Harun Yahya

RAMADAN 2009, 7. JOUR











Il en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement. S’il leur arrive un bien, ils s’en tranquillisent, et s’il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de l’ici-bas et de l’au-delà. Telle est la perte évidente !

(Sourate al-Hajj, 11)


 







Celui qui se présentera avec une bonne action aura une récompense décuplée, ou davantage encore et celui qui se présentera avec une mauvaise action ne sera rétribué que par un châtiment (équivalent à la faute), à moins que Je ne lui pardonne. Celui qui se rapproche de Moi d'un pouce, Je me rapproche de lui d'une coudée, celui qui se rapproche de Moi d'une coudée, Je me rapprocherai de lui d'un empan, celui qui vient à Moi en marchant, J'irai à lui avec empressement. Celui qui viendra à Ma rencontre après avoir commis tous les péchés du monde, à l'exclusion de l'associationnisme, J'irai à lui en lui accordant un pardon à la mesure de sas fautes.

Rapporté par Mouslim









LA DATTE ET SES CARACTERISTIQUES TELLES QUE DECRITES DANS LE CORAN

Dans un certain nombre de versets coraniques, l'humble datte est honorée comme l'un des bienfaits du paradis (Sourate ar-Rahman, 68). Lorsqu'on examine ce fruit, on note qu'il présente un grand nombre de caractéristiques très importantes. L'une des espèces de plantes les plus anciennes, la datte, est aujourd'hui un aliment de choix, pas seulement pour sa délicieuse saveur mais aussi pour ses propriétés nutritionnelles. Chaque jour de nouveaux bienfaits sont découverts dans la datte et elle est maintenant utilisée à la fois comme médicament et comme aliment. Ces caractéristiques de la datte sont citées dans la sourate Maryam (Marie) :

Puis les douleurs de l'enfantement l'amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : "Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée !" Alors il l'appela d'au-dessous d'elle, [lui disant] : "Ne t'afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton oeil se réjouisse… " (Sourate Maryam, 23-26)

Il y a une grande sagesse dans la façon dont Allah recommande à Marie de manger de ce fruit. La datte est un excellent choix de nourriture pour les femmes enceintes et pour celles qui viennent juste d'accoucher. C'est un fait scientifique largement accepté. Marie (pse) a été inspirée pour en comprendre l'intérêt, afin de faciliter son accouchement. Parmi tous les fruits, la datte a l'un des taux de sucre le plus élevé, à savoir 60-65%. Les médecins recommandent aux femmes enceintes de consommer des aliments riches en fructose le jour de l'accouchement. Cela permet de redonner de l'énergie et de la vitalité à un organisme affaibli par les différentes phases de l'accouchement et simultanément de stimuler les hormones impliquées dans la synthèse du lait et en augmenter le volume, essentiel pour le nouveau-né.

De plus, la perte de sang durant l'accouchement conduit à une chute du taux de sucre dans l'organisme. Les dattes sont essentielles car elles permettent l'assimilation du sucre par l'organisme et empêchent la réduction de la tension artérielle. Leur haute valeur énergétique fortifie les personnes affaiblies par une maladie ou souffrant d'une extrême fatigue.

Ces faits révèlent la sagesse avec laquelle Allah recommanda à Marie (pse) de manger des dattes, conçues pour donner de l'énergie et revigorer la femme et assurer l'émergence du lait, la seule nourriture du bébé. Par exemple, la datte contient plus de 10 éléments essentiels pour bénéficier d'une bonne santé et de beaucoup d'énergie. Les scientifiques actuels affirment que les êtres humains peuvent en fait vivre pendant des années en ne consommant que des dattes et de l'eau.1 V. H. W. Dowson, un expert reconnu dans ce domaine, a déclaré qu'une datte et un verre de lait sont suffisants pour répondre aux besoins nutritionnels quotidiens d'une personne.2

L'ocytocine, présente dans la datte, est utilisée en médecine moderne pour faciliter la naissance. En fait, ocytocine signifie "naissance rapide". On sait aussi que cette hormone est à l'origine de l'augmentation du volume de lait maternel après la naissance.3

L'ocytocine est en fait une hormone libérée par l'hypophyse. Elle stimule les contractions de l'utérus pendant l'accouchement. Cette hormone prépare l'organisme à l'accouchement, notamment par son action contractile sur les cellules musculaires utérines et sur les cellules de la structure musculaire du sein permettant la sécrétion du lait. La contraction effective de l'utérus est essentielle s'il doit y avoir accouchement. L'ocytocine permet aux muscles de l'utérus de se contracter d'une manière très forte. En outre, l'ocytocine amorce aussi la sécrétion du lait maternel. Cette caractéristique seule de la datte - et la façon dont elle contient de l'ocytocine - est une preuve évidente que le Coran est la révélation de Allah. L'identification médicale des bienfaits de la datte n'a été possible que durant ces dernières années. Pourtant elle était indiquée dans le Coran depuis 14 siècles lorsque Allah révéla à Marie qu'elle devait en manger.

