Harun Yahya

Être musulman en France après le 13 novembre




Les mesures de sécurité ont été renforcées au plus haut niveau en France à la suite des attaques armées et à la bombe en six endroits différents de la capitale, à Paris, qui ont causé 132 morts et 352 blessés le 13 novembre 2015. L'attention de tout le pays, qui venait de subir la pire attaque terroriste de son histoire, s’est ensuite tournée aux deux tours des élections régionales qui se sont tenues le 6 déc et le 13 décembre.

Marine Le Pen, le leader de l'extrême droite du Front national, le premier parti des élections, a été vivement critiquée par les sections laïques de la société pour s’être approchée des Musulmans afin d'obtenir un vote supérieur. Le Pen devrait remporter l'élection présidentielle en 2017.

Un responsable du Front national a défendu le parti en disant qu'ils se penchaient sur ​​les citoyens français croyant en le vrai Islam, plutôt que sur les radicaux et fanatiques religieux et qu'ils les considéraient avant tout comme des citoyens français.

L’aptitude à distinguer le vrai Islam du radicalisme est d'une importance cruciale dans la mesure où elle permettrait de mettre un terme à la terreur radicale qui afflige le monde entier sous le nom du prétendu “terrorisme islamique”.

La solution la plus fondamentale qui peut apporter la paix et la sécurité dans le monde est de montrer avec des preuves à l'appui que les actions des radicaux qui se décrivent comme Musulmans ne proviennent pas de l'Islam. Être une seule voix unie contre le terrorisme est seulement possible de cette manière.

Cependant, le vrai Islam n'a toujours pas été correctement défini dans les pays occidentaux. Les Européens assimilent les actions des radicaux au vrai Islam et adoptent une attitude défensive qui cible directement l'Islam et les Musulmans.

Alors qu'on peut observer une augmentation de l'hostilité envers l'Islam et des attaques islamophobes par rapport aux années précédentes en France, qui a passé 2015 dans la crainte du terrorisme radical, les recherches et les statistiques ont également révélé une augmentation significative de la sympathie pour l'Islam à la suite des attaques terroristes. Par exemple, selon un sondage réalisé par le quotidien français Le Monde suite à l'attaque Charlie Hebdo au début de l'année, le niveau de personnes disant que “l'islam est compatible avec les valeurs de la société française” a augmenté de 12 points par rapport à l'année dernière et a atteint 47%. 66% des Français disent que l'Islam est pacifique et affectueux comme les autres religions et que le radicalisme est une interprétation perverse. 84% des participants ont souligné que la France lutte contre le terrorisme et non contre l'Islam.

D'autre part, Carole Vitura, de la célèbre librairie parisienne La Procure, dit qu'il y a eu une énorme augmentation des ventes du Coran en français et qu'ils sont incapables de répondre à la demande. La Grande Mosquée de Paris a annoncé que 40 personnes s’étaient converties à l'Islam en Janvier 2015, soit le double du chiffre de l'année précédente. Les mosquées à Strasbourg, Aubervilliers et Lyon présentent des chiffres similaires.

La France a la plus grande population musulmane parmi tous les pays de l'Union européenne. L'Islam est également la deuxième religion en France et se propage beaucoup plus rapidement que le catholicisme. Le nombre de personnes se convertissant à l'Islam augmente chaque jour. Les cinq millions de Musulmans en France représentent 7,5% de la population. Le nombre de personnes converties à l'Islam en France est à ce jour d'environ 100.000. Le fait que les radicaux émergeant au nom de l’Islam et commettant des attaques terroristes ne jouissent d'aucune popularité parmi les Musulmans français dévoués au Coran est un point satisfaisant.

La majorité des Musulmans en France estiment qu’au regard de l'Islam, tuer une personne équivaut à tuer toute l'humanité, que le suicide est illégal dans l'Islam et que les attentats suicides et les attaques terroristes ne peuvent donc en aucune façon être assimilés à l'Islam.

Ces mêmes personnes pensent aussi que la façon de résoudre le problème du radicalisme est de ne pas répondre à la violence par la violence et aux armes à feu par des fusils, mais de répondre à une fausse idée par une idée correcte.

