Harun Yahya

Ramadan 2010, 8. Jour










O vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d'un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu'Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l'ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite ; ils diront : "SEIGNEUR, PARFAIS-NOUS NOTRE LUMIÈRE ET PARDONNE-NOUS.
CAR TU ES OMNIPOTENT."
(Sourate at-Tahrim, 8)







Le Messager d’Allah (pbsl) a dit : ‘‘N’aura pas vraiment la foi celui qui s’endort le ventre rassasié alors que près de chez lui son voisin est affamé.’’
Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâni








Une information qu’Allah a transmise au Prophète Mohammed (pbsl) à travers le Coran au sujet de l’inconnaissable – 1
 

On trouve un exemple des informations concernant le futur et qui a été transmis au Prophète par l’intermédiaire du Coran au début de la sourate ar-Rum. Il est dit dans ces versets que l’empire byzantin a été défait, mais qu’il sera dans peu de temps victorieux.

Ces versets furent révélés en 620 après J.-C., sept ans après une défaite écrasante infligée par les Perses idolâtres aux Byzantins. On annonce que ces derniers prendront bientôt leur revanche. À cette époque cependant, les Byzantins avaient connu une défaite si sévère que leur survie même semblait problématique, et une victoire prochaine, impossible, car outre les Perses, les Avars, les Slaves et les Lombards constituaient une menace bien réelle pour l’empire byzantin. Les Avars étaient parvenus jusqu’aux remparts de Constantinople. Afin de faire face aux dépenses militaires, l’empereur Héraclius avait ordonné de faire fondre tous les ornements d’or et d’argent qui se trouvaient dans les églises. Quand il vit que c’était insuffisant, il transforma même des statues de bronzes en pièces de monnaie. Plusieurs gouverneurs se rebellaient contre Héraclius, et l’empire semblait sur le point de se désintégrer. Les Perses idolâtres occupaient en effet de nombreux territoires byzantins, dont la Mésopotamie, la Cilicie, la Syrie, la Palestine, l’Égypte et l’Arménie.1

En bref, tout le monde s’attendait à ce que Byzance disparaisse complètement. Mais c’est juste à ce moment que le Coran annonce que Byzance sera bientôt victorieuse, dans l’espace de neuf ans. Une telle victoire semblait si impossible que les Arabes païens croyaient qu’elle n’arriverait jamais.

Mais, comme tout ce qui se trouve dans le Coran, cette annonce était parfaitement vraie. Quelque sept ans après la révélation des premiers versets de la sourate ar-Rum, en décembre 627 après J.-C. il y eut une bataille décisive qui opposa Byzance à l’empire perse, non loin des ruines de Ninive. L‘armée byzantine vainquit les Perses qui, quelques mois plus tard, signèrent un traité par lequel ils restituaient tous les territoires qu‘ils avaient occupés.2 La “victoire des Romains”, révélée au Prophète par Allah dans le Coran, s‘était miraculeusement produite.

L’autre aspect miraculeux de ces versets est qu’ils énoncent un fait que nul à l’époque ne pouvait connaître.

Dans le verset 3 de la sourate ar-Rum, il est dit que les Romains ont été vaincus dans “la terre la plus basse de la Terre”. L’expression originale en arabe est adna al ard, et certains la traduisent par “le pays voisin, la terre la plus voisine”, mais ce n’est pas le sens exact. Le mot adna signifie “le plus bas” et dérive de deni, qui signifie “bas”. Ard signifie “la terre”. Adna al ard désigne donc le lieu le plus bas de la Terre.

La bataille qui a opposé l’empire byzantin aux Perses eut effectivement lieu dans le point le plus bas de la Terre. Il s’agit du bassin du lac de Loth, au carrefour de la Syrie, de la Palestine et de la Jordanie actuelles. On sait également que ce lac se trouve 395 mètres au-dessous du niveau de la mer, ce qui en fait le point le plus bas de la Terre. Comme l’indiquent les versets, les Romains ont été vaincus dans “la terre la plus basse de la Terre”.

