Harun Yahya

La Syrie fait partie du bloc de Shanghai, le peuple syrien résiste au communisme


Le communisme n'existe pas uniquement dans les pays ex-communistes. C'est aussi un régime dominant dans des pays portant le titre musulman, et même dans des pays connus comme républiques islamiques. Cette vérité est claire à l'analyse des conflits ayant eu lieu dans les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord connu sous le nom de printemps arabe.

Comme il est bien connu dans des pays comme l'Egypte, la Syrie, la Lybie, la Palestine et l'Irak, l'idéologie du "socialisme arabe" est très dominante. Dans ces pays, la vision communiste importée par les penseurs marxistes a régné pendant longtemps. La réalité est que cette idéologie n'a jamais cessé de régner dans ces pays en apparaissant sous différents noms et apparences.

Ces états étaient et sont toujours secrètement dirigés sous l'influence de tels régimes. Ces pays sont les représentants du bloc communiste dirigé par la Russie et la Chine. En contrepartie il existe le bloc libéral et capitaliste dirigé par les Etats-Unis. Par exemple l’Iran, qui est un des représentants majeurs du bloc communiste, semble être administré par des dirigeants musulmans alors qu'ils sont influencés par la pensée marxiste et communiste. Il faut rappeler que la république islamique d'Iran est apparue suite à une révolution. Cette révolution fût accomplie en coopération avec la Tudeh, le parti communiste iranien. Le but était de créer une vision communiste. Cette réalité peut être saisie à travers cet évènement. Le concept de  “révolution” est un terme communiste en incompatibilité avec l'Islam. C'est pourquoi la dénomination de république islamique d'Iran est trompeuse. L'administration en Iran n'est pas réellement islamique, c'est en fait un régime communiste sous le masque d'état théocratique.

Une fois que le règne communiste est instauré, le fait que les gens parlent de l'Islam, qu'ils s'identifient comme tel ou bien la référence à une république islamique ne signifie rien pour les communistes. Car ils ont déjà implanté les principes darwinistes, matérialistes et communistes dans ces pays sans aucune résistance. Donc ils continuent leurs progressions.

Le bloc de Shanghai représentant le bloc communiste a intégré de nombreux pays du Moyen-Orient. Un bref aperçu de la politique générale de ces pays est suffisant pour saisir cette vérité. A titre d'exemple, on peut citer l'Iran, la Syrie, l'Egypte et d'autres pays qui ont toujours coopéré avec les pays communistes de par le monde. Le darwinisme règne en maiître sur l'administration de ces états. Dans les écoles, le darwinisme est imposé dès la plus tendre enfance. Ce qui a pour conséquence que les personnes sont enclines à embrasser le communisme. Au lieu de trouver un style miséricordieux, chaleureux, pacifique et amical connu sous le règne ottoman nous retrouvons un style agressif, sans merci, dépourvu d'amour prônant l'écoulement de sang. (Ceux que nous critiquons ici sont ceux qui adhèrent à cette politique sanguinaire du communisme comme mode de vie et qui ne voient aucune objection à étendre leurs idéologies. Ces allégations ne concernent en aucun cas nos frères dont les cœurs sont remplis de beautés apportées par la moralité de l'Islam et qui sont conscients mais impuissants face au système dominant.)

Par exemple, la seule cause aux troubles ayant lieu en Syrie est l'imposition du communisme sur les Musulmans sincères syriens. Même si une partie de la presse considère la raison en tant que conflit entre différentes écoles juridiques islamiques, la source du conflit en Syrie est le combat entre Musulmans et communistes. La Syrie est dirigée sous un règne marxiste et communiste depuis l'époque de Hafez al-Assad. Cette vérité a fait de la Syrie le représentant dominant du socialisme arabe.

