Harun Yahya

RAMADAN 2009, 16. JOUR










Dis : "En vérité, ma salât, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers.

(Sourate al-An’am, 162)










Celui qui possède ces trois qualités goûtera la douceur de la foi : avoir pour Allah et Son envoyé un amour qui surpasse l’amour de tous les êtres ; aimer les gens et ne les aimer que (pour plaire) à Allah ; répugner à retourner à la mécréance après qu'Allah vous en a soustrait, de la même manière que l’on craint d’être jeté au feu.

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim









LES CARACTERISTIQUES FASCINANTES DES HIPPOCAMPES
 
L’apparence des hippocampes est très surprenante, et leur structure générale suit une conception très spécifique. Leur taille varie de 4 à 30 centimètres et ils vivent habituellement le long du rivage, parmi les algues et d’autres plantes. Une armure osseuse les protège de tous types de périls. Cette armure est si résistante qu’il est impossible d’écraser un hippocampe mort et sec en utilisant seulement ses mains.

La tête de l’hippocampe est placée à angle droit par rapport à son corps. Cette caractéristique ne se retrouve dans aucun autre poisson. Les hippocampes nagent avec leurs corps droit et ils peuvent pencher la tête vers le bas et le haut. Mais ils ne peuvent pas tourner leur tête à gauche et à droite. Cela pourrait causer des problèmes de vision chez d’autres créatures mais les hippocampes n’en n’ont pas grâce à la conception particulière de leur corps. Les yeux de l’hippocampe peuvent bouger de manière indépendante, en tournant, afin de regarder de chaque côté et de visualiser leur environnement facilement même s’ils ne sont pas capables de bouger leur tête sur le côté.

La nage de l’hippocampe est aussi gouvernée par un système très particulier. Il monte et descend dans l’eau en modifiant le volume de gaz dans sa vessie natatoire. Si cette vessie est endommagée et perd un peu de gaz, l’hippocampe coule au fond de l’eau. Une telle mésaventure provoque la mort de l’hippocampe. Ici, il y a un point très important que l’on ne doit pas rater. La quantité de gaz dans la vessie a été ajustée de manière très précise. Pour cette raison, le moindre changement peut causer la mort de la créature. Ce que nous montre cet équilibre délicat est très important. Un hippocampe ne peut survivre que tant que cet ajustement est maintenu. En d’autres mots, un hippocampe peut survivre parce qu’il est apparu avec ce système intact. Cette situation nous montre qu’il serait impossible que des hippocampes acquièrent leurs caractéristiques au fil du temps, c’est-à-dire que l’hippocampe n’est pas le produit d’une évolution comme les évolutionnistes l’affirment. Comme toutes les autres créatures dans l’univers, Allah les a créés avec toutes leurs caractéristiques.

L’aspect probablement le plus surprenant de l’hippocampe est que le mâle, et non la femelle, donne naissance à ses petits. Le mâle possède une grande poche et une fente dans le bas de son abdomen, où il n’y a pas de plaques d’armure. La femelle dépose ses œufs directement dans cette poche et le mâle les fertilise. La paroi à l’intérieur de la poche devient spongieuse et se remplit de vaisseaux sanguins, qui sont essentiels pour nourrir les œufs. Un ou deux mois plus tard il donne naissance à de petites copies de lui-même.

L’hippocampe, qui n’est qu’une espèce parmi les millions vivant sous la mer, possède des caractéristiques uniques sous bien des aspects. La conception de l’hippocampe n’est qu’un exemple de la puissance sans fin et de la connaissance éternelle d'Allah:

… Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu'Il décide une chose, … Il dit seulement: "Sois", et elle est aussitôt. (Sourate al-Baqarah, 117)
















Les prières des musulmans dans le Coran -2-

Sourate al-Araf, 47
Et quand leurs regards seront tournés vers les gens du feu, ils diront : "Ô notre SeIgneur ! Ne nous mets pas avec le peuple injuste."
 
