Harun Yahya

RAMADAN 2009, 27. JOUR










Que ceux qui gardent avec avarice ce qu’Allah leur donne par Sa grâce, ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c’est mauvais pour eux : au jour de la résurrection, on leur attachera autour du cou ce qu’ils ont gardé avec avarice. C’est Allah Qui a l’héritage des cieux et de la terre. Et Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites.

(Sourate Al’Imran, 180)










La sincérité conduit au Paradis. L’homme ne cesse d’être sincère jusqu’à ce qu’il soit considéré, auprès de Allah, comme un homme sincère. Par contre, le mensonge conduit à l’infamie et l’infamie conduit au Feu. L’homme ne cesse de mentir jusqu’à ce qu’il soit considéré, auprès de Allah, comme un menteur.

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim










LES OISEAUX QUI DESACTIVENT LE POISON: LES ARAS

Quand une personne est infectée avec du poison, son seul recours est de prendre un médicament pour en contrer les effets ou de l'enlever de son corps par une intervention médicale. Autrement, une personne qui n'a pas de connaissances spécialisées sur les poisons ne sera pas capable de se guérir en utilisant une plante ou un autre type de substance neutralisante.

Pourtant, certaines créatures ont cette connaissance de manière innée, connaissance que les hommes doivent apprendre par l'enseignement. Certains animaux, qui ne possèdent pas d'esprit pouvant être éduqué, aucune intelligence, et, en bref, aucune conscience, peuvent se soigner très facilement. La caractéristique frappante des méthodes utilisées par les animaux pour se soigner est qu'ils savent exactement quoi faire et qu'ils ont déterminés ce qui est bon pour chaque maladie particulière. Mais est-ce que ce sont les animaux eux-mêmes qui ont déterminés ces choses? Comment les animaux ont-ils fait pour posséder une telle connaissance? Les évolutionnistes affirment que la plupart des comportements animaux comme celui-ci est instinctif. Mais ils ne peuvent pas expliquer l'origine de ces comportements ou la manière dont ils sont apparus.

Tout d'abord, il n'est pas possible que des créatures apprennent ces comportements au fil du temps. Un animal qui est empoisonné, par exemple, mourra sur-le-champ. Dans ce cas, il n'est pas possible pour lui d'imaginer comment il peut enlever le facteur qui l'a empoisonné. Sans compter que nous ne devons pas oublier que les animaux ne possèdent pas la conscience capable d'imaginer une telle solution.

Voyons comment, en donnant un exemple, les animaux affichent un comportement conscient en se guérissant eux-mêmes. Les aras, qui sont un type de perroquet, habitent les régions tropicales d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud. Une des caractéristiques les plus surprenantes de ces créatures, en plus de leurs couleurs vraiment éblouissantes, est qu'ils se nourrissent de graines empoisonnées. Ces oiseaux, qui peuvent casser des coquilles très solides avec leurs becs en crochet, sont des experts du sujet des graines empoisonnées. C'est une situation quelque peu surprenante car, lorsqu'un oiseau mange une graine empoisonnée, il devrait normalement en souffrir. Et pourtant, étonnement, cela n'arrive pas. Dès que l'oiseau mange les graines empoisonnées, il vole directement vers une zone rocheuse et commence à ronger et à avaler des morceaux de roche argileuse. La raison de ce comportement est que les roches argileuses absorbent les toxines des graines, et neutralisent ainsi les effets du poison. De cette manière, les oiseaux peuvent digérer les graines sans ressentir aucune douleur.1

Il est certainement impossible pour les aras de savoir par eux-mêmes comment neutraliser ou contrer le poison qui se trouve dans les graines qu'ils mangent. Il est évident que de tels comportements conscients chez des créatures ne viennent pas d'eux-mêmes, et que leur origine ne peut se trouver dans aucune autre force ou facteur existant dans la nature. Une puissance invisible contrôle le comportement de toutes les créatures et, en d'autres mots, leur inspire ce qu'elles doivent faire. Cette puissance sans pareil appartient à Allah. Allah, qui possède une connaissance supérieure, est le Garant de toutes les choses.

