Harun Yahya

RAMADAN 2009, 13. JOUR











C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c’est Toi (Seul) dont nous implorons secours.

(Sourate al-Fatiha, 5)









Aboû Abbâs Sahl Ibn Sâad Alsaïdi a dit : "Un homme se rendit auprès du Prophète et lui dit : 'Ô envoyé d'Allah, enseigne-nous une action dont l’accomplissement me vaudra l’amour de Allah et celui des hommes.' Il lui répondit : 'Ne t’attache pas aux choses d’ici bas, Allah t’aimera, et n’envie pas ce que possèdent les hommes, et les hommes t’aimeront'."

Rapporté par Ibn Majah










Les fossiles vivants réfutent l’évolution

Le magazine évolutionniste New Scientist décrit ainsi les contradictions évolutionnistes devant les fossiles vivants :

Certains biologistes s'étonnent qu'il n'y ait aucune évolution, en considérant les pièges possibles du changement. "L'idée est que les organismes sont tellement complexes qu'il est très difficile de changer un aspect sans ruiner tout le reste", dit [le paléontologiste de Yale, Elisabeth Vrba] . Mais il est extrêmement difficile de montrer que c'est pour cela que nos survivants suprêmes sont restés inchangés pendant des millions d'années.1 








Niles Eldredge




Bien sûr qu'il est très difficile d'expliquer ce fait en termes évolutionnistes, car les adeptes de l’évolution recherchent une explication au sein de cette théorie. Pourtant les fossiles vivants révèlent que les êtres vivants ne descendent pas les uns des autres par étapes, ni qu'ils aient évolué de quelque manière que ce soit. Les archives fossiles ne fournissent aucun exemple de formes intermédiaires. D'innombrables êtres vivants sont restés inchangés pendant des millions d'années, et leurs structures anatomiques actuelles sont exactement les mêmes que celles d'il y a des millions d'années. Les archives fossiles sont presque entièrement remplies de spécimens d'animaux et de plantes démontrant cela. Elles réfutent scientifiquement et définitivement l'évolution.

Citons de nouveau Niles Eldredge qui admet qu'aucune explication n'existe concernant les fossiles vivants, lesquels constituent un des innombrables secrets que l'évolution n'a pas été capable d'éclaircir :


… Il semble n'y avoir eu pratiquement aucun changement dans n'importe quelle partie que nous pouvons comparer entre l'organisme vivant et ses ancêtres fossilisés du lointain passé géologique. Les fossiles vivants incarnent le thème de la stabilité évolutionnaire à un degré extrême. … Nous n'avons pas résolu complètement le mystère des fossiles vivants.2












Les chauve-souris sont restées inchangées pendant 50 millions d'années, et elles font partie des preuves les plus importantes qui démolissent la théorie de l'évolution.




Pierre-Paul Grassé, un des zoologistes français les plus célèbres, premier éditeur du Traité de Zoologie en 28 volumes et ancien président de l'Académie Française des Sciences, termine le chapitre "L'évolution et la sélection naturelle" dans son livre Evolution of Living Organisms (L'évolution des organismes vivants) avec les paroles suivantes :

"L'évolution en action" de J. Huxley et d'autres biologistes est simplement l'observation de faits démographiques, de fluctuations locales de génotypes et de distributions géographiques. Les espèces concernées sont souvent restées pratiquement inchangées pendant des centaines de siècles ! La fluctuation suite à certaines circonstances, avec une modification préalable du génome, n'implique pas l'évolution et nous avons des preuves tangibles de cela dans un grand nombre d'espèces panchroniques [c'est-à-dire des fossiles vivants qui restent inchangés pendant des millions d'années].3

Les fossiles vivants et la stase dans les archives fossiles ne pouvaient être expliqués du temps de Darwin, et bien peu par la suite. Les scientifiques essayant d'adapter la théorie de l'évolution de Darwin aux découvertes scientifiques modernes l'ont également admis, même si c'est à contrecoeur. Les faits révélés par les données scientifiques et les archives fossiles contredisent totalement la théorie de l'évolution actuelle, comme Darwin l'admit lui-même il y a 150 ans :