Sourate Yunus, 85-86

Ils dirent : "En Allah nous plaçons notre confIance. Ô notre Seigneur, ne fais pas de nous une cible pour les persécutions des injustes.
Et délivre-nous, par Ta miséricorde, des gens incroyants".






Sourate al-Isra, 107-108
Dis : "Croyez-y ou n'y croyez pas." Ceux à qui la connaissance a été donnée avant cela, lorsqu'on le leur récite, tombent, prosternés, le menton contre la terre et disent : "Gloire à notre Seigneur ! La promesse de notre Seigneur est assurément accomplie".
 
Sourate al-Kahf, 10

Quand les jeunes se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent : "Ô notre Seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde ; et assure-nous la droiture dans tout ce qui nous concerne."
 
Sourate al-Kahf, 23-24

Et ne dis jamais, à propos d'une chose : "Je le ferai sûrement demain." sans ajouter : "Si Allah le veut", et invoque ton Seigneur quand tu oublies et dis : "Je souhaite que mon Seigneur me guide et me mène plus près de ce qui est correct."
 
Sourate al-Muminune, 109
Il y eut un groupe de Mes serviteurs qui dirent : "Seigneur, nous croyons ; pardonne-nous donc et fais-nous miséricorde, car Tu es le meilleur des Miséricordieux" ; mais vous les avez pris en raillerie jusqu'à oublier de M'invoquer, et vous vous riiez d'eux.



 



Sourate al-Muminune, 118

Et dis : "Seigneur, pardonne et fais miséricorde. C'est Toi le Meilleur des miséricordieux".
 
Sourate an-Nur, 47

Et ils disent : "Nous croyons en Allah et au messager et nous obéissons". Puis après cela, une partie d'entre eux fait volte-face. Ce ne sont point ceux-là les croyants.

Sourate al-Furqane, 65

Qui disent : "Seigneur, écarte de nous le châtiment de l'enfer." car son châtiment est permanent.

Sourate al-Furqane, 74

Et qui disent : "SeIgneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux."
 



Sourate az-Zoukhruf 12-14
Celui Qui a créé les couples dans leur totalité et a fait pour vous, des vaisseaux et des bestiaux, des montures, afin que vous vous installiez sur leurs dos, et qu'ensuite, après vous y être installés, vous vous rappeliez le bienfait de votre Seigneur et que vous disiez : "Gloire à Celui Qui nous a soumis tout cela alors que nous n'étions pas capables de les dominer. C'est vers notre Seigneur que nous retournerons."
 
Sourate al-Hasr, 10

Et [il appartient également] à ceux qui sont venus après eux en disant : "Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu'à nos frères qui nous ont précédés dans la foi ; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. SeIgneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux."
 
Sourate at-Tahrim, 8

O vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d'un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu'il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l'ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite ; ils diront : "Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent."
 
Sourate al-Falaq, 1-5

Dis :
"Je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante, 
contre le mal des êtres qu'Il a créés,
contre le mal de l'obscurité quand elle s'approfondit,
contre le mal de celles qui soufflent (les sorcières) sur les noeuds,
et contre le mal de l'envieux quand Il envie".









Le Prophète (pbsl) était toujours plein d’égards et de courtoisie

Il y avait dans l’entourage du Prophète Mohammad (pbsl) certaines personnes qui ne brillaient pas par leur courtoisie et leurs bonnes manières. On voit à travers de nombreux versets qu’elles ne se rendaient pas compte de leur manque de pudeur et ne comprenaient pas qu’elles pouvaient mettre les autres mal à l’aise. Par exemple, certains versets évoquent la coutume qu’avaient certains d’entrer chez eux par derrière et non par la porte principale, ou bien mentionnent ces gens qui arrivaient lorsque le Prophète était en train de dîner ou accaparaient son temps par de longues discussions. De son côté, le Prophète Mohammad était plein de tact, courtois, patient, bien éduqué et traitait ce type d’individus avec la plus grande tolérance. Aussi il mettait en garde de la façon la plus avenante les gens de son entourage contre les comportements qui pouvaient indisposer les autres, et gagnait ainsi leur sympathie en les éduquant avec patience et persévérance. Ce comportement est en fait un excellent exemple pour tous les croyants.







