Harun Yahya

Connaissez-vous bien Allah, notre Créateur ? - IX


AL-HAKIM   -  AL-HAQQ      -  AL-KHĀLIQ  -  AL-HALĪM  - AL-HAMĪ   -   AL-HASĪB     -   AL-HAYY  -  AL-GHAFFĀR

AL- HAKĪM
Le Très Sage


C'est Lui Allah, le Créateur, Celui Qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hashr, 24)

Comme nous l’avons dit plus haut, le monde qui nous entoure recèle des signes évidents attestant qu’il n’y a qu’un Créateur suprême. Les galaxies sont orientées selon une certaine direction, la Terre suit une orbite particulière, l’organisme  des êtres vivants suit des lois internes découvertes très récemment, des phénomènes se produisent au niveau microscopique, etc.…Toutes ces données montrent bien l’existence d’un dessein à l’œuvre dans chaque parcelle de l’univers.

La science moderne nous apprend que tous les événements survenus depuis la création de l’univers ont eu lieu dans un but bien précis, à savoir la création de la terre et de ses habitants. Il est donc de notre devoir à tous de reconnaître les conditions remarquables dans lesquelles nous vivons et de saisir la sagesse divine qui se profile derrière la création de l’univers.

Vivant au milieu de tels bienfaits, nous devons nous rappeler que toute chose a été créée dans un but précis. Après tout, nous vivons sur une planète où tout a été conçu pour satisfaire nos besoins de la manière la plus parfaite. Le simple fait de réfléchir sur ce point suffit à rendre compte de la sagesse du Créateur. Dans le Coran Allah dit :

Ils dirent : “Gloire à Toi ! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage.” (Sourate al-Baqarah, 32)

Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la salât, acquittent la zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est puissant et sage. (Sourate at-Tawba, 71)

Et Nous connaissons certes ceux qui parmi vous ont avancé et Nous connaissons ceux qui tardent encore. (Sourate al-Hijr, 25)



AL-HAQQ
La vérité, le Réel


Il en est ainsi parce qu'Allah est la Vérité, et que tout ce qu'ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et qu'Allah, c'est Lui le Haut, le Grand. (Sourate Luqman, 30)

De même que les êtres animés et inanimés qui peuplent l’univers ont été créés, l’espace et le temps sont des concepts qui n’ont pas toujours existé. Alors qu’ils n’existaient pas encore, l’univers est brusquement passé du néant à l’existence et c’est alors qu’ont émergé les concepts d’espace et de temps. En effet lorsque nous remontons le temps, nous arrivons à une limite infranchissable : l’instant où l’univers a été créé. La science moderne évalue cette limite à 10-43 secondes après la création de l’univers. Avant cela, on ne pouvait parler d’espace ni de temps.

Nous découvrons là une dimension où n’existent ni espace ni temps. Comme ces concepts dans lesquels l’humanité  se trouve confinée ont été « créés » à un certain moment, c’est cette dimension qui  marque le début de la création. Celui Qui a créé l’espace et le temps, n’est autre qu’Allah Qui les transcende de toute Sa transcendance et est par conséquent éternel. Cela ne peut changer, car Lui seul existe réellement, de façon absolue. En dehors de Lui, tout est voué à disparaître. Ainsi que nous l’enseigne Allah dans le Coran, Il est la seule Réalité-Vérité:

Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain ! Ne te hâte pas [de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa révélation. Et dis : "O mon Seigneur, accroît mes connaissances !” (Sourate Ta Ha, 114)

Il en est ainsi parce qu'Allah est la vérité ; et c'est Lui Qui rend la vie aux morts ; et c'est Lui Qui est omnipotent. (Sourate al-Hajj, 6)

En l'occurrence, la souveraine protection appartient à Allah, le Vrai. Il accorde la meilleure récompense et le meilleur résultat. (Sourate al-Kahf, 44)


Le Prophète (saws) aimait à glorifier notre Seigneur en disant :

“Tu es la Vérité, Ta parole est vérité, Ta promesse est vérité, Ta rencontre est vérité, le  paradis est vérité et l’enfer est vérité." (Sahih Bukhari)


AL-KHĀLIQ
Le Créateur


Et Allah a créé d'eau tout animal. Il y en a qui rampe sur le ventre, d'autres marchent sur deux pattes, et d'autres encore marchent sur quatre. Allah créé ce qu'Il veut et Allah est omnipotent. (Sourate an-Nur, 45)

Les abeilles s’acquittent de leurs tâches à la perfection. Les ouvrières construisent la ruche, la ventilent et y maintiennent une température constante. Elles y apportent également les nutriments qu’elles butinent sur les fleurs. La reine quant à elle demeure dans la ruche et assure la perpétuation de la communauté.