Ce qu’il faut relever ici, c’est que l’altitude du lac de Loth n’a pu être déterminée que récemment grâce à des investigations scientifiques. Avant cela il était impossible de savoir que c’était le point le plus bas de la Terre, mais le Coran nous l’annonçait déjà. C’est bien là une preuve que le Coran est la parole d’Allah et que Mohammad (pbsl) est le Prophète d’Allah.
 

1.    Warren Treadgold, A History of the Byzantine State and Society, ( Histoire de l’Etat et de la société byzantins), Stanford University Press, 1997, p. 287-299
2.    Warren Treadgold, A History of the Byzantine State and Society, Stanford University Press, 1997, p. 287-299
 



La Fin des Temps








Etablir un équilibre entre l’espoir et la crainte


Dans le Coran, Allah Se réfère à Lui-même comme étant "… le plus Miséricordieux des miséricordieux !" (Sourate al-Anbiya, 83). Nous y lisons également que, pourvu que l’on demande la repentance, quiconque fait du mal trouvera Allah pardonneur à son égard. "Quiconque agit mal ou fait du tort à lui-même, puis aussitôt implore d'Allah le pardon, trouvera Allah pardonneur et miséricordieux." (Sourate an-Nisa, 110). Pour cette raison, les gens doivent réfléchir sur cet attribut d’Allah et prier avec espoir. L’état d’esprit occasionné par le fait de tomber dans l’erreur et de pécher ne doivent jamais devenir un obstacle pour une prière avec l’espoir du pardon, car Allah déclare dans le Coran que seuls les non-croyants perdent espoir en Sa miséricorde :
 

… Ne désespérez point de la miséricorde d'Allah, car seuls les négateurs désespèrent de la bonté divine ! (Sourate Joseph, 87)


De plus, personne n’est préservé contre le châtiment de l’enfer. En effet, Allah avertit les gens contre cela, en disant : "… Car vraiment, il n'y a nulle assurance contre le châtiment de leur Seigneur." (Sourate al-Maarij, 28)

Pour cette raison, tous les gens doivent craindre Allah autant qu’ils le peuvent. Les êtres humains, dont la vie est une épreuve, sont toujours vulnérables aux tromperies rusées de satan et sont donc très probablement prêts à s’égarer et à s’éloigner du droit chemin. Personne ne peut garantir une place au paradis. Ce qui fait craindre à une personne d’échouer à atteindre les bonnes grâces d’Allah, en même temps qu’espérer Sa miséricorde.
 




En effet, un des attributs d’un véritable croyant, qui le distingue de tous les autres, est sa crainte d’Allah, puisqu’un non-croyant doute même de l’existence de l’enfer. Cependant, les croyants sont totalement conscients de son existence, et le voient comme une menace très sérieuse. En ayant une foi constante dans le jour du jugement, ils éprouvent la plus grande peur. Seule une personne qui a foi en Allah et évite l’arrogance est influencée dans sa conduite par cette peur : elle n’éprouve aucun doute sur l’existence et sur la sévérité du tourment de l’enfer, et n’aura jamais une attitude ou un comportement qui puisse entraîner le risque d’être jetée en enfer. Elle aspire uniquement à la vie de l’au-delà qui abonde en beautés infinies et fait tous les efforts pour s’éloigner du tourment. La crainte que ressent un croyant pour l’au-delà se manifeste dans sa prière.

C’est pourquoi nous trouvons les concepts de la peur et de l’espoir côte à côte dans le Saint Coran. Si une personne échoue à craindre le tourment de l’enfer lors de sa prière, c’est dû à un échec essentiel de la pensée et de la compréhension. De même qu’une personne prie avec empressement pour atteindre le paradis, elle doit le faire également pour éviter l’enfer. Autrement dit, à travers la peur de l’enfer, elle espère atteindre le paradis. C’est un fait affirmé dans le Coran :
 

Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle a été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants. (Sourate al-Araf, 56)

Ceux dont les flancs s’arrachent à leurs lits pour prier leur Seigneur, avec crainte et espoir, et qui donnent en aumône une partie de ce que Nous leur avons accordé. (Sourate as-Sajda, 16)


 


 

Des êtres vivants créés en harmonie les uns avec les autres


Chez certaines plantes, le nectar se trouve dans les profondeurs de leurs fleurs. Il semble que cela constitue un inconvénient en rendant la collecte du nectar plus difficile pour les insectes et les oiseaux et donc la pollinisation des fleurs. Cependant, Allah a permis à ces plantes d'être pollinisées en créant des créatures vivantes dont les structures sont exactement appropriées aux caractéristiques des fleurs qui gardent leur nectar dans leurs profondeurs. La relation concordante entre l'arbre yucca et le papillon en est un exemple.