Notre Seigneur, qui possède un amour et une compassion infinis, assistait le Prophète dans ce domaine et le soutenait par des versets tels que celui-ci:

O vous qui croyez! N’entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu’invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu’on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous (congédier), alors qu'Allah ne Se gêne pas de dire la vérité... (Sourate al-Ahzab, 53)

Les témoignages de ses compagnons nous donnent maintes illustrations de la courtoisie du Prophète. Du fait qu’il était à la fois le messager d'Allah et un chef d’État, le Prophète était constamment en contact avec des hommes de tous milieux, depuis les puissants notables et chefs de tribus jusqu’aux pauvres, femmes sans défense et orphelins. Il savait communiquer avec tous ces gens et gagner leur cœur en dépit des différences de statut social, de mode de vie ou de coutumes. Il faisait toujours preuve de compréhension et de patience et son attitude était toujours irréprochable.

Comme on peut le voir à travers les anecdotes rapportées par ses proches, le Prophète était d’une extrême gentillesse, au-delà de tout reproche, aimable et plein de tact. Il observait les règles de politesse et de courtoisie de la meilleure façon tout au long de sa vie.

Aïcha a décrit la sublime moralité du Prophète en ces termes :

Le caractère du Prophète était le Coran. (Sahih Mouslim)





Anas bin Malik, qui fut élevé dans la maison du Prophète et le servit pendant de longues années, évoque son extraordinaire bonté :

Le Messager d'Allah, quand il serrait la main à quelqu’un, ne retirait jamais sa main avant que la personne ne la retire. De même, il ne détournait pas son visage avant que l’homme en question ne le fasse. On ne l’a jamais vu avancer ses genoux devant celui auprès duquel il était assis. (Maulana mohammad Manzoor No’mani, Ma’ariful Hadith, (Signification et message des Traditions), Darul - Ishaat Publications, Karachi, vol. 4, p.334)

Ibn ‘Oumar rapporte que le Messager d'Allah changea le nom de Asiya (désobéissante) et lui dit: “Tu es Jamila (bonne et belle).” (Sahih Mouslim, Islamic Book Service, New Delhi, 2000, vol.3, p.442)

Toutes les fois que quelqu’un lui parlait, il ne l’interrompait pas et l’écoutait jusqu’à ce qu’il eut fini. (Shamaa-il Tirmidhi, (334) Hadith no 9)

Anas Ibn Malik a dit :

Je suis resté au service du Messager d'Allah pendant dix années. Il ne m’a jamais dit : “Ouf!” Lorsque je faisais quelque chose, il ne me questionnait jamais là-dessus, et lorsque je ne faisais pas quelque chose, il ne m’en demandait jamais la raison. (Shamaa-il Tirmidhi, Islamic Book Service Publications, New Delhi, 2000, Islamic Book Service, New Delhi, 2000, p. 362)

Le Prophète a été l’éducateur de milliers de gens durant sa vie et il fut le moyen par lequel ceux qui ne savaient rien de la morale et de la religion devinrent vertueux, bien éduqués, pleins de tact et d’abnégation. Même après sa mort, le Prophète continue à éduquer l’humanité par ses paroles et ses actes et demeure pour tous un noble modèle à suivre.










L'origine des insectes

Lorsque nous avions discuté de l'origine des oiseaux, nous avions mentionné la théorie des coureurs que les biologistes évolutionnistes proposent. Comme nous l'avons précisé, la question quant à savoir comment les reptiles ont développé des ailes implique de spéculer sur "des reptiles essayant d'attraper des insectes avec leurs pattes avant". Selon cette théorie, ces pattes avant des reptiles se sont progressivement transformées en ailes avec le temps au fur et à mesure qu'ils chassaient des insectes.








Il n'existe aucune différence entre ce fossile de cafard datant de 320 millions d'années et les spécimens vivant aujourd'hui.




