Harun Yahya

Le football, les magasins et le racisme…




 

Comment ces concepts apparemment sans rapport peuvent-ils avoir quelque chose en commun?

La République centrafricaine continue de de bouillir sous les yeux du monde entier. Plus récemment, Salih Dido, qui était l’adjoint au maire de la ville de Mbaiki a été assassiné alors qu’une grande foule de témoins observait le déroulement de la scène.

Ses voisins et les passants ne sont pas intervenus pour arrêter l’acte scandaleux lorsque 100 personnes ont envahi la maison de Dido parce qu’ils avaient trop peur de toute riposte des gangs racistes qui prétendaient être chrétiens.

Ceci est un exemple significatif qui montre ce dont la violence raciste est capable: Cependant, la situation n’est pas très différente dans d’autres pays et, plus important, les incidents racistes sont désormais courants dans presque tous les domaines.

La situation est actuellement tellement sinistre qu’il n’est maintenant pas surprenant de voir la laideur du racisme pendant les matchs de football. Plus récemment, l’UEFA a ouvert une enquête dans un club de football espagnol après qu’on ait allégué le fait qu’ils avaient commis des actes racistes. L’UEFA a également condamné à une amende quelques équipes serbes, russes et certaines équipes de de la Chypre du Sud en raison de tels actes.

Au Brésil, on a interdit aux jeunes d’ascendance africaine en provenance des régions les plus pauvres de la ville appelée “Favelas” d’entrer dans les centres commerciaux parce qu’ils semblaient “suspects”.

Pour résumer, la xénophobie et les crimes de haine sont en hausse à un rythme alarmant dans de nombreux pays du monde et en particulier en Allemagne, en Norvège, en Suède et au Brésil.

Beaucoup croient que les préjugés et la propagande anti-immigrés alimentent les sentiments racistes. Le Ministre de l’Intérieur allemand, Thomas de Maiziere partage cet avis:

''Il faut que nos esprits et nos coeurs soient plus ouverts. Nous allons à l’épicerie turque et aimons la nourriture anatolienne mais quand il y a un problème, les préjugés ressortent. Nous souhaitons que tout le monde vive en toute sécurité dans ce pays”.' 

Puisque le consensus général est que les préjugés conduisent à la xénophobie et à la discrimination, la première étape devrait être d’éliminer les préjugés. Les médias peuvent jouer un rôle important dans la réalisation de cela.

Le racisme et les médias 

Le rôle des médias a été largement discuté après qu’Anders Behring Breivik ait brutalement abattu 77 personnes en Norvège en 2011.

Certains médias ont immédiatement reporté les informations sur le procès Breivik au reste du monde en prétendant être des “médias libres” mais ce qu’ils avaient fait en vérité était - peut-être sans le savoir - encourager le fascisme et la violence racistes.

Bien que Breivik soit clairement un assassin psychopathe, il a été salué comme un héros par des groupes racistes et fascistes qui sont hostiles aux musulmans et aux immigrés. Son manifeste haineux (qui avait été largement copié et collé plus tôt à partir d’un manifeste anarcho-primitiviste) a été publié par des milliers de sites Internet.

Ses photos, discours, vidéos et slogans généralement racistes ont été suivis avec enthousiasme pendant le procès et ont été propagés par divers fascistes européens.

Cette propagande à grande échelle a donné de l’assurance et a inspiré les racistes et les fascistes en Europe et ailleurs dans le monde.

C’est pour cette raison que les médias ont soigneusement éviter de publier ou de diffuser des informations qui pourraient constituer de la propagande fasciste ou inciter à la haine.

Tout le monde devrait faire quelque chose pour débarrasser le monde des griffes du racisme 

En plus de la vie sociale, la politique peut aussi être utilisée pour générer une attitude détestable, qui a été un phénomène courant ces derniers temps.

Compte tenu de la diversité et de l’intensité de la propagande fasciste, il devient encore plus important de lutter contre les idées fascistes et d’expliquer pourquoi le préjudice est erroné. Résumons en bref les étapes qui peuvent être réalisées:

- Les déclarations des gens violents qui prennent plaisir de l’effusion de sang ne doivent pas être publiées par les médias.

- Les procès de ces personnes devraient être tenus fermés aux médias et conclus rapidement pour en punir les auteurs.

- il ne faudrait pas permettre l’utilisation des médias comme outil de propagande par les monstres pour annoncer leur vision du monde sombre ou leurs messages haineux. Tout le monde devrait agir de façon responsable et de façon décisive à ce sujet.

- Les gouvernements et les politiciens devraient montrer une position déterminée contre toutes les formes de recours haineux et les attaques racistes.   

- Les réponses juridiques devraient être plus strictes. 

Cependant, l’étape la plus importante est sans doute de prendre des mesures préventives, qui est d’anéantir le racisme par l’éducation.

Etouffer dans l’oeuf 

L’élément de base concernant les gens intolérants, de jugement et fanatiques, c’est qu’ils ont des idées prédisposées auxquelles ils n’ont tout simplement pas beaucoup réfléchi.  

Ces préjugés les amènent naturellement au mépris, au rejet ou à la discrimination envers les autres, ce qui alimente encore plus la violence et la haine. Ces préjugés sont les causes profondes du racisme.

La seule façon de récupérer ces personnes qu’on a perdu à cause d’un système d’éducation qui leur dit qu’ils sont des animaux et qui les a privés de leurs valeurs spirituelles, sera par l’éducation.

On ne devrait pas seulement donner une éducation consistant en des faits techniques mais on devrait aussi intégrer une infusion de valeurs spirituelles.

Il faut démontrer aux gens que les être humains ont une âme et que par conséquent, ils sont précieux, que leur ethnie, leur couleur de peau ou les autres attributs physiques ne sont d’aucune importance, que la seule chose importante, c’est leur personnalité et l’âme et que donc ils méritent le respect.

Seulement de cette manière le racisme peut être freiné et le problème sera éradiqué avant qu’il ne se développe; autrement la douleur et la souffrance causées par les atrocités futures continueront à croître au même rythme. 

Article d’Adnan Oktar sur News Rescue:

http://newsrescue.com/football-shopping-malls-racism-harun-yahya/#axzz378btaDyB

Desktop View