Les dattes contiennent aussi une forme de sucre qui donne au corps un taux élevé de mobilité et d'énergie thermique qui peut se décomposer rapidement dans le corps. De plus, ce sucre n'est pas du glucose, qui élève très vite le taux de sucre dans le sang, mais du sucre de fruit, le fructose. Une rapide augmentation des taux de sucre chez les diabétiques par exemple, peut entraîner des dommages sur un grand nombre d'organes et de systèmes, et tout particulièrement les yeux, les reins, le coeur, le système circulatoire et le système nerveux. Le taux élevé de sucre est l'une des principales causes de troubles tels la perte de l'usage de la vue, les crises cardiaques et l'insuffisance rénale.

Les dattes contiennent une grande quantité de vitamines et de minéraux. Elles sont très riches en fibres, en graisses et en protéines. Elles contiennent aussi du sodium, du potassium, du calcium, du magnésium, du fer, du soufre, du phosphore et du chlore, ainsi que de la vitamine A, du beta-carotène et des vitamines B1, B2, B3 et B6. Certaines des contributions des dattes au corps humain, en temps normal et durant une grossesse, en termes de minéraux et de vitamines peuvent être résumées comme suit :

-La valeur nutritionnelle des dattes est le résultat d'un équilibre minéral approprié qui leur est inhérente. La datte contient aussi de l'acide folique, une vitamine B essentielle pour la femme enceinte. L'acide folique (B9) est une vitamine dont les fonctions sont très importantes dans la formation de nouvelles cellules sanguines et d'acides aminés, les briques de construction de l'organisme, et dans le renouvellement des cellules. Les besoins en acide folique augmentent ainsi d'une manière significative pendant la grossesse et les besoins quotidiens en sont doublés. Lorsque le taux d'acide folique est insuffisant, des globules rouges de diamètre plus grand que la normale, mais à fonctionnalité réduite, font leur apparition, conduisant ainsi à une anémie. L'acide folique joue un rôle particulièrement important dans la division des cellules et dans la formation de la structure génétique de la cellule. C'est la seule substance dont les besoins quotidiens doublent durant la grossesse. La datte est extrêmement riche en acide folique.

-Par ailleurs, les nausées et les réactions physiques qui apparaissent durant la grossesse sont la conséquence d'un manque en potassium. Les taux nécessitent d'être renforcés. Au même titre que la grossesse, une grande quantité de potassium dans les dattes est essentielle pour l'équilibre hydrique de l'organisme. De plus, le potassium, en facilitant l'accès de l'oxygène au cerveau, nous permet de réfléchir de manière plus claire. Il apporte aux fluides du corps les caractéristiques appropriées et stimule l'élimination des "déchets toxiques" par les reins. Il aide à réduire la tension artérielle et favorise la formation d'une peau saine.4

-Le fer contenu dans les dattes contrôle la synthèse d'hémoglobine par les globules rouges et garantit une concentration appropriée de globules rouges dans la circulation. Son importance est vitale pour prévenir toute anémie durant la grossesse et favoriser le développement du bébé. Les globules rouges maintiennent les cellules en vie par l'apport d'oxygène et l'évacuation du dioxyde de carbone par le sang. Grâce à la concentration élevée en fer des dattes, un être humain peut répondre à ses besoins en fer en ne consommant que 15 dattes par jour. Il sera ainsi protégé des troubles résultant d'une déficience en fer.

-Le calcium et le phosphate contenus dans les dattes sont importants pour la croissance du squelette et l'équilibre de la structure osseuse. Le taux élevé de phosphore et de calcium dans les dattes protègent l'organisme contre l'affaiblissement des os et aide à réduire ces troubles.