Le yucca possède une rosette de feuilles en forme de lance et, au centre de ça, se trouve une tige portant des fleurs aux couleurs pastel. Une des caractéristiques du yucca est que son pollen existe dans une région courbée. Pour cette raison, seule une certaine espèce de papillon à qui on a conféré une trompe courbée peut collecter le pollen, qui est présent dans les organes reproducteurs mâles de la plante.

En pressant les grains de pollen les uns contre les autres, le papillon forme une boule de pollen et l'emmène vers un autre yucca. Il descend d'abord au fond de la fleur et dépose ses oufs. Puis il grimpe vers le haut de la fleur et, en frappant la boule de pollen, il le répand. Après une certaine durée, des chenilles sortiront des œufs et se nourriront avec ce pollen. En même temps, en frappant la boule de pollen qui fut collectée dans la fleur précédente contre l'extrémité de la nouvelle fleur, le papillon la pollinise. Si les papillons n'existaient pas, les yuccas ne pourraient pas se polliniser tout seul.1

Comme on peut le voir, la nourriture du papillon et la pollinisation du yucca surviennent d'une manière très harmonisée. Celui qui crée cette harmonie n'est pas le yucca ou le papillon. Il n'est pas possible qu'une plante ou un insecte connaisse les besoins d'une autre créature ou détermine une tactique pour remplir ses propres besoins. Ces créatures ne possèdent pas la faculté de penser et ne peuvent donc pas découvrir des méthodes et les apprendre à d'autres créatures. Allah seul a créé cette harmonie parfaite parmi les créatures vivantes. Ces deux créatures sont l'ouvre d’Allah, qui les connaît parfaitement, Seigneur de tous les mondes et le Tout Connaisseur. Et elles servent à leur tour le but de présenter aux gens la grandeur, la puissance et l'art parfait d’Allah. Allah révèle cela dans le Coran:
 

Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c'est Lui qui est Indulgent et Pardonneur. (Sourate al-Isra: 44)
 
1- David Attenborough, Life on Earth, Collins British Broadcasting Corporation, London, 1985, pp. 84-86

 



Contraction de la poitrine avec l’augmentation de l’altitude


Les êtres humains ont besoin d'oxygène et de la pression atmosphérique pour vivre. Respirer est rendu possible par l'oxygène dans l'atmosphère qui atteint l'alvéole pulmonaire dans les poumons. Cependant, avec l'altitude, la pression atmosphérique baisse au fur et à mesure que l'atmosphère devient plus mince. Par conséquent, la quantité d'oxygène qui pénètre dans le système sanguin diminue et il devient plus difficile de respirer. L'alvéole pulmonaire devient plus étroite et se contracte, on a l'impression qu'on ne peut plus respirer.

Si la quantité d'oxygène dans le sang est inférieure aux besoins du corps, plusieurs symptômes émergent : extrême fatigue, maux de tête, vertiges, nausées et perte de jugement. Lorsqu'une certaine altitude est atteinte, il devient impossible pour un être humain de respirer. 1  C'est pourquoi nous avons besoin de bouteilles à oxygène et de vêtements spéciaux pour pouvoir survivre à de telles altitudes.

Quelqu'un qui se trouve à 5.000-7.500 m au-dessus du niveau de la mer, peut perdre conscience et tomber dans le coma à cause de problèmes respiratoires. Cela explique la présence d'équipements d'oxygène dans les avions. Il y a aussi des systèmes spéciaux qui régulent la pression d'air lorsque les avions volent à 9.000-10.000 m d'altitude au-dessus du niveau de la mer.

