Harun Yahya

Ramadan 2010, 24. Jour










O vous qui croyez ! Répondez à Allah et au messager lorsqu'il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie, et sachez qu'Allah s'interpose entre l'homme et son cœur, et que
c'est vers Lui que vous serez rassemblés.
(Sourate al-Anfal, 24)









Rends service aux gens sans chercher à savoir s'ils le méritent ou non. Si le service rendu parvient à quelqu'un qui le mérite, alors il l'aura mérité, et s'il parvient à quelqu'un
qui ne le mérite pas, alors le mérite te reviendra.
(Rappoté par al-Qudhâ'î et al-Dârqutnî)









Les Musulmans ont la responsabilité de patienter jusqu'au temps fixé par Allah afin d'achever la réussite


Notre Seigneur a fait paraitre dans les versets du Coran un des secrets auquel tout Musulman doit se résigner, c’est d’attendre patiemment que toute chose soit déterminée. Lorsque nous consultons notre Livre divin, “le Coran”, nous constatons qu’il a été conseillé aux Prophètes, ainsi qu’aux vrais croyants, d’attendre pendant un certain temps avant de parvenir au succès promis. En effet, on peut constater ce fait en regardant la  vie des Prophètes. La première révélation est venue à notre bien-aimé Prophète (pbsl) lorsqu’il a atteint l’âge de 40 ans. Allah a déterminé une période d’attente pour le Prophète Moïse. Allah le révèle ainsi dans le verset :
 

Et Nous donnâmes à Moïse rendez-vous pendant trente nuits, et Nous les complétâmes par dix, de sorte que le temps fixé par son Seigneur se termina au bout de quarante nuits. Et Moïse dit a Aaron son frère : “Remplace-moi auprès de mon peuple, et agis en bien, et ne suis pas le sentier des corrupteurs.” (Sourate al-Araf, 142)
 

Allah le Tout-Puissant a également précisé l’âge de 40 ans pour la maturité des êtres humains :
 

Et Nous avons enjoint à l'homme de la bonté envers ses père et mère : sa mère l'a péniblement porté et en a péniblement accouché; et sa gestation et sevrage durant trente mois; puis quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il dit : "O Seigneur ! Inspire-moi pour que je rende grâce au bienfait dont Tu m'as comblé ainsi qu'à mes père et mère, et pour que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées. Et fais que ma postérité soit de moralité saine, Je me repens à Toi et je suis du nombre des soumis.”(Sourate al-Ahqaf, 15)   
 

Dans le Coran, Allah a également déterminé une période d’attente aux Musulmans afin d’atteindre la victoire et la domination. On peut s’apercevoir que les Prophètes et les croyants qui ont suivi, ont prêché la religion à leur propres communautés en leur rappellant les écritures du Coran tout en leur  conseillant d’attendre. Les versets qui signalent que les Musulmans doivent attendre patiemment sont les  suivants :
 

Qu'attendent-ils ? Que les anges leur viennent ? Que vienne ton Seigneur ? Ou que viennent certains signes de ton Seigneur ? Le jour où certains signes de ton Seigneur viendront, la foi en Lui ne profitera à aucune âme qui n'avait pas cru auparavant ou qui n'avait acquis aucun mérite de sa croyance. Dis : “Attendez !” Nous attendons, Nous aussi.”(Sourate al-Anam, 158)
 
Il dit : “Vous voilà, frappés de la part de votre Seigneur d'un supplice et d'une colère. Allez vous vous disputer avec moi au sujet de noms que vous et vos ancêtres avez donnés, sans qu'Allah n'y fasse descendre la moindre preuve? Attendez donc! Moi aussi j'attends avec vous.”(Sourate al-Araf, 71)

Dis : “Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu'Allah, Son Messager et la lutte dans le sentier d'Allah, alors attendez qu'Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers.” (Sourate at-Tawba, 24)

Dis : “Qu'attendez-vous pour nous, sinon l'une des deux meilleures choses ? Tandis que ce que nous attendons pour vous, c'est qu'Allah vous inflige un châtiment de Sa part ou par nos mains. Attendez donc! Nous attendons aussi, avec vous”.(Sourate at-Tawba, 52)

Ils disent : “Que ne fait-on descendre sur lui (Muhammad) un miracle de son Seigneur ?” Alors, dis : "L'inconnaissable relève seulement d'Allah. Attendez donc ; je serai avec vous parmi ceux qui attendent.”(Sourate Yunus, 20)

