Harun Yahya

Ramadan 2010, 18. Jour










(En voici) le portail du paradis dont la promesse a été faite aux dévots : il s'y trouve des ruisseaux d'eau jamais croupie, des ruisseaux de lait au goût inaltérable, des ruisseaux de vin, un délice pour les buveurs, et des ruisseaux de miel épuré. Ils y ont de tous les fruits, en plus du pardon de leur Seigneur. (Serait-ce pareil à) ceux qui sont éternisés dans le Feu et qu'on abreuve d'une eau bouillante qui leur déchire
les entrailles ?
(Sourate Muhammed, 15)








Le Messager d’Allah (pbsl) a dit : ‘‘Prenez garde aux suspicions non fondées, car ce sont les paroles qui induisent le plus en erreur. Ne vous espionnez pas, ne vous épiez pas, ne vous enviez pas, ne vous haïssez pas, ne vous dédaignez pas en vous fuyant, mais soyez plutôt, ô adorateurs
d’Allah, tous frères.’’
Rapporté par Boukhâri








Comment le Prophète Mohammed (pbsl) priait et implorait la miséricorde divine pour les croyants


Outre son affection et les prévenances qu’il témoignait aux croyants, le Prophète Mohammed implorait Allah de leur pardonner leurs fautes. Allah révèle au Prophète les commandements suivants :


Ô Prophète ! Quand les croyantes viennent te prêter serment d’allégeance, [et jurent] qu’elles n’associeront rien à Allah, qu’elles ne voleront pas, qu’elles ne se livreront pas à l’adultère, qu’elles ne tueront pas leurs propres enfants, qu’elles ne commettront aucune infamie ni avec leurs mains ni avec leurs pieds et qu’elles ne désobéiront pas en ce qui est convenable, alors reçois leur serment d’allégeance, et implore d’Allah le pardon pour elles. Allah est certes, Pardonneur et Très Miséricordieux. (Sourate al-Mumtahana, 12)

Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah, et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l’au-delà). (Sourate Mohammad, 19)

… Si donc ils te demandent la permission pour une affaire personnelle, donne-la à qui tu veux d’entre eux; et implore le pardon d’Allah pour eux, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (Sourate an-Nur, 62)



Dans un autre verset, Allah enjoint au Prophète (pbsl) de prier pour les croyants :


… et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audiant et Omniscient. (Sourate at-Tawbah, 103)


Comme le montre ce verset, les prières du Prophète apportaient paix et tranquillité aux croyants. On ne doit pas oublier que c’est Allah seul Qui donne la paix et la sérénité au cœur. Mais Allah faisait des prières de Son Messager, qu’Il avait assigné comme guide et protecteur aux croyants, un moyen par lequel ils obtenaient bien-être et sérénité. L’amour et la compassion de notre Seigneur, Sa protection bienveillante et Sa miséricorde transparaissent clairement dans la moralité de Son Prophète.

Ces paroles du Prophète rappelaient aux croyants à quel point la prière est importante :

Quand vous priez, ne dites pas: “Ô Allah, pardonne-moi si Tu veux.” Vous devez être fermes dans votre demande, car nul ne peut Le contraindre.1


1.    Malik,  Muwatta, livre15, no 28
 



La sincérité est d'écouter la voix de la conscience
 


 



Pas de désespoir pour les croyants


Il y a deux types de désespoir. Le premier type survient quand on est confronté à des difficultés ou des obstacles. Cela ne peut être la conduite d’un croyant, qui doit toujours garder à l’esprit qu’Allah avait promis de soutenir les croyants. Dans le Coran, il est énoncé qu’Allah est suffisant pour les croyants et qu’Il les a renforcé avec Son aide.

Le deuxième type de désespoir est plus dangereux, et survient quand on abandonne l’espoir de la miséricorde d’Allah après avoir commis une erreur ou un péché. Car cela peut mener à l’idée qu’Allah ne pardonnera pas nos péchés et qu’on ira forcément en enfer. Mais cette idée – une simple appréhension – est vraiment à l’opposé de ce que nous enseigne Allah dans le Coran. En réalité, Allah pardonne les péchés de tous ceux qui se repentent sincèrement. Il n’est jamais "trop tard" pour chercher refuge dans Sa pitié. Allah s’adresse ainsi à Ses serviteurs :


O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. (Sourate az-Zumar, 53)
 


 

Le désespoir est la tentation de satan qui essaye d’influencer les croyants en les démoralisant et en les entraînant ainsi à commettre des erreurs plus graves. Son but est de mener les croyants à suspecter leur propre foi et sincérité, à leur faire croire qu’ils ont "tord". Si une personne tombe dans ce piège, elle commencera à perdre le respect de soi-même par conséquent sa foi, et elle continuera à commettre des péchés plus graves après sa première erreur.