Nous avons également mis l'accent sur le fait que cette théorie ne reposait sur aucune découverte scientifique. Mais il y a un autre aspect intéressant que nous n'avons pas encore abordé. Les mouches peuvent déjà voler. Donc comment ont-elles acquis des ailes ? Et de façon générale, quelle est l'origine des insectes, dont les mouches ne sont qu'une catégorie ?

Dans la classification des êtres vivants, les insectes forment une branche, Insecta, du phylum arthropodes. Les fossiles d'insectes les plus anciens appartiennent à l'âge dévonien (il y a 410 à 360 millions d'années). A l'âge pennsylvanien qui a suivi (il y a 325 à 286 millions d'années), un grand nombre d'espèces d'insectes différents sont apparues. Par exemple, les blattes sont soudainement apparues, avec la même structure qu'elles ont aujourd'hui.1

Les créatures comme les araignées, les tiques et les mille-pattes ne sont pas des insectes, mais appartiennent plutôt au sous-phylum des arthropodes. Des découvertes importantes de fossiles de ces créatures ont été communiquées à la réunion annuelle de l'Association Américaine pour le Progrès de la Science, en 1983. Ce qui est intéressant à propos des ces fossiles d'araignées, de tiques et de mille-pattes de 380 millions d'années, c'est le fait qu'ils ne soient pas différents des spécimens en vie de nos jours. Un des scientifiques qui a examiné les fossiles a fait remarquer : "On dirait que leur mort date d'hier."2

Les insectes à ailes sont également soudainement apparus dans les archives fossiles, et avec des particularités qui leur sont propres. Par exemple, un grand nombre de fossiles de libellules de l'âge pennsylvanien a été découvert. Et ces libellules ont exactement les mêmes structures que leurs homologues d'aujourd'hui.















Ce mille-pattes Acantherpestes gigas découvert dans l'état du Kansas aux Etats-Unis, date de 300 millions d'années environ et n'est pas différent des mille-pattes de nos jours.
Fossile de mouche vieux de 145 millions d'années. Ce fossile, découvert à Liaoning en Chine, est identique aux mouches de la même espèce qui vivent de nos jours.










Les insectes ailés apparaissent subitement dans les archives fossiles et depuis ce moment sont dotés des mêmes structures parfaites, telles qu'on les connaît de nos jours. Le fossile de la libellule qui date de 320 millions d'années, ci-dessus, est le plus ancien spécimen connu et n'est pas différent des libellules qui vivent de nos jours. Aucune "évolution" ne s'est produite.





 

Le point intéressant c'est le fait que les libellules et les mouches apparaissent soudainement, en même temps que les insectes sans ailes. Cela réduit à néant la théorie selon laquelle les insectes sans ailes ont développé des ailes et se sont progressivement transformés en insectes volants. Dans un de leurs articles du livre intitulé Biomechanics in Evolution, Robin Wootton et Charles P. Ellington disent à ce sujet :











Une mouche fossilisée, prise au piège dans de l'ambre voilà 35 millions d'années. Ce fossile, découvert sur la côte baltique, n'est à nouveau pas différent des mouches vivant à notre époque.





Lorsque des fossiles d'insectes apparaissent pour la première fois, dans le paléozoïque moyen et supérieur, ils sont variés et pour la plupart munis d'ailes. Il y a quelques formes primitivement sans ailes, mais aucun intermédiaire convaincant n'est connu.3

Une caractéristique principale des mouches, qui apparaissent soudainement dans les archives fossiles, est leur technique de vol exceptionnelle. Alors qu'un être humain est incapable d'ouvrir et de fermer ses bras même 10 fois en une seconde, une mouche bat des ailes 500 fois en moyenne en cet espace de temps. En outre, elle bouge ses deux ailes simultanément. La moindre dissonance dans la vibration de ses ailes ferait perdre l'équilibre à la mouche, mais cela n'arrive jamais.