Est-ce qu'ils attendent autre chose que des châtiments semblables à ceux des peuples antérieurs ? Dis : “Attendez ! Moi aussi, j'attends avec vous.” (Sourate Yunus, 102)

Alors, Salomon dit : “Nous allons [attendre et] voir si tu as dis la vérité ou si tu as menti.” (Sourate an-Naml, 27)  

Eloigne-toi d'eux et attends. Eux aussi demeurent dans l'attente. (Sourate as-Sajda, 30)

Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certain d'entre eux ont atteint leur fin, et d'autres attendent encore ; et ils n'ont varié aucunement (dans leur engagement).” (Sourate al-Ahzab, 23)

Nous ne l'avons facilité dans ta langue, qu'afin qu'ils se rappellent! Attends donc. Eux aussi attendent.” (Sourate ad-Dukhan, 58-59)

Nous leur enverrons la chamelle, comme épreuve. Surveille-les donc et sois patient. (Sourate al-Qamar, 27)

 

En conclusion des versets ci-dessus, la communauté des non-croyants ont également des périodes d’attente. Alors que les croyants attendent que la promesse d’Allah s’accomplisse et, qu’avec Sa permission ils parviennent à la victoire, les non-croyants sont dans l’attente d’une punition. Pour les croyants, cette période d’attente signifie une augmentation dans leur patience, dans leur affinité envers Allah et dans leur récompense dans l’au-delà. Cependant, cette période offerte aux non-croyants signifient une augmentation dans le pêché. Allah le Tout-Puissant le révèle dans le verset suivant :
 

Que ceux qui n'ont pas cru ne comptent pas que ce délai que Nous leur accordons soit à leur avantage. Si Nous leur accordons un délai, c'est seulement pour qu'ils augmentent leurs péchés. Et pour eux un châtiment avilissant.(Sourate Al Imran, 178)
 

Allah l’Omnipotent conseille également aux prophètes qui cherchent Son secours contre les négateurs de patienter. ll va certainement tenir Sa promesse et infliger une défaite aux non-croyants et détruire leurs fausses religions. Par ailleurs, Il a déterminé un moment précis et conseillé aux croyants d'attendre patiemment. En réponse à la prière faite par Ses messagers qui prêchent aux gens de leur communauté, Allah le Tout-Puissant a promis que les non-croyants seraient vaincus, cependant, ils doivent patienter :
 

Il dit : “Seigneur ! Apporte-moi secours parce qu'ils me traitent de menteur.” [Allah] dit : “Oui, bientôt ils en viendront aux regrets.”(Sourate al-Muminune, 39-40)
 

Un croyant a la responsabilité de servir Allah toute sa vie dans ce bas-monde. De communiquer les valeurs morales du Coran et de se comporter d’une manière agréable pour Lui plaire. Le climat de l’épreuve dans lequel le croyant se trouve est spécialement crée afin qu’il  renforce  sa foi, qu’il se rapproche d’Allah, qu’il cherche refuge auprès de Lui en priant et en gagnant Son agrément pour qu’il aille au paradis. En vérité, toute chose pour laquelle le croyant s’efforce d’appliquer, a déjà été vécue en la présence d’Allah. Notre Seigneur apportera la meilleure des conclusions. Sans doute, l’effort et le travail sacrifiés, ne changeront pas le résultat. Allah créera certainement ce qu’Il a promis et le montrera. Par conséquent les gens ne doivent pas oublier que l’effort qu’ils font pour parvenir au bon résultat, ainsi que le fait de prêcher la religion, de patienter montrent seulement la valeur pour leur  vie future en la présence d’Allah. Un Musulman a le devoir de se soumettre à Allah avec un cœur satisfait. Il est bien entendu, qu’Allah l’Omnipotent est Celui Qui a tout créé de la manière la plus parfaite.
 