La larve de moucheron mue quatre fois avant d’atteindre son complet développement. Le moment venu, le cocon, recouvert d’un liquide visqueux qui empêche tout contact entre la pupe et l’eau, se déchire à son sommet, et le moucheron adulte est prêt à en sortir et évoluer sur l’eau, ses pattes seules étant en contact avec ce milieu humide.

Les abeilles et les moucherons ne sont que deux exemples pris parmi les milliers d’espèces que compte notre planète. Mais comme pour tous les autres êtres vivants, c’est Allah Qui détermine l’heure à laquelle ils naissent, la durée qu’ils vivent et le moment de leur mort... Jamais ils ne peuvent outrepasser les limites de leurs devoirs. Du jour où ils apparaissent sur terre jusqu’à leur mort, ils vivent de la façon qu’Allah a jugée bonne pour eux, selon Ses commandements. Cela vaut aussi pour les lézards qui survivent dans le désert, où la température atteint plus de 50°C ainsi que pour les pingouins des régions polaires, habitués à des températures avoisinant les  -50°C, où les éponges qui vivent à des milliers de mètres de la surface de la mer.  Ces espèces ont toujours vécu ainsi et cela ne changera pas, car Allah a assigné à tout être un mode de vie particulier. De ce fait, nul être vivant ne peut déterminer son propre mode de vie, car ce pouvoir revient à Allah, à qui tout est soumis.

L’homme ne représente qu’une mince fraction du monde vivant, un être qu’Allah a crée à partir d’une goutte d’eau et à qui Il a insufflé la vie. Par conséquent, Lui seul peut déterminer quand un individu doit naître ou mourir, s’il atteint la vieillesse ou non, s’il résiste à telle ou telle maladie, ou au contraire il y est vulnérable. La nature incomparable du pouvoir d’Allah et de Sa domination sur l’univers est évoquée dans le Coran ainsi :

Créateur de cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n'a pas de compagne ? C'est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient.(Sourate al-An‘am, 101)

Dis : “Qui est le Seigneur des cieux et de la terre ?” Dis : “Allah”. Dis : “Et prendrez-vous en dehors de Lui, des maîtres qui ne détiennent pour eux-mêmes égales, les ténèbres et la lumière ? Ou donnent-ils à Allah des associés qui créent comme Sa création au point que les deux créations se soient confondues à eux ? Dis : “Allah est le Créateur de toute chose, et c'est Lui l'Unique, le Dominateur suprême”. (Sourate ar-Ra‘d, 16)

Ils diront à leur peaux : “Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ?” Elles diront : “C'est Allah Qui nous a fait parler, Lui Qui fait parler toute chose. C'est Lui qui vous a créés une première fois et c'est vers Lui que vous serez retournés”. (Sourate Fussilat, 21)



AL-HALĪM
Le Très Clément, le Doux


Ceux d'entre vous qui ont tourné le dos, le jour où les deux armées se rencontrèrent, c'est seulement le diable qui les a fait broncher, à cause d'une partie de leurs (mauvaises) actions. Mais, certes, Allah leur a pardonné. Car vraiment Allah est pardonneur et indulgent ! (Sourate al-Imran, 155)

Le Coran, qu’Allah a  révélé à  l’humanité, est le dernier des Livres divins.  Allah a promis qu’il sera préservé de toute corruption  et Allah ne manque jamais à sa promesse. Dans le Coran, Allah, explique comment on doit L’adorer, nous commande de faire le bien et de proscrire le mal, et annonce à ceux qui font le bien et s’efforcent de Lui plaire qu’ils entreront au  paradis et y demeureront à jamais, tandis qu’Il menace ceux qui se détournent de Lui du châtiment éternel de l’enfer.