… Je suis bien conscient qu'à peine un seul point est discuté dans ce volume sur lequel aucun  fait  ne peut être cité, menant apparemment à des conclusions bien souvent à l'opposé même de ce à quoi nous sommes arrivés. Un résultat correct peut être seulement obtenu en énonçant et en pesant chaque fait et argument des deux côtés de la question ; et cela ne peut être fait ici.4

Avec ces paroles, Darwin énonce sans hésiter que son affirmation ne s'accorde pas avec les faits – c'est la raison pour laquelle, nous semble-t-il, il les a ignorés. La situation est la même pour ceux qui soutiennent la théorie de l'évolution de nos jours malgré la vérité révélée par les archives fossiles ;  ils suivent aveuglément le sillage de Darwin et tournent le dos aux faits. Cependant, les faits sont maintenant bien plus évidents, et bien plus identifiables. Le nombre de personnes qui  ont vu la vérité et qui la préfèrent augmente, et le nombre de personnes qui croient inconditionnellement aux contes de fées diminue progressivement. Les faits sont têtus : ils ne peuvent être ni cachés ni ignorés, aussi largement qu'ils l'étaient à l'époque de Darwin. La génétique, la microbiologie, la paléontologie, la géologie et toutes les autres branches de la science révèlent constamment une vérité que ni Darwin ni ses partisans n'ont jamais acceptée, et à laquelle ils ne s'attendaient peut-être pas – le fait de la création.

C'est ainsi que Allah est Lui le Vrai, alors que ce qu'ils invoquent en dehors de Lui est le faux ; c'est Allah qui est le Sublime, le Grand. N'as-tu pas vu que Allah fait descendre l'eau du ciel, et la terre devient alors verte ? Allah est plein de bonté et parfaitement Connaisseur. A Lui appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre. Allah est le Seul qui se suffit à Lui-Même et qui est Le Digne de louange ! N'as-tu pas vu que Allah vous a soumis tout ce qui est sur la terre ainsi que le vaisseau qui vogue sur la mer par Son ordre ? Il retient le ciel de tomber sur la terre, sauf quand Il le permettra. Car Allah est plein de bonté et de miséricorde envers les hommes. C'est Lui qui vous donne la vie puis vous donne la mort, puis vous fait revivre. Vraiment l'homme est très ingrat. (Sourate al-Hajj, 62-66)

_________________________

1. Dicks, "The Creatures Time Forgot," New Scientist, 23 octobre 1999
2. Niles Eldredge, Fossils:The Evolution and Extinction of Species, Princeton University Press, New Jersey, 1991, pp. 100, 108
3. Phillip E. Johnson, Darwin On Trial, Intervarsity Press, Illinois, 1993, p. 27
4. Darwin, The Origin of Species, p. 66











LA CONQUETE DE LA MECQUE

Allah a concrétisé la vision de Son messager en toute vérité : vous entrerez dans Almasdjidil-harâm [la Mosquée Sacrée à Makkah] si Allah veut, en toute sécurité, ayant rasé vos têtes ou coupé vos cheveux, sans aucune crainte. Il savait donc ce que vous ne saviez pas. Il a placé en deçà de cela une victoire prochaine. (Sourate al-Fath, 27)

Une nuit, alors qu'il était à Médine, le Prophète (pbsl) rêva que les croyants entraient dans la Mosquée Sacrée et qu'ils tournaient autour de la Ka'ba. Lorsqu'il se réveilla, il fit part de cette bonne nouvelle aux croyants, car ceux qui avaient émigré de la Mecque à Médine, n'avaient pas eu la possibilité d'y retourner depuis leur départ.

Dans le verset 27 de la sourate al-Fath, Allah révéla au Prophète (pbsl) qu'Il l'aiderait et le soutiendrait, que le rêve était véridique, et que les croyants entreraient à la Mecque. Un peu plus tard, suite au traité de Hudaïbiyah et à la conquête de la Mecque, les croyants entrèrent effectivement dans la Mosquée Sacrée en toute sécurité, tout comme le rêve l'avait prédit. C'est ainsi que Allah montra que c'était Sa volonté que le rêve du Prophète (pbsl) se réalisa.