Les gens sont tellement occupés avec la vie de ce monde qu'ils ne font pas attention à Allah


 



Le Prophète Mohammed (pbsl) était l’annonciateur de bonnes nouvelles


Dans le verset “Ô Prophète! Nous t’avons envoyé [pour être] témoin, annonciateur, avertisseur.” (Sourate al-Ahzab, 45), Allah décrit le Prophète comme un annonciateur de bonnes nouvelles et un avertisseur. Le Prophète en effet avertissait toujours les hommes des supplices qui les attendaient en enfer, ainsi que de l’avenir radieux réservé aux vertueux dans ce monde déjà, mais surtout dans la vie éternelle, au paradis. Cette caractéristique du Prophète est mentionnée dans le Coran dans ces différents passages:
 

Certes, Nous t’avons envoyé avec la vérité, en annonciateur et avertisseur; et on ne te demande pas d’être responsable des gens de l’enfer. (Sourate al-Baqarah, 119)

Et c’est en toute vérité que Nous l’avons fait descendre (le Coran), et avec la vérité il est descendu, et Nous t’avons envoyé qu’en annonciateur et avertisseur. (Sourate al-Isra’, 105)

 






Hüseyin Kutlu. Calligraphie de l'expression "MachaAllah".





Ce (Coran) ci, c’est le Seigneur de l’univers qui l’a fait descendre, et l’Esprit fidèle est descendu avec cela sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs. (Sourate ash-Shu’ara’, 192-194)

Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu’annonciateur et avertisseur pour toute l’humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. (Sourate Saba’, 28)

 

Ceux qui prennent exemple sur le Prophète et appliquent sa sounna doivent tout comme lui apporter la bonne nouvelle aux hommes et les avertir. Le Prophète a lui-même décrit l’attitude à adopter:

Rendez les choses faciles aux gens, ne les rendez pas difficiles, rassurez-les par de bonnes nouvelles et ne les repoussez pas.1

L’annonce de la bonne nouvelle du paradis accroît l’enthousiasme et la vertu des croyants, elle les encourage à être encore plus déterminés et persévérants dans les efforts entrepris sur le sentier d’Allah. Celui qui espère accéder au paradis au terme de ses efforts, sera naturellement dans un état d’esprit différent de celui qui voit ces efforts comme fastidieux ou bien s’y astreindra par habitude ou par sens du devoir. C’est pourquoi Allah a enjoint à Son Messager ceci: “Incite les croyants (au combat).” (Sourate an-Nisa’, 84)

Dans un autre verset, Allah dit: “Et fais aux croyants la bonne annonce qu’ils recevront d’Allah une grande grâce.” (Sourate al-Ahzab: 47) Tout croyant qui applique les ordres d’Allah et se conforme à la morale du Prophète se doit de diffuser la bonne nouvelle auprès des musulmans et de les encourager. Il ne convient pas à un musulman de tenir un discours négatif qui rend difficiles les choses aisées et contribue de la sorte à décourager les croyants qui finissent par oublier les beautés et bonnes nouvelles qu’Allah a révélées dans le Coran, et tombent dans le pessimisme. Ce qui est conforme au Coran et à la tradition du Prophète, c’est de rappeler les promesses faites par Allah aux croyants et de vivifier ainsi leurs espoirs.

Parmi les bonnes nouvelles annoncées par le Prophète, il y a la miséricorde d’Allah vis-à-vis des péchés:
 

Dis: “Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.” (Sourate az-Zumar, 53)

Et lorsque viennent vers toi ceux qui croient à Nos versets (le Coran), dis: “Que la paix soit sur vous! Votre Seigneur S’est prescrit à Lui-même la miséricorde. Et quiconque d’entre vous a fait un mal par ignorance, et ensuite s’est repenti et s’est réformé... Il est, alors, Pardonneur et Miséricordieux.” (Sourate al-An’am, 54)

 

Voici une autre annonce qui se rapporte au paradis:
 

Dis : “Puis-je vous apprendre quelque chose de meilleur que tout cela? Pour les pieux, il y a, auprès de leur Seigneur, des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, et aussi, des épouses purifiées, et l’agrément d’Allah.” Et Allah est Clairvoyant concernant [Ses] serviteurs. (Sourate Al ‘Imran, 15)
 






Annonce à ceux qui croient et pratiquent
de bonnes oeuvres qu’ils auront pour demeures des jardins ils diront: “C’est
bien là ce qui nous avait été servi auparavant.”Or c’est quelque chose de semblable (seulement dans la forme);   
ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement.
(Sourate al-Baqarah, 25)






1.    Sahih Boukhari, volume 8, no 146
 



L'atome miraculeux : la pièce de construction de toute chose


Quand une chose vivante meurt,  ses atomes se dispersent et deviennent les composants d’autre chose, telle qu’un arbre, une bactérie, ou une goutte de pluie. Ces pièces de construction fondamentales de toute chose sont si minuscules que 500.000 d’entre eux placés l’un sur l’autre pourraient encore être dissimulés derrière un seul cheveu. En d’autres mots, il est presque impossible d’imaginer combien un atome est petit. On peut citer la comparaison suivante pour nous permettre de comprendre ceci :

