Harun Yahya

Comment sera le modèle ottoman tant attendu ?

Dans ces périodes où l’humanité aura le plus besoin de paix, de calme et de fraternité, la seule et unique solution serait d’éduquer les gens avec les vraies valeurs morales, justes, spirituelles et patriotiques. La manière de le faire est de promouvoir les valeurs nationales et spirituelles en utilisant des moyens modernes et des méthodes de communication. La nouvelle génération des jeunes Turcs doivent connaitre leurs identités islamiques aussi bien que turques ; ils doivent également connaître leur héritage ottoman à travers les masses médias. Afin de promouvoir l’importance de cette identité turco-islamique, on doit les enseigner comment les gens qui possédaient cette identité ont géré le monde voilà des centaines d’années de cela.

Durant le cours de l’histoire, la nation turque a fondé 16 puissants états, et avec la capacité supérieure qu’elle a démontrée dans l’administration de ces états, ceci constitue en effet une preuve historique pour toutes les nations du monde. La force de la nation turco musulmane, et en particulier les Seljuks et l'Empire Ottoman, ne peuvent être expliqués uniquement qu’en termes de force militaire. C’était une conception basée sur les vraies valeurs du glorieux Coran et c’est cette même conception qui gouvernait la région la plus complexe et la plus sensible du monde pendant des siècles.

La principale caractéristique de cette conception morale révélée par notre Maître Suprême dans le Coran est de se comporter honnêtement et généreusement tout en évitant l’oppression et l’injustice, maintenir la justice en toute circonstance et toujours favoriser la tolérance et la réconciliation. C’est à cause de ces caractéristiques que les peuples étaient toujours satisfaits et ravis de l’administration dont géraient les Musulmans turcs, et généralement, ce sont eux qui se sont joints volontairement à leur administration.
C’est grâce à la gouvernance de l’Empire Ottoman que les membres des trois religions Abrahamiques et beaucoup de sectes et des millions de gens qui parlent des langues complètement différentes, des cultures et des origines ethniques différentes vivent ensemble en paix pendant des centaines d’années dans un environnement qui incluent tous les Balkans, le Caucase et l’Asie Centrale.

Cependant, de nos jours, la souffrance, les pleurs, l’oppression et la guerre dans ces mêmes terres ne s’arrêtent pas. Les territoires ottomans qui constituent les Balkans, l’Asie centrale et le Caucase, avec la Turquie au centre, sont toujours très actifs et complexes dans leur structure. Le vide qui s’était élevé dans la région au début de l’Empire Ottoman, doit encore être comblé et aucune sécurité n’a vraiment été renforcée. Ceci a attiré l’attention des Musulmans turcs qui appliquent un exemple de modèle co-existentiel sur ces mêmes terres il y a des centaines d’années sous l’Empire Ottoman. Et ce modèle démontre le fait qu’il peut être réalisé aujourd’hui et dans l’avenir par la nation turco musulmane. En effet, de  nombreux politiciens, des scientifiques et des chercheurs ont examiné ce système d’administration exemplaire qui a été implémenté avec autant de succès par les états turcs, plus précisément de l’Empire Ottoman. Le but derrière cette investigation est d’établir un nouveau modèle d’administration basé sur celui des Turcs.

L’histoire nous montre que nous pouvons établir une paix permanente dans l’Asie centrale, dans la péninsule des Balkans et dans le Caucase sous la gouvernance des Turcs, qui comme vous le savez, est l’héritier des Ottomans. Une union établie sous la régie des Turcs mettra fin incha Allah aux conflits et apportera la paix permanente dans la région et élèvera également le niveau de vie de tous les peuples car ils feront alors partis d’une puissante union économique.








La nation turque possède un héritage très profond et très fiable. La chose importante est de comprendre cet héritage comme il se doit et de tourner vers le futur tout en adoptant notre passé.





Le modèle le plus puissant dans la catégorie militaire, politique et économique, disponible pour les états de cette région est celui qui découle de leurs forces unies au lieu de se dissocier les uns des autres. Une politique étrangère commune fera de ces états une autorité dans le monde politique. Pour cette raison, la mission de la Turquie concernant le futur de cette nouvelle ère, le 21ème siècle, doit être compatible avec la grandeur et la gloire des états turco musulmans. De plus, tout comme dans le passé la mission doit élever la Turquie au plus haut niveau et la placer parmi les états les plus connus, c'est-à-dire, la place qu’elle mérite.

La solution dont recherchaient les Musulmans turcs qui ont fondé la plus puissante civilisation dans l’histoire du monde et qui a régné sur tout le méditerranéen et l’Asie centrale, se trouve dans sa propre histoire.