Malgré cela, la majorité des hommes négligent le Coran, et certains n’y prêtent pas la moindre attention. Ignorant les versets d’Allah, ils s’adonnent aux plaisirs terrestres et ne se soucient pas des comptes qu’ils auront à rendre dans la vie future. Ils ignorent délibérément les limites qu’Allah a établies, ne s’efforcent pas d’acquérir l’excellence morale qu’Il attend d’eux, ne partagent pas leurs bien avec autrui, et n’aident pas les gens en détresse. Pire encore, quand on les invite à avoir foi en Allah, ils prétendent que c’est déjà le cas. En vérité, rare sont ceux parmi eux qui ont une foi authentique en Allah et qui appliquent Ses commandements.

En réfléchissant à ces faits, on s’aperçoit de la miséricorde infinie d’Allah. Bien que les incroyants se détournent délibérément de la vraie religion et transgressent les milites qu’Il a instituées, Allah ne les châtie pas, mais leur accorde au contraire de nombreux bienfaits et leur permet de vivre dans  l’opulence. Plus encore, Il leur accorde un sursis afin qu’ils puissent enfin voir la vérité et rejoindre le droit chemin. L’Islam est une religion facile à pratiquer, et c’est là une autre marque de la miséricorde divine. De plus Allah ne tient pas rigueur aux hommes de leurs oublis et erreurs et n’impose aucune responsabilité au boiteux, à l’aveugle ou au malade. Il allège le fardeau des hommes en leur apprenant à se montrer patients et à placer leur confiance en Lui. Tous ces exemples permettent de saisir l’infinie compassion d’Allah et l’ingratitude des incroyants.

Gardons également ceci à l’esprit : Allah est infiniment juste, aussi bien dans ce monde que dans l’autre. Il récompensera les hommes selon les meilleures de leurs actions, comme le rappellent plusieurs versets :

Ce n'est pas pour les expressions gratuites dans vos serments qu'Allah vous saisit : Il vous saisit pour ce que vos cœurs ont acquis. Et Allah est pardonneur et patient (Sourate al-Baqarah, 225)

Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c'est Lui Qui est indulgent et pardonneur. (Sourate al-Isra, 44)

Allah retient les cieux et la terre pour qu'ils ne s'affaissent pas. Et s'ils s'affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est indulgent et pardonneur. (Sourate Fatir, 41)



AL-HAMĪD
Le Digne de louange


Et c'est Lui Qui fait descendre la pluie après qu'on en a désespéré, et répand Sa miséricorde. Et c'est Lui le Maître, le Digne de louange. (Sourate ash-Shura, 28)

Tous les animaux et toutes les plantes vivent pour glorifier Allah, où qu’ils soient. Le poisson dans l’océan et le cactus dans le désert vivent dans la plus parfaite soumission à Allah selon le destin qu’Allah leur a réservé, et leur obéissance à Ses lois est un signe de glorification. Tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre, les océans dans leur immensité,  les montagnes hautes de milliers de mètres, les nuages planant dans le ciel, les éclairs, tous glorifient Allah et témoignent de Son infinie connaissance et puissance. Mais ceux qui ne croient pas ne voient pas cette glorification :

Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c'est Lui qui est indulgent et pardonneur. (Sourate al-Isra, 44)

Les croyants, en revanche, sont conscients de la grandeur de notre Seigneur, le glorifient et le remercient pour les bienfaits qu’Il leur accorde, car ils savent qu’Il attend d’eux qu’ils se montrent reconnaissants. Allah nous adresse l’injonction suivante :

A Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. “Craignez Allah !” Voilà ce que Nous avons enjoint à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-mêmes. Et si vous ne croyez pas (cela ne nuit pas à Allah, car) très certainement à Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah se suffit à Lui-même et Il est digne de louange. (Sourate an-Nisa, 131)

Et Moïse dit : “Si vous êtes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur terre, [sachez] qu'Allah Se suffit à Lui-même et qu'Il est digne de louange”. (Sourate Ibrahim, 8)

Et ceux à qui le savoir a été donné voient qu'on t'a fait descendre de la part de ton Seigneur est la vérité qui guide au chemin du Tout Puissant, du Digne de Louange. (Sourate Saba, 6)



AL-HASSĪB
Celui Qui tient les comptes


Ceux qui communiquent les messages d'Allah, Le craignant et ne redoutaient nul autre qu'Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout. (Sourate al-Ahzab, 39)

Allah nous crée et nous façonne dans le ventre de nos mères avec un tel soin que chacun de nous est unique. Les neufs mois que nous passons dans l’utérus relevant du mystère le plus total car nous ne savons pas quels événements miraculeux se produisent durant cette période. Seul Allah les connaît, car Il sait tout de nous, de l’instant où nous ne sommes encore qu’une cellule jusqu’au jour de notre mort.