Une anoxie se produit lorsque l'oxygène n'atteint pas les tissus. Cette déficience en oxygène survient à 3.000-4.500 m d'altitude. Certaines personnes peuvent perdre conscience à de telles altitudes, mais peuvent être sauvées immédiatement par un traitement par l'oxygène.

Dans la comparaison faite dans le verset suivant, cette vérité physique, les changements qui ont lieu au niveau de la poitrine avec l'altitude, est indiquée en ces termes :
 

Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Dieu inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas. (Sourate al-Anam, 125)

1.     Medical Encyclopedia, Robert Wood Johnson University Hospital Hamilton, www.rwjhamilton.org/Atoz/Encyclopedia/article/000133.asp

 


 




La jeunesse danoise se convertit à l’Islam

15.07.2009

Kristeligt Dagblad







 

La dernière étude sur les convertis musulmans danois, “Nouveaux musulmans au Danemark”, datant de 2007, montre que les adolescents forment une grande part des convertis musulmans.

Abdul Wahid Pederson, l’imam de Nørrebro, explique que les adolescents danois se font des amis musulmans et se convertissent par la suite à l’Islam. Il ajoute qu’il a participé à environ 30 conversions cette année à Copenhague et que seulement quelques-uns d’entre les convertis étaient au dessus de 30 ans.

Samir el-Rifai, chef de l’Association de la Foi Islamique à Fyn a déclaré également que la plupart des convertis dans les années récentes ont entre 19 et 25 ans. “Les jeunes s’informent à propos de l’Islam et se font des amis musulmans à l’école. Presque tous ceux qui se convertissent à l’Islam ont terminé leurs études ou bien sont toujours en train de faire leurs études, c’est pourquoi ils sont un petit peu plus âgés. De nos jours, ils s’intéressent sincèrement à l’Islam quand ils se convertissent”, dit Samir El-Rifai.

Selon cette étude, environ 2100-2800 personnes se sont converties à l’Islam au Danemark depuis le milieu des années 1970 jusqu’à 2005. La plupart des convertis sont constitués des femmes et presque 80% sont au dessous de 30 ans.
 


 



AL-‘ADHīM
Le Très Glorieux



A Lui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Et Il est le Sublime, le Très Glorieux. (Sourat ash-Shura, 42:4)


La puissance et la grandeur d’Allah sont un défi à la raison humaine. Néanmoins, on peut essayer s’en faire une idée à travers les indices éloquents qu’en donne l’univers tout entier. Un regard plus attentif sur notre planète nous rend sensibles à Sa grandeur.   

Les cieux où planent des nuages lourds de plusieurs tonnes, les montagnes qui s’élèvent à des milliers de mètres au-dessus du sol, les océans qui abritent des millions d’êtres vivants, la fulgurance de l’éclair et le fracas effroyable du tonnerre, l’existence de milliards d’êtres soumis à Allah, voilà quelques exemples qui témoignent indubitablement de l’existence d’ Allah.

Pour avoir un meilleur aperçu de la grandeur de notre Seigneur, quittons les limites de notre monde et méditons : nous vivons dans un espace infini, cet univers qui contient des milliards de galaxies aux étoiles innombrables. Nous vivons dans l’une de ces galaxies, sur une planète appelée Terre qui tourne autour de son axe à une vitesse d’environ 1670 kilomètres/heure. Penser à ces données vertigineuses suffit à nous montrer à quel point notre existence est insignifiante au regard de l’univers, à peine plus importante  qu’un grain de poussière sur la terre.
 




Cet exemple nous montre aussi que les gens qui s’adonnent à la contemplation du monde, sont mieux à même de percevoir la majesté  du Seigneur qui a créé des milliards de galaxies et les tient dans Sa main. Dans un verset, Allah évoque Ses beaux noms:
 

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par lui-même “al-Qayyum”. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Trône “Kursiy” déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Glorieux. (Sourate al-Baqarah, 255)




POISSON VOLANT
 




Age : 95 millions d'années  

Période : Crétacé

Localisation : Hjoula, Liban






 

Les poissons volants bondissent hors de l'eau, propulsés par les mouvements rapides de leur queue et glissent à la surface de l'eau sur une certaine distance, avant de replonger lentement. Lors de cette envolée, ces poissons peuvent atteindre une vitesse de 50 kilomètres par heure. Il n'existe aucune différence entre les poissons volants actuels et ceux qui vivaient il y a environ 100 millions d'années. L'espèce n'a pas subi le moindre changement au cours de cette période, ceci met un terme définitif à l'ensemble des affirmations des évolutionnistes au sujet des origines et de l'histoire des créatures vivantes.  