Il faut se rappeler que l'administration de Hafez al-Assad a tissé des liens étroits avec l'ex-union soviétique et interdit toutes visions autres que l'idéologie communiste embrassée par le parti socialiste arabe du Ba'ath. Tous les mouvements islamiques étaient interdits, les leaders musulmans étaient arrêtés et tués, une période de grande oppression, de violence et de torture envers les Musulmans avait débuté. En 1982, Hafez al-Assad et son frère Rifad al-Assad ont commis un massacre dans les villes Hama et Hummis, et tué 40.000 Musulmans. Actuellement la Syrie est dirigée par Bashar al-Assad, le fils de Hafez al-Assad, et les massacres incessants ayant lieu dans ce pays quotidiennement prouvent tout simplement que l'idéologie dominante socialiste et communiste du pays n'a pas changé.

 

 (Pour de plus amples informations, vous pouvez vous référer à : http://www.corruptiondarwinistedanslemondearabe.com

L'idéologie baathiste de Hafez al-Assad est toujours dominante dans le pays. Actuellement l'administration syrienne est sous le contrôle total de la Russie. Presque tous les experts en Syrie sont russes. La jeunesse et les officiers syriens sont formés en Russie et en Chine. Ils parlent russe et chinois couramment. Nous rencontrons des Syriens dans tous les coins de la Russie, c'est pourquoi c'est un bloc et une structure communiste qui s'est développé au fil des ans. Le conflit actuel en Syrie est le combat des Musulmans afin de mettre fin à ce système communiste. C'est la première fois dans l'histoire que la Syrie fait face à une résistance aussi déterminée et forte contre le communisme. Sous les yeux du monde entier, ils ne voient aucun problème à massacrer leur propre peuple, car ils ne savent plus quoi faire.

L'influence du bloc de Shanghai ne se limite pas au Moyen-Orient. Les partis communistes en Egypte, au Maroc, en Tunisie et en Algérie sont toujours aussi puissants. Les pays de l’Europe de nord sont sous le contrôle direct de partis communistes. Les administrations communistes sont déjà en place dans la majorité des pays d’Amérique latine. Depuis la seconde guerre mondiale, les administrations des pays comme la Chine, le Laos ou le Vietnam n'ont jamais changé.

Comme il est suggéré précédemment, le bloc de Shanghai qui est le représentant majeur de l'idéologie communiste, garde le contrôle sur une partie importante du monde.

Tous ces faits doivent nous faire prendre conscience de l'ampleur de la menace. Il est évident qu'en dehors de mesures à court terme, il faut prendre des mesures à long terme afin d'empêcher des conflits comme ceux ayant lieu dans les pays musulmans et qui ont assumé la tâche d'être le porte-parole du bloc de Shanghai, et l'instabilité sociale des pays arabes. Un embargo de l'ONU, de l'OTAN, de l'UE, des Etats-Unis et de l’Europe contre l'administration syrienne en raison du conflit actuel et de l'Iran, en cas de menace, pourrait être une mesure hautement dissuasive.

Il est clair que cette mesure n'est pas une solution définitive qui va enrayer la menace communiste dans ces régions. La solution absolue est l'éradication de l'idéologie communiste et de l'idéologie pervertie du matérialisme. Ces idéologies matérialistes, darwinistes et communistes ont été intégrées dans les esprits de gens suite à de gros efforts se basant sur l'éducation et une propagande efficace. C'est pourquoi l'éradication de cette idéologie n'est possible qu'à travers l'éducation, une très sérieuse campagne et un effort intellectuel. Cette campagne devra révéler l'invalidité du darwinisme, qui est la base du communisme, par les moyens scientifiques prouvant l’invalidité des thèses communistes sans bases scientifiques. Une fois que l’on aura mis fin à ces superstitions dans les esprits, cela aura pour effet de mettre un terme à la violence, aux massacres, à la haine et aux conflits qui perdront alors leurs bases idéologiques, le bloc communiste fera partie du passé,  et les gens pourront apprendre à expérimenter l'amour dans leurs existences.

Desktop View