Lorsqu'on considère les choses de plus près, ce verset peut vouloir annoncer encore une autre victoire qui eut lieu avant la prise de la Mecque : la prise de la forteresse de Khaïbar, qui était sous le contrôle des juifs, avant qu'ils n'entrent à la Mecque.1


D'autres versets annonçant la bonne nouvelle de la conquête de la Mecque sont cités ci-dessous :

C'est Lui qui dans la vallée de Makkah, a écarté leurs mains de vous, de même qu'il a écarté vos mains d'eux, après vous avoir fait triompher sur eux. Et Allah voit parfaitement ce que vous oeuvrez. (Sourate al-Fath, 24)

En vérité Nous t'avons accordé [O Mohammad] une victoire éclatante. Afin que Allah te pardonne tes péchés passés et futurs, qu'il parachève sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite ; et Allah te donne un puissant secours. (Sourate al-Fath,1-3)

Le verset 76 de la sourate al-Isra', affirme que les incroyants ne peuvent rester à la Mecque :

En vérité, ils ont failli [réussir] à te faire fuir le pays afin de t'en bannir. Le cas échéant, ils n'y seraient pas restés longtemps après toi. (Sourate al-Isra, 76)

Le Prophète Mohammad (pbsl) entra et conquit la Mecque en l'an 8 de l'Hégire (630 ap. JC). Deux ans plus tard, tous les incroyants avaient quitté la Mecque, tout comme Allah l'avait annoncé. Un autre point qui mérite d'être souligné est le fait que lorsque le Prophète (pbsl) annonça cette bonne nouvelle aux croyants, cela semblait être hors de question. En réalité, tout pointait dans la direction opposée, et les polythéistes étaient déterminés à ne jamais laisser les croyants entrer à la Mecque. En conséquence, ceux qui avaient un doute dans leurs coeurs commencèrent à douter des paroles du Prophète (pbsl). Mais le Prophète (pbsl) qui avait toujours confiance en Allah ne prêta pas attention à leurs paroles, et fit part aux gens de ce que Allah lui avait révélé. Le Coran confirma ses paroles, et la prédiction se réalisa peu après.

___________________________

1. Imam al-Tabari, Taberi Tefsiri (Commentaires d'al-Tabari), (Istanbul, Umit Yayincilik), 5 : 2276











Comment le Prophète (pbsl) priait et implorait la miséricorde divine pour les croyants

Outre cette affection et ces prévenances qu’il témoignait aux croyants, le Prophète implorait Allah de leur pardonner leurs fautes. Allah révèle au Prophète les commandements suivants:

Ô Prophète ! Quand les croyantes viennent te prêter serment d’allégeance, [et jurent] qu’elles n’associeront rien à Allah, qu’elles ne voleront pas, qu’elles ne se livreront pas à l’adultère, qu’elles ne tueront pas leurs propres enfants, qu’elles ne commettront aucune infamie ni avec leurs mains ni avec leurs pieds et qu’elles ne désobéiront pas en ce qui est convenable, alors reçois leur serment d’allégeance, et implore d'Allah le pardon pour elles. Allah est certes, pardonneur et très miséricordieux. (Sourate al-Mumtahana, 12)

Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah, et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l’au-delà). (Sourate Mohammad, 19)

… Si donc ils te demandent la permission pour une affaire personnelle, donne-la à qui tu veux d’entre eux; et implore le pardon de Allah pour eux, car Allah est pardonneur et Miséricordieux. (Sourate an-Nur, 62)








Dans un autre verset, Allah enjoint au Prophète de prier pour les croyants :

… et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audiant et Omniscient. (Sourate at-Tawba, 103)

Comme le montre ce verset, les prières du Prophète apportaient paix et tranquillité aux croyants. On ne doit pas oublier que c’est Allah seul qui donne la paix et la sérénité au cœur. Mais Allah faisait des prières de Son Messager, qu’Il avait assigné comme guide et protecteur aux croyants, un moyen par lequel ils obtenaient bien-être et sérénité. L’amour et la compassion de notre Seigneur, Sa protection bienveillante et Sa miséricorde transparaissent clairement dans la moralité de Son Prophète.

