Harun Yahya

RAMADAN 2009, 25. JOUR











… Et quiconque craint Allah, Il Lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par des moyens sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose.

(Sourate at-Talaq, 2-3)










Hâtez-vous de faire les bonnes actions avant d’en être empêchés par l’une de sept choses auxquelles vous devez vous attendre :

1.    Une pauvreté qui vous fait oublier (de le faire).

2.    Une richesse qui vous rend arrogant.

3.    Une maladie ruinant votre santé.

4.    Une vieillesse affaiblissant votre esprit.

5.    Une mort mettant fin à vos jours.

6.    L’arrivée du faux Messie et c’est le pire de ce que peut vous cacher l’avenir.

7.    L’arrivée de l’Heure et «l’Heure est plus mortelle et plus amère encore."
Rapporté par At-Tirmidhi









Le placenta : le pont de la vie
 
Les systèmes de maintien de la vie produits par la technologie la plus récente, utilisés dans la plupart des hôpitaux et valant des millions de dollars, sont primitifs et presque inutiles quand on les compare avec un morceau de chair pesant quelques kilogrammes. Ce morceau de chair est le placenta, appelé par les scientifiques "le vrai héros de la naissance".1

Au cours de son développement, l’embryon commence à prendre des nutriments, de l’oxygène et d’autres matières du sang de la mère. Le placenta, qui est créé pour subvenir à tous les besoins du fœtus en développement, agit comme un pont assurant le passage de ces matières entre la mère et le fœtus (à partir du début du troisième mois, l’embryon est appelé fœtus). Le placenta est rempli de vaisseaux sanguins souples qui transportent vers le bébé les nutriments qui s’infiltrent à travers les cellules trophoblastiques; il envoie toutes ces matières nutritives, l'oxygène, et les minéraux importants comme le fer et le calcium qui proviennent de la mère, d’abord au cordon ombilical puis aux capillaires du fœtus. De plus, le placenta assure non seulement l’approvisionnement en nutriments nécessaires au métabolisme du fœtus, mais il choisit aussi et livre au fœtus les nutriments nécessaires à la formation de ses tissus.2 Des acides aminés sont requis par le fœtus pour toutes sortes de synthèses (glucides, acides nucléiques qui sont les blocs de construction de l’ADN, graisses, etc.) Le placenta choisit ces éléments et les prélève du sang de la mère. Généralement, ceci est fait par un transporteur spécial. Il stocke les éléments, utilise ceux dont il a besoin et envoie une partie dans le sang du fœtus. En plus des nutriments, les ions passent à travers le placenta; deux de ces ions sont particulièrement importants pour le fœtus, et il est nécessaire d’en stocker de grandes quantités. Parmi eux il y a le fer, nécessaire pour augmenter le volume du sang, l’autre est le calcium, pour le développement des os. Le transfert de ces éléments est particulièrement efficace: même si la mère n’a consommé que peu de fer, le placenta extrait la quantité nécessaire du sang de la mère, répond aux besoins du bébé et le met à l’abri de tout danger.3

Le placenta exécute aussi, dans les règles de l’art, l’opération inverse, en transportant les déchets du fœtus vers le sang de la mère.

Il ne faut pas oublier que le placenta, que nous avons décrit comme, "choisissant", "prenant", "stockant" et "transportant" est un tissu composé de cellules. Il exécute de lui-même toutes ces activités. Il sait par exemple qu’il y a un besoin en fer, et il est capable de choisir l’élément "fer" parmi d’autres substances et sait comment le fer qu’il choisit sera utilisé. Ce n’est pas un être humain qui possède ce savoir mais un ensemble de cellules appelé placenta, ce qui est sûrement un miracle. En plus de reconnaître cet élément, il est encore plus miraculeux qu’il puisse transporter vers une destination particulière le matériau voulu, en quantité appropriée. Nous devons bien garder tous ces éléments en tête.

Le miracle de la création de l’homme montre que les cellules ainsi que les molécules et les atomes qui les produisent font preuve de conscience. A vrai dire, cette conscience n’appartient à aucun d'entre eux, mais elle appartient à Allah Qui les a créés et Qui inspire chez eux les fonctions qu’ils auront à remplir.

D’autres fonctions vitales du placenta


Le cordon ombilical, qui relie le fœtus au placenta a trois vaisseaux sanguins et ressemble à une corde. Un de ces vaisseaux est appelé veine ombilicale. Elle envoie du sang contenant des nutriments et de l’oxygène du placenta vers le bébé. Les deux autres vaisseaux sanguins sont appelés artères ombilicales; elles transportent du sang contenant du dioxyde de carbone et des déchets du bébé vers le placenta.

