Harun Yahya

La solitude populaire




 

 

Avez-vous remarqué que les personnes qui semblent être heureuses, riches, belles, athlétiques, vivent en effet dans la solitude ? En effet elles sont tellement seules qu’elles cherchent la solution à leur problème dans les réseaux sociaux, elles s‘inventent un monde imaginaire, espèrent quelque chose de ces amis imaginaires. Ces personnes connaissent jusqu’au moindre détail la vie de leurs amis rencontrés dans les réseaux sociaux alors qu’elles sont en rupture du monde réel à tel point qu’elles ne connaissent même pas leurs voisins.

Certaines personnes qui essayent de trouver l’amour dans les animaux de compagnie comme les chiens, les chats sont de plus en plus nombreuses. Les animaux sont en effet une bénédiction pour l’homme et sont un cadeau avec leur mignardise qui nous tape le cœur et nous donne le sentiment d’affection et de compassion. Par contre certaines personnes utilisent ceci comme un bouclier pour dissimuler leur solitude. Alors qu’elles payent une fortune pour leurs animaux de compagnie, elles oublient les enfants sans abris qui dorment dans le froid.

Etes-vous au courant de ces personnes qui sourient dans les photos prises avec leurs amis et qui les partagent à leurs abonnés mais en même temps se complaignent de leur solitude ?

Vous devriez surement connaître des proches qui luttent contre la solitude. 

Combien de personnes que vous connaissez préfèrent-elles surfer sur Internet que d’être plutôt en compagnie de leurs familles ou amis, ou de les aider ?

Combien de proches préfèrent-ils répondre à leur publication sur Facebook plutôt que d’aider quelqu’un ou au moins dire une belle parole ?

Est-ce que votre enfant fixe son téléphone portable ou ordinateur au lieu de parler à vous ?

Tous ces faits sont les signes d’un grand problème.

La solitude est une maladie qui grimpe doucement. Les endroits bondés, les fêtes dans les clubs célèbres où les gens semblent s’amuser, les gros blocs où des centaines de personnes travaillent ensemble, sont en effet remplis de personnes solitaires.

La principale cause derrière cette solitude est évidente : les gens apprennent à ne pas penser pendant leur enfance. Ils ne pensent pas à l’amour, ou ne comprennent son importance et combien ils en ont besoin. Au bout d’un moment, cette indifférence les rend insensibles, et ils deviennent aveugles à toutes les beautés.

Ils veulent toujours quelque chose de meilleur, plus chère, plus flamboyant et sollicitent plus de popularité. Mais surtout quand ils obtiennent tout ceci, ils ne se sentent pas heureux, parce ce qu’ils sont déjà en recherche de chose nouvelle.

Certainement les gens doivent s’efforcer pour obtenir le meilleur, et ceci est la réflexion de notre désir du paradis qui dort dans l’âme. Mais il ne faut pas confondre ceci avec les désirs sans fin de ce monde, c’est un trait de caractère qui rend vain tout ce qui est beau et conduit à une quantité immense de gâchis.

Le seul moyen de combattre ce trait de caractère est d’avoir foi en Dieu et le Coran.

Dieu a créé ce monde avec des lacunes pour qu’on ait une réflexion profonde.

Dieu crée un très bel enfant, un oiseau coloré, ou une rose fantastique avec un très beau parfum, pour qu’on puisse voir les détails impeccables dans tout ceci et pour qu’on les apprécie.

Dieu crée une personne pauvre pour qu’on soit reconnaissant envers tout ce qu’Il a donné ; Dieu crée les guerres pour qu’on apprécie la paix et la fraternité.

Dieu crée la vieillesse pour qu’on comprenne que la beauté ne nous appartient pas, et que toute beauté entre inévitablement et irréversiblement dans la route de la décadence ; ceci pousse les gens à comprendre la véritable nature temporaire de ce monde.

Les gens qui ne savent pas comment penser conformément au Coran deviennent des individus qui se permettent tout dans une attitude égoïste et la plupart du temps ils ne sont jamais heureux. Au lieu de communiquer avec les gens ou de les aider, ils se construisent un monde imaginaire où ils se noient dans leur solitude.

Les enfants qui ne pensent pas à ce que Dieu veut d‘eux et qui suivent leurs désirs peuvent facilement être asociaux dans de grands groupes d’amis ; les artistes connus dans le monde, à l'apogée de leur gloire, rentrent en dépression et peuvent commettre le suicide à cause de leur solitude.

Ce que Dieu veut de nous est pour notre bonheur. Les personnes qui ne vivent pas dans le chemin de Dieu sont inévitablement malheureux et déprimés.

La religion c’est d’avoir un trait de caractère sublime, c’est l’amour elle-même. C’est vivre l’amour avec passion. C’est aimer les gens, avoir un profond amour pour ce que Dieu a créé. C’est aimer passionnément les fleurs, les insectes, les oiseaux et surtout les humains et s’abstenir des potins, de dire des paroles blessantes, d’être protégé des désirs mondains, c’est travailler pour la bonté et le bonheur de tous, c’est aimer Dieu et avoir un profond désir pour voir la manifestation de Dieu dans le paradis éternel. C’est vivre pour Dieu.

Bien sûr une personne qui croit en Dieu sait qu’il n’est pas seul. Même s’il est confiné dans un cachot, ou perdu dans des déserts, il doit savoir que Dieu est avec lui, plus près que sa veine jugulaire. Quand il est avec ses deux amis, le troisième présent est toujours Dieu. Dieu est toujours avec lui.

Ceci est le meilleur cadeau, l’extrême confort et luxe possible pour une personne. Pour les croyants Dieu est le meilleur ami, le meilleur protecteur et le seul à qui il peut avoir refuge.

 

Article d'Adnan Oktar sur Harakah Daily le 12 juin 2014

Desktop View