Ces paroles du Prophète rappelaient aux croyants à quel point la prière est importante :

Quand vous priez, ne dites pas : “Ô Allah, pardonne-moi si Tu veux.” Vous devez être fermes dans votre demande, car nul ne peut Le contraindre. (Malik, Muwatta, livre 15, no. 28)

Les aumônes que le Prophète prélevait chez les croyants étaient pour eux un moyen de purification.

Au début de la sourate at-Tawba, au verset 103, Allah commande : “Prélève de leurs biens une sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux.” En d’autres termes, Il révèle qu’à travers les aumônes qu’il reçoit, le Prophète, le serviteur bien-aimé de Allah, purifie les croyants. Le Prophète est le messager de Allah, et demeure sur la voie de Allah dans tous ses actes et propos. La source de sa haute moralité et de son noble caractère réside dans le fait qu’il était toujours tourné vers Allah, et ne tombait jamais dans l’erreur d’adorer un autre que Lui. C’est parce qu’il obéissait à tous les ordres de Allah qu’il acquit une moralité incomparable, un exemple pour l’univers.

Cette vérité doit servir de guide à tous les croyants. Leur morale et leur attitude doivent également pouvoir servir d’exemple pour l’univers entier, à travers leur application des préceptes du Coran, qui est la parole révélée de Allah, et la moralité que leur a enseignée le Prophète.











La sélection naturelle

Le concept de la sélection naturelle était le fondement du darwinisme. Cette affirmation est même mise en évidence dans le titre du livre dans lequel Darwin expose sa théorie : L'origine des espèces, au moyen de la sélection naturelle...

La sélection naturelle se fonde sur l'hypothèse que dans la nature il existe une lutte permanente pour la survie. Les plus forts, ceux qui s'adaptent aux conditions naturelles, arrivent à survivre. Par exemple, pour une horde de cerfs menacée par des prédateurs, ceux qui sont les plus rapides parviendront à survivre. La horde de cerfs ne sera composée en fin de compte que des bêtes les plus rapides.

Cependant, quel que soit le temps que prendra ce processus, il ne transformera pas ces cerfs en une autre espèce. Les plus faibles sont éliminés, les plus forts survivent, mais comme leurs données génétiques ne subissent aucune altération, aucune transformation de l'espèce ne se produit. Bien que le processus de sélection se poursuive, les cerfs continueront à exister en tant que cerfs.

L'exemple du cerf est valable pour toutes les espèces. Quelle que soit la population concernée, la sélection naturelle n'éliminera que les plus faibles ou ceux qui sont incapables de s'adapter aux conditions naturelles de leur habitat. Cela ne produit pas de nouvelles espèces, de nouvelles informations génétiques ou de nouveaux organes. Ce qui signifie que les espèces ne peuvent pas évoluer. Darwin aussi acceptait ce fait, déclarant que "la sélection naturelle ne peut rien jusqu'à ce qu'il se presente des différences ou des variations individuelles favorables."1 C'est ce qui a poussé le néo-darwinisme à ajouter au concept de sélection naturelle, le mécanisme de la mutation comme facteur d'altération de l'information génétique.

Avant d'aborder les mutations, on doit examiner plus en avant le concept de sélection naturelle afin de voir les contradictions qui lui sont inhérentes.







La sélection naturelle ne peut expliquer la complexité?


Le plus grand problème pour la théorie de l'évolution par la sélection naturelle est que de nouveaux organes ou caractères ne peuvent pas apparaître chez les êtres vivants par la sélection naturelle. De même, les données génétiques d'une espèce n'évoluent pas selon ce mécanisme, de ce fait, la sélection naturelle ne peut servir à expliquer l'émergence de nouvelles espèces. Le plus grand partisan de la théorie de l'équilibre ponctué, Stephen Jay Gould, fait référence à cette impasse en reconnaissant :

L'essence du darwinisme ne repose que sur cette seule phrase, "la sélection naturelle est la force créatrice du changement évolutionnaire". Personne ne nie que la sélection jouera un rôle négatif en éliminant les moins aptes. Les théories darwiniennes nécessitent qu'elle crée aussi les plus aptes.2