Grâce à sa structure solide et souple à la fois, le cordon ombilical ne s’enroule pas et ne raidit pas facilement. Il est très important qu’il n’y ait pas de problème dans l’acheminement du sang. De plus, la structure flexible du cordon permet au bébé de se déplacer.

Du point de vue de ses fonctions, le placenta est créé pour servir pour le fœtus, tantôt de foie et d’estomac, tantôt d’intestins et de reins. De plus, le placenta n’exécute pas ses fonctions dans un ordre fixe, il agit plutôt en fonction des besoins changeant du bébé. Par exemple, la nourriture dont le fœtus a besoin au cours des deux premiers mois est différente de la nourriture dont il a besoin au cours des deux derniers mois. Le placenta agit donc en fonction de cela et maintient un parfait équilibre, choisissant la nourriture que le bébé peut digérer plus facilement au cours de chaque période de son développement.

L’une des fonctions les plus importantes du placenta est de secréter les hormones (par exemple, l’œstrogène et la progestérone) dont le fœtus a besoin. Parmi ces hormones, la progestérone a un effet spécial sur la réduction de la contractilité de l’utérus dans le corps de la mère et apporte un soutien physique au bébé. Pour que le développement du bébé continue, elle assure la formation de l’environnement le plus confortable qui soit dans l’utérus. De plus, elle permet le développement des glandes mammaires dans la poitrine de la mère et, au bon moment, facilitera la production du lait. Sécrétées convenablement et dans les quantités appropriées, ces hormones sont très importantes pour que le bébé ait une naissance normale. Par ailleurs, ces hormones préparent le système de la mère à l’accouchement.

Parallèlement à toutes ces fonctions, le placenta s’assure que le bébé est immunisé contre toute infection qui pourrait se produire pendant les trois derniers mois de la grossesse.

C’était là quelques-unes des fonctions assumées par le placenta pendant le développement du bébé. Et, dans tout ce que nous avons décrit ici, il y a une complexité indéniable. Chaque événement dépend de plusieurs opérations chimiques complexes.

De plus, chaque nouvelle recherche conduite sur le développement du fœtus révèle une nouvelle fonction que le placenta exécute en faveur du bébé. Mais dans tout cela il y a un point commun. Chaque activité du placenta lie la mère et l’embryon, dans une union harmonieuse et parfaite. Cette union est de la plus haute importance pour la survie de l’embryon.

Le fait qu’un tissu temporaire, formé de cellules, soit conscient des besoins d’une créature vivante, qu’il détermine ce qui lui est nécessaire et agisse en sachant comment satisfaire ce besoin, et le fait que ce tissu produise la matière requise dans la proportion qu’il faut, la sélectionne et se l’approprie de l’extérieur, en résumé, qu’un tel organe puisse faire preuve d’une activité consciente, n’est pas quelque chose qu’il peut faire seul sans aide. Un être humain, conscient et pensant, ne serait capable d'en faire autant qu'avec une formation médicale, mais il ne pourrait le faire jour et nuit sans faillir un seul instant.

Et pourtant, un tissu cellulaire que nous appelons placenta est capable de la faire. Et le placenta de chacun des millions d’êtres humains qui ont vécu au cours de milliers d’années a démontré la même conscience profonde et une exécution parfaite. En effet, la structure parfaite du placenta et son activité consciente sont le résultat de sa création par Allah avec toutes ces caractéristiques. Proclamer le contraire ne serait pas raisonnable. Par l’excellente conception qu’Il a mis en œuvre dans la création du corps humain, Allah nous montre Son art incomparable et nous ordonne, dans le Coran, de considérer ces vérités:

Il est le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui est entre eux. Adore-Le donc, et sois constant dans Son adoration. Lui connais-tu un homonyme? Et l’homme dit: "Une fois mort, me sortira-t-on vivant?" L’homme ne se rappelle-t-il pas qu’avant cela, c’est Nous qui l’avons créé, alors qu’il n’était rien? (Sourate Maryam, 65-67)

Dans les sujets que nous allons aborder dans les pages suivantes, nous devons garder à l'esprit un point essentiel. Toutes les entités du corps humains qui agissent suivant un plan, accomplissent leurs tâches variées dans les délais, savent quand s’arrêter, n’abandonnent pas leur poste, peuvent travailler en équipe, font des choix pour répondre à certains besoins et produisent les matières requises en temps voulu, sont des cellules. Il y a ici une intelligence évidente, et cette intelligence n’appartient pas aux cellules. Des cellules composées d’atomes inanimés et inconscients ne peuvent pas avoir la capacité de penser et de prendre des décisions. Cette conscience et intelligence suprêmes appartiennent à Allah. Il nous faut garder cette vérité continuellement en tête pour approfondir notre conscience de ces merveilleux événements, et témoigner de la puissance éternelle de Allah.