-Les scientifiques soulignent aussi le rôle des dattes dans la réduction du stress et de la tension. Des recherches effectuées par des experts de l'Université de Berkeley ont révélé que les dattes contiennent des taux élevés en vitamine B6, prescrite dans certaines affections des nerfs, et de magnésium, qui est essentiel pour les reins. Une consommation de 2 à 3 dattes par jour suffit à l'organisme pour répondre à ses besoins en magnésium.5

-La vitamine B1 contenue dans les dattes favorise le bon fonctionnement du système nerveux, aide la conversion des hydrates de carbone en énergie et à l'utilisation des protéines et des lipides pour répondre aux besoins de l'organisme. La vitamine B2 aide à métaboliser les protéines, les hydrates de carbone et les lipides pour approvisionner le corps en énergie et à la régénération cellulaire.

-Les besoins de l'organisme en vitamine A sont accrus pendant la grossesse. Grâce à la vitamine A qu'elle contient, la datte améliore la vision et la résistance du corps et renforce la solidité des dents et des os. Les dattes sont particulièrement riches en beta-carotène.6 Le beta-carotène aide à prévenir des maladies telles que le cancer en contrôlant les molécules qui attaquent les cellules.

-De plus, à la différence des dattes, les autres fruits sont généralement peu riches en protéines.7 Grâce à ces caractéristiques, les dattes permettent à l'organisme de se protéger contre les maladies et les infections, de renouveler les cellules et d'assurer l'équilibre des fluides. La viande est aussi une source de nourriture utile mais sans doute pas autant que la datte, qui est un fruit frais, particulièrement bénéfique durant une grossesse. En effet, la consommation excessive de viande au cours de la gestation peut être toxique pour l'organisme. C'est bien mieux pour les femmes enceintes de consommer des fruits et des légumes, beaucoup plus légers et digestes.

Tous ces faits à propos des dattes révèlent l'infinie connaissance de Allah et Sa miséricorde à l'égard des êtres humains. Comme nous venons de le voir, les bienfaits de la datte, qui n'ont été découverts que récemment par la médecine moderne, ont été indiqués dans le Coran il y a des siècles de cela.


_______________________________________________

1. "Hurma", www.geocities.com/SoHo/Easel/3809/hurma.htm
2. "Date and Health", www.sgp-dates.com/date.htm
3. "Break Your Fasting On Dates", http://198.65.147.194/English/Science/2000/7/article5.shtml ; Sarah Blaffer Hrdy et C. Sue Carter, "Mothering and Oxytocin Hormonal Cocktails for Two", www.people.virginia.edu/~rjh9u/oxytocin.html
4. The Independent Newspaper, 9 juin 1995
5. "Date and Health", www.sgp-dates.com/date.htm
6. "Date Palm", www.telmedpak.com/agricultures.asp?a=agriculture&b=date_palm
7. Ibid.










Pas de désespoir pour les croyants

Il y a deux types de désespoir. Le premier type survient quand on est confronté à des difficultés ou des obstacles. Cela ne peut être la conduite d’un croyant, qui doit toujours garder à l’esprit qu’Allah avait promis de soutenir les croyants. Dans le Coran, il est énoncé qu’Allah est suffisant pour les croyants et qu’Il les a renforcé avec Son aide.

Le deuxième type de désespoir est plus dangereux, et survient quand on abandonne l’espoir de la miséricorde d’Allah après avoir commis une erreur ou un péché. Car cela peut mener à l’idée qu’Allah ne pardonnera pas nos péchés et qu’on ira forcément en enfer. Mais cette idée – une simple appréhension – est vraiment à l’opposé de ce que nous enseigne Allah dans le Coran. En réalité, Allah pardonne les péchés de tous ceux qui se repentent sincèrement. Il n’est jamais "trop tard" pour chercher refuge dans Sa pitié. Allah s’adresse ainsi à Ses serviteurs :

O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. (Sourate az-Zumar, 53)

Le désespoir est la tentation de satan qui essaye d’influencer les croyants en les démoralisant et en les entraînant ainsi à commettre des erreurs plus graves. Son but est de mener les croyants à suspecter leur propre foi et sincérité, à leur faire croire qu’ils ont "tord". Si une personne tombe dans ce piège, elle commencera à perdre le respect de soi-même par conséquent sa foi, et elle continuera à commettre des péchés plus graves après sa première erreur.