____________________

1- David Attenborough, The Life of Birds, Princeton University Press, New Jersey, 1998, p.78.








Pas un moment de notre vie nest perdu (2)

Allah est Al-Baqi (Celui qui dure toujours). Tous les événements qu'Il crée au sein du destin survivront pour toute l'éternité auprès de Lui. Allah Tout-Puissant montre, par différentes voies, que ces événements peuvent être préservés quand Il le souhaite. Une fête d'anniversaire gravée sur un CD continuera à exister aussi longtemps que le CD continue à fonctionner, même si les années passent, les personnes vieillissent et meurent et de nouvelles générations arrivent. Chaque fois que nous regardons le CD, nous voyons toujours les mêmes détails de la même fête d'anniversaire. Nous pouvons entendre les invités parler, les voir se déplacer et s'amuser. Ils y sont aussi pleins de vie qu'aujourd'hui. A chaque visionnage du CD, nous verrons toujours les mêmes actions. Cela signifie que Allah peut préserver n'importe quel événement pour toute l'éternité quel que soit le moyen choisi par Lui. Si Allah le veut, ces moments pourront même exister à jamais dans nos mémoires. Allah les connaît déjà. Il ne fait pas de doute qu'il n'y a rien de plus aisé pour Allah que de les inscrire dans notre esprit.

Des sessions d'hypnoses illustrent également à quel point les événements que nous vivons ne cessent pas d'exister. Sous hypnose, certaines personnes se rappellent des choses qu'elles pensaient avoir totalement effacées de leur mémoire, des choses qu'il nous est techniquement impossible de nous remémorer (comme quand nous avions 3 ou 4 ans), avec forces de détails, des sentiments et des émotions. Dans ces cas-là, ils ne se rappellent pas un événement mais ils le revivent complètement. La précision du souvenir et sa lucidité montrent que ce que nous vivons continue à exister pour toute l'éternité. Par ailleurs, cela indique également que toute connaissance est pleinement préservée auprès de Allah et qu'Il peut choisir de restaurer ou non les souvenirs dans notre mémoire.

Allah a même accordé aux êtres humains, qui furent créés comme des êtres faibles, la capacité de se rappeler. Il a le pouvoir, lorsqu'Il le veut, de préserver les moments et les personnes de Son choix au moyen de caméras et de CD, et de recréer les mêmes événements quand les images sont visionnées. Ce serait donc faire preuve d'ignorance que d'affirmer que les événements passés disparaissent à jamais et qu'ils tombent dans l'oubli. Un tel postulat dénote un échec d'appréciation de la puissance de Allah. Notre Seigneur, Qui a le pouvoir de créer et de recréer à l'identique les événements que ce soit dans l'esprit humain ou sur un CD, a également le pouvoir de recréer et de préserver à jamais le moindre détail dans Sa mémoire infinie.







Les évènements peuvent disparaître de notre mémoire finie, mais ils existent pour toute l'éternité auprès de Allah l'Omniscient.

Dans un verset, notre Seigneur révèle :

Le jour où Allah les ressuscitera tous, puis les informera de ce qu'ils ont fait. Allah l'a dénombré et ils l'auront oublié. Allah est témoin de toute chose. (Sourate al-Mujadala, 6)

Faisons ici un rappel important. Le concept de "la mémoire de Allah" repris dans cet article vise à rendre le sujet plus accessible. Le fait est, bien évidemment, que Allah n'a nul besoin d'aucune mémoire, car Il est certes bien au-delà de ce concept. Allah est éternel, et la science qu'Il créé persistera à jamais auprès de Lui.