Un millimètre est une ligne de cette longueur “-”. Imaginons que vous avez divisé cette ligne en 1000 parties égales. Chacune de ces parties fait 1 micron de longueur. C’est la taille des micro-organismes. La taille d’une paramécie typique est de 2 microns. En d’autres mots, c’est vraiment minuscule. Si vous vouliez voir cet organisme dans une goutte d’eau, vous auriez à grossir la goutte tellement que son diamètre ferait 12 mètres environ. Cependant si vous vouliez voir les atomes dans cette même goutte d’eau, vous devriez lui donner un diamètre de 24 km. Pour le dire autrement, les atomes existent à une dimension de taille totalement différente. Afin de descendre au niveau atomique, vous devez prendre chacune de ces tranches de 1 micron et en plus les subdiviser 10.000 fois. La taille d’un atome est celle-ci : un dix millionième de millimètre. La comparaison suivante nous aidera à mieux comprendre cela: La taille d'un atome comparée à une ligne de seulement 1 mm de longueur est équivalente à celle de l'épaisseur d'une feuille de papier comparée à la hauteur de l’Empire State Building, l'un des bâtiments les plus élevés aux États-Unis.1

Par la volonté d’Allah, tout ce qui existe est fait d‘atomes de cette taille incroyable. Encore plus étonnant, 99,9999% de chaque atome est en réalité vide. La seule raison pour laquelle les atomes se combinent afin de former des molécules est la présence des électrons, qui occupe seulement un espace minuscule à l'intérieur de cette masse dont 99,9999% est vide. C'est ce qui réside derrière l'existence de l'univers, des soleils, des lions, des lapins, des montagnes, des gratte-ciel, des avions, des êtres humains ainsi que de toute autre chose.

Y a-t-il une quelconque possibilité qu’un scientifique qui examine ses propres cellules et ses propres atomes au laboratoire puisse produire un seul atome ? Bien sûr que non, car les scientifiques sont très loin de découvrir tous les détails des particules subatomiques. Par conséquent, la puissance sublime et l’art de création d’Allah, Qui crée des galaxies faisant des milliards de kilomètres à partir de composants de seulement un dix millionième de millimètre, sont évidents à voir pour toutes les personnes qui réfléchissent.

Allah le Tout-Puissant crée des entités en leur disant Sois ! et leur confère des détails miraculeux. Toute chose composée d’atomes, à savoir tout ce qui existe, est une grande preuve de cette création merveilleuse :
 

Et c'est Lui Qui a créé les cieux et la terre, en toute vérité. Et le jour où Il dit: ‘Sois!’ Cela est, Sa parole est la vérité. A Lui, [seul,] la royauté, le jour où l'on soufflera dans la Trompe. C'est Lui le Connaisseur de ce qui est voilé et de ce qui est manifeste. Et c'est Lui le Sage et le Parfaitement Connaisseur.  (Sourate al-Anam, 73)
 

1. Bill Bryson, A Short History of Nearly Everything, Broadway, 2004, p 240
 



Contraction de la poitrine avec l'augmentation de l'altitude


Les êtres humains ont besoin d'oxygène et de la pression atmosphérique pour vivre. Respirer est rendu possible par l'oxygène dans l'atmosphère qui atteint l'alvéole pulmonaire dans les poumons. Cependant, avec l'altitude, la pression atmosphérique baisse au fur et à mesure que l'atmosphère devient plus mince. Par conséquent, la quantité d'oxygène qui pénètre dans le système sanguin diminue et il devient plus difficile de respirer. L'alvéole pulmonaire devient plus étroite et se contracte, on a l'impression qu'on ne peut plus respirer.

Si la quantité d'oxygène dans le sang est inférieure aux besoins du corps, plusieurs symptômes émergent : extrême fatigue, maux de tête, vertiges, nausées et perte de jugement. Lorsqu'une certaine altitude est atteinte, il devient impossible pour un être humain de respirer.1 C'est pourquoi nous avons besoin de bouteilles à oxygène et de vêtements spéciaux pour pouvoir survivre à de telles altitudes.