Dans un tel état d’esprit, les croyants devraient immédiatement chercher refuge auprès d’Allah, penser uniquement aux enseignements du Coran et développer aussitôt un nouvel état d’esprit. Allah décrit ce que le croyant doit faire dans de tels cas :

Et si jamais le diable t'incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allah. Car Il entend, et sais tout. (Sourate al-A’raf, 200)

Si l’individu est sincère dans sa foi en Allah, Allah lui pardonne ses erreurs ou péchés. De plus, même s’il n’a pas été sincère depuis une longue période, il a toujours une chance de se repentir. C’est juste un tour que satan tend pour céder au désespoir. Car Allah est Celui Qui montre une miséricorde et une justice éternelles et Celui Qui promet la victoire et Son paradis aux croyants. Le conseil de Jacob (psl) devrait être un guide pour tous les croyants :

... Et ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car seuls les négateurs désespèrent de la bonté divine ! (Sourate Yusuf, 87)










Le Prophète (pbsl) avertissait et prêchait les hommes de sorte à influencer leur conscience

Le Prophète consacra toute sa vie, du jour où le Coran commença à lui être révélé, à inviter les hommes vers la religion de Allah et à les guider sur le droit chemin. Dans un verset Allah indique au Prophète de quelle façon s’adresser aux hommes :


Dis : “Voici ma voie, j’appelle les gens [à la religion] de Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente. Gloire à Allah ! Et je ne suis point du nombre des associateurs. (Sourate Yusuf, 108)


Comme le montrent les versets du Coran, le Prophète dut faire face à un certain nombre de difficultés lorsqu’il avertissait les gens et leur enseignait le Coran et la bonne morale. Comme ils n’étaient pas tous sur le droit chemin, les gens menaient la vie dure au Prophète, par jalousie, haine et envie. Certains étaient lents à comprendre ses paroles, et traînaient les pieds quand ils y arrivaient enfin, d’autres se montraient hypocrites, feignant de croire à ses paroles alors que ce n’était pas le cas. Le Prophète continua à expliquer la religion en faisant preuve d’une grande détermination, et ne s’arrêta pas à ces obstacles. L’attitude de ces individus est mentionnée dans un verset :

… et vous avez foi dans le Livre tout entier. Et lorsqu’ils vous rencontrent, ils disent “Nous croyons” ; et une fois seuls, de rage contre vous, ils se mordent les bouts des doigts. Dis: “Mourez de votre rage” ; en vérité, Allah connaît fort bien le contenu des cœurs. (Sourate Al-Imran, 119)

Un autre verset évoque la détermination du Prophète face à ses adversaires :

Et ceux à qui Nous avons déjà donné le Livre se réjouissent de ce qu’on a fait descendre vers toi. Tandis que certaines factions en rejettent une partie. Dis : “Il m’a seulement été commandé d’adorer Allah et de ne rien Lui associer. C’est à Lui que j’appelle [les gens], et c’est vers Lui que sera mon retour.” (Sourate ar-Rad, 36)

Le Prophète continua à avertir les mécréants et à employer la façon la plus efficace de parler de la religion, dans l’espoir qu’ils accéderaient à la foi et abandonneraient cette haine qu’ils lui vouaient ainsi qu’à sa religion. La sourate an-Nisa’ nous dépeint l’attitude des gens auxquels il devait s’adresser:

N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu’on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu’on a fait descendre avant toi ? Ils veulent prendre pour juge les fausses divinités, alors que c’est en elles qu’on leur a commandé de ne pas croire. Mais le diable veut les égarer très loin, dans la perdition. Et lorsqu’on leur dit : “Venez vers ce que Allah a fait descendre et vers le Messager”, tu vois les hypocrites s’écarter loin de toi. (Sourate an-Nisa, 60-61)

Malgré la duplicité de ses adversaires, le Prophète leur parlait en des termes susceptibles de les éveiller à la vérité et d’agir sur leurs consciences. On lit dans un verset :

Voilà ceux dont Allah sait ce qu’ils ont dans leurs cœurs. Ne leur tiens donc pas rigueur, exhorte-les, et dis-leur sur eux-mêmes des paroles convaincantes. (Sourate an-Nisa, 63)

C’était naturellement une lourde responsabilité que de devoir conseiller ses ennemis, de leur montrer leur égarement et de les inviter à rejoindre le droit chemin. Mais à un homme qui, comme le Prophète, avait placé sa confiance en Allah, savait que la foi était un don de Sa part et ne craignait nul autre que Lui, Allah apportait assistance et soutien.







Dans plusieurs versets du Coran, Allah révèle qu’Il a envoyé des messagers pour ramener les égarés sur le droit chemin, les purifier et leur enseigner les saints versets. Comme nous l’avons vu plus haut, tout au long de sa vie, le Prophète a assumé la responsabilité que Allah lui avait confiée avec persévérance, patience et détermination. Même dans son sermon d’Allah, qu’il prononça peu avant sa mort, il continua à prêcher aux musulmans.