Allah est témoin des actes et pensées de chacun d’entre nous et ne les oublie pas, car Il contrôle aussi bien les actes extérieurs que les pensées secrètes. En un mot, Il contrôle notre esprit.

Les hommes ont tendance à oublier certains de leurs actes ou pensées, leur vécu ne subsiste plus qu’à l’état de souvenirs confus. Par exemple, un fait survenu il y a 10 ans nous semble souvent insignifiant, comme si la plupart de nos expériences passées finissent par être effacées. Mais le Jour du Jugement, Allah nous confrontera à nos propres actions, bonnes ou mauvaises. Aussi, devons-nous nous rappeler qu’Il est avec nous à chaque instant et que Al Hassib, Celui Qui tient les comptes, fait partie de Ses noms :

Ils sont ensuite ramenés vers Allah, leur vrai Maître. C'est à Lui qu'appartient le jugement et Il est le plus prompt des juges.(Sourate al-An'am, 62)

Et éprouvez (la capacité) des orphelins jusqu'à ce qu'ils atteignent (l'aptitude) au mariage ; et si vous ressentez en eux une bonne conduite, remettez-leur leurs biens. Ne les utilisez pas (dans votre intérêt) avec gaspillage et dissipation, avant qu'ils ne grandissent. Quiconque est aisé devrait s'abstenir de se payer lui-même de cet héritage qui lui est confié. S'il est pauvre, alors qu'il y puise une quantité convenable, à titre de rémunération de tuteur.) est aisé, qu'il s'abstienne d'en prendre lui-même. S'il est pauvre, alors qu'il en utilise raisonnablement : et lorsque vous leur remettez leurs biens, prenez des témoins à leur encontre. Mais Allah suffit pour observer et compter. (Sourate an-Nisa, 6)


AL-HAYY
Le Vivant


C'est Lui le Vivant. Point de divinité à part Lui. Appelez-Le donc, en Lui vouant un culte exclusif. Louange à Allah, Seigneur de l'univers ! (Sourate Ghafir, 65)

Nous sommes des êtres faibles et par conséquent le champ de nos capacités est vraiment limité. Une fois nés, nous devons passer 5 à 10 ans à développer notre intelligence à travers notre éducation et avons besoin de soins constants. Plus tard, il nous faudra consacrer une grande partie de notre temps à satisfaire nos besoins vitaux : dormir, travailler pour trouver de quoi se nourrir, s’habiller et se loger, prendre soin de son corps.

Nous passons un quart de notre vie à dormir. Peu importent les efforts que nous faisons pour résister au sommeil et investir notre temps dans d’autres activités, nous ne pouvons nous priver de sommeil  pendant longtemps--à peine quelques jours. En effet, un grave manque de sommeil affecte notre système nerveux, nous rend hébétés et incapables de nous concentrer, ce qui porte tort à notre mémoire et nos capacités physiques. Si le manque de sommeil se prolonge, il peut s’ensuivre des sautes d’humeurs.

Toutes les créatures ont une nature vulnérable, fragile. Allah, Créateur de tous les êtres est al-Hayy (Le vivant). Il control toute chose à chaque instant, serviteurs tout et a pouvoir sur tout. Il n’est pas sujet à la somnolence ou au sommeil car Il est au dessus de toute forme de faiblesses. Il a attribué des faiblesses d’ordre divers à Ses serviteurs et leur commande de reconnaître ces faiblesses, de l’adorer et de le remercier pour tous Ses bienfaits. Conscients des faiblesses qui nous sont inhérentes, nous nous tournons vers notre Seigneur, sachant que nous ne pouvons survivre une seconde sinon par Sa volonté. Plusieurs versets évoquent ceci :

Allah ! Pas de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par Lui-même “al-Qayyum”. (Sourate Al ‘Imran, 2)

Et place ta confiance en Le Vivant Qui ne meurt jamais. Et par Sa louange, glorifie-Le. Il suffit comme parfait connaisseur des péchés de Ses serviteurs. (Sourate al-Furqan, 58)

Et les visages s'humilieront devant Le Vivant, Celui Qui subsiste par Lui-même” al-Qayyum” , et malheureux sera celui qui [se présentera devant Lui] chargé d'une iniquité. (Sourate Ta Ha, 111)


 

Desktop View