Dans un article intitulé "The Mechanical Design of Fly Wings" (La conception mécanique des ailes de mouches), Wootton observe :

Plus nous comprenons le fonctionnement des ailes d'insectes, plus leurs conceptions paraissent subtiles et belles. Les structures sont traditionnellement conçues de manière à se déformer le moins possible ; les mécanismes sont conçus pour faire bouger les parties de manière prévisible. Les ailes d'insectes se combinent pour ne faire qu'un, utilisant les éléments avec de grandes propriétés élastiques. Elles sont élégamment assemblées pour permettre des déformations appropriées en réponse à des forces appropriées et pour faire le meilleur usage possible de l'air. Elles ont peu d'équivalents technologiques si toutefois il y en a.4

Bien entendu l'apparition soudaine d'êtres vivants avec une structure aussi parfaite comme celle-ci ne peut pas être expliquée par un compte-rendu évolutionniste. C'est pourquoi Pierre-Paul Grassé dit : "Nous sommes dans l'obscurité concernant l'origine des insectes." 5 L'origine des insectes prouve clairement le fait que tous les êtres vivants ont été créés par Dieu.



____________________

1- M. Kusinitz, Science World, 4 février 1983, p. 19
2- San Diego Union, New York Times Press Service, 29 mai 1983 ; W. A. Shear, Science, vol. 224, 1984, p. 494 (soulignement ajouté)
3- R. J. Wootton, C. P. Ellington, "Biomechanics & the Origin of Insect Flight", Biomechanics in Evolution, ed. J. M. V. Rayner & R. J. Wootton, Cambridge University Press, Cambridge, 1991, p. 99
4- Robin J. Wootton, "The Mechanical Design of Insect Wings", Scientific American, vol. 263, novembre 1990, p. 120 (soulignement ajouté)
5- Pierre-P Grassé, Evolution of Living Organisms, Academic Press, New York, 1977, p. 30 (soulignement ajouté)










HIPPOCAMPE









Age : 5 millions d'années




Période : Miocène

Localisation : Formation Marrecchio, Italie











Les hippocampes ont toujours été des hippocampes. Le fossile sur l'image, datant de 5 millions d'années, confirme cette réalité. Les hippocampes n'ont subi aucun processus évolutionnaire mais ont été créés comme toutes les autres formes de vie.














L’ETERNITE A DEJA COMMENCE

On a tendance à associer le concept d’éternité avec des chiffres tels que le millier, le million ou le milliard d’années. Un tel concept de temps semble suggérer une période éternelle. De la même façon, ce que le concept de "distance infinie" produit dans nos têtes est l’idée de grandes distances, telles un millier ou un million d’année-lumière. Nous sommes remplis d’espoir que ce livre continuera longtemps encore à contribuer à la réfutation du dogme matérialo-darwiniste qui a pour longtemps et depuis le 19ème siècle trompé l’humanité. Il nous rappellera les faits cruciaux de nos vies respectives, tels que la raison de notre existence et les devoirs qui nous incombent envers notre Créateur. Ce livre vous présente des explications totalement nouvelles sur les notions d’intemporalité, d’"a-spacialité" et d’éternité et vous met face à un fait d’importance: l’éternité a déjà commencé. En réalisant ce fait, vous n’en aimerez que plus Allah, le Tout-Puissant, Exalté soit-Il, et Sa création. Pendant ce temps, vous découvrirez des réponses intelligibles à certaines questions fréquemment posées: "Où est Allah? Qu’est-ce que la résurrection? Quelle est la véritable nature de la mort? Y a-t-il une vie sans fin? Et quand donc tout cela se produira-t-il?"     














Jésus reviendra

Jésus (psl), le Prophète et le Messie, est vivant et reviendra sur terre dans un futur proche. En tant que Musulmans, Nous aimons Jésus, croyons en tous ses miracles et en sa moralité noble, savons qu'il reviendra sur terre pour sauver l'humanité et nous sommes dans l'attente de ce grand événement béni. Nous attestons que Jésus reviendra sur terre de façon miraculeuse dans les derniers jours et apportera la paix, la justice et le bonheur en unissant les Chrétiens et les Musulmans en une religion et morale communes. Préparons-nous donc ensemble au second avènement de Jésus.   
 


Desktop View