Le fait que tout ce qui se produit reste vivant pour l'éternité n'est pas soumis à la croyance ou à l'opinion humaine. Il s'agit d'un fait scientifique et technique. C'est de l'ordre de l'absolu. Face à cette réalité scientifique et technique, les hommes connaîtront l'existence de la vie éternelle au sein de laquelle ce qu'ils vivent, voient, pensent ou disent ne disparaît jamais mais demeure éternellement. Ils comprendront que l'éternité de ces événements renferme une sagesse : ils seront appelés à rendre compte de tous leurs actes en présence de Allah. Ils verront que rien dans la vie n'est anodin, chaque chose fait partie d'une épreuve spéciale créée par Allah et sert donc à éprouver les hommes. En d'autres termes, les hommes sont préparés à l'Au-delà. Ils doivent faire leurs préparatifs pour la vie éternelle qu'ils trouveront dans l'Au-delà et doivent remplir les conditions du test de la vie de ce monde afin de mériter le paradis.

Les individus incapables de voir que Allah préserve tous les événements dans Son infinie mémoire seront saisis de terreur quand ils seront confrontés à cette réalité dans l'Au-delà. Face à la totalité de leurs actes, ils comprendront qu'il est trop tard pour eux et qu'ils n'ont pas réussi à saisir la grandeur de notre Seigneur. La vie éternelle qu'ils n'avaient pas anticipée commencera alors pour eux. Ils seront envoyés en Enfer, où ils demeureront à jamais. Dans un autre verset, Allah révèle :

Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu'il y a dedans, dire : "Malheur à nous, qu'a donc ce livre à n'omettre de mentionner ni pêché véniel ni pêché capital ?" Et ils trouveront devant eux tout ce qu'ils ont œuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne. (Sourate al-Kahf, 49)









Il disait aux gens de ne pas faire de distinction entre les prophètes

Obéissant toujours à l’ordre de Allah, le Prophète nous a appris que nous ne devons pas établir de distinction entre les prophètes de Allah. Il dit dans un hadith: “N’accordez la prééminence à aucun d’entre les prophètes de Allah.”(Sahih Boukhari, vol. 4, no 626) Tous les prophètes jouissaient de l’affection et de la confiance de Allah et étaient des gens pieux qui ont reçu le paradis pour rétribution. Tous les prophètes ont enseigné la religion de Allah et ont à l’instar du Prophète appelé les hommes à suivre la voie droite. C’est là un aspect capital de la mission prophétique ainsi que l’indiquent les versets suivants:

Dis: “Nous croyons en Allah, à ce qu’on a fait descendre sur nous, à ce qu’on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les tribus, et à ce qui a été apporté à Moïse, à Jésus et aux prophètes, de la part de leur Seigneur: nous ne faisons aucune différence entre eux; et c’est à Lui que nous sommes soumis.” (Sourate Al ‘Imran: 84)

Dites: “Nous croyons en Allah et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes soumis.” (Sourate al-Baqara: 136)

Le Prophète exhortait les gens à avoir une bonne morale

Nous l’avons souvent répété, le Prophète possédait une morale hors du commun qui était un modèle pour l’humanité tout entière et il exhortait les gens à suivre son exemple, leur décrivant le type de comportement qui plaisait le mieux à Allah. On le voit dans les versets qui suivent:

Dis: “Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit: ne Lui associez rien; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N’approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu’en toute justice la vie que Allah a faite sacrée. Voilà ce que [Allah] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous. Et ne vous approchez des biens de l’orphelin que de la plus belle manière, jusqu’à ce qu’il ait atteint sa majorité. Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice. Nous n’imposons à une âme que selon sa capacité. Et quand vous parlez, soyez équitables même s’il s’agit d’un proche parent. Et remplissez votre engagement envers Allah. Voilà ce qu’Il vous enjoint. Peut-être vous rappellerez-vous.” (Sourate al-An’am: 151-152)

Dis: “Mon Seigneur n’a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l’agression sans droit et le fait d’associer à Allah ce dont Il n’a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas.” (Sourate al-A’raf: 33)







Voici des hadiths où le Prophète recommande à ses adeptes d’adopter une telle moralité:

Mon Seigneur m’a ordonné neuf choses: de L’honorer, intérieurement et extérieurement, de dire la vérité et de parler convenablement, dans la misère comme dans l’aisance, d’être modéré, dans la richesse et dans la pauvreté, d’être bon envers mes proches et ma parenté, même s’ils ne le sont pas avec moi, d’être généreux envers qui ne l’est pas envers moi, de pardonner à qui m’offense, d’accroître ma connaissance à Son sujet dans le silence, et de parler pour Le mentionner, d’être enfin un exemple pour Ses créatures. (http://www.dartmouth.edu/~alnur/ISLAM/PROPHET/sayings.htm)

Ne vous enviez pas les uns les autres, ne vous haïssez pas les uns les autres, ne vous détournez pas les uns des autres, ne vous rabaissez pas mutuellement, mais soyez frères, ô serviteurs de Allah. (Sahih Mouslim Hadith)

Craignez Allah où que vous soyez, faites suivre une mauvaise action d’une bonne qui l’effacera, et soyez bons envers les gens. (Abdul Wadoud, Quarante Hadith An-Nawawis, traduit par Ezzeddin Ibrahim and Denys Johnson-Davies, troisième édition, 1985)

Il n’est rien qui pèse plus lourd sur la balance que le bon caractère. (Hadith rapporté par Imam Ahmad and Abou Dawoud)

Le Prophète a fait à ses compagnons les recommandations suivantes:

La mauvaise conduite anéantit l’adoration divine, comme les épices altèrent le miel. (Imam Ghazali, Ihya Ulum-Id-Din (Le livre des sciences religieuses), Islamic Book Service, New Delhi, 2001,Volume III, p.52)

Honore un croyant pour sa religion. Considère-le toujours supérieur pour sa bonne conduite et sa sagesse. (Imam Ghazali’s Ihya Ulum-Id-Din (Le livre des sciences religieuses), Islamic Book Service, New Delhi, 2001,vol. III, p.53)










Conception et Coïncidence

Le système génétique n'est pas composé uniquement d'ADN. Les éléments suivants doivent exister dans le même environnement: les enzymes pour interpréter le code sur l'ADN, un ARN messager qui doit être produit après interprétation dudit code, un ribosome pour la production nécessaire à l'ARN messager selon ce code, un ARN de transfert pour transférer les acides aminés au ribosome pour être utilisés dans le processus de production, et des enzymes extrêmement complexes pour mettre en application de nombreux processus intermédiaires. Un tel environnement ne peut exister ailleurs que dans un environnement totalement isolé et entièrement contrôlé comme la cellule, où toutes les matières premières essentielles et les ressources énergétiques existent.

Il en résulte que la matière organique peut se reproduire uniquement si celle-ci est sous forme de cellule entièrement constituée avec toutes ses organelles et dans un environnement approprié où elle peut survivre, échanger des matières et recevoir de l'énergie de ses alentours. Cela veut dire que la première cellule sur terre a été formée "de manière soudaine" avec sa structure hautement complexe.

Ainsi, si une structure complexe est arrivée à la vie de manière soudaine, qu'est ce que cela veut-il dire?

Imaginons que la cellule ressemble à une voiture high-tech du point de vue de sa complexité. (En fait, la cellule dispose d'un système beaucoup plus complexe et plus développé que celui d'une voiture avec son moteur et ses équipements techniques.) Maintenant, posons-nous la question suivante: que penseriez-vous si vous partiez en randonnée au fin fond d'une forêt et que vous tombiez sur une voiture dernier modèle parmi les arbres? Penseriez-vous que divers éléments dans la forêt s'étaient réunis aléatoirement tout au long de millions d'années et avaient fini par fabriquer cette voiture? Toutes les matières premières qui entrent dans la fabrication de la voiture sont obtenues à partir du fer, du plastique, du caoutchouc, de la terre et ses produits dérivés. Mais, est-ce que ce fait vous induit à imaginer que ces matières ont été synthétisées "par hasard" puis se sont réunies et ont donné forme à une telle voiture?