_________________

1. Intimate Universe, The Human Body, vol. 1, 1998, British Broadcasting Corporation,
2 . Arthur C. Guyton, John E. Hall,, Textbook of Medical Physiology, 10ème éd., Harcourt International Ed., PA, 2000, p. 946
3. Science et Vie, mars 1995, no.190, pp. 119-120









Allah Connaît les secrets de Tous Les Cœurs

Les incrédules se caractérisent par leur manque de sincérité envers Allah, envers les autres et envers eux-mêmes. Quand ils se comportent chaleureusement face à d’autres gens, pour leur propre intérêt, ils peuvent facilement se sentir en même temps haineux ou jaloux d’eux. En fait, leur manque de sincérité s’applique aussi à eux-mêmes. Bien qu’ils témoignent de la fausseté et du mal de leurs actions, ils repoussent cette réalité au fond de leur subconscient et agissent comme s’ils étaient entièrement parfaits et justes.

La base de leur manque de sincérité repose sur l’hypothèse que personne ne saura jamais les pensées secrètes qu’ils ont dans leur cœur. Ainsi le coupable peut agir comme s’il ne l’était pas, en dépit de ses péchés et de ses mauvaises actions. En réalité, dans une société ignorante, les gens ne savent vraiment pas quelles sont les pensées des autres, et ils ne considèrent jamais qu’Allah connaît toutes les pensées et tous les secrets de tous les cœurs. L’esprit subconscient est aussi inclus dans cette connaissance, même si les gens ne savent pas eux-mêmes ce qui s’y cache. Allah énonce ce fait dans les versets suivants :

Il sait ce qui est dans les cieux et la terre, et il sait ce que vous cachez ainsi que ce que vous divulguez. Et Allah connaît bien le contenu des poitrines. (Sourate at-Tagabun, 4)

Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez, Il connaît bien le contenu des poitrines. Ne connaît-Il pas ce qu'Il a créé alors que c'est Lui compatissant, le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-Mulk, 13-14)







Personne ne peut donc parler en dehors de la connaissance d’Allah, car Il est Celui Qui a pleinement connaissance des secrets des cœurs. Dans le Coran ce fait est révélé comme suit :

Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Pas de conversation secrète entre trois sans qu'Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu'Il n'y ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu'Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au jour de la résurrection, de ce qu'ils faisaient, car Allah est omniscient. (Sourate al-Mujadalah, 7)

Il est donc impossible de cacher quoi que ce soit à Allah Qui connaît toutes les actions et toutes les pensées de tous les gens, y compris leur subconscient, qu’ils ignorent en grande partie. Cela est souligné dans le verset suivant :

Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. (Sourate Qaf, 16)

Dans ces circonstances, les croyants doivent être sincères et modestes envers Allah. Puisque Allah a créé et connaît déjà tous les êtres, il est inutile d’agir différemment devant Lui. Chacun doit découvrir sincèrement toutes ses faiblesses, ses fautes, ses mauvaises actions et ses défauts dans sa foi envers Allah, et demander Son aide et Sa miséricorde.

Les prophètes sont les meilleurs exemples pour leur sincérité envers Allah. Le Prophète Abraham (psl) prie Allah et dit : "'Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts.' Allah dit : 'Ne crois-tu pas encore ?' 'Si ! dit Abraham ; mais que mon cœur soit rassuré.'" (Sourate al-Baqarah, 260) C’est ainsi que les croyants confessent leurs faiblesses à Allah et demandent pardon uniquement à Lui. De la même manière, quand Allah ordonne au Prophète Moïse : "'Va voir Pharaon !', il dit 'Seigneur, j'ai tué un des leurs et je crains qu'ils ne me tuent.'" (Sourate al-Qasas, 33) et demanda de l’aide et de la force à Allah. Cette honnêteté des prophètes envers Allah montre comment les croyants doivent se comporter.

Si on n’est pas conscient de notre faiblesse et notre dépendance d’Allah, on ne peut pas atteindre des caractéristiques telles que la force, la modestie, la foi et le courage en prétendant seulement de les posséder, car "… l’homme a été créé faible." (Sourate an-Nisa, 28), ainsi on comprend qu’on est faible devant Allah. Pour ce, on doit être fidèle et dévoué envers Allah et Lui exposer toutes nos fautes et péchés avant de demander pardon.









