Harun Yahya

La compassion maternelle et l'exemple d'abnégation de la pieuvre


 


Dans les eaux froides de l'océan Pacifique, vivent des pieuvres géantes – leur longueur dépasse quatre mètres. Les pieuvres cherchent un abri pour être en sécurité et quand elles trouvent l'abri, elles y vivent jusqu'à la fin de leur vie.  


Cet abri est un endroit où les pieuvres donneront naissance au bébé pieuvre en toute sécurité. Dès que la maman pieuvre s'installe, elle commence à pondre des œufs. Après avoir donné naissance à environ 100.000 bébés pieuvres, elles ne se reproduiront plus à nouveau.  

La maman pieuvre prend soin de ses bébés avec une grande abnégation pendant six mois. Pour garder les bébés en vie, le nid doit être humide. Pour cela, la pieuvre vérifie fréquemment les œufs. Pour approvisionner les œufs en oxygène, la pieuvre éclabousse continuellement de l'eau sur les œufs.

La maman pieuvre est tellement occupée à prendre soin de ses œufs qu'elle ne consacre pas de temps à manger quoi que ce soit. Bien qu'elle puisse facilement mourir de faim, elle s'efforce sans s'arrêter pour prendre soin de ses œufs jusqu'à ce qu'ils éclosent facilement et en toute sécurité et jusqu'à son dernier souffle.

A la fin, les jeunes bébés complètement formés éclosent…

Cependant, la maman pieuvre qui est gardienne, compatissante et miséricordieuse est morte.   

Bien sûr, c'est Allah Qui créé la pieuvre avec la compassion, la miséricorde et la dévotion, et Il a la compassion et la miséricorde infinies, car Il est le Créateur et le Gardien de tous les êtres vivants. Allah est le très Bienfaisant, le Très Miséricordieux.  

 

Desktop View