Sans le moindre doute, une quelconque personne sensée comprendrait que cette voiture est issue d'une conception consciente, en l'occurrence une usine, et se demanderait ce qu'elle faisait là-bas au milieu de la jungle. L'apparition soudaine, de nulle part, d'une structure complexe sous une forme finie prouve que celle-ci a été créée par un agent conscient. Un système aussi complexe que la cellule est sans doute la création d'une volonté et d'une sagesse supérieures. Autrement dit, celle-ci est arrivée à l'existence par une création divine.

En croyant que la chance purement et simplement peut donner lieu à des conceptions parfaites, les évolutionnistes franchissent les limites de la raison et de la science. L'une des références sur la question est le célèbre zoologue français Pierre Grassé et ex-président de l'Académie Française des Sciences, réputé pour son franc-parler. Pierre Grassé est un matérialiste, mais il n'en demeure pas moins qu'il reconnaît que la théorie de Darwin est incapable d'expliquer la vie. Il évoque la logique de la "coïncidence" le concept de base du darwinisme:

"L'apparition propice des mutations qui permettent aux animaux et aux plantes de subvenir à leurs besoins est une idée difficile à croire. Or, la théorie de Darwin va encore plus loin dans l'exigence: Une seule plante, un seul animal nécessiteraient des milliers d'événements chanceux et propices. Ainsi, les miracles deviendraient la règle: les événements infiniment invraisemblables finiraient par avoir lieu. Il n'y a aucune loi qui proscrit de rêver en plein jour, mais la science ne doit pas s'adonner à ce genre de pratique." 1

Grasse résume ce que signifie le concept de "coïncidence" pour les évolutionnistes: ".La chance devient une sorte de providence, qui sous couvert d'athéisme, n'est pas nommée mais qui n'en est pas moins adorée."2

L'échec logique des évolutionnistes est le résultat de leur adoration du concept de coïncidence. Dans le Coran, il est écrit que ceux qui adorent des êtres autres que Dieu sont dénués de tout entendement:

Nous avons destiné beaucoup de djinns et d'hommes pour l'Enfer. Ils ont des cours, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n'entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants. (Sourate al-Araf, 179)

La formule de Darwin!


En plus de toutes les preuves techniques que nous avons exposées jusqu'à maintenant, examinons cette superstition des évolutionnistes en évoquant un exemple si simple que même les petits enfants peuvent le comprendre.










Laissons les évolutionnistes disposer une multitude de matières présentes dans la composition des êtres vivants dans un baril. Accordons-leur la liberté d'utiliser toutes sortes de conditions qu'ils croient nécessaires pour la constitution de l'homme et qu'ils mettent aux côtés de ce baril tous les scientifiques du monde. Quoi qu'ils fassent, ils n'arriveront pas à constituer un être humain à partir de ce baril, ni la moindre cellule d'aucun être vivant.





La théorie de l'évolution affirme que la vie est apparue de manière aléatoire. Selon cette revendication, des atomes sans vie et sans conscience se sont réunis pour former la cellule puis ils ont formé par la suite, d'une certaine manière, d'autres organismes vivants, y compris l'homme. Réfléchissons-y alors. Lorsque l'on rassemble les éléments qui entrent dans la composition de la vie tels que le carbone, l'oxygène, le phosphore, la nitrogène et le potassium, nous n'obtenons qu'un monceau de matières. Quel que soit le traitement qui en est fait, ce tas d'atomes ne peut pas donner naissance au moindre être vivant. Si vous le souhaitez, nous allons procéder à une "expérience" sur ce sujet et nous allons examiner pour le compte des évolutionnistes ce que ces derniers prétendent tout bas sous l'appellation "la formule de Darwin":