Le Prophète rappelait aux hommes la terrible échéance de la mort

La perspective de la mort est l’une des plus grandes craintes de ceux qui doutent de l’existence de l’au-delà ou n’y croient pas. Puisqu’ils croient que la mort marque la fin de toute chose, ils se cramponnent désespérément à ce monde. Néanmoins tout homme mourra au moment décrété par Allah, et il n’y a aucun moyen de s’en échapper. Le Prophète disait également aıx gens qu’il ne sert à rien de fuir la mort et les invitait à penser à la vraie vie, celle qui commence après.

Dis: “Jamais la fuite ne vous sera utile si c’est le décès (sans combat) ou la mise à mort (dans le combat) que vous fuyez; dans ce cas, vous ne jouirez (de la vie) que peu (de temps).” (Sourate al-Ahzab: 16)

Dis: “Le rendez-vous est pour un jour que vous ne saurez retarder d’une heure, ni avancer!” (Sourate Saba’: 30)







Le Prophète a exhorté les croyants à penser à la mort en disant:

Ceux qui ont conscience de l’échéance de la mort et s’y préparent, voilà les plus sages de tous. (Fiqh-us-Sunnah, vol. 4, no 13)
 
Il a révélé que seul Allah avait connaissance de l’Heure


L’une des préoccupations majeures des hommes est de connaître le moment où surviendra le Jour du Jugement. Mais Allah a révélé que Lui seul détient cette connaissance et a indiqué au Prophète la réponse à donner si on lui posait la question:

Les gens t’interrogent au sujet de l’Heure. Dis: “Sa connaissance appartient exclusivement à Allah.” Qu’en sais-tu? Il se peut que l’Heure soit proche. (Sourate al-Ahzab: 63)

Si ensuite ils se détournent dis alors: “Je vous ai avertis en toute équité; je ne sais si ce qui vous est promis est proche ou lointain.” (Sourate al-Anbiya’: 109)










La création de l'oil humain

L'oil humain est un système très complexe consistant en une combinaison fragile d'environ 40 composants différents. Concentrons-nous uniquement sur l'un de ces composants tel que la lentille. Habituellement, nous ne réalisons pas que ce qui nous permet de voir clairement les choses, c'est le constant réglage automatique de la lentille. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire une petite expérience à ce sujet. Levez votre index en l'air. Regardez ensuite le bout de votre doigt, puis le mur qui se trouve derrière. Chaque fois que vous regarderez de votre doigt au mur vous ressentirez une mise au point.

Cette mise au point est réalisée par de petits muscles autour de la lentille. Chaque fois que nous regardons quelque chose, ces muscles interviennent pour nous permettre de voir plus clairement ce que nous regardons en modifiant l'épaisseur de la lentille et en l'adaptant au bon angle de la lumière. La lentille fait ce réglage à chaque seconde de notre vie et ne fait aucune erreur. Les photographes font les mêmes mises au point avec leurs caméras à la main, ils ont parfois beaucoup de mal à obtenir le bon réglage. Durant les 10 à 15 dernières années, la technologie moderne a conçu des caméras qui se règlent automatiquement, mais aucune ne peut le faire aussi rapidement et aussi bien que l'oil.

Pour qu'un oil soit en mesure de voir, les 40 et quelques composants de base doivent s'associer en même temps et agir ensemble de façon parfaite. La lentille n'est qu'un seul élément de cet ensemble. Si tous les autres composants, comme la cornée, l'iris, la pupille, la rétine et les muscles de l'oil, existent et fonctionnent normalement alors que la paupière manque, l'oil risque immédiatement de sérieux dégâts et cesse de fonctionner. De même, si tous les systèmes secondaires existaient, mais que la production des larmes cessait, l'oil se dessècherait et entraînerait l'aveuglement après quelques heures.

La thèse de la "réductibilité" de la théorie de l'évolution perd toute sa signification face à la structure complexe de l'oil. Car pour qu'il fonctionne, tous ses éléments doivent exister en même temps. Il est évidemment impossible aux mécanismes de la sélection naturelle et des mutations de donner naissance à des douzaines de différents systèmes secondaires de l'oil, alors qu'ils ne sont pas capables d'apporter un certain avantage jusqu'à la dernière étape. Le professeur de biologie Ali Demirsoy reconnaît cette réalité dans ces propos :








L'oil humain fonctionne grâce à une combinaison d'environ 40 composants différents qui agissent en même temps. Si un seul d'entre eux est absent, l'oil ne servira à rien. Chacun de ces 40 composants a sa propre structure complexe individuelle. La rétine, à l'arrière de l'oil, est, par exemple, composée de 11 strates (à gauche), chacune ayant une fonction différente. La théorie de l'évolution est incapable d'expliquer le développement d'un organe aussi complexe.