Allah fait mention de ses sublimes responsabilités dans un grand nombre de versets :

Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas. (Sourate al-Baqara, 151)

Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un Messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la sagesse, bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident. (Sourate Al-Imran, 164)

C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la sagesse, bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident. (Sourate al-Jumua, 2)

Dans un verset, Allah décrit les conseils et avertissements du Prophète comme étant des “choses qui donnent la vraie vie” :

O vous qui croyez! Répondez à Allah et au Messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie, et sachez que Allah s’interpose entre l’homme et son cœur, et que c’est vers Lui que vous serez rassemblés. (Sourate al-Anfal, 24)

Cela explique que les conseils et exhortations du Prophète ne sont comparables à ceux d’aucun autre. S’y conformer est un moyen de gagner le salut dans ce monde et dans l’autre. Chacune des exhortations du Prophète repose sur une sagesse qui sauvera les hommes du mal, de la cruauté, du pessimisme et de la souffrance. Étant donné que tout son enseignement est inspiré et appuyé par Allah, un musulman sincère ne peut que s’y soumettre, pour accéder ainsi à la foi.
Les paroles du Prophète qui nous sont parvenues témoignent des excellents conseils qu’il prodiguait aux croyants. Un exemple en est le conseil qu’il donna à son compagnon Mou’adh et qui est rapporté comme suit :
O Mou’adh, voici ce que je te conseille: crains Allah, dis la vérité, tiens tes promesses, sois digne de confiance, épargne ton voisin, témoigne de la bonté aux orphelins, sois modeste dans tes propos, répands la paix, fais de bonnes actions, cramponne-toi à la foi, approfondis ta connaissance du Coran, aime la vie future et crains le rendu des comptes...

O Mou’adh, voilà ce que je t’interdis: n’appelle pas l’honnête homme menteur, ne suis pas la voie du péché, ne désobéis pas au juge équitable et ne sème pas la corruption.

O Mou’adh, voilà mes instructions: crains Allah à chaque fois que tu passes devant une pierre, un arbre ou un monceau de terre. Repens-toi après chaque péché. Repens-toi pour les péchés commis en secret et en public. (Imam Ghazali, Ihya Ulum-Id-Din (Le livre des sciences religieuses), Islamic Book Service, New Delhi, 2001, vol. II, p.236)

Voilà comment le Prophète éduquait ceux qui l’entouraient et les exhortait à la vertu.








Des interprétations illusoires des fossiles

Avant d'entrer dans les détails du mythe de l'évolution humaine, nous devons tout d'abord évoquer la méthode de propagande qui a convaincu le public de l'idée que des créatures hommes-singes avaient vécu jadis. Cette méthode de propagande utilise des "reconstructions" établies en référence aux fossiles. La reconstruction s'apparente à dessiner une image ou à construire un modèle d'un vivant sur la base d'un seul os -parfois seulement un fragment- déterré. L'"homme-singe" que l'on voit dans les journaux, les revues ou les films n'est qu'une reconstruction.

Puisque les fossiles sont généralement désordonnés et incomplets, quelle que soit la conjecture qui en ressort elle ne peut être que spéculation. En fait, les reconstructions (dessins ou modèles) présentées par les évolutionnistes sur la base des restes de fossiles sont le fruit de spéculations précisément afin de valider la thèse évolutionniste. Un anthropologue de Harvard, David R. Pilbeam insiste sur ce fait lorsqu'il déclare: "Au moins sur le plan paléoanthropologique, les données sont encore tellement clairsemées que la théorie pèse lourdement sur les interprétations. Par le passé, les théories avaient clairement fait refléter nos idéologies actuelles à la place des données réelles." 1

Puisque les individus sont très sensibles à l'information visuelle, ces reconstructions servent parfaitement l'objectif des évolutionnistes, en l'occurrence convaincre les masses que ces créatures reconstruites ont bel et bien existé jadis.







Des dessins fictifs et trompeurs




Sur les photos, les évolutionnistes donnent forme à des traits qui ne laissent pas de traces fossiles, tels que la structure du nez et des lèvres, celle des cheveux, des sourcils et d'autres poils corporels, afin de soutenir la théorie de l'évolution. Ils fabriquent également des photos détaillées montrant ces créatures imaginaires en train marcher avec leurs familles, en train de chasser ou d'effectuer d'autres tâches quotidiennes. Toutes ces images ne sont que le fruit de l'imagination et n'ont pas d'existence dans les archives fossiles.