Laissons les évolutionnistes disposer une multitude de matières présentes dans la composition des êtres vivants tels que le phosphore, la nitrogène, l'oxygène, le fer et le magnésium, dans de gros barils. Qu'ils y ajoutent une quelconque matière qui n'existe pas dans les conditions naturelles, mais qu'ils pensent être nécessaire. Qu'ils ajoutent à ce mélange autant de protéines - la probabilité de chacune d'elles étant de 10-950 - qu'ils le souhaitent. Qu'ils exposent ce mélange à autant de chaleur et d'humidité qu'ils souhaitent. Qu'ils mettent aux côtés de ces barils les scientifiques les plus en vue et que ces derniers attendent là en se relayant pendant des milliards et des milliards d'années. Accordez-leur la liberté d'utiliser toutes sortes de conditions qu'ils croient nécessaires pour la constitution de l'homme. Quoi qu'ils fassent, ils n'arriveront pas à constituer un être humain à partir de ces barils, par exemple un professeur qui examine sa structure cellulaire sous un microscope électronique. Ils ne peuvent pas produire des girafes, des lions, des abeilles, des canaris, des chevaux, des dauphins, des roses, des orchidées, des lis, des oillets, des bananes, des oranges, des pommes, des dates, des tomates, des melons, des pastèques, des figues, des olives, des raisins, des pêches, des faisans, des papillons multicolores ou des millions d'autres êtres vivants comme ceux-là. En effet, ils ne pouvaient pas obtenir la moindre cellule d'aucun être vivant.

Bref, des atomes inconscients ne peuvent pas constituer la cellule en se réunissant. Ils ne peuvent pas prendre une nouvelle décision et diviser cette cellule en deux, puis prendre d'autres décisions et créer les professeurs qui ont inventé en premier le microscope électronique puis examiné leurs propres structures cellulaires à l'aide de ce microscope. La matière n'est pas dotée de conscience; c'est un amas sans vie, dont celle-ci lui est insufflée par la création supérieure de Dieu.

La théorie de l'évolution, qui prétend le contraire, est une illusion totalement en contradiction avec la raison. Réfléchir un peu soit-il à ce que prétendent les évolutionnistes nous prouve cette réalité, à l'instar de l'exemple ci-dessus.

La technologie dans l'oil et l'oreille

Une autre question à laquelle les évolutionnistes n'arrivent pas à trouver de réponse est l'excellente qualité de perception dont sont dotés l'oil et l'oreille.

Avant de passer au sujet de l'oil, permettez-nous d'expliquer brièvement "comment on voit". Les rayons de lumière en provenance d'un objet tombent dans le sens opposé sur la rétine de l'oil. A cet endroit, ces rayons de lumière sont transformés en signaux électriques par les cellules et atteignent un endroit minuscule à l'arrière du cerveau, appelé centre de la vue. Ces signaux électriques sont perçus dans ce centre cérébral en tant qu'image après une série de processus. Maintenant que nous avons un aperçu technique, il faut commencer un processus de réflexion.

Le cerveau est isolé de la lumière, ce qui veut dire que la partie interne du cerveau est dans l'obscurité totale, et que la lumière n'atteint pas la partie où se situe le cerveau. L'endroit appelé centre de la vue est un endroit totalement obscur que la lumière n'atteint jamais. C'est peut-être l'endroit le plus obscur que vous ayez jamais connu. Toutefois, vous pouvez observer un monde lumineux dans cette nuit noire.












Lorsqu'on compare l'oil et l'oreille avec les caméras et les appareils Hi-Fi, on constate que les organes humains sont de loin plus complexes, plus fonctionnels et plus perfectionnés que ces appareils technologiques.













Pendant plusieurs années, des dizaines de milliers d'ingénieurs ont essayé d'obtenir une image tridimensionnelle pour égaler la qualité de la perception visuelle, à l'aide des systèmes et des lunettes spéciaux. Malgré la technologie avancée, il n'a pas été possible d'obtenir une vue tridimensionnelle aussi claire et nette que celle de l'oil.