Les découvertes scientifiques ont prouvé que les créatures vivantes ne se sont pas développées au cours de différentes étapes évolutionnistes mais sont bien l'œuvre du Créateur des mondes, Dieu Tout-Puissant.
 



L'existence d'une seule protéine est suffisante pour infliger une défaite totale au darwinisme


La chose qui a vraiment démoli le darwinisme est une PROTEINE UNIQUE, sur laquelle les darwinistes consacrent de nombreuses pages de récits fantaisistes et que les dinosaures et toutes les autres espèces vivantes possèdent. Il est tout à fait étonnant de voir comment les darwinistes peuvent se livrer à la propagande au sujet de l'évolution de formes de vie parfaites quand ils sont incapables de rendre compte de l'émergence d'une seule protéine. Une seule des centaines de protéines dans les 100 trillions de cellules possédés par les darwinistes a démoli le darwinisme. La façon dont les darwinistes essayent de jeter de la poudre aux yeux des gens, comme s'il n'y avait pas cette réalité, et d'imaginer qu'ils peuvent toujours nous tromper, c'est l'aveuglement le plus incroyable.

 Les darwinistes doivent mettre notre appel qui suit à l’ordre du jour: avant de faire des déclarations illogiques au sujet de la fictive théorie de l'évolution, et avant de recourir à des mensonges, ILS DEVRAIENT D'ABORD EXPLIQUER COMMENT UNE SEULE PROTEINE A VU LE JOUR. Ils ne devraient pas perdre du temps sur les fraudes concernant des fossiles avant de répondre à cet appel. Les darwinistes ne devraient pas oublier ceci : que leur incapacité à rendre compte pour une seule et unique protéine a été annoncée au monde entier et qu'il n'est plus possible pour eux de tromper les gens avec de faux rapports sur les dino-oiseaux. Un grand nombre de gens rigolent maintenant de la théorie de l'évolution. La fraude est désormais sans aucun objet. La croyance en notre Seigneur Tout-Puissant augmente tous les jours et, par la permission d'Allah, va continuer à grandir. Ce siècle sera celui de la croyance en Allah. La victoire remportée par les darwinistes au 19ème siècle disparaîtra complètement dans le 21ème. Ceci est la promesse d'Allah. Et aucun pouvoir ne pourra changer cela, sauf si Allah Lui-même le voudra autrement.
 



La mort, la résurrection et l’enfer



http://tr1.harunyahya.com/Detail/T/2W0MZ22T188/productId/2567/
LA_MORT,_LA_RÉSURRECTION_ET_L_ENFER

 

Dis: "La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible et qui vous informera alors de ce que vous faisiez." (Sourate al-Jumua, 8)


La mort peut vous attraper à n'importe quel moment. Qui sait, peut-être à ce même instant. En fait, elle est plus proche que vous n'avez jamais imaginé. Ces lignes peuvent être la dernière occasion, le dernier rappel, l'avertissement ultime avant que la mort ne vienne vous prendre. À fur et à mesure que vous avancez dans la lecture de ces lignes, vous ne savez pas même si vous serez encore en vie dans une heure. Même si vous le saviez, rien ne vous garantit que l'heure d'après ne sera pas la vôtre. Le but que nous visons est de pousser l'être humain à réfléchir sur une fin qu'il essaye d'ignorer, et de l'avertir d'un événement imminent et inéluctable... Éviter de réfléchir à la mort ne peut, en aucun moyen, fournir une solution au problème qu'elle pose.
 



Impact Harun Yahya





http://www.impactharunyahya.com/

Les ouvrages d'Harun Yahya et les idées qu'il y fait passer sont en train de façonner le monde entier. Dans ce site internet vous pourrez lire les nouvelles sur Harun Yahya apparues dans la presse mondiale.
 

Desktop View