La seule façon de réaliser ceci est sans aucun doute de remplacer les idées perverses, non-islamiques qui représentent le fondement de la violence et de la haine par le véritable Islam.

Le passage à une politique éducative qui décrit la façon dont la conception de la religion développée par les radicaux sur la base de hadiths fabriqués et sur d’autres absurdités est en conflit direct avec l'Islam, est également essentiel en France comme dans tous les pays occidentaux.

Dans un discours prononcé immédiatement à la suite de l'attaque Charlie Hebdo, le Président français François Hollande a fait référence à cette réalité très importante et a déclaré que l’islamisme radical se nourrissait de “toutes les contradictions, de toutes les influences, de toutes les misères, de toutes les inégalités, de tous les conflits”. Il a dit: “Nous devons rappeler, et chaque fois je l’ai fait, partout où je me suis déplacé dans le monde arabe, que l’islam est compatible avec la démocratie, que nous devons refuser les amalgames et les confusions et d’abord en France.”

Ce discours de Hollande à l'Institut du monde arabe le 15 janvier comporte des évaluations assez correctes révélant la différence entre le radicalisme et le vrai Islam.

L’éclaircissement de cette différence permettra aux Musulmans des pays occidentaux de vivre dans une plus grande paix et confort. En effet, les Musulmans sont considérés comme potentiellement coupables en Occident  en raison des actions inhumaines des organisations terroristes radicales qui émergent au nom de l'Islam bien qu’ils aient une mentalité totalement contraire à celles-ci. Leurs droits personnels sont violés et ils sont soumis à des traitements humiliants.

Toutefois, les Musulmans parviennent à surmonter cette difficulté grâce à leurs vertus morales. Cela vaut également pour les Musulmans en France. Par leur patience, leur tolérance, et leur attitude cordiale et pacifique, ils montrent que l'Islam est une religion d'amour et de paix. Ils expriment les concepts de l'amour, de la justice, de la paix, de la liberté, de la beauté et de la qualité qui représentent l'essence du Coran, la base de l'Islam, en vivant par ceux-ci. L’Islam signifie l'amour, la compassion, l'affection, l'amitié, la propreté, la bonté, la beauté et la paix. Il signifie aimer les pauvres, les orphelins, les nécessiteux, les personnes âgées, les plantes, les animaux et tout ce que Dieu a créé.

Les Musulmans ayant une telle compréhension morale immaculée ont une attitude complaisante, digne de confiance et apportent la paix, de la qualité et de la décence partout où ils vont. Les Musulmans vivant en France, comme ceux qui vivent dans les autres pays occidentaux, ont tous la responsabilité d’expliquer les beautés de l'Islam de la meilleure façon possible à ceux qui ne connaissent pas cette religion. Être musulman en France n’est pas différent d'être musulman dans quelque endroit dans le monde car le Musulman se conforme au Coran que Dieu a révélé avec beaucoup de sagesse comme faire connaître Dieu, expliquer aux gens la raison de leur création, leur dire ce qu’Il attend d'eux, leur informer de l'au-delà et décrire les vertus morales appropriées.

Leurs principaux devoirs, de même que pour tous les autres Musulmans, sont d'éviter la méchanceté, l'immoralité et le mal où qu’ils peuvent se trouver; d’être patient face aux difficultés qu’ils rencontrent et bien se comporter face à celles-ci, être affectueux, aimant, juste, digne de confiance et honnête.




[1] http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/28/securite-politique-islam-comment-reagissent-les-francais-apres-les-attentats_4564681_3224.html
[2] http://www.zaman.com.tr/dunya_fransada-islama-sempati-artti_2274199.html
[3] http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/de-plus-en-plus-de-convertis-a-l-islam-depuis-les-attentats-7776542923
[4] http://www.nytimes.com/2013/02/04/world/europe/rise-of-islamic-converts-challenges-france.html?_r=0
[5] http://www.bbc.com/news/world-europe-30829733



Article d’Adnan Oktar sur News Straits Times:

http://www.nst.com.my/news/2015/12/117195/being-muslim-france-after-nov-13

Desktop View