Harun Yahya

Un Ramadan où les musulmans ne combattent pas les musulmans




 



 

Tout d’abord, j’aimerais souhaiter “Ramadan Moubarak” à tous mes sœurs et frères musulmans du monde entier. Je prie Dieu pour que ce mois sacré apporte la paix, la joie et le bien-être pour tout le monde islamique. Ce mois comprend la Nuit de Qadr, la nuit pendant laquelle le Coran - le guide de l’humanité - a été envoyé sur terre, et d’ailleurs cette nuit est considérée  « ….mieux que mille mois » (Sourate Al-Qadr, 3).

Le mois sacré de Ramadan porte tellement de beautés et de bénédictions qu’il apparaitrait presque impossible de les citer tous. Pendant ce mois, tout au long de la géographie islamique très vaste, les Musulmans s’unissent, laissent derrière eux les ressentiments du passé, embrassent les sentiments de fraternité, d’alliance, d’amour, de la compassion et de l’affection. On organise des regroupements de l’Iftar, de l’aide des organisations de charité et des bienfaiteurs pour prendre soin des pauvres, en créant ainsi un environnement béni pour toutes les parties impliquées.

Le mois de Ramadan a des effets très positifs sur les âmes des gens. Le taux des crimes diminue considérablement pendant ce mois dans le monde musulman. Certains évitent les mensonges et ne commettent plus les péchés que Dieu nous interdit. Ils se sentent plus habilités et inspirés à réfléchir et à mieux réagir. Le jeûne les pousse à méditer, chose à quoi ils ne pensent même pas avant, ainsi cela crée la crainte de Dieu et le désir pour la vie future dans leurs cœurs. Ils se rapprochent de la religion et la plupart d’entre eux continuent à vivre une vie plus religieuse et sincère même après le Ramadan. Donc, le Ramadan est un mois de bénédiction et de bonté infinies.

Cependant, le monde arabe a commencé ce Ramadan avec les guerres, les conflits et a connu la pauvreté. Pendant ce dernier Ramadan, nous avons prié pour que toutes les peines, les souffrances et les guerres dont les musulmans innocents doivent supporter se terminent le plus tôt possible. Cette année, les musulmans sont face à des difficultés plus graves. Plus particulièrement dans le Moyen-Orient, les frères se sont tournés les uns contre les autres et les musulmans combattent les musulmans. Des gens innocents sont tués sans aucune raison, chassés de leurs maisons et de leur pays, mais aussi notre héritage historique est détruit et ces choses s’intensifient de jour en jour.

Toutefois, Dieu a dit dans le quatrième verset de la sourate as-Saff, « Allah aime ceux qui se battent pour ses rangs comme les murs bien construits »,  et Il a bien précisé que c’est une obligation pour les musulmans d’être unis. Les musulmans sont les gardiens des uns des autres, et comme ils sont les amis d’Allah et Ses assistants, ils ont la meilleure morale pour apporter la paix et la justice au monde. C’est pour cette raison que les musulmans doivent aimer, accepter et aider les uns les autres. Il demeure indispensable de déjouer immédiatement le complot de Satan pour apporter une atmosphère d’unité et d’amour au monde musulman mis à part toute différence ethnique, raciale ou sectaire. Notre Seigneur a dit dans le 103e verset de la sourate Al-Imran « Tenez à la corde d’Allah tous ensemble, et ne vous vous séparez pas… » et Il a ordonné aux musulmans de s'unir, de s'aider, de s'aimer et de coopérer les uns avec les autres, et également d'éradiquer intellectuellement les mauvais résultats de l’hostilité.

Allah a créé le destin et nous a montré le chemin du salut. La seule chose que nous devons faire est de suivre Ses mots et d'apporter l’amour et la compassion au monde musulman. Allah a commandé aux musulmans de laisser à coté leurs différences, puis de s'aimer et de s'aider les uns les autres. Nous prions que ce Ramadan soit un mois pendant lequel les musulmans arrêtent de pointer les armes à l’un et l’autre, déjouent le complot de Satan en éteignant les feux de conflit et en créant une atmosphère d’amour, de compassion, de compréhension plus raisonnable entre eux.

 

Article d'Adnan Oktar sur Tehran Times & Arab Voice:

 

 

http://www.tehrantimes.com/oped/116892-a-ramadan-when-muslims-dont-fight-muslims

 

http://arabvoice.com/48452/

Desktop View