Il est très difficile de répondre à une troisième objection. Comment fut-il possible à un organe complexe d'apparaître subitement même s'il a apporté des avantages avec lui ? Comment, par exemple, la lentille, la rétine, le nerf optique et toutes les autres parties chez les vertébrés, qui jouent un rôle dans la capacité à voir, ont-ils apparu de façon immédiate ? Parce que la sélection naturelle ne peut pas faire la distinction entre le nerf optique et la rétine. L'apparition de la lentille n'a aucune valeur en l'absence de la rétine. Le développement simultané de tous les composants de la vue est inévitable. Comme les éléments qui se développent séparément sont inutilisables, ils seront chacun sans valeur et disparaîtront peut-être avec le temps. Dans même temps, leur développement commun nécessite qu'un nombre inimaginable de petites probabilités se produisent simultanément.1

Ce que le professeur Demirsoy entend réellement par "un nombre inimaginable de petites probabilités" est fondamentalement son "impossibilité". Il est franchement impossible pour l'oil d'être le produit du hasard. Darwin avait aussi une grande difficulté face à cela et a même reconnu dans une lettre, "Je me rappelle bien le temps où à la seule évocation de l'oil j'avais froid partout."2

Dans L'origine des espèces, Darwin a rencontré de sérieuses difficultés face à la complexité de l'oil. La seule solution qu'il proposait était de considérer une structure de l'oil plus simple, retrouvée chez certaines créatures, comme étant à l'origine des yeux les plus complexes retrouvés chez d'autres espèces. Il prétendait que des yeux plus complexes avaient évolué à partir de plus simples. Cependant, cette thèse ne reflète pas la vérité. La paléontologie montre que les êtres vivants sont apparus dotés de leurs structures intactes extrêmement complexes. Le plus ancien système connu de la vue est l'oil du trilobite. Cette structure composée datant de 530 millions d'années, que nous avons évoquée dans un chapitre précédent, est une "merveille optique" qui fonctionnait sur un système de double lentille. Cela contredit totalement l'hypothèse de Darwin que l'oil complexe a évolué depuis l'oil "primitif".


_______________________

1- Ali Demirsoy, Kal>t>m ve Evrim, Meteksan Yayinlari, Ankara, p. 475
2- Norman Macbeth, Darwin Retried: An Appeal to Reason, Harvard Common Press, 1971, p. 131








PRELE










Age : 248 à 206 millions d’années




Localisation : Australie

Période : Triasique









Aucune différence ne distingue la prêle ayant existé il y a quelques 200 millions d’années et celles existant aujourd’hui. Si un être vivant a pu préserver toute sa structure depuis 200 millions d’années, sans subir la moindre transformation, alors il n’est nullement question d’évolution. L’impossibilité de l’évolution s’applique à toutes les formes et espèces de vie. Les fossiles documentant l’histoire de la vie réfutent l’évolution.












LE MIRACLE DE LA CREATION DE L’HOMME (livre de poche)

Vous êtes-vous déjà demandé comment vous êtes venus au monde?

Qui a construit votre corps?

Qui a fabriqué vos yeux, vos mains et vos organes?

Si vous réfléchissez un instant à ces questions, vous constaterez un fait plutôt intéressant: il y a de cela des années, vous n'étiez qu'une chose vivante microscopique composée d'une seule cellule. Cependant, un miracle est survenu, et cette cellule minuscule a grandi des milliards de fois et s'est transformée en bébé.

Ce bébé aussi a grandi, et il est devenu un être humain intelligent.

Et cette personne est maintenant en train de lire la couverture d'un livre parlant de sa propre création!

Comment ce miracle est-il survenu?

Vous trouverez la réponse à cette question dans ce livre. Vous verrez de quel miracle extraordinaire procède la création d'un être humain, aussi bien que les preuves de l'existence d’Allah infiniment puissant, qui a créé l'homme d'une goutte d'eau.     












Que signifie "le socialisme arabe" ?

Comment le darwinisme social a-t-il mené à la formation et l'extension du socialisme arabe ?

Comment cette idéologie, qui a causé la mort de millions de personnes innocentes, s'est-elle infiltrée dans les pays arabes ?

Quel effet destructeur le système intellectuel communiste darwiniste possède-t-il sur les peuples arabes ?

Qu'a dit Adnan Oktar sur le sujet ?

Dans quels développements majeurs l'Atlas de la Création d'Adnan Oktar, qui a eu un énorme impact mondial, ainsi que ses autres travaux lus par des millions de personnes, a-t-il contribué, avec la permission d'Allah ?


Desktop View