L'image constituée dans l'oil est tellement exacte et nette que même la technologie du 20ème siècle n'a pas pu obtenir une telle qualité. Par exemple, regardez le livre que vous lisez, vos mains qui le tiennent, puis levez la tête et regardez autour de vous. Avez-vous déjà vu ailleurs une image aussi nette et précise comme celle-ci? Même l'écran de télévision le plus développé fabriqué par le plus grand producteur de télévision au monde ne peut pas fournir une image si claire. C'est une image tridimensionnelle, en couleur et extrêmement nette. Pendant plus de 100 ans, des milliers d'ingénieurs ont essayé d'atteindre cette netteté de l'image. Des usines, des locaux énormes, plusieurs études conduites ainsi qu'un grand nombre de plans et de conceptions ont été effectués dans ce but. Encore une fois, regardez l'écran de télévision et le livre que vous tenez dans les mains. Vous constaterez une grande différence en qualité d'image. De plus, l'écran de télévision vous donne une image bidimensionnelle alors que grâce à vos yeux vous avez une perspective tridimensionnelle profonde. Lorsque vous regardez attentivement, vous observerez qu'il y a du flou dans la télévision. Y a-t-il du flou dans vos yeux? Certainement pas.


Pendant plusieurs années, des dizaines de milliers d'ingénieurs ont essayé d'obtenir une image tridimensionnelle pour égaler la qualité de la perception visuelle. Certes, ils sont arrivés à créer un système de télévision tridimensionnel mais il est impossible de le regarder sans lunettes. En outre, ce n'est qu'un système tridimensionnel artificiel. Le fond est plus flou, alors que le premier plan apparaît comme un décor en papier. Il n'a pas été possible non plus d'obtenir une vue aussi claire et nette que celle de l'oil. L'appareil photo comme la télévision font perdre de la qualité à l'image.
Les évolutionnistes prétendent que le mécanisme responsable de cette netteté et clarté de l'image est le fruit du hasard. Maintenant, si quelqu'un vous dit que le poste de télévision dans votre chambre est apparu par hasard, que ses atomes se sont réunis pour former cet outil qui donne des images, que penseriez-vous? Comment les atomes peuvent-ils effectuer ce que des milliers de personnes n'arrivent à faire?

Pendant presque un siècle, des dizaines de milliers d'ingénieurs n'ont cessé de mener des recherches dans les laboratoires high-tech et les grands complexes industriels à l'aide des instruments technologiques les plus sophistiqués, mais ils n'ont pas pu faire plus que ça.

Si un instrument qui produit une image plus primitive que celle de l'oil ne pouvait pas être obtenu par hasard, alors il est évident que l'oil et l'image obtenue par celui-ci ne peuvent pas être le fruit du hasard. L'oil nécessite un plan et une conception beaucoup plus détaillés que celle de la télévision. Le plan et la conception d'une image pareille appartiennent à Dieu, qui prévaut sur tout.

La même situation s'applique à l'oreille. L'oreille externe capte les sons disponibles par le pavillon et les dirige vers l'oreille moyenne. Celle-ci transmet les vibrations sonores en les intensifiant. L'oreille interne envoie ces vibrations au cerveau en les transformant en signaux électriques. A l'instar de l'oil, l'action d'entendre est finalisée dans le centre de l'ouie situé dans le cerveau.

La situation de l'oil s'applique également à l'oreille, en l'occurrence que le cerveau est isolé du son comme il l'est de la lumière: aucun son ne passe. Ainsi, aussi bruyant que le monde extérieur puisse être, l'intérieur du cerveau est complètement silencieux. Toutefois, les sons les plus aigus sont perçus par le cerveau. Dans votre cerveau, qui est isolé du son, vous écoutez les symphonies d'un orchestre et entendez tous les bruits émanant d'un endroit bondé. Or, si le niveau sonore au sein de votre cerveau était mesuré à ce moment-là grâce à un instrument précis, vous constateriez que c'est le silence total qui y prévaut.