La responsabilité appartient à chaque individu, à des enfants, à une nation qui ont fondé des états glorieux à travers les siècles et ont gouverné sur trois continents ; ceux-ci ont le potentiel d’établir un nouvel état dans le 21ème siècle pour comprendre correctement et pour agir sur les matériels et les valeurs spirituelles qui font des Ottomans ce qu’ils sont. L’exemple des Ottomans montre que la nation turque possède l’expérience nécessaire, la compétence et la force pour gérer habilement une grande et vaste territoire. La chose importante est d’évaluer proprement ces valeurs qui étaient très dominante dans l’Empire Ottoman et les réinterpréter et les appliquer à notre époque.

Comme dans le passé, de même aujourd’hui, avec la patience, la foi et les valeurs morales excellentes, la nation turco musulmane contrecarrera le mal de ces oppresseurs, et unira les gens de différentes cultures et d’origines sous la bannière de la justice et de la tolérance, et de ce fait établira le climat de paix et de sécurité pour lequel le monde entier espère et croit.

Par la volonté suprême d’Allah, le 21ème siècle sera une époque de lumière pour tous les Musulmans ainsi que pour le peuple turc.













Le désordre et la confusion de l’Asie de l’est dans les dernières années a mené les historiens internationaux à investir intensément dans l’Empire Ottoman.





Sept cents cinquante [750] savants étrangers ont fait l’effort d’assister au 15ème Congrès de l’Histoire de la Turquie qui a été organisé par l’Institut de l’Histoire de la Turquie [THI] le 1-5 septembre 2006.

Le Président Yusuf Halacoglu du THI a mentionné que le record de demande d’invitation au congrès  démontre l’intérêt croissant en la Turquie et en l’Empire Ottoman de la part des historiens.

Halacoglu décrit cet intérêt en disant : "Les terres où les événements dans l’est de l’Asie ont eu lieu dans les territoires ottomans a encouragé beaucoup de recherches dans ces terres de la part des historiens." Prof. Ilber Ortayli, un membre du comité préparatoire, a dit qu’auparavant seuls les européens étaient intéressés par l’Empire Ottoman, mais aujourd’hui le monde entier l’est.






La raison de leur succès dans la campagne de Gallipoli était la grande dévotion des troupes turques qui ont su démontrer les valeurs morales de l’Islam.





Il n’y a aucun doute que l’un des plus importants événements de l’histoire turque est la guerre de l’Indépendance. La conduite religieuse de la nation turque a joué un rôle majeur dans la victoire de cette guerre. Les Turcs, jeunes et moins jeunes, ont déployé de nombreux sacrifices et ont contribué énormément dans la préservation du pays. Atatürk a vu que c’était sa force spirituelle qui a tenu l’arme turque en héro de guerre durant la campagne Gallipoli et a décrit la détermination de ses troupes en ces mots :
Ils ont vu les mourants, et ils savaient qu’ils allaient mourir dans quelques minutes, mais n’ont montré aucun signe de défaite ; il n’y avait aucune incertitude ! Ceux qui pouvaient lire le Noble Coran, le faisaient afin de se préparer pour entrer au paradis. Ceux qui ne le pouvaient pas, marchaient en récitant l’attestation de foi [le kalimah]. Ceci est en effet un modèle surprenant et admirable qui démontre le pouvoir spirituel des troupes turques. Vous devez être convaincus que c’est cette grandeur d’âme qui a gagné la campagne de Gallipoli. [Passages tirés de l’Atatürk, par Cihat Imer, Remzi, Presse, 1989, p.13]
C’était par le moyen de la foi, malgré le fait qu’ils ont perdu des dizaines des milliers de martyrs, que l’armée turque a pu se battre héroïquement à Gallipoli sans la moindre incertitude ou hésitation.






Le monde entier est intéressé par le modèle ottoman





Un documentaire sur les Ottomans produit par la plus grande chaîne mondaine de l’histoire était diffusé aux Etats Unis au début de l’année 2007. Le documentaire parle d’une longue description des règnes du Sultan Mehmet, le conquérant Selim et Soleyman, le Magnifique.

Il montre comment l’Empire Ottoman qui est décrit comme un défenseur de vérité et de justice, était ouvert à toutes les croyances et à toutes les religions.

Il a également fait référence à la stratégie de la conquête des Ottomans et a démontré qu’elle n’était pas basée sur les principes ethniques ou religieux. Il fait également l’éloge du système légal érigé pendant le règne de Suleyman, le Magnifique.

Desktop View