L'une des autres méthodes trompeuses des évolutionnistes est leur effort à faire croire que le mécanisme de la sélection naturelle est un concepteur intelligent. Cependant, la sélection naturelle n'a pas d'intelligence. Elle n'a pas la possibilité de décider ce qui est bon ou mauvais pour les êtres vivants. Par conséquent, elle ne peut expliquer comment ont pu exister les systèmes biologiques et les organes dotés de la caractéristique de "complexité irréductible". Ces systèmes et organes sont composés d'un grand nombre de parties qui coopèrent et ne sont d'aucune utilité si la moindre partie manque ou est défectueuse (l'oil humain, à titre d'exemple, ne peut fonctionner que si tout ce qui le constitue est intact).

Ainsi, la volonté qui rassemble ces parties doit être capable de prévoir le futur et le bénéfice à en tirer au final. Mais comme la sélection naturelle n'a pas de conscience ou de volonté, elle ne peut le faire. Tout ceci démolit les fondements de la théorie de l'évolution et inquiétait déjà Darwin, qui écrivait : " Si l'on arrive à démontrer qu'il existe un organe complexe qui n'ait pas pu se former par une série de nombreuses modifications graduelles et légères, ma théorie ne pourrait certes plus se défendre."3

___________________

1 Charles Darwin, The Origin of Species by Means of Natural Selection, The Modern Library, New York, p. 127. (emphasis added)
2 Stephen Jay Gould, "The Return of Hopeful Monster", Natural History, vol. 86, June-July 1977, p. 28.
3 Charles Darwin, The Origin of Species: A Facsimile of the First Edition, Harvard University Press, 1964, p. 189.(emphasis added)













FOUGERE









Age : 300 millions d'années





Période : Carbonifère

Localisation : Saint Clair, Pennsylvanie, Etats-Unis











Au cours des fouilles menées ces 150 dernières années, les chercheurs n'ont pas pu découvrir le moindre fossile d'une plante prétendument primitive à  moitié développée, possédant les caractéristiques de deux espèces différentes (par exemple mi-fougère, mi-buisson). Ce vide anéantit la thèse selon laquelle les plantes auraient évolué. Les innombrables fossiles de plantes toujours existant de nos jours remettent également en question la théorie de l'évolution. Cette fougère de 300 millions d'années est l'un de ces fossiles vivants démontrant ainsi la supercherie de l'évolution.














D’OÙ VIENT LA VIE ?

Les enfants !
 Vous êtes-vous déjà demandé : 
"Comment l’univers s’est-il formé ?",
 "Comment le Soleil et la Lune sont-ils apparus ?",
 "Où étiez-vous avant de naître ?",
 "Comment les mers, les arbres et les animaux sont-ils arrivés ?", 
"Comment les bons fruits parfumés et colorés que nous aimons, comme les bananes, les cerises, les prunes et les fraises, émergent-ils de la terre sombre ? Qui leur donne leur couleur et leur parfum ?", 
"Comment une minuscule abeille a-t-elle appris à faire un miel si délicieux ?
 Comment fabrique-t-elle un rayon de miel qui possède des côtés parfaitement identiques ?",
 "Qui était le premier être humain ?",
 "Votre mère vous a donné naissance. Mais le premier être humain ne pouvait pas avoir de mère ni de père. Alors comment est-il apparu d’un coup ?", vous apprendrez dans ce livre les réponses à toutes ces questions.    















Les guerres mondiales

Le 20ème siècle a été la période la plus sanglante dans toute l’histoire de l’humanité.

Durant cette ère, pour la première fois, les hommes ont du se familiariser avec le concept de "la guerre mondiale".

Ensemble la Première et Seconde Guerre Mondiale ont causé la mort de 65 millions de personnes. La moitié d’entre eux était des civils qui n’avaient rien à avoir avec cette guerre. Des enfants, des femmes sans défense et des personnes âgées ont été cruellement massacrés. Donc on peut se demander comment le monde s’est retrouvé au milieu d’une folie aussi démesurée ?

Comment des gens ont-ils pu aussi facilement sacrifier et leur nation et celles des autres ? Quelle sorte de pensée se trouve derrière tant de cruauté ? Sur ce site vous allez y trouver les réponses.    




Desktop View