBO ETEINT. Et comme c’est le cas chez les autres singes, l’assertion qu’il marchait droit est un mensonge.
•    En bref, ARDI EST UNE ENORME TROMPERIE DARWINISTE.
Le malaise des publications telles que National Geographic provient de l’exposition de ces faits. La défaite darwiniste fut énorme pour les évolutionnistes.
Dans toutes leurs publications, les darwinistes doivent garder la chose suivante à l’esprit : de telles spéculations recevront toujours la réponse nécessaire. Avec la permission d’Allah, chaque réponse sera un moyen pour plus de personnes de se rendre compte du non-sens de l’évolution. Pour cette raison, les darwinistes ne doivent pas s’imaginer que mettre à l’ordre  du jour de faux fossiles leur fera un bien quelconque. La défaite darwiniste résonnera encore plus fort, sera connue par plus de gens et il ne restera plus de place pour le non-sens qu’est le darwinisme dans le monde. Avec la permission d’Allah, tout se déroulera selon le plan sublime de notre Seigneur. Comme Il l’a promis, notre Seigneur éliminera toutes les croyances superstitieuses et renforcera la vérité. Allah dit dans un verset :

… Par Ses paroles cependant, Allah efface le faux et confirme le vrai. Il connaît parfaitement le contenu des poitrines. (Sourate Achoura, 24)

Vous pouvez lire les articles que nous avons publiés précédemment concernant Ardi sur les liens suivants :
http://us1.harunyahya.com/Detail/T/V68LG2YY271/productId/18549/
http://us1.harunyahya.com/Detail/T/2W0MZ22T188/productId/21133/
http://us1.harunyahya.com/Detail/T/2W0MZ22T188/productId/19519/

Desktop View