Permettez-nous de comparer la haute qualité et la technologie supérieure présente dans l'oreille et dans le cerveau avec celle produite par l'homme. A l'instar du cas de l'imagerie, des décennies d'efforts ont été consacrées à tenter de générer et de reproduire un son fidèle à l'original. Le résultat en a été les lecteurs enregistreurs, les systèmes hi-fi et les systèmes de détection de son. En dépit de toute cette technologie et les milliers d'ingénieurs et d'experts qui ont participé à cette aventure, aucun son n'a été obtenu à ce jour qui soit égal à la clarté et à la netteté de celui capté par l'oreille. Pensez au meilleur système hi-fi fabriqué par les meilleures sociétés dans l'industrie musicale. Même dans ces instruments, le son une fois enregistré perd de sa qualité. Lorsque vous allumez votre chaîne hi-fi, vous entendez toujours un chuintement avant que la musique ne commence. Les sons de la technologie du corps humain sont parfaitement clairs et nets. Une oreille humaine ne perçoit jamais un son accompagné par un chuintement ou les bruits ambiants comme c'est le cas des systèmes hi-fi. L'oreille humaine perçoit le son exactement comme il est, c'est-à-dire net et clair. Cela a toujours été le cas depuis la création de l'homme.

Brièvement, la technologie de notre corps dépasse de loin la technologie produite par l'homme grâce à l'accumulation du savoir, de l'expérience et à la chance. Alors, comment pouvons-nous prétendre que les technologies qui existent dans le corps humain, qui sont bien supérieures à celles-ci, auraient pu exister à travers une chaîne de coïncidence appelée évolution?

Il est évident que l'oil, l'oreille et en effet toutes les autres parties du corps humain sont les produits d'une création supérieure puissante. Ce sont des indications extrêmement claires de l'existence de la création divine inégalée et unique. Une preuve de l'éternel savoir et de la puissance de Dieu.

La raison pour laquelle nous évoquons le sujet de la vue et de l'ouie ici c'est pour démontrer l'incapacité des évolutionnistes à comprendre la preuve flagrante de la création divine. Si un jour vous demandez à un évolutionniste de vous expliquer comment cette conception et ces technologies surprenantes ont pu exister par hasard, vous verrez qu'il n'arrivera pas à vous donner une explication raisonnable et logique. Darwin lui-même, dans sa lettre à Asa Gray du 3 avril 1860, écrit que "penser à l'oil lui avait donné froid au corps" et il reconnaît le désespoir des évolutionnistes face à cette excellente conception qui est celle des organismes vivants.3


___________________

1 Pierre-P Grassé, Evolution of Living Organisms, New York: Academic Press, 1977, p. 103.
2 Ibid, p. 107.
3 Norman Macbeth, Darwin Retried: An Appeal to Reason. Boston: Gambit, 1971, p. 101.








FEUILLE DE SAPINDUS








Age : 50 millions d'années




Période : Eocène

Localisation : Formation Cache Creek, Colombie-Britannique, Canada





 



A travers une propagande incessante, les publications darwinistes tentent de présenter l'évolution comme une vérité et une théorie scientifique. Or, de nombreux scientifiques – y compris les évolutionnistes – soulignent que la théorie de Darwin est loin d'être confirmée par des preuves scientifiques. L'un d'entre eux, l'évolutionniste turc Cemal Yildirim explique combien l'évolution manque de preuves scientifiquement établies :

Pas un scientifique (qu'il soit darwiniste ou néo-darwiniste) ne peut suggérer que la théorie de l'évolution est prouvée. (Cemal Yildirim, Evrim Kurami ve Bagnazlik, Editions Bilgi, Janvier 1989, pp. 56-57)

Comme le reconnaissent les darwinistes eux-mêmes, bien qu'il n'existe pas la moindre donnée scientifique appuyant l'évolution, les innombrables fossiles prouvent que les espèces vivantes furent créées. L'une d'elles est cette feuille de sapindus fossilisée depuis 50 millions d'années.












LE MENSONGE DE L’EVOLUTION

Les preuves scientifiques réfutent globalement le darwinisme et révèlent que l’origine de notre existence n’est pas l’évolution mais la création. Allah a créé l’Univers ainsi que les êtres vivants et l’homme. Cet ouvrage est écrit pour informer tout le monde de cette réalité. Depuis sa première publication, premièrement en Turquie puis dans de nombreux autres pays, des millions de personnes ont lu ce livre et l’ont apprécié. Ecrit en turc, ce livre a été publié par la suite en anglais, en italien, en espagnol, en russe, en bosniaque, en arabe, en malais et en indonésien.     










Desktop View