 
A ce stade, nous devons mentionner un point spécifique: les reconstructions basées sur les restes d'os ne peuvent que révéler les caractéristiques générales de l'objet, puisque les vrais détails distinctifs sont les tissus tendres qui disparaissent rapidement avec le temps. Par conséquent, face à l'interprétation spéculative des tissus tendres, les dessins ou modèles reconstruits deviennent entièrement dépendants de l'imagination de la personne qui les produit. Earnst A. Hooten, de l'Université de Harvard, explique la situation en ces termes:

"Tenter de restaurer les parties tendres est une opération encore plus hasardeuse. Les lèvres, les yeux, les oreilles et la pointe du nez ne laissent aucun indice sur les parties osseuses du dessous. Vous pouvez tout aussi aisément établir les traits d'un chimpanzé ou les linéaments d'un philosophe à partir d'un modèle crânien du Neandertal. Ces présumées restaurations d'hommes anciens n'ont que très peu de valeur scientifique, voire aucune et ne peuvent que tromper le public. Donc, ne vous fiez pas aux reconstructions." 2







TROIS RECONSTRUCTIONS DIFFERENTES A PARTIR
DU MEME CRANE






Paru dans le Sunday Times, le 5 avril 1964
Un dessin de Maurice Wilson

   Une reconstitution de N. Parker, National Geographic, septembre 1960.









A vrai dire, les évolutionnistes inventent ces "histoires grotesques" et finissent même par donner différents visages au même squelette. Par exemple, les trois différents dessins reconstruits pour le fossile appelé Australopithecus Robustus (Zinjanthropus), sont un exemple célèbre de contrefaçon.

L'interprétation subjective des fossiles ou la fabrication de plusieurs reconstructions imaginaires démontre le nombre de fois où les évolutionnistes recourent à la triche. Ceci dit, ce n'est rien en comparaison aux mensonges tissés tout au long de l'histoire de l'évolution.

___________________

1 David R. Pilbeam, "Rearranging Our Family Tree", Nature, June 1978, p. 40.
2 Earnest A. Hooton, Up From The Ape, New York: McMillan, 1931, p. 332.









CRABE










Age : 37 à 23 millions d'années




Période : Oligocène


Localisation : Lyby, Danemark












Les archives fossiles contiennent suffisamment d'éléments probants pour permettre d'avoir une vision globale de l'origine des créatures vivantes dont elles nous fournissent un scénario très précis : les diverses espèces de créatures vivantes sont apparues soudain sur la terre, séparément et sans avoir dû "évoluer" à travers des formes intermédiaires. Une preuve que Dieu Tout-Puissant a créé les créatures vivantes.

Un des fossiles qui prouve clairement la réalité de la création est exposé ici : il s'agit des restes d'un crabe datant de 35 millions d'années environ.
Ce fossile de crabe a été découvert au Danemark sur la côte de Limfjords. Ce type de fossile est souvent découvert dans cette région. Préservés dans des nodules, ils remontent généralement à la surface en hiver ou après des périodes de forte pluie. Les pierres arrondies sont alors fendues en deux pour voir si elles contiennent des fossiles. Si un fossile est découvert, il est nettoyé à l'aide d'outils pour pouvoir être exposé ultérieurement.













LA MORT, LA RÉSURRECTION ET L'ENFER

La mort peut vous attraper à n'importe quel moment. Qui sait, peut-être à ce même instant. En fait, elle est plus proche que vous n'avez jamais imaginé. Ces lignes peuvent être la dernière occasion, le dernier rappel, l'avertissement ultime avant que la mort ne vienne vous prendre. A fur et à mesure que vous avancez dans la lecture de ces lignes, vous ne savez pas même si vous serez encore en vie dans une heure. Même si vous le saviez, rien ne vous garantit que l'heure d'après ne sera pas la vôtre.    
 











Les miracles du Coran

Le style incomparable du Coran et la sagesse supérieure que le Coran renferme sont des preuves irréfutables qu'il s'agit de la parole de Dieu. Mais le Coran possède aussi de nombreux attributs miraculeux prouvant qu'il est une révélation divine. L'un de ces attributs est le fait qu'un certain nombre de vérités scientifiques, que seule la technologie du vingtième siècle nous a permis de découvrir, étaient déjà affirmées dans le Coran voici mille quatre cents ans. Dans ce site, en plus des miracles scientifiques du Coran, vous trouverez aussi des messages concernant le futur et les miracles historiques du Coran.    


Desktop View