Quelqu'un qui se trouve à 5.000-7.500 m au-dessus du niveau de la mer, peut perdre conscience et tomber dans le coma à cause de problèmes respiratoires. Cela explique la présence d'équipements d'oxygène dans les avions. Il y a aussi des systèmes spéciaux qui régulent la pression d'air lorsque les avions volent à 9.000-10.000 m d'altitude au-dessus du niveau de la mer.

Une anoxie se produit lorsque l'oxygène n'atteint pas les tissus. Cette déficience en oxygène survient à 3.000-4.500 m d'altitude. Certaines personnes peuvent perdre conscience à de telles altitudes, mais peuvent être sauvées immédiatement par un traitement par l'oxygène.

Dans la comparaison faite dans le verset suivant, cette vérité physique, les changements qui ont lieu au niveau de la poitrine avec l'altitude, est indiquée en ces termes :
 

Et puis, quiconque Dieu veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas. (Sourate al-Anam, 125)
 

1.    Medical Encyclopedia, Robert Wood Johnson University Hospital Hamilton, www.rwjhamilton.org/Atoz/Encyclopedia/article/000133.asp
 


 




Accroissement rapide du nombre de Danois qui embrassent l'Islam

13.01.2010

Timeturk







 

Au Danemark, une hausse démontre un vif intérêt pour l'Islam. Une étude menée à l’Université de Copenhague indique qu’il y a une croissance élevée du fait que les Danois se convertissent à l’Islam.

L'Université de Copenhague qui préparait un rapport de 69 pages dont la conclusion confirmait certains arguments des experts concernant cette augmentation. Bien que le contenu du rapport n'ait pas encore apparu dans la presse, on l'a annoncé aux autorités gouvernementales. Les politiciens qui ont relu le rapport, ont déclaré que le nombre croissant de Danois convertis à l’islam est vraiment très étonnant.

Karsten Lauritzen, le porte-parole du parti libéral du gouvernement a déclaré : “ Je suis vraiment étonné d'apprendre que beaucoup de Danois se convertissent  à l’Islam” !
 



AD-DĀFI`
Celui Qui libère des épreuves



Ils les mirent en déroute, par la grâce d'Allah. Et David tua Goliath ; et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu'Il voulut. Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est détenteur de la faveur pour les mondes. (Sourate al-Baqarah, 251)
 

Allah protège les croyants de tous les dangers matériels ou spirituels et leur permet aussi d'avoir de l'ascendant sur tous les incroyants, hypocrites et idolâtres. Tandis que ceux-ci complotent, Allah déjoue leurs plans et retourne contre eux leurs propres machinations.

Dans le même temps, Allah sème la discorde et l'inimitié entre les incroyants, les poussant à se combattre les uns les autres, ce qui les affaiblit. Il écarte des Musulmans ceux qui les haïssent et les afflige de maintes calamités, comme le rappelle le Coran:
 

Ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient : “Allah est notre Seigneur”. - Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d'Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurément fort et puissant. (Sourate al-Hajj, 40)
 

Ceci dit, Allah seul peut repousser les divers fléaux : épreuves, maladies, incitations sataniques, etc., et en protéger les croyants. On mesure ainsi à quel point Allah apporte une aide secrète, mais précieuse à l'humanité. Il est en vérité très compatissant envers Ses serviteurs loyaux, ceux qui cherchent refuge en Lui et aspirent à son secours et à Son pardon.




OURSIN
 




Age : 295 millions d'années

Taille : Matrice : 110 millimètres sur 163 millimètres

Localisation : Brown County, Texas

Formation : Formation Winchell

Période : Carbonifère








Les oursins pennsylvaniens sont des échinodermes existant aujourd'hui dans toutes les mers du monde. Des fossiles d'oursins datant de 300 millions d'années révèlent que ces invertébrés ne subirent aucun changement dans leur structure complexe et qu'ils ne passèrent par aucune étape intermédiaire.

En présence de ces fossiles, les darwinistes sont désespérés car ils sont la preuve de l'aberration du processus d'évolution.
 



La théorie de la transition de l'eau vers la terre est un mensonge, Tiktaalik roseae : un autre mythe du chaînon manquant


Les médias darwinistes se sont lancés dans une autre vague de propagande visant à faire passer pour un chaînon manquant le fossile d’un poisson découvert dans le Canada Arctique par les paléontologues Neil H. Shubin et Edward B. Daeschler en 2004 et récemment décrit dans la revue Nature (i), (ii), (iii). Le fossile baptisé Tiktaalik roseae remonterait à 385 millions d’années. Les évolutionnistes toujours en quête de preuves présentent ce fossile comme une forme intermédiaire du passage de l’eau vers la terre en déformant ses caractéristiques mosaïques.

Toutefois, la transition de l’eau à la terre n’est rien de moins qu’une fable, parce qu’aucun des mécanismes fictifs de la théorie de l’évolution ne peut surmonter les fossés physiologiques qui séparent les animaux terrestres des poissons. Les derniers arguments cherchant à intégrer Tiktaalik roseae à ce scénario reposent sur des idées préconçues et une mésinterprétation intentionnelle. Suivent les faits que les médias darwinistes ont sciemment passés sous silence dans leur propagande autour du Tiktaalik roseae.

Tiktaalik roseae : une forme de vie mosaïque qui n’est pas une preuve de l’évolution

Il existe trois spécimens bien préservés du Tiktaalik roseae. Mesurant près de trois mètres, la créature présente différents traits mosaïques. (Les formes de vie mosaïques ont des caractères appartenant à plusieurs groupes de formes de vie). Comme chez les poissons, le spécimen a des nageoires et des écailles. Sa tête plate, son cou mobile et la puissance relative de sa structure thoracique se retrouvent chez les animaux terrestres. Cette créature dont le nom provient du mot inuktitut en langue inuit et signifie "gros poisson d’eaux peu profondes", a également des nageoires pectorales pourvues d’os. Les évolutionnistes déforment ces propriétés mosaïques selon leur gré et prétendent donc que cet animal est une forme transitionnelle entre le poisson et les êtres vivants terrestres.
 
Les formes de vie mosaïques sont pourtant loin d’être les formes intermédiaires requises par la théorie de l’évolution. L’actuel ornithorynque vivant en Australie est un exemple de créature mosaïque présentent à la fois les caractères mammifères, reptiliens et aviaires, sans que cela ne représente une preuve de la théorie de l’évolution. Les formes de vie mosaïques ne peuvent en aucun cas étayer l’idéologie des évolutionnistes. Ces derniers ont besoin de trouver des “formes intermédiaires” avec des organes déficients, à moitié formés et partiellement fonctionnels. Or tous les organes dont sont pourvues les créatures mosaïques sont complets et en parfait état de marche. Et il n’existe pas non plus de séries de fossiles venant appuyer le fait que ces êtres ont évolué d’autres formes de vie.

La théorie de l’évolution suppose qu’un processus basé sur des mutations aléatoires, ou autrement le hasard, ait eu lieu. Si on suit ce raisonnement, des millions d’espèces terrestres seraient le fruit de l’évolution d’un grand nombre de formes intermédiaires, toutes sujettes à des mutations aléatoires et présentant donc des déformations et des anomalies. Les fossiles de ces prétendues formes intermédiaires auraient donc dû être découverts. Les sous-sols devraient regorger de vestiges de formes de vie qualifiables de monstres de la nature. Or ce n’est pas le cas. Les fossiles découverts à ce jour indiquent que les espèces apparaissent soudainement, pourvues de tous leurs traits distinctifs entiers, sans la moindre trace de monstres dans la lignée. Dans son livre Fossils and Evolution (Les fossiles et l’évolution) (1999), Tom Kemp, le conservateur des Collections Zoologiques du Muséum de l’Université d’Oxford, décrit ainsi la situation :

Dans pratiquement tous les cas, un nouveau taxon apparaît pour la première fois dans les archives fossiles avec ses caractéristiques définitives déjà présentes et pratiquement sans formes de groupes-souches. (Tom Kemp, Fossils and Evolution, Université d’Oxford, Oxford University Press, 1999, p. 246)

L’image générale cachée par les évolutionnistes

Les évolutionnistes cherchent à donner l’impression que les fossiles étayent le principe de l’évolution. Pourtant le concept de chaînon manquant a été inventé pour les besoins de la théorie de l’évolution sans la moindre contrepartie dans les archives fossiles. L’absence de chaînons manquants supposés relier les espèces est connue depuis l’époque de Darwin. A ce jour, les fouilles paléontologiques n’ont pas permis de mettre la main sur des éléments permettant de résoudre cette situation ; ce qui constitue en soi une grave impasse pour la théorie de l’évolution et confirme l’absence de tout chaînon manquant entre les groupes vivants.

