Harun Yahya

Adnan Oktar a remué Twitter pour arrêter l'exécution d'Abdul Qader Molla


 

Adnan Oktar a commencé une campagne Twitter pour Abdel Qader Molla, Secrétaire général adjoint de la Jamaat-e-Islami, dont on attendait l'exécution hier soir. Des dizaines de milliers de personnes ont apporté un soutien à la campagne, y compris des fonctionnaires remarquables de l'État.



 

 

Lorsque la peine de mort au Bangladesh a été informée, M. Adnan Oktar a tout de suite appelé à une campagne intensive, déclarant: "Commençons une campagne intensive avec le hashtag "BangladeşİdamıDurdur", mais la version anglaise est très importante, #stopexecutionBangladesh".

Après cet appel, le monde entier a élevé sa voix. Des politiciens locaux et étrangers, des journalistes, des organisations des droits de l'homme partout dans le monde ont immédiatement apporté leur soutien aux hashtags. Juste après la publication des hashtags, la décision d'exécution a été reportée au lendemain matin et le ministre des Affaires étrangères, M. Ahmet Davutoğlu a commencé les négociations.  

Les hashtags #stopexecutionBangladesh et #Bangladeşidamıdurdur qui ont été commencés par M. Adnan Oktar lors de son émission en direct sur A9 TV sont devenus Top tendance sur Twitter et il a de cette façon réuni à ses côtés des politiciens et des fonctionnaires importants du ministère des Affaires étrangères. Alors qu'Abdel Qader Molla, l'un des dirigeants de la Jamaat-e-Islami, dont l'exécution est reportée à demain matin n'avait pas été à l'ordre du jour de la Turquie, il a soudainement changé l'ordre du jour par le biais de la campagne  que M. Adnan Oktar a commencée dans son émission en direct.

Des dizaines de politiciens, journalistes et fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères ont retweeté les hashtags #stopexecutionBangladesh et #Bangladeşidamıdurdur partout dans le monde.

 

VOICI LA CAMPAGNE QUE M. ADNAN OKTAR A COMMENCE EN DIRECT:

DİDEM ÜRER: Selon les informations de TIMETURK, Abdel Qader Molla qui a été condamné à perpétuité par le tribunal international pour crimes de guerre en février, sera exécuté ce soir. Il a reçu un verdict de peine de mort avec les allégations selon lesquelles il a commis des crimes contre l'humanité pendant la guerre d'indépendance en 1971.  

Il était le Secrétaire général adjoint et a rejeté toutes les allégations. Il avait lancé un appel à la Cour suprême pour l'annulation de l'exécution. Mais ils ont décidé de l'exécuter ce soir. 

ADNAN OKTAR:  #BangladeşİdamıDurdur, voyons en anglais aussi. #BangladeşİdamıDurdur. Pouvons-nous le voir sur l'écran de télévision? Tout le monde devrait apporter son soutien à cela. C'est une grande oppression. Les décrets d'exécution ont été abolis partout dans le monde. Quel est son crime? Pour quelle raison le pendez-vous? La version anglaise surtout est très importante. #stopexecutionBangladesh.

Nos amis devraient partout mettre l'accent sur cela. Maintenons surtout le hashtag anglais à l'ordre du jour. Faites-le numéro un dans le monde pour attirer leur attention, inchaAllah. 





ZoomInto: Pictures, Images and Photos


 


 

Desktop View