Dans un tel état d’esprit, les croyants devraient immédiatement chercher refuge auprès d’Allah, penser uniquement aux enseignements du Coran et développer aussitôt un nouvel état d’esprit. Allah décrit ce que le croyant doit faire dans de tels cas :


Et si jamais le diable t'incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allah. Car Il entend, et sais tout. (Sourate al-A’raf, 200)


Si l’individu est sincère dans sa foi en Allah, Allah lui pardonne ses erreurs ou péchés. De plus, même s’il n’a pas été sincère depuis une longue période, il a toujours une chance de se repentir. C’est juste un tour que satan tend pour céder au désespoir. Car Allah est Celui Qui montre une miséricorde et une justice éternelles et Celui Qui promet la victoire et Son paradis aux croyants. Le conseil de Jacob (psl) devrait être un guide pour tous les croyants :
 

... Et ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car seuls les négateurs désespèrent de la bonté divine ! (Sourate Yusuf, 87)

 


 

Les tactiques des orchidées coryanthes


Est-il possible qu'une fleur soit au courant des préférences d'un insecte? Est-il possible qu'elle fasse des plans pour piéger cet insecte et réalise des changements en elle-même en conséquence? Sans aucun doute, il n'est pas possible qu'une fleur ou un insecte établisse de telles tactiques au moyen de sa propre raison et volonté. Pourtant, quand on examine les créatures dans la nature, on se rend compte qu'elles appliquent souvent de telles tactiques.

L'orchidée Coryanthes est une de ces plantes qui piège les insectes au moyen d'une tactique intéressante. Le système reproducteur de l'orchidée est basé sur l'attraction des insectes et de leur faire transporter le pollen. Les fleurs de cette espèce d'orchidée poussent en groupes. Chaque fleur possède deux sépales en forme d'ailes et juste derrière ces feuilles se trouve un minuscule "seau". Quand les fleurs s'ouvrent, un liquide spécial sécrété par deux glandes spécifiques commence à goutter dans le fond de ce seau. Après un certain temps la fleur commence à émettre une odeur que les abeilles trouvent irrésistibles.
 




Quand l'orchidée fleurit, les abeilles mâles réagissent à l'odeur et commencent à voler autour de la fleur. Pendant qu'elles essayent d'atterrir sur les bords verticaux de l'orchidée, elles cherchent une place où s'agripper avec leurs pattes, comme la section tubulaire de la fleur qui connecte le seau à la tige. Cette partie est glissante et inclinée. Par conséquent, les abeilles glissant autour de la fleur tombent inévitablement dans le seau au fond de la fleur qui est rempli avec le liquide.

Il n'y a qu'une seule issue pour l'abeille qui est tombée dans la fleur. Un tunnel étroit mène à la face avant de la fleur, c'est-à-dire, à la lumière du jour. Jusqu'à ce que l'insecte trouve ce chemin, qui se trouve au même niveau que le liquide dans lequel l'abeille est tombée, il continue de nager dans le liquide. Pendant qu'il cherche la sortie, il passe sous le stigmate, où se trouve le pollen, et les organes mâles de la fleur. À ce moment, deux sacs de pollen collent au dos de l'insecte. Puis l'insecte avance vers la sortie et quitte finalement la fleur. Quand l'abeille va vers une autre fleur, cette fois-ci le stigmate de la fleur récupère le pollen de l'insecte et, de cette manière, la pollinisation commence.1

Mais cette situation ne bénéficie pas seulement à la fleur. Le liquide présent dans le seau de la fleur, dans lequel l'abeille tombe, est aussi extrêmement important pour l'abeille, car l'abeille mâle utilisera l'odeur de cette sécrétion salissant son corps pour attirer les abeilles femelles au cours de l'accouplement.

Comme on l'a dit au début, il n'est pas du tout possible qu'une fleur développe des tactiques pour tromper un insecte et arrange sa structure selon cette tactique. De la même manière, il n'est pas moins impossible pour un insecte de développer une tactique lui permettant d'acquérir une substance dont il a besoin dans une fleur. La coopération stupéfiante entre ces deux créatures est une preuve pour le fait qu'elles ont été créées par un Créateur unique.


