Harun Yahya

L'Europe et les Etats-Unis ne doivent pas rester spectateurs face à la nouvelle politique de répression de la Chine contre les Turcs Ouïghours de la région Kachgar


Le peuple ouïghour qui vit dans le Turkestan Oriental fait face à une nouvelle politique de répression du gouvernement chinois, qui cherche actuellement à s’emparer de la région de Kachgar, l’ancienne capitale du Turkestan Oriental, où la civilisation turque d’aujourd’hui est née. Le gouvernement chinois a ordonné que tous les bâtiments historiques et les objets  culturels dans la ville de Kachgar, un point de jonction important sur l’ancienne Route de la Soie, soient rasés au bulldozer et qu’ils soient remplacés par de hauts édifices et des blocs d’appartements et que les Chinois s’y installent en vue de rompre les liens entre les Turcs Ouïghours musulmans et leur histoire et culture. Le gouvernement chinois a averti les Turcs Ouïghours, qui ont hérité cette région historique de leurs ancêtres et qui vivent ici depuis des centaines d’années, D’ABANDONNER LA REGION.  Tous les jours, les fonctionnaires marchent dans les rues de Kachgar avec des haut-parleurs et prononcent l’avertissement suivant : “Désormais, cet endroit appartient à l’état. Ne vous opposez pas aux lois, et quittez vos maisons.” Le peuple ouïghour est en train de quitter cette région qui leur appartenait depuis des centaines d’années, ainsi qu’à leurs ancêtres, et ils se déplacent en dehors de la ville. Ceux qui ne veulent pas quitter leurs foyers SONT FORCES DE QUITTER LA REGION OU BIEN ILS SONT EMPRISONNES.

Il fut rapporté qu’au moyen de cette politique destructrice, le gouvernement chinois avait l’intention de détruire 85 % DE LA VILLE. La politique de la Chine d’exiler le peuple ouïghour de la région, d’y éliminer, du moins à leurs propres yeux, toutes traces de la culture et de la civilisation islamiques et de la transformer en une ville chinoise conduit à une situation de plus en plus tendue. LA PROBABILITE que cette politique despotique et cette tension croissante PREPARENT LE TERRAIN POUR DE NOUVEAUX MASSACRES SAUVAGES est très terrifiante. La Chine persiste dans cette politique sauvage contre les Turcs Ouïghours. Des vidéos de TURCS OUIGHOURS SE FAISANT SAUVAGEMENT BATTRE A MORT DANS LES RUES DU TURKESTAN ORIENTAL PAR LES CHINOIS ont déjà été diffusées sur notre site internet. Cette sauvagerie continue encore.

 


 

L’EUROPE ET LES ETATS-UNIS NE DOIVENT PAS RESTER SPECTATEURS FACE A CES POLITIQUES DANS LE TURKESTAN ORIENTAL. LES PAYS EUROPEENS ET LES ETATS-UNIS DOIVENT SURVEILLER DE PRES cette politique de tyrannie et de sauvagerie appliquée en Chine. Il est essentiel qu’on mette fin à cette brutalité par l’intermédiaire d’autres états, en formant l’opinion publique. La Chine doit cesser d’être un pays dont  personne ne se mêle, où l’oppression et les massacres sont perpétrés et où les gens sont chassés de leurs maisons de manière despotique. L’opinion publique mondiale doit donc s’intéresser de près à cette politique de persécution et on doit la porter à l’ordre du jour. On doit montrer à la Chine qu’elle ne peut pas opprimer à tue-tête et que les Turcs Ouïgours ne sont pas abandonnés.
 

Desktop View