E. R. Leach, auteur du livre Rethinking Anthropology (Repenser l’anthropologie) écrivit dans un article paru dans Nature :

Les chaînons manquants dans la séquence de preuves fossiles furent une source d’inquiétude pour Darwin. Il était certain qu’ils finiraient par être dénichés, mais ils manquent toujours à l’appel et il semble que cela restera ainsi. (E.R. Leach ; Nature, 293 : 1981)

A.S. Romer, éminent paléontologue de son temps, dit à ce sujet :

"Les liens" sont manquants précisément là où nous les désirons avec le plus de ferveur [pour témoigner d’une transition entre les espèces] et il n’est que trop probable que de nombreux “liens” continueront à manquer. (A.S. Romer, dans Genetics, Paleontology and Evolution, 1963, p. 114)

David B. Kitts, professeur de géologie et d’histoire de la science à l’Université d’Oklahoma reconnaît l’absence des formes intermédiaires requises par la théorie de l’évolution :

L'évolution requiert des formes intermédiaires entre les espèces, or la paléontologie ne les fournit pas. (David B. Kitts, "Paleontoloy and Evolutionary Theory", Evolution, vol. 28, septembre 1974, p. 467)

Les découvertes fossiles indiquent que les êtres vivants sont apparus soudainement et vivent sans subir le moindre changement au cours de leur longue existence. Ces faits sont clairement établis dans une évaluation de l’impasse fossile de l’évolution effectuée par le paléontologue américain R. Wesson dans son livre Beyond Natural Selection (Au-delà de la sélection naturelle) paru en 1991. Affirmant que les fossés dans les données fossiles sont réels, Wesson ajoute que l’absence de toute trace d’un quelconque embranchement évolutionnaire est tout à fait phénoménale. Les espèces sont généralement statiques pendant de longues périodes. Les espèces et les genres ne témoignent jamais d’une évolution vers une nouvelle espèce ou un nouveau genre, mais plutôt de remplacement. Le changement est généralement abrupt. (R. Wesson, Beyond Natural Selection, MIT Press, Cambridge, MA, 1991, p. 45)

L'erreur de l'inférence biologique des vestiges squelettiques

Quand le corps des vertébrés est fossilisé, il n’en reste généralement rien en dehors des os. Toutefois les os ne laissent les traces d’une partie très limitée de la biologie vertébrée, soit environ 1%. Lors de leur interprétation des fossiles d’un organisme, les évolutionnistes partent d’une information biologique presque nulle et comblent les vides selon les exigences de la théorie de l’évolution.

Les déductions de formes intermédiaires faites à partir d’ossements se limitent à de vagues conjectures. Dans son ouvrage Evolution : A theory in crisis (L'évolution, une théorie en crise), le biologiste moléculaire Michale Denton clarifie la situation :

Parce que la biologie de tissus mous des groupes éteints ne peut relever de la certitude alors de toute évidence le statut des plus convaincants intermédiaires est limité à l’incertitude. (Michael Denton, Evolution: A theory in Crisis, Burnett Books : Londres, 1985, p. 180)
 



Réflexion approfondie


 

http://tr1.harunyahya.com/Detail/T/2W0MZ22T188
/productId/916/RÉFLEXION_APPROFONDIE


Allah nous a accordé une opportunité dans la vie d’ici-bas pour réfléchir et pour tirer des conclusions de notre réflexion. Connaître la vérité nous servira beaucoup à la fois dans notre vie terrestre et dans celle de l’Au-delà. C’est pour cette raison, qu’Allah a demandé à tous les hommes par l’intermédiaire de Ses Prophètes (que la bénédiction d’Allah soient sur eux) et de Ses Livres, de réfléchir sur leur création et sur la création de l’Univers.
 



Union des fois




http://www.uniondesfois.com/
 
En tant que croyants en Allah qui suivent Ses révélations, venons à une formule commune - "la foi" : aimons Allah, qui est notre Créateur et Seigneur, et conformons-nous à Ses ordres. Et prions Allah pour qu'Il nous mène à une voie encore plus droite. Quand les Musulmans, les Chrétiens et les Juifs viendront ainsi à une parole commune; quand ils comprendront qu'ils sont des amis mais non pas des ennemis, quand ils verront que le vrai ennemi est l'athéisme, alors le monde changera. Les combats qui durent depuis des siècles, les hostilités, les craintes et les attaques terroristes cesseront, et une nouvelle civilisation basée sur l'amour, le respect et la paix sera établie selon cette "formule commune".
 

Desktop View