1. Natural History, March 1999, pp. 72-74
 



Les phases de développement des organes humains


C'est Lui Qui a créé à votre intention l'ouïe, la vue et le coeur ; vous n'en êtes guère reconnaissants. (Sourate al-Muminune, 78)

Et Allah vous a fait sortir des entrailles de vos mères ignorants de tout et vous a accordé l'ouïe, la vue et le coeur afin que vous soyez reconnaissants. (Sourate an-Nahl, 78)

Dis-leur : "A votre avis, si Allah vous avait ôté l'ouïe et la vue et qu'Il ait apposé sur vos coeurs, quelle divinité, en dehors d’Allah, vous en aurait rendu l'usage ?..." (Sourate al-Anam, 46)

En effet, Nous avons créé l'homme d'une goutte de sperme mélangé pour le mettre à l'épreuve. Nous l'avons fait entendant et voyant. (Sourate al-Insan, 2)


 






Les informations récentes concernant le développement des organes du bébé dans le ventre de la mère sont en parfaite harmonie avec les versets du Coran.





Les versets ci-dessus font référence à un certain nombre de sens attribués par Allah aux êtres humains. Ces sens sont toujours mentionnés dans un ordre spécifique dans le Coran : l'ouïe, la vue, la sensation et la compréhension.

Dans un article publié dans Journal of the Islamic Medical Association, le Dr Keith Moore déclare que durant le développement du foetus, l'oeil commence à se former une fois que l'oreille interne a terminé sa première phase de formation. Il a déclaré aussi que le cerveau, qui est le centre de la sensation et de la compréhension, commence sa phase de développement après celle de l'oreille et des yeux.1

Les oreilles du foetus commencent à se développer dès le 22ème jour de grossesse et deviennent complètement fonctionnelles dès le quatrième mois. Après cela, le foetus peut entendre des sons dans le ventre de sa mère. Pour cette raison, le sens de l'ouïe se développe avant les autres fonctions vitales chez un nouveau-né. L'ordre présenté dans le Coran est frappant de ce point de vue.


1. Kazi, 130 Evident Miracles in the Qur'an, pp. 78-79.
 


 




Berlin donne la permission pour faire la prière à l'école

30.09.2009

CNN Turk/Bugun








Bugun, 30.09.2009




Un étudiant d'origine turque a obtenu l'autorisation de faire ses prières quotidiennes à l'école, à Berlin, la capitale de l'Allemagne. Le tribunal administratif de Berlin a décidé que l'étudiant peut prier une fois par jour à l'école.
 


 

"AL-QAHHAR"  (Le Tout et Très Contraignant, le Dominateur Suprême)

 
Au jour où la terre sera remplacée par une autre, de même que les cieux et où (les hommes) comparaîtront devant Allah, l'Unique, Le Dominateur Suprême. (Sourate Ibrahim, 48)

 
De la même façon qu'Allah est capable de faire disparaître les angoisses des hommes et de soulager leur cœur, Il peut aussi les condamner à de terribles souffrances. Le Coran cite des exemples de nations détruites par des châtiments divins. Suite à leur négation de la religion, celle d'Allah, et à leur rébellion contre Lui, ces nations ont été éliminées lors de catastrophes terribles au moment où elles s'y attendaient le moins. Il s'agit là d'un châtiment exemplaire qu'Allah inflige aux mécréants ici-bas.
 
Mais le châtiment ultime qu'Allah réserve à ceux qui sèment le trouble sur la terre et aux mécréants, c'est le feu éternel dans l'au-delà. Ils n'ont pas en effet estimé Allah à Sa juste valeur et ont fait preuve d'ingratitude envers Lui, malgré Son indulgence infinie.




POISSON VOLANT
 




Age : 95 millions d'années  

Période : Crétacé

Localisation : Hjoula, Liban






 

Les poissons volants bondissent hors de l'eau, propulsés par les mouvements rapides de leur queue et glissent à la surface de l'eau sur une certaine distance, avant de replonger lentement. Lors de cette envolée, ces poissons peuvent atteindre une vitesse de 50 kilomètres par heure. Il n'existe aucune différence entre les poissons volants actuels et ceux qui vivaient il y a environ 100 millions d'années. L'espèce n'a pas subi le moindre changement au cours de cette période, ceci met un terme définitif à l'ensemble des affirmations des évolutionnistes au sujet des origines et de l'histoire des créatures vivantes.  

Les découvertes scientifiques ont prouvé que les créatures vivantes ne se sont pas développées au cours de différentes étapes évolutionnistes mais sont bien l'œuvre du Créateur des mondes, Allah Tout-Puissant.
 


 

Il est erroné de soutenir qu’Allah aurait créé les êtres vivants en utilisant l'évolution


Lorsque la science a mis au grand jour la conception ultime, présente chez tous les êtres vivants ou non-vivants, en démontrant l'impossibilité que des formations aussi parfaites soient le fruit de libres conditions naturelles et du hasard, certaines personnes ont accepté l'existence d'un Créateur, mais avec l'allégation d'une conception basée sur un mécanisme évolutif.

Que l'univers et les êtres vivants aient été créés par Allah l'Omnipotent, est une vérité coulant de source. Sa création par étape ou subite dépend uniquement de Sa providence. La forme de cette création nous est accessible par les informations fournies par Allah à ce sujet (c'est-à-dire les versets du Coran traitant du sujet) et par les preuves scientifiques qu’Allah nous expose dans la nature.nL'étude de ces deux sources nous montre l'inexistence d'un mécanisme comme "la création par l'évolution".

Allah a en effet transmis à l'homme une multitude d'informations sur la création de l'homme, du vivant et de l'univers dans les versets coraniques. Aucun verset ne fait allusion à la formation des êtres vivants grâce à l'évolution, par divergence les uns des autres. Au contraire, ils nous apprennent la création du vivant et de l'univers à partir du néant, avec l'ordre divin "Soit!" d’Allah.

Les preuves scientifiques témoignent, elles aussi, à l'encontre d'une création par la voie de l'évolution. Les traces fossiles montrent que les différents groupes d'êtres ne sont pas issus les uns des autres. En effet l'apparition de chacun d'eux est indépendante, de façon subite et avec sa structure originelle. En d'autres termes, la création est distincte pour chaque groupe d'êtres vivants.

Si une "création évolutive" avait eu lieu, les preuves de celle-ci seraient encore visibles de nos jours. Allah a motivé Ses créations selon un ordre et les a créées dans un cercle de lois bien définies. Par exemple, c'est sans aucun doute Allah qui fait naviguer les bateaux sur les mers. Cependant, lorsque nous en étudions la cause, nous constatons que la poussée d'Archimède fut créée comme prétexte à cela. C'est encore l'omnipotence de Allah qui fait voler les oiseaux. Lorsque nous en cherchons la cause, nous découvrons les lois de l'aérodynamique. C'est pourquoi, si le vivant pendant une période définie avait été créé en évoluant graduellement, des lois et des mécanismes de développement de l'information génétique expliquant cette réalité auraient, forcément, dû exister. De plus, ces lois seraient clairement définies, comme celles de la physique, de la chimie, ou encore de la biologie. Des preuves démontrant la prolifération d'une espèce vivante en une autre auraient été découvertes dans les études menées en laboratoire. Ces mêmes études auraient permis d'ajouter des informations génétiques au génome des êtres vivants leur permettant de produire, en leur faveur, des enzymes, des hormones ou des molécules semblables, dont ils ne disposent pas. Avec des expériences plus poussées, la production d'un nouvel organe ou d'une nouvelle structure analogue chez un être vivant n'en ayant jamais disposé aurait été possible.

Des êtres vivants disposant de modifications bénéfiques suite à des mutations découlant d'expérimentation en laboratoire auraient été visibles. En allant encore plus loin, des milliards de fossiles appartenant à des formes transitoires semblables auraient été découverts, des êtres vivants avec un développement inachevé existeraient de nos jours. En résumé, notre environnement serait parsemé de preuves innombrables, témoignant d'un tel processus.

Or, il n'existe aucune preuve de transformation d'une espèce en une autre. Les découvertes scientifiques et archéologiques, comme nous les avons expliquées de façon détaillée dans les questions précédentes, montrent une apparition subite des espèces vivantes, sans avoir aucun ancêtre. Cette réalité, en renversant la théorie de l'évolution qui présente la formation du vivant par des coïncidences, montre l'erreur, sur le plan scientifique, de l'allégation "les êtres vivants ont été créés par Allah et ont subi une évolution".
 




LES FOSSILES VIVANTS


   
L e fossile d'étoile de mer visible sur la photo à gauche est âgé de 100 à 150 millions d'années. Ce fossile n'a aucune différence avec les étoiles de mer actuelles.






La lule actuelle (ci-dessus) est identique à son fossile (à gauche), âgé de 135 millions d'années.





Allah, d'une façon totalement métaphysique a créé les êtres vivants avec le seul ordre "Soit!". La science moderne en démontrant l'apparition subite des êtres vivants, appuie cette vérité.

Les défenseurs de la pensée "Il est possible qu’Allah ait créé les êtres vivants par la voie de l'évolution", font, en réalité, cela pour négocier un arrangement entre le darwinisme et le créationnisme. Cependant, cette action les fait tomber dans une importante erreur: ils oublient les idéologies et philosophies desservies par le darwinisme. En effet il ne se résume pas à la seule notion de "la transformation entre elles des espèces vivantes".

La vraie conception du darwinisme est "l'explication de l'origine des espèces basée uniquement sur des facteurs matériels". Formulé d'une autre façon, c'est une lutte destinée à faire croire, sous une apparence scientifique, que les êtres vivants sont le fruit de la nature. Aucun point commun entre la croyance en Allah et cet effort ne peut exister. Dans l'enthousiasme de trouver un tel point commun, donner une prime au darwinisme, approuver l'allégation la présentant comme une théorie scientifique, serait une grave erreur. Cette doctrine, comme l'ont démontré 150 ans d'histoire, est la colonne vertébrale de la philosophie matérialiste et de l'athéisme, et aucune tentative de trouver un point commun ne changera cette réalité.

 



Des secrets du Coran




http://www.harunyahya.fr/livres/foi/secrets/secrets.php

Nombreux sont ceux qui ne croient pas au Coran bien qu'ils prétendent être des croyants fidèles. Ils poursuivent des illusions toutes leurs vies durant et vivent dans des contradictions et des insuffisances, refusant d'adopter le Coran en tant que guide. Cependant, seul le Coran fournit la connaissance véridique à l'homme et contient les secrets de la création d’Allah dans sa forme la plus vraie et plus pure. Toute information non fondée sur le Coran et qui est en contradiction avec ses versets est un leurre et une illusion. Par conséquent, ceux qui n'adhèrent pas au Coran vivent dans un état d'hallucination ici-bas et seront condamnés au châtiment éternel dans l'au-delà.En dehors des prières, des ordres, des interdits et des critères moraux élevés qui sont décrits dans le Coran, Allah communique beaucoup de secrets à l'humanité. Un œil attentif peut en témoigner pendant toute sa vie. Aucune source en dehors du Coran ne renferme ces secrets. Le Coran est l'unique source de ces secrets, que les hommes, quel que soit leur degré d'intelligence, d'éducation et de perspicacité, ne pourraient jamais trouver ailleurs.Le fait que certains peuvent saisir les messages cachés dans le Saint Livre alors que d'autres en sont inconscients est un autre secret créé par Allah. Ceux qui ne recherchent pas ces secrets révélés dans le Coran, vivent dans la détresse et la difficulté. Et de façon ironique, ils n'en connaissent jamais les raisons. Par ailleurs, ceux qui apprennent ces secrets du Coran mènent une vie facile et joyeuse. C'est parce que le Coran est clair, facile et suffisamment simple à comprendre pour quiconque le veut. Allah déclare ce qui suit dans le Coran:
 

Ô gens! Certes, une preuve évidente vous est venue de la part de votre Seigneur. Et Nous avons fait descendre vers vous une lumière éclatante. Alors ceux qui croient en Allah et qui s'attachent à Lui, Il les fera entrer dans une miséricorde venue de Lui, et dans une grâce aussi. Et Il les guidera vers Lui dans un chemin droit. (Sourate an-Nisa, 174-175)

 



La corruption darwiniste dans les pays arabes



 
http://www.corruptiondarwinistedanslemondearabe.com/

Que signifie "le socialisme arabe" ?

Comment le darwinisme social a-t-il mené à la formation et l'extension du socialisme arabe ?

Comment cette idéologie, qui a causé la mort de millions de personnes innocentes, s'est-elle infiltrée dans les pays arabes ?

Quel effet destructeur le système intellectuel communiste darwiniste possède-t-il sur les peuples arabes ?

Qu'a dit Adnan Oktar sur le sujet ?

Dans quels développements majeurs l'Atlas de la Création d'Adnan Oktar, qui a eu un énorme impact mondial, ainsi que ses autres travaux lus par des millions de personnes, a-t-il contribué, avec la permission